1. //
  2. // Présidence de la Fédération

Carlo Tavecchio, le président pyromane

Taper le nom du président de la Fédération italienne sur un moteur de recherche, c'est tomber sur des dizaines de pages parlant de ses dérapages et de ses condamnations. Sauf qu'entre deux phrases débiles sur les noirs ou les homos, Carlo Tavecchio a réussi quelques belles réformes, et a été réélu à son poste au début du mois.

Modififié
Pour se faire élire, on est parfois prêt à dire n'importe quoi. Vraiment n'importe quoi. En juillet 2014, parti tête baissée en campagne pour être élu président de la Fédération italienne de football, Carlo Tavecchio était de ceux qui ne pèsent pas leurs mots. Après la Coupe du monde honteuse de la Squadra Azzurra, le précédent président Giancarlo Abete avait rendu son tablier en même temps que le sélectionneur Cesare Prandelli, et laissé son trône vacant. Qui pour s'asseoir dessus ? À 71 ans et après quelques années comme vice-président, Carlo Tavecchio pensait son heure enfin arrivée. Face à lui, l'ancien milieu de terrain de l'AC Milan, Demetrio Albertini. Et au détour d'un de ses discours de campagne, le 25 juillet, Tavecchio s'était plu à comparer la façon dont fonctionnaient les Anglais et les Italiens par rapport aux jeunes joueurs.


Le candidat avait lancé sa plaidoirie par une première phrase plutôt soft : « En Angleterre, ils identifient des jeunes joueurs qui grimpent, et si ces derniers se montrent assez professionnels, alors on les autorise à jouer » , avant de balancer la sauce : « Et nous, on a des Opti Poba qui, avant, mangeaient des bananes, puis qui deviennent tout d'un coup titulaires à la Lazio. » Opti Poba n'existe pas, et est un joueur inventé par le cerveau de Tavecchio pour servir son propos. Mais un nom qui ressemble étrangement à celui de Paul Pogba associé à la banane, forcément, ça coince. Voilà à quoi Carlo Tavecchio a longtemps été réduit, sauf qu'il a été réélu à la tête de la Fédé début mars. Une réélection qui récompense la réussite de plusieurs de ses réformes.

Le récidiviste


La saillie de Tavecchio sur Opti Poba n'était évidemment pas passée inaperçue, et tout ce que l'Italie comporte d'indignés lui était tombé dessus dans la seconde. Côté football, Tavecchio s'était par exemple fait taper sur les doigts par Chiellini en personne, qui s'était insurgé : « J'ai lu ce qui avait été dit. J'ai été décontenancé. Je me suis demandé comment le football italien pouvait se diriger vers cette élection. Je n'ai rien de personnel contre Tavecchio, mais pour le moment, la seule personne adéquate pour le poste, c'est Demetrio Albertini. Nous ne devons pas laisser le football italien être de nouveau embarrassé. » Quelques responsables politiques lui avaient emboîté le pas, demandant le retrait de sa candidature, tandis que d'autres affaires remontaient à la surface. Comme cette décision qu'il avait prise en 2008, quand il présidait la Ligue amateur, et qu'il avait forcé les clubs à acheter des ballons Molten alors qu'on le soupçonnait fortement de s'être mis d'accord avec la marque pour récupérer une partie de la cagnotte.


Mais les 274 qui composaient le corps électoral avaient passé outre, et le 11 août 2014, Tavecchio était élu avec presque 64% des voix. En octobre, il était suspendu six mois par l'UEFA pour ses propos sur Opti Poba. Un an plus tard, en novembre 2015, il se faisait gauler par des journalistes italiens en parlant de celui qui rachetait la ligue amateur comme d'un « petit juif » , avant d'enchaîner : « Je n'ai rien contre les Juifs. Il vaut mieux les tenir en respect. C'est vrai qu'il est homosexuel ? Je n'ai rien contre eux, mais qu'on les laisse loin de moi. Je suis tout à fait normal. »

Réélu car réformateur


Des déclarations à l'emporte-pièce, un goût pour la provocation, sauf que Tavecchio n'est pas du genre à faire pénitence. Sa défense est toujours la même : l'attaque. Après le banane gate, il avait balancé, en vrac, dans des médias ou des communiqués : « Je ne me souviens pas d'avoir utilisé le mot banane » , « J'accepte toutes les critiques, mais pas l'accusation de raciste parce que toute ma vie témoigne du contraire » , ou encore « J'ai adopté trois enfants en Afrique, j'y possède également une coopérative de culture de tomates et j'ai fait construire deux hôpitaux là-bas. » Pour ses paroles sur les Juifs et les homosexuels, il avait hurlé au chantage et à la manipulation. Et s'il a été réélu le 6 mars pour un nouveau mandat de quatre ans, c'est que Tavecchio a des résultats. Il y a ces réformes sur la transparence des budgets, ou encore la nomination d'une femme à la tête des U16 italiens.


Mais surtout, il y a cette réforme du « 4+4 » initiée en 2014, qui imposait aux clubs italiens d'inscrire au maximum vingt-cinq joueurs de plus de vingt et un ans, et qui les forçait à avoir au moins quatre Italiens et quatre joueurs formés en Italie – donc souvent des Italiens – dans leur effectif. Terminé les clubs qui débarquaient avec des onze de départ sans un seul Italien, les pépites allaient enfin pouvoir jouer et progresser. Aujourd'hui, on juge que la plupart des jeunes prodiges de la Botte ont pu sortir du lot grâce à cette mesure. Une réforme qui permet aussi à la sélection d'être plus compétitive, après tant de débats sur ces binationaux dont beaucoup de monde ne voulait pas. Un président grande gueule, mais qui sait mettre en avant les talents de l'Italie, voilà pour qui la Fédé a à nouveau voté. Le candidat du Make Italia great again, en somme.

Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 4
Malgré quelques réformes qui vont dans le bon sens c'est un très mauvais signe d'avoir quelqu'un comme lui à la tête d'une institution si puissante.

Les petites magouilles avec Lotito and co vont pouvoir continuer tranquillement.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Comme souvent, je suis bien d'accord avec l'ami Cafu.
C'est bien de faire de nouvelles règles qui portent leurs fruits (le 4+4) mais l'image, dans un sport tel que le football, ça compte et le mec ne fait pas que du bien à ce niveau-là!
En effet, est encore on dit quelques réformes alors qu'il n'y en a qu'une de réellement importante et obligatoire.

Le championnat italiens souffre de plusieurs maux :
- Peu d'italiens
- Peu de jeunes italiens talentueux
- Stades vétustes
- Stades vides
- Clubs qui n'ont aucun projet à long terme on achetant des joueurs à tour de bras pour les prêter (Genoa, Udinese...), ce qui conduit à des effectif trop fournit.

La réforme du 4+4 améliore partiellement le nombre d'italiens en championnat. Et encore cette réforme devrait être plus restrictive, car des clubs comme la Fiorentina ne la respectent pas et la seule sanction possible dans ce cas, c'est de réduire l'effectif des subs 21.
C'est pas assez !

Comme le précise Trapp, il faut introduire d'urgence les équipes B. Toutes les grandes nations européennes sont passés à ce système, ce qui augmente considérablement leur réservoir de talents.

Concernant, les stades et le manque supporters. Il y a plusieurs causes.
-> Les stades sont vétustes
-> Les billets sont chers par apport à la qualité du stade et le pouvoir d'achat local.
-> Le prix des payTV avantageux.

Les clubs gagnent plus d'argent avec les droits TV qu'avec le remplissage du stade.
Ce qui fait, que les clubs insistent pour avoir un stade moins rempli mais des spectateurs qui restent à la maison et s'abonne aux chaines TV pour regarder le match.

L'exemple le plus frappant est le Napoli, qui est l'équipe la plus agréable d'europe, avec un public bouillant dans un stade grand et vide.
De Laurentiis, incite les napolitains à regarder les matchs à la TV, ça lui fait plus d'argent et moins de dépense pour la maintenance et l'accueil des matchs.
C'est pour cela que les stades restent vides et dans cet état de vétusté.

