1. //
  2. //
  3. // Rostov-Atlético de Madrid

Carrasco, nouveau cyborg du Cholo

Après une année d’adaptation, Yannick Carrasco fait figure de nouvelle star de l’Atlético de Madrid. Une mue qui doit autant au travail de persuasion de Diego Simeone qu’au caractère et à la mentalité atypique du Belge.

Modififié
Plus encore qu’un fou de la tactique ou qu’un obsédé de l’intensité, Diego Simeone est avant tout un sentimental. À l’heure d’évoquer la très large victoire de son Atlético face à Grenade (7-1), il préfère phosphorer sur la beauté de ce fier peuple colchonero : « Durant le match, ce qui m’est passé par la tête, c’était de voir autant d’enfants dans les tribunes. À ces enfants, il faut leur transmettre de la passion et de l’ambition, parce que bien jouer au football, tout le monde peut le faire, beaucoup de jeunes ont du talent. Mais la passion et l’ambition, ce n’est pas à la portée de tout le monde. »


En substance, le Cholo ne rend pas qu’un simple hommage au Dia de las Peñas, fête de tous les socios de l’Atlético : il lance un message subliminal à l’un des jeunots de son groupe : Yannick Ferreira Carrasco. Depuis son arrivée à Madrid lors de l’été 2015, l’ancien Monégasque affiche deux visages aux yeux de son entraîneur : tantôt celui d’un crack pouvant atteindre le niveau de son premier monstre, Griezmann, tantôt celui d’un jeune talentueux confondant prises de risque avec individualisme. Mais le déclic est arrivé, et aujourd’hui, Yannick est transformé.

Remplaçant de luxe


Cette métamorphose, le Cholo l’espère depuis l’arrivée du Belge : « C’est une lutte quotidienne que nous avons avec lui pur qu’il soit ce qu’il a été ce soir (contre Grenade, ndlr), un joueur déterminant. Il a une magnifique frappe, il peut déborder, délivrer des passes décisives… C’est un joueur très complet qui a devant lui une marge de progression énorme. Il progressera tant qu’il voudra écouter. Et il écoute, il grandit, il marque des buts… Il suit le bon chemin. De toute façon, il n’y en a pas d’autre. » Autant dans le compliment que dans la remontrance, les paroles de l’Argentin révèlent le double visage du surdoué Carrasco. Aujourd’hui resplendissant, il entame son périple colchonero par une acclamation plus délicate. À l’instar de Griezmann en son temps, le virevoltant ailier « manque d’air » lors des premières séances d’entraînement et devient un habitué de la guérite. Un statut de remplaçant de luxe qu’il doit également à son caractère bien trempé. Ainsi, dès sa première conférence de presse à l'Atlético, il exprime sa volonté d’évoluer sur le flan gauche. Le message ne tombe pas dans l’oreille d’un sourd : pour son premier entraînement, Simeone l’aligne à droite…


« Les entraîneurs que j’ai eus à Monaco m’alignaient toujours à droite, mais je leur disais : "À gauche, à gauche, à gauche…" Quand ils me mettaient enfin à gauche, nous gagnions et ils me laissaient à ce poste. » Yannick Carrasco
« Les entraîneurs que j’ai eus à Monaco m’alignaient toujours à droite, mais je leur disais : "À gauche, à gauche, à gauche…" Quand ils me mettaient enfin à gauche, nous gagnions et ils me laissaient à ce poste » , décrypte-t-il dans les colonnes du Pais. Le hic, c’est que le Cholo ne reçoit d’ordre de personne, et surtout par d’un néophyte de sa congrégation. Si bien que lors de ses six premiers mois, il grignote quelques minutes, mais conserve, la majorité du temps, sa chasuble de joker. Pis, lorsqu’il est aligné, il énerve le Vicente-Calderón autant que certains de ses partenaires par des excès d’individualisme. Pourtant, loin de se cacher, il aborde le sujet problématique avec une franchise presque déconcertante pour un membre du commando du Cholo : « Le dribble fait partie de mon style de jeu. Cela me donne de la confiance et du plaisir. J’aime faire le spectacle, mais seulement si c’est pour créer du danger. J’aime également marquer, cela me donne de l’adrénaline, mais si je ne marque pas et que je délivre une passe décisive, je suis satisfait. » Pour que cette satisfaction personnelle se transforme en fierté de l’entraîneur, Yannick doit pourtant attendre la fin d’exercice.

