En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/4 de finale aller
  3. // Atlético Madrid/Real Madrid

Carlo Ancelotti sait aussi tuer au couteau

Notre imagination voit déjà une équipe populaire menée par un Argentin assoiffé de sang venir racketter les trésors du club aristocratique du coin, salissant au passage le costard de son coach italien. Ce soir, l'Atlético Madrid semble capable de pouvoir gagner ce derby madrilène à l'envie, au courage ou même simplement sur l'organisation tactique. Mais dans un duel au couteau, ce n'est pas toujours le plus excité qui l'emporte, ni le plus méthodique. Et si Carletto était justement le plus fort au corps à corps ? Après tout, cet homme a froidement assassiné son amour d'enfance…

Modififié
Ce soir, Madrid tremblera. Au Vicente-Calderón, d'une part, où la construction des années soixante ne résistera pas aux vibrations des sauts des Colchoneros, qui feront fièrement tourner leur écharpe « anti-madridista » dans le ciel de la capitale. Dans les murs de la ville, d'autre part. Les derbys attirent parce qu'ils viennent chercher les âmes là où personne ne peut entrer. Le derby pénètre dans des zones interdites : chez les gens, dans les foyers, à l'image de l'horreur d'une guerre civile. Dans les chambres des frères et sœurs, où les couleurs des maillots se lancent d'interminables bastons de regard. Dans le lit des parents, parfois, quand les alliances ne suffisent pas pour lier deux familles aux passions rivales. Dans le linge suspendu aux fenêtres du salaud de voisin. C'est une écharpe qui traîne négligemment dans l'entrée, un cadeau de Noël interdit au petit dernier de la famille, un message provocateur envoyé au mauvais moment. Viscéral, le derby se vit, se sent chez ceux qu'il touche. Et Diego Simeone l'a confirmé en conférence de presse : « Les derbys ne te mangent pas seulement les jambes, ils te mangent aussi la tête. » Mais alors que tout Madrid devrait trembler, un seul homme pourrait rester de marbre ce soir : Carlo Ancelotti. Parce que ces murs, il ne les sent pas autant qu'El Cholo. Parce que ça ne le touche pas vraiment, peut-être. Et parce que Carletto a démontré qu'il avait ce qu'il fallait pour assassiner ses voisins.

Amour d'enfance assassiné


Cette histoire voyage dans l'espace et dans le temps, mais commence bien en novembre 2009 en Lombardie. Mario Balotelli et Davide Santon jouent pour l'Inter et déclarent avoir supporté le Milan quand ils étaient plus jeunes. Carlo Ancelotti, entraîneur de Chelsea, réplique à Londres aux micros de Sky : « Moi, quand j'étais petit, j'étais tifoso de l'Inter, mon idole était Mazzola. J'avais un cousin qui vivait à Milan et il m'avait ramené un ensemble de l'Inter, avec maillot et short. Aujourd'hui, c'est impossible pour moi de dire "Forza Inter", mais j'ai pleuré pour l'Inter quand j'étais petit. Ça, je peux le raconter. Pour moi, la seule façon de voir l'Inter était d'aller à Mantoue. Une fois, on y était allés, mais on n'avait pas réussi à trouver des billets. Je me suis mis à pleurer durant 45 minutes devant le steward, avec astuce, et il en a tellement eu marre qu'il m'a laissé voir la deuxième période. Je me souviens que l'Inter a alors marqué 5 buts et l'a emporté 6 à 1. C'est la seule fois que j'ai vu l'Inter au stade. » Une banale histoire d'enfance où, finalement, le cœur n'avait pas encore de raison. Mais une histoire qui comptera en mai 2003. Carlo Ancelotti est alors entraîneur du Milan depuis près de deux ans. Le Mister a déjà entraîné la Reggiana, Parme et la Juventus. Avant, il avait même passé sa carrière de joueur à défendre les couleurs de la Roma et du Milan. Aucune trace de l'Inter depuis les sanglots de Mantoue. Mais en mai 2003, son Milan rencontre sur un chemin européen « son » Inter : les deux milanaises s'opposent alors en demi-finale de la Ligue des champions. Un duel au couteau d'une proximité rarissime, comme des voisins sans mur. Match aller à San Siro. Match retour à San Siro.