Pour contrer cela, les espagnols ont mis en place un quotas de remplissage du stade.
A chaque matchs le stade doit être à certain pourcentage (70% je crois) sous peine de sanction.
Les clubs espagnols ont râlé mais au final, ils ont baissé les prix des billets pour ramener des spectateurs.
Cela a pour effet également à conduire les clubs à construire ou rénover leur stade afin de ramener des spectateurs.
(C'est vrai que les clubs espagnols ont trouvé une parade en fermant une partie du stade pour respecter ce taux de remplissage minimum, c'est pour cela qu'on voit pas mal de mur sur certains matchs de Liga)
Merci pour toutes ces explications car j'ai appris beaucoup de choses!

Je me suis souvent demander pourquoi les stades italiens sont vides pour la plupart. Brest il y a quelques années en ligue 1 avait plus d'abonné que la fiorentina.

En France on parle directement de manque de "culture foot" ou de "culture stade" (cela est matière à debat d'ailleurs) pour pointer le manque de public dans certains stades.
Je me demandais du coup comment expliquer la même chose pour l'espagne ou l'italie qui du coup, nous dit-on, sont de vrai pays de football avec une vraie culture foot (ce qui me semble indéniable).

Je comprends ainsi mieux ce qui peut expliquer la desertification des stades italiens et l'exemple de naples est sidérant.

Toutefois il y a certains clubs en Italie qui ne souffrent pas de ce problème dont la juve et le génoa. Pour le premier, cela est passer par la construction d'un nouveau stade, plus petit que le delle alpi et pour le second ben, c'est naturel car le genoa reste "Il club piu antico" d'italie (Ca c'est mon coté fan qui parle)!

Je ne sais toutefois pas si le fait que ces deux clubs se trouvent dans 2 des villes les plus industrialisés et prospères d'italie, joue sur la taux de remplissage du stade et si plus globalement les stades du Nord de l'Italie (disons au Nord de la Toscane) sont mieux garnis que ceux du sud..
3 réponses à ce commentaire.
Il a été réélu parce que son opposant était empêtré dans le même style de magouilles, parce qu'il a joué les amateurs (34% des voix) et les petits clubs de Serie A contre les Serie B et C et que ça suffit à faire la majorité.

Résultat des courses, les équipes B ne se feront pas et le championnat restera à 20 équipes, le plus faible de toute l'histoire du calcio.
P.... Lire que Tavecchio a été réélu grâce à ses réformes, la journée commence bien !
1 réponse à ce commentaire.
Note : -3
Pas d'accord.

Ras le bol de la dictature twitter-facebook-jugement définitif sur 3 phrases pourries. Il a dit de la merde, et alors?

Si le mec propose des bonnes réformes, fait progresser le foot italien, où est le problème?

Quand un footballeur fait de la merde en dehors du terrain, je lis souvent "on s'en fout c'est ce qu'il fait sur le terrain qui compte". Pourquoi ça ne marcherait pas pour un dirigeant ou un politique?

Quand aux accusations de racisme, là encore il a dit de la merde, mais si ce qu'il dit est vrai sur les 3 gosses adoptés, les hopitaux et tout, c'est quand même d'une débilité totale de dire qu'il est raciste!

Pourquoi donner tant d'importance à ce qui ne devrait pas en avoir autant et laisser de coté l'essentiel?
Les paroles comptent elles donc plus que les actes à ce point là?
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 2
Enfin même si tu prends les actes ça reste pas énorme en terme de bilan, d'image et de probité.

Tenir des propos mêmes borderline quand tu as une fonction représentative c'est non. C'est pas une erreur, c'est une faute.

Enfin concernant les réformes sur le taux de joueurs formés localement c'est facilement contournable et la question de la réduction du nombre de clubs dans les deux divisions pro n'a pas avancé.

Il fait dans le football une "politique politicienne " dont le but final est d'assurer sa réélection et sa permanence. Entre temps il ne fait guère avancer le foot et n'a pas fait bouger les lignes de force du foot pro qui en aurait bien besoin.
Ca c'est autre chose, je ne suis pas assez la série A pour savoir si ce qu'il a proposé est réellement un progrès fort ou pas.
Mais ça me gonfle qu'on exige des démissions pour quelques paroles si derrière les actes sont efficaces et dans le bon sens.
Pendant ce temps, plus de la moitié de forumeurs sofoot veulent voir un mec qui a insulté et participé à un chantage d'un coéquipier revenir en sélection nationale parce que "seul le terrain compte".
Cette argumentation à géométrie variable me gonfle.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 1
À titre personnel j'étais contre le retour de Benzema mais depuis que j'ai vu Fion faire la présidentielle avec une batterie de casserole au cul j'ai changé d'avis.

#benzema2018#quisejustifiesaccuse#karimreviens#situplantesenfinaleonoublietout#karimpresident.
Note : 1
Mais la seule différence entre Fillon et Benzéma, c'est que Benzéma ne peut pas se sélectionner lui même (sinon il le ferait) et qu'à contrario, personne ne peut interdire Fillon de se présenter malgré tout.

Sur le reste, l'opinion publique est la même, une immense majorité le vomit et veut qu'il s'en aille, une petite portion de fans irréductibles le soutient envers et contre tout, rien légalement n'interdit leur présentation/sélection, bref la seule différence n'existe que par le choix de Deschamps.
Tonique Rousse Niveau : CFA2
Il n'y a que Messi et encore qui puisse se pointer à clairefontaine après avoir insulter l'actuel sélectionneur ...
Si Benzema ne s'etait pas construit un god complex à base de booba, de fanatiques lyonnais et de son entourage, il serait là aujourdh'ui ...

Pas de hs su sofoot : Lotito, et Tavechio, deux crasseux.
euh, t'es sérieux là? sur l'intervention de Benzema tu t'insurges contre tous ceux qui se désolent de voir l'extrasportif passer devant le sportif (oui parce que bon ton argument de "il était pas bon il y a 3 ans euh je sais pas quoi te répondre... il était bon kanté il y a 3 ans?) et là tu viens raler parce qu'il y a une polémique concernant un dirigeant qui tient des propos racistes et gentillement homophobe alors qu'il serait peut etre efficace...
"Cette argumentation à géométrie variable me gonfle. " merde mec, ça doit etre relou de s'autogonfler
Loveeeeeeee Niveau : Loisir
toof11... C'est pas possible de tenir de tel propos. Réfléchis deux minutes, car tu RAISONNES, donc tu as un cerveau, mais il y a un gros souci dans ton raisonnement. Tu occultes tellement de chose. C'est très inquiétant.
C'est pas grave si c'est un violeur multi récidiviste, il fait de bonnes réformes...

La même logique qui permet d'avoir des berlusconi des fillons et des lepen encore présents en politique.
8 réponses à ce commentaire.
"Des déclarations à l'emporte-pièce" ?

Ce ne serait pas manquer d'objectivité que d'écrire "des déclarations antisémites et homophobes".

Le mec peut faire ce qu'il veut, quand on déclare des choses comme ça ou aussi douteuses que le "Opti Poba", on dégage. Comment peut-on combattre le racisme et l'intolérance dans le foot avec des têtes d'affiche comme ça ?

"Bienvenue au match de l'EdF, et souvenez-vous que le racisme, c'est mal ! Tout de suite, le mot de Marine le Pen."
in vino Verratti Niveau : District
Mussolini aussi en son temps avait accompli de grandes réformes...

Ça existe un point Godwin pour Benito?
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
La différence c'est que Mussolini, contrairement à Tavecchio, n'était pas fondamentalement raciste.

Puis faut avoir envie de trouver le point G..... avec Mussolini, menfin chacun ses goûts. Je ne te juge pas.