« Comment ça ? Il ne veut pas jouer à droite ?  »


Plus précisément, l’éclosion rojiblanca de Carrasco intervient le 28 mai dernier. Dans un San Siro résolument madrilène, en finale de Ligue des champions, son entrée devient décisive lorsqu’à dix minutes du terme, il surgit devant toute la défense merengue pour envoyer la finale en prolongation.
« Comment ça ? Il ne veut pas jouer à droite ? Il n’a qu’à changer de rythme, contourner son adversaire et le prendre à la course. » Diego Simeone
Dès lors, sa notoriété auprès du peuple du Calderón grandit, tout comme les offres de transfert pleuvent sur le bureau d’Enrique Cerezo, un président conscient de la valeur marchande de son poulain. De bruits de couloir en rumeurs, l’agitation autour de son futur agace Diego Simeone. Mais cela ne perturbe pas la progression rectiligne de l’ancien Monégasque : désormais titulaire à part entière, il rend cette confiance à base de golazos, comme face au Bayern, et de performances magistrales, Grenade peut en témoigner. Pourtant, ces considérations ne sont rien en comparaison du véritable tour de force de Carrasco. Malgré la volonté farouche du Cholo de l’aligner sur le côté droit – « Comment ça ? Il ne veut pas jouer à droite ? Il n’a qu’à changer de rythme, contourner son adversaire et le prendre à la course » , grommelle-t-il lors de la première séance du Belge –, il le convainc. Un coup de maître, à n’en pas douter.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Rostov - Atlético de Madrid

    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article

    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Merci les picouses...
    Question: T'as deja joue au foot?
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Trop peur de piqûres...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
    Mouais, t'es meilleur quand tu parles de foot que lorsque tu trolles Ruud... J'imagine que tu l'aimes pas car tu détestes l'Atleti mais tu peux pas nier les qualités de Carrasco. Dans un bon jour, YFC est un vrai bon joueur, capable de faire d'énormes différences et de se montrer décisif (pas juste un amuseur de galerie quoi) !
    3 réponses à ce commentaire.
    "Tantôt celui d’un crack pouvant atteindre le niveau de son premier monstre, Griezmann, tantôt celui d’un jeune talentueux confondant prises de risque avec individualisme"..

    Mouais pour moi YFC est souvent et depuis un petit temps déjà aussi bon que Griezman, voire un peu au dessus.
    Tu as le droit de ne pas aimer Griezmann, mais faut quand même pas déconner.
    JestroGoal008 Niveau : DHR
    Griezmann est un peu a l'image de Ronaldo, ses absences dans les gros matchs se font vite remarquer. La finale de la LDC, l'un comme l'autres sont invisibles (sauf Griezmann pour son péno raté), et c'est dans ce genre de matchs que des Carrasco ou Bale sont décisifs pour leurs équipes. Donc la critique a lieu d'être, même si sur une saison entière, Griezmann est quand même plus régulier pour l'instant que Carrasco.
    2 réponses à ce commentaire.
    Il était déja bon à Monaco où Jardim lui avait déja commencé à gommer son coté soliste donc pas étonnant qu'il atteigne ce niveau mais ce qui est impressionnant c'est la vitesse à laquelle il s'est amélioré, comme Griezmann qui après 6 mois de cholisme était transfiguré! Excellent tacticien, gourou pour ses joueurs, très bon prof, Simeone est vraiment très très fort!
    @zebre très très drole! T'es belge? Je précise que je ne suis pas francais, j'ai juste des yeux!
    Sur Atletico,on en fait un peu trop en ce moment,etre déjà dans cet état de forme en ce moment de la saison c'est jamais bon signe,et la saison est encore très longue
    Gunner's Dude Niveau : CFA
    Mouais.. Je n'ai pas vu le match contre Grenade mais de ceux que j'ai vu, l'équipe ne donne pas du tout l'impression d'avoir atteint son pique de forme. Le début de saison a été un peu laborieux, leur match contre le barça assez médiocre, etc. On est loin, à mon avis, de ce que peut montrer cet Atlético qui, pour moi, en terme d'effectif, est le meilleur depuis que Simone est arrivé.
    1 réponse à ce commentaire.
    Je précise avant tout que j'aime bcp Gameiro mais pour moi l'athletico aurait du mettre le maximum (aussi pour que Chelsea finance l'arrivée de leur plan A à savoir Lukaku) sur Costa. C'est l'attaquant parfait pour eux et avec lui j'en aurait fais mes favoris pour la C1. Là, j'ai un léger doute. Ils iront dans le dernier carré mais pas sur qu'ils la gagnent. En espérant que Gameiro me donne tord
    C'est un très bon joueur rien à dire, et qui grâce à Simeone a pris une nouvelle dimension.

