Carragher s’en prend à la formation anglaise

Modififié
90 17
L’orage gronde en Angleterre.

Les observateurs anglais n’ont toujours pas digéré l’élimination en huitièmes de finale de l’Euro face à l’Islande (1-2). À commencer par Jamie Carragher, qui s’est violemment emporté contre la formation de la nouvelle génération anglaise, dans sa chronique pour le Daily Mail ce mercredi : « Les joueurs anglais sont devenus trop tendres. Trop tendres physiquement, mais aussi mentalement. C’est la génération des centres de formation. Ils s’entraînent sur des terrains impeccables, profite des meilleures installations chaque jour et tout est fait pour qu’ils ne se concentrent que sur le football. On croit qu’on les aide à devenir des hommes, mais on crée en fait des bébés. Ils vivent avec des assistants personnels, des personnes qui s’occupent de tout gérer dans leurs vies. Certains ne seraient même pas capables de réserver des vacances ou de prendre un rendez-vous chez le dentiste. Est-ce que cette génération aime le foot ? Je n’en suis pas sûr. C’est la génération des centres de formation, celle qui est devenue trop tendre. »

Tony Adams et Paul Gascoigne approuveront. MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Jamie en bon vieux spécialiste du tacle glissé
Max_Payne Niveau : CFA
Note : 2
Mouais j'accroche pas du tout à son argumentaire.
Tous les joueurs des grandes nations jouent aussi sur des pelouses excellentes, et sont dans les meilleures conditions, etc.

Avec Tottenham qui s'est battu toute l'année pour le titre avec une équipe composée de pas mal d'anglais, ils se sont persuadés que c'était enfin pour cette année.
Mais dès que Tottenham s'est frotté aux autres clubs européens, ça a été la déroute. (contre Dortmund).
Ils ne sont pas au niveau, point.
Mais c'est pas en les faisant jouer sur des champs de patate qu'ils seront meilleurs.
Même si je suis d'accord avec toi, l'argument de la confrontation Tottenham / Dortmund ne peut être recevable, étant donné que Pochetinno avait fait tourné la globalité de l'effectif et mis une priorité sur la PL
Combien d'anglais jouent en dehors du championnat anglais ? Aucun.
Pour les italiens, c'est quasiment pareil, mais en Italie, il y a et il y a toujours eu une science tactique très forte. Donc ça, les italiens, ils l'ont en eux. En Angleterre, les rencontres sont âpres, dures, mais tout le monde le sait qu'il n'y a pas beaucoup de tactique. C'est bien pour ça que peu d'entraineurs sont anglais et que des Pellegrini, Conte, Guardiola, ou Monrinho soint les coachs des grosses équipes d'Angleterre.
L'équipe de France tire sa force de la multiculturalité de son équipe. Ses joueurs ont toujours joués aux 4 coins de l'Europe, les français, même s'ils ne sont pas très tactiques non plus, s'adaptent bien. Bien mieux que les anglais
Max_Payne Niveau : CFA
Message posté par zipouille
Même si je suis d'accord avec toi, l'argument de la confrontation Tottenham / Dortmund ne peut être recevable, étant donné que Pochetinno avait fait tourné la globalité de l'effectif et mis une priorité sur la PL


Ok, j'avoue que je n'ai pas regardé ce match.

On a eu Liverpool en finale de l'Europa, mais avec tellement peu d'anglais dedans.
Lallana et Sturridge (au final les meilleurs anglais de l'euro non ?)
Argumentaire de vieux con certifié.
Mais malheureusement pas très éloigné de la vérité. Le football est devenu une telle cage dorée depuis vingt ans que les générations qui éclosent aujourd'hui sont complément hors des réalités. A l'instar des sumotori ou des gladiateurs...

Le sport "made in Coubertin" c'est de la confrontation humaine et du cocardier façon "der des der", pas qu'une somme de savoir-faire ou de techniques agglomérées.
Message posté par Max_Payne
Ok, j'avoue que je n'ai pas regardé ce match.

On a eu Liverpool en finale de l'Europa, mais avec tellement peu d'anglais dedans.
Lallana et Sturridge (au final les meilleurs anglais de l'euro non ?)


Les meilleurs anglais de l'Euro ont été ceux de Liverpool. Le meilleur match anglais en terme de création de jeu était contre la Slovaquie, malgré le 0-0. Tout le côté droit était composé de Liverpool (Sturridge - Henderson - Clyne - m'en rappelle plus si Lallana a joué ce match ou pas).
D'ailleurs je comprends toujours pas Clyne n'a pas pris la place de Walker contre l'Islande
Message posté par Pacoloco
Argumentaire de vieux con certifié.
Mais malheureusement pas très éloigné de la vérité. Le football est devenu une telle cage dorée depuis vingt ans que les générations qui éclosent aujourd'hui sont complément hors des réalités. A l'instar des sumotori ou des gladiateurs...

Le sport "made in Coubertin" c'est de la confrontation humaine et du cocardier façon "der des der", pas qu'une somme de savoir-faire ou de techniques agglomérées.


Si tous les joueurs sont comme ça, ça explique pas la déroute anglaise, du coup.
Jeronimo_Bielsa Niveau : District
Enfin le gros problème c'est que Hodgson est partie avec beaucoup trop de bleu bite a l'euro.Tout les gamins qu'il a pris on a peine une bonne saison dans les jambes, c'est ridicule de croire qu'ils vont porter l'équipe, on gagne pas des titres avec des gamins.Les anglais on une belle génération,dans 2 ans avec plus d'expérience ils risques de faire très mal.
pierrot92 Niveau : CFA2
Avant l'arrêt Bosman, les français évoluaient dans leur très grande majorité en France...le 1er souvenir d'un joueur de 1er plan évoluant à l'étranger c'est Platini, et c'était le seul dans ce cas dans la génération 78-86 (avec Six, mais bon lui il a joué partout...). Après, à part Cantona, (et Ginola peut-être) il a fallu attendre l'arrêt Bosman en 1996.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Reyes file à l'Espanyol
90 17