En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Cardinale : « J'ai cru en Dieu au moment où mon frère a été sauvé »

Sous ses dessous de gardien de but jovial qui a tout le temps la banane, Yoan Cardinale a eu son lot de souffrance. Notamment durant l'enfance quand, à huit ans, il a dû grandir avec un petit frère malade de l'estomac et que les médecins estimaient condamné. Plus d'une décennie après, le Niçois raconte comment le calvaire de son frère l'a rendu plus fