Carragher torpille le football de sélection

Modififié
4 13
Jamie n'aime plus que les clubs.

Dans un long édito publié vendredi sur le site du Daily Mail, l'ancien défenseur des Reds a dit tout le mal qu'il pensait du football de sélection. Et apparemment, Jamie n'est pas loin de faire une syncope quand arrivent les semaines internationales : «   Merci mon Dieu, ces deux semaines ont pris fin. Nous en revenons à la normalité et pouvons profiter en regardant du football... Encore une fois, la pause internationale n'a été mémorable que par son ennui. »

Selon Carragher, c'est le niveau des équipes nationales qui a considérablement baissé : « Quand vous voyez Eder, qui ne jouait même pas à Swansea, qui marque le but vainqueur à l'Euro 2016, vous vous dites que quelque chose va mal. Je ne veux pas être irrespectueux, mais regardez Graziano Pellè, qui est l'attaquant de pointe de l'Italie ou encore Moussa Sissoko, qui a été relégué avec Newcastle et qui est un joueur clé de la France, et vous comprendrez ce que je veux dire. »

Jamie n'a apparemment toujours pas digéré de voir Moussa et Eder briller au sommet de l'Europe quand les Three Lions ont réussi à se faire éliminer par l'Islande avec une ligne d'attaque Kane-Sturridge-Sterling. AC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
Note : 1
Ou alors hypothèse farfelue, Sky n'a pas les droits de l'Angleterre et le mec est au chômage technique.
Jacques-Alaixys Niveau : District
Pas touche à Sissoko, il mange toute ta sélection de surcoté Jamie!
A chacune de ses déclarations je me dis que si il incarne le niveau de compréhension moyen du football en Angleterre ils sont pas sortis de l'auberge.


Le néant total de resultat de leur selection depuis 50 ans devrait les inciter à la jouer modeste. Mais grand seigneur le type montre qu'il ne bite rien à rien en allumant deux éléments moteurs des finalistes.

Le groupe espèce de tocard. Le groupe le groupe le groupe. C'est le groupe qui fait gagner les rdv en selection.

Pas un coach incompétent et 3 individualités de moins de 23 ans qui existaient pas il y a 6 mois.
Pas tout à fait les mêmes arguments mais la même réaction au final. Le foot de sélection est inférieur au foot de club, simplement parce que les gars ne jouent pas ensemble tout le temps. Et n'étant pas patriote pour un sou, j'en ai généralement rien à faire des semaines d'éliminatoires ou de match amicaux. Les tournois passent encore, parce que le format les rend de base intéressants mais ça...
Note : 1
Aussi peut-être parce que le foot de sélection (conséquemment) paye beaucoup moins que le club.
Le jour où le foot de sélection disparaitra, le foot perdra tout intérêt définitivement à mes yeux.
1 réponse à ce commentaire.
"et vous comprendrez ce que je veux dire."

Ouais, en gros Carragher pointe un pseudo-paradoxe et fini par un "t'vois c'que j'veux dire quoi" sans expliciter le truc.

Bah non, justement je vois pas.
"Quand vous voyez Eder, qui ne jouait même pas à Swansea, qui marque le but vainqueur à l'Euro 2016, vous vous dites que quelque chose va mal. Je ne veux pas être irrespectueux mais regardez Graziano Pellè, qui est l'attaquant de pointe de l'Italie ou encore Moussa Sissoko, qui a été relégué avec Newcastle et qui est un joueur clé de la France..."

Joueur médiocre (d'après lui) qui ont été des éléments importants du parcours de leur sélection dans cet Euro, quand ta sélection base son plan de jeu sur des exploits individuel de joueurs médiocres ça te donne pas vraiment envie de regarder plus attentivement ce qu'il se passe ailleurs, surtout quand c'est pas ton job... (sarcasme au cas où)
"Quand vous voyez Eder, qui ne jouait même pas à Swansea, qui marque le but vainqueur à l'Euro 2016, vous vous dites que quelque chose va mal. Je ne veux pas être irrespectueux mais regardez Graziano Pellè, qui est l'attaquant de pointe de l'Italie ou encore Moussa Sissoko, qui a été relégué avec Newcastle et qui est un joueur clé de la France..."

