En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Fait divers
  3. // Affaire Zahia

Carlo Alberto Brusa : « Franck Ribéry prie pour que ce cauchemar judiciaire s'achève enfin »

Le procès de « l'affaire Zahia » se déroule depuis lundi au tribunal correctionnel de Paris. Hier, les quelques minutes de suspension d'audience ont été l'occasion de poser plusieurs questions à Carlo Alberto Brusa, l'avocat de Franck Ribéry, résolument optimiste pour l'avenir de son client.

Modififié
Bonjour Maître, quelles sont les peines encourues par votre client, accusé d'avoir eu des relations sexuelles tarifées avec une mineure ?
Dans l'absolu, si les faits sont avérés, Franck Ribéry risque 3 ans de prison et 45 000 euros d'amende. Ce sont les peines généralement prononcées dans ce type d'affaire, mais je compte bien me battre pour que cela n'arrive pas.

On a du mal à imaginer votre client aller en prison...
Il faut bien comprendre que tout l'enjeu de cette affaire, c'est de déterminer si oui ou non mon client savait qu'il avait affaire à une jeune fille mineure. C'est là que se joue l'issue du procès. Or, Franck Ribéry ignorait sincèrement l'âge de Mme Dehar au moment des faits, et j'apporterai tous les éléments nécessaires pour le prouver.

Quelle est votre ligne de défense ?
Outre le fait que mon client ignorait totalement l'âge de Mme Dehar, je tenterai de rappeler, face aux accusations, que plusieurs indices tangibles incitaient à penser qu'elle était beaucoup plus âgée.

De votre point de vue, comment se passe le procès ?
Pour l'instant très bien, les débats sont sereins et Denis Couhé, le président du tribunal, est impeccable.

Il ne manque pourtant pas d'un certain cynisme...
Vous savez, dans ce genre d'affaires, l'ironie est parfois bienvenue. Il faut parfois une touche de sarcasme pour ne pas tomber dans la vulgarité.

Vous êtes confiant quant à l'issue des débats ?

Un avocat qui n'est pas confiant, croyez-moi, il peut changer de métier. Je mets toute mon énergie et tout ce qui est en mon pouvoir pour obtenir la relaxe de mon client.

Actuellement, quel est l'état d'esprit de Franck Ribéry ?
Comme tout champion, il y croit dur comme fer et attend impatiemment de pouvoir tourner la page. Il prie pour que ce cauchemar judiciaire s'achève afin de pouvoir se reconcentrer en premier lieu sur le Bayern de Munich et ensuite sur l'équipe de France, avec laquelle il a des échéances importantes. Je peux vous dire qu'il est conscient de sa responsabilité aux yeux des Français.

Pourquoi ne s'est-il pas présenté à l'audience ?
Comme je l'ai déjà expliqué en ouverture du procès, il y a deux raisons principales. La première, c'est qu'il a des obligations sportives très importantes. La loi lui permet d'être représenté par un avocat le cas échéant. Ensuite, il redoute un certain emballement médiatique. Sa venue à l'audience n'aurait fait que l'exposer de manière totalement exagérée aux médias. On ne peut pas lui reprocher cela. D'ailleurs, sa venue n'est pas nécessaire et n'aurait pas vraiment de sens, puisque Zahia Dehar n'est pas présente également, il ne peut donc pas y avoir de débat contradictoire.


Propos recueillis par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9