^^
Jveux bien que tu m'expliques comment on peut être raciste en (si ce qu'il dit est vrai) adoptant 3 gosses du continent africain et y construire deux hopitaux.
Ou alors pour toi on est raciste dès qu'on insulte un noir et on est homophobe si on traite un ami de tapette?
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Je ne le connais pas pour savoir s'il est "fondamentalement raciste" (oh, que c'est bon de se citer. J'ai toujours aimé citer les glands de ce monde!), je me servais juste des propos d'in vino Verratti (cool le pseudo d'ailleurs, vin et grand joueur Italien, ça me rappelle vaguement quelque chose) pour faire une boutade, une plaisanterie, une galéjade, une touche d'humour si tu préfères.
Apparemment, c'est tombé à l'eau.
Ah oui, non c'est moi, je ne suis que sur des sujets sérieux ce matin, du coup je capte pas tout. Désolé.
Mussolini pas "fondamentalement raciste" ?! Bordel mais comment on peut écrire ça ?? Et les leggi razziali de 38 c'est quoi alors ?! Du racisme discount ?
Des règles demandées par le führer himself.

Benito suivait quasiment à la lettre les directives émanant du gouvernement allemand de l'époque.
C'est cela oui. Il est allé bien plus loin que tout ce qu'on a pu lui demander, comme un certain Philippe P. chez nous.
La version "oui mais il était pas raciste au début, regardez il a même eu une meuf juive" ok d'accord suffit juste de regarder ses actions politiques par la suite.
le fascisme originel n'a rien de raciste. celui pré 1938. D'ailleurs le Duce le dit lui-même un moment dans ses discours qu'être raciste et racialiste que cela est foncièrement débile et il s'en prend à Hitler.
comment explique-tu alors le nombre d'italiens de religion juive engagé dans le parti fasciste à des postes importants dès la création de celui-ci ? Ces derniers étaient très patriotes et Mussolini les avait d'ailleurs honoré.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Merci d'avoir répondu à ma place.

Le régime fasciste (qui avait d'autres défauts hein, je ne sanctifie pas du tout la période, je suis personnellement plutôt de gauche modérée), qui a gouverné de 1922 à 1938 sans qu'il n'ait jamais été question d'aucunes lois raciales, ne peut être fondamentalement (fondamentalement veut dire "qui sert de base de fond, de fondement") raciste parce qu'ils adoptent ces lois sur ordre d'Hitler en 1938.
Le racisme n'est donc pas à la base de ce régime et ne l'a jamais été. On peut lui reprocher de ne pas avoir tenu tête à Hitler en acceptant de mettre en place ces lois. Mais était-il en position de le faire? C'est une erreur communément commise et qui pourtant n'a pas lieu d'être.
Comme souvent, tout n'est qu'une question de points de vue différents :
11 réponses à ce commentaire.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
D'ailleurs, il devient quoi Opti Poba? Toujours à la Lazio?
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Il fait concurrence à Afflelou, avec son "Opti Priba" !

Dieu que cette vanne est nulle à chier !
j'ai ri , je dois me confesser, j'ai ri à cette blague :o
2 réponses à ce commentaire.
MathySmith Niveau : DHR
"Je suis pas raciste, j'ai même un très bon ami noir"...

Entre le racisme en tribunes et au sein même de la fédé, décidément le football italien n'est pas encore près d'éliminer certaines tares malheureusement :/
c'est vrai que dernièrement le football espagnol avec l'histoire de la banane, le foot anglais avec les fan néo-nazis de Chelsea (cf métro et stade et embrouilles avec West Ham), les injures contre les supporters de Tottenham (qui seraient de confessions juives ), les violences des supporters de dortmund envers Leipzig et les saluts nazis , ainsi que les banderoles des supporters de Bastia envers PSG c'est très reluisant n'est-ce pas ?
SpecialEffect Niveau : CFA2
D'autant que les Tare(s), on leur donne des postes importants... à la Lazio notamment.