Joueur médiocre (d'après lui) qui ont été des éléments importants du parcours de leur sélection dans cet Euro, quand ta sélection base son plan de jeu sur des exploits individuel de joueurs médiocres ça te donne pas vraiment envie de regarder plus attentivement ce qu'il se passe ailleurs, surtout quand c'est pas ton job... (sarcasme au cas où)
2 réponses à ce commentaire.
C'est une analyse de comptoir, en plus d'enfoncer des portes ouvertes. Merci Carragher. Faudrait-il muscler le cerveau des consultants ?
blue_army Niveau : CFA2
c'etait plus cool quand carragher se faisait torpiller par zola
https://www.youtube.com/watch?v=mHIP14ONWhk
Carragher, le mec qui oublie que le foot de sélection est encore le dernier bastion où la philosophie du fric tout-puissant n'a pas encore vaincu (cf. la Chine et ses milliards dépensés n'arrive toujours pas à avoir une sélection du niveau de l'Ouzbékistan).

Je préfère davantage les pays que les clubs. Ces derniers ont été trop dénaturés, dénationalisés avec des effectifs bien trop cosmopolites (surtout chez les Anglais, hein Jamie). C'est toujours plus agréable de voir ces périodes de gloire et de vaches maigres avec des pays qui émergent footballistiquement malgré une population réduite (Islande par exemple) ; ou encore des pays immensément peuplés mais dont le foot n'est pas roi (Inde), des vieilles gloires à la recherche de leur glorieux exploits passés (Pérou, Russie), des inconstants pouvant aller loin en compétition et rater la suivante 2 ans après (Pays-Bas 2000 / 2002 et 2014 / 2016), des minuscules pays même pas totalement indépendants qui s'améliorent à leur rythme, ne se faisant plus désosser 10-0 à chaque match (Îles Féroé), etc... Bref, à mes yeux, un Monténégro vs Etats-Unis en Coupe du Monde aura toujours plus de saveur, rien que pour l'histoire monténégrine par exemple, qu'un Chelsea-Real Madrid, qui sent simplement "Oseille vs Encore Plus d'Oseille".
En lisant les commentaires, je me dis que j'ai compris l'intervention de Carra à l'envers et que c'est pour ça que je me disais qu'il avait pas tort:

Pour moi il est en train de dire que les clubs anglais ne savent pas exploiter les qualités de leurs joueurs:
-Moussa est un joueur clef de l'edf et pourtant newcastle trouve le moyen de se faire reléguer avec.
-Eder est le buteur de la finale du dernier euro et pourtant swansea n'était pas foutu de le faire jouer

Il y a juste le "je ne veux pas manquer de respect" qui était pas cohérent dans cette logique
Ville Lumière Niveau : District
Dans le fond du fond il a pas tout à fait tord sur le niveau des sélections je trouve. Après son example est mauvais ça arrive de faire de très bonne compétition. Pour le cas de notre Moussa il faudrait lui rappeler qu'il a quand même été énorme avec Newcastle la saison dernière.
Pour en revenir au niveau des sélections, quand on voit que l'Argentine arrive en finale de la coupe du monde avec un niveau dégueulasse que l'Allemagne gagne cette même coupe du monde sans vraiment joué à fond (match contre l'Algérie ou même la France) que le Portugal gagne l'euro avec un niveau très faible (ce ne sont que des exemples), on peut penser que le niveau des sélections est en baisse. Si on compare avec la coupe du monde 2006 par exemple (le niveau affiché par les équipes dans le dernier carré était un peu supérieur à mon goût)
Je ne pense pas que le niveau est en baisse. Je pense que les joueurs arrivent beaucoup plus lessivé pcke ils aiment jouer plus pcke ils sont plus égoïste: si tu veux marquer plus de buts que X ou Y il vaut mieux jouer 90min même si le match est plié! Je n'ai pas de chiffre mais si un statisticien peut vérifier ce serait sympa.
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 13