L'Inter est alors deuxième de Serie A, le Milan est troisième, et Ancelotti n'a encore rien fait gagner à Berlusconi en tant qu'entraîneur. En face, c'est une Inter enfin constante qu'a fait naître le discipline d'Héctor Cuper. Second en 2002, second en 2003 et demi-finaliste de C1. L'Inter semble même plus robuste que le Milan, qui a difficilement éliminé l'Ajax de Zlatan en quarts. Mais non. Sans Christian Vieri, meilleur buteur de Serie A, Recoba manque ses occasions et Cuper tombe. 0-0 à l'aller, 1-1 au retour, lors duquel Martins répond tardivement à Shevchenko. Le football aime être injuste, et c'est la règle du but à l'extérieur qui fait la différence ce jour-là. Ancelotti tue son premier amour une première fois, froidement. Deux ans plus tard, nouveau duel entre voisins, cette fois-ci en quart de finale de C1. Roberto Mancini a remplacé Cuper sur le banc, mais Ancelotti est encore là. 2-0 à l'aller, puis 0-1 et victoire sur tapis vert (0-3) au retour après l'envoi de projectiles dans la surface de Dida. Parce que le public de l'Inter le sentait trop, ce derby. Une histoire milanaise qui nous fait voyager en Émilie-Romagne, la terre de Carletto. Entre ballon rond et fromages triangulaires, le jeune Carlo est élevé dans un pays où l'on peut passer d'un rival à l'autre, de la Reggiana au Parma. Au contraire, Simeone n'entraînera pas le Real, ni le Milan, ni la Roma, en conséquence de ses diverses aventures italiennes, et encore moins Independiente, rival de son Racing de Avellaneda.

Sagesse et matchs nuls


En mai dernier, le plan de jeu de l'Atlético était autrement plus solide que celui du Real. Sans Diego Costa ni Arda Turan, les hommes du Cholo Simeone avaient parfaitement éloigné de leurs cages un Real Madrid où seul Luka Modrić semblait suivre une mélodie collective. Cela devait être la défaite du manque d'idées de Carlo Ancelotti. Mais l'Italien a soigneusement entrepris ses changements. Puisqu'il ne fallait plus faire attention aux ballons lancés dans le dos des défenseurs ni se battre au milieu, dehors Coentrão et Khedira. Marcelo pour sonner la charge balle au pied et contribuer à épuiser les Colchoneros. Et Isco pour faire le lien entre Modrić et le reste des pièces offensives. Ainsi, le Real dominera vraiment le match durant seulement les vingt premières minutes. Cela aurait pu être insuffisant. Mais sur son banc, jusqu'à la dernière seconde, le Mister ne s'est pas laissé submerger par la peur de l'échec. Parce qu'il avait fait ce qu'il fallait faire ? Parce qu'il en avait vu d'autres ? Parce qu'il savait qu'en football, on a toujours une revanche ?

À Lisbonne, pourtant, un drame local, un probable licenciement et une nouvelle défaite « marquante » en finale de C1 l'ont pourtant fixé avec insistance. Regardant le chrono droit dans les yeux, l'Italien leur a répondu avec une tête héroïque de Sergio Ramos et une prolongation digne de l'autorité d'un champion. De son côté, Diego Simeone avait mieux préparé la rencontre, mais a fini par couler sous le poids des blessures (Diego Costa et Filipe Luís), des changements gaspillés et d'un mauvais choix (Sosa pour Raúl García), pour finir expulsé après une course-poursuite au milieu de la pelouse. L'Atlético joue toujours le couteau entre les dents, et aime particulièrement faire du mal à son voisin. Mais Ancelotti connaît bien ces doubles confrontations fratricides. Il l'a une nouvelle fois montré en conférence de presse : « Nous allons jouer pour gagner, mais nous n'avons pas l'obsession de gagner ce match comme l'Atlético. Avec deux matchs nuls, on peut passer. »

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:55 OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 1 Hier à 09:46 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham
Hier à 16:10 Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 8 Hier à 15:49 Le Nord-Coréen Han boude les radios 28 Hier à 15:12 Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 34 Hier à 14:16 L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:30 La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 28 Hier à 08:40 Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 27
dimanche 24 septembre Le fou sosie de Marek Hamšík 4 samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari ! vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 103 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 12 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20