Coïncidence ? Je ne pense pas
2 réponses à ce commentaire.
De toute manière, en Italie, le football, ce n'est pas une affaire de terrain ou de ballon, c'est dans les bureaux et à la banque que ça se joue...
Tout à fait...
Bref, ce n'est pas plus du football... Mais l'italie a quand même à son palmarès le mondial 2006, où elle a joué au football pendant, en temps cumulé, une mi-temps, tout au plus. Problablement le vainqueur avec le moins de buts inscrits... Le huitième de finale contre l'australie et le plongeon grotesque de Grosso dans la surface dans les arrêts de jeu en résumé absolu du nihilisme footballistique...
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Wouaw, tu en dis des conneries...
Espagne 2010 = 8 buts marqués.
Italie 2006 = 12 buts marqués.
Brésil 1994 = 11 buts marqués.
France 2006 = 9 buts marqués.
Juste comme ça, au passage hein.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
(ça sert à rien d'être aigri 11 ans après)
(passe à autre chose, tu verras ça fait du bien)
Je pense que tu devrais re-visionner, avec du recul, ce qui s'est réellement passé durant cette coupe du monde 2006 et surtout lors du match que tu juges bon de citer en exemple. Match au cours duquel Materazzi fut expulsé, en début de seconde période, pour avoir taclé ...Zambrotta et où le penalty sur Grosso ne provient nullement d'un plongeon (comme celui fait par Malouda en finale, par exemple) mais d'une obstruction.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Tu lui en demandes trop.
Il préfère pourrir dans sa haine et croire que quelqu'un lui a volé sa joie.
Désolé les enfants, je ne parle pas le dialecte ordurier des adolescents.
Cette Italie là etait déguelasse, c'est mon pount de vue et rien à voir avec la france, bien que votre capacité à admettre cela me semble limitée cela, c'est trop tentant de faire ce raccourci...
L'italie 1994 fut la dernière valable.
Obstruction ?
Tu appelles cela comme tu veux, mais Grosso est allé le chercher ce péno. C'est évident pour ceux qui ont vu le match.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Si tu le dis Waz
c'est surtout Lucas Neill qui se jette comme un benêt alors que Grosso est excentré dans la surface et qu'il n'y a pas de danger immédiat

il en rajoute ce qu'il faut pour que l'arbitre siffle mais il y a bien faute
Ce commentaire a été modifié.
C'est 7 buts pour l'Espagne 2010 je crois.
0-1 Suisse
2-0 Honduras
2-1 Chili
1-0 Portugal
1-0 Paraguay
1-0 Allemagne
1-0 Pays Bas

c'est bien 8
Waz la faute de grosso c'est exactement la même que celle accordée à Neymar contre barça-psg pour le 3-0... il n'y aucun scandale. je te sens légèrement frustré quand même.

12 buts c'est une belle moyenne pour un champion du monde.
il y a des similitudes entre les 2 actions c'est vrai, par contre à la différence de Neill, Meunier est vraiment poissard pour le coup...
14 réponses à ce commentaire.
le corps de laura pausini, fantasme ultime Niveau : Loisir
Il a l'air excellent ce mec!! Hu Hu!
Ce commentaire a été modifié.
Ses déclarations montrent son incapacité à tenir un tel poste (car oui, au delà des compétences, quand on occupe une telle fonction on doit être capable de faire attention à ses propos et à l'image de sa fédération) et auraient du le disqualifier avant même la première élection

après c'est vrai qu'il a fait plus de choses en 3 ans que Abate en 8, mais de là à dire que c'est grâce à ses réformes qu'il a été réélu, ne plaisantons pas :) c'est avant tout du copinage et qu'il n'y avait aucune alternative crédible

quand au 4+4 il est facile à contourner et ne garantit pas d'avoir des italiens dans l'effectif : il suffit d'avoir été formé au pays ou au club pour être éligible (par exemple, Matos et Jankto à l'Udinese pour ne citer qu'eux). Je ne pense pas que cette réforme ait fondamentalement aidé les jeunes italiens ; ceux qui ont percé l'ont fait par leur talent
Exactement, elle est trop facile à contourner et en plus la seule sanction mise en place, c'est la réduction du nombre de joueurs dans l'effectif.

Par exemple, la Fiorentina, n'a pas du tout respecté les quotas, elle a du donc pu inscrire moins de 25 joueurs de plus de 21 ans. Mais elle s'en foutait parce qu'elle a acheter plein de joueur U21 étrangers puisque leur nombre est illimité.
1 réponse à ce commentaire.
MariScott
S'ennuyer ce soir? Vous ne savez pas où trouver une fille pour la nuit? Bienvenue http://u.to/HtzPDw
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 101 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 24 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20