    Toutefois, il reste encore des choses à perfectionner. Il se donne a 110% et c'est super agréable, mais il faudrait être un peu plus intelligent dans sa dépense d'énergie. A ce niveau là, il me fait un peu penser à Ronney. Il veut tellement donner qu'au bout d'un moment il sait même plus où il est sur le terrain.
    Et un autre détail, comme dit dans l'article, attention à l'excès d'individualisme. Si il arrive à être plus altruiste et à mieux contrôler son ses courses et son énergie, il aura un niveau monstrueux.
    gunther mickey Niveau : National
    Je suis tout à fait d'accord avec toi. Je dirais que son point faible c'est sa prise de décision dans son dernier geste. Il perd souvent sa balle en fin d'action parce-qu'il veut en faire trop. S'il arrive à faire la bonne passe ou le bon dribble au bon moment, il arrivera à s'améliorer et arrivera à un très bon niveau. Sur ce point-là je trouve que Griezmann est bien meilleur. Il est peut-être un peu moins technique mais dans le dernier choix il prend souvent la bonne décision. Hazard (s'il est en forme) est aussi dans cette optique-là de la bonne passe au bon moment. Quand il mettra sa technique au service d'une lucidité dans la phase finale de son geste, il sera vraiment très bon.
    1 réponse à ce commentaire.
    Dragged down by the stone Niveau : Loisir
    Joueur très au dessus de Griezmann techniquement.
    Note : 1
    Dans l'élimination en 1 contre 1 c'est possible. Pour le reste, Griezmann est clairement au-dessus dans l'intelligence de jeu et la technique de passes. Ils ne jouent pas au même poste donc au final ils se complètent très bien tous les deux.

    Dans la finition, s'il a eu de la réussite contre Grenade, ce n'est pas tout le temps le cas et il faut encore qu'il progresse dans le dernier geste, mais c'est un tout bon le petit Carrasco.
    Bitedamarage Niveau : CFA
    Griezmann je sais pas, mais il a un Robben dans chaque phalange d'orteil ça c'est certain
    2 réponses à ce commentaire.
    Depuis son arrivée à l'Atlético, il avait tendance à m'énerver. Pour dribbler et passer son adversaire, pas de souci, mais derrière c'était systématiquement les mauvais choix, mauvais centres, frappes pourries, dribble de trop...
    Content de voir qu'il a progressé, il offre vraiment une solution intéressante sur le côté.
    jayjay972 Niveau : DHR
    Robben est largement meilleur que grizou. Grizou c'est djorkaeff sans la qualité de frappe. Un très bon joueur qui ne sera jamais un candidat crédible au ballon d'or.
    il y a 7 heures Des clubs de Ligue 1 punis pour des tribunes vides ? 59
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2
    Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 15 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37 mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 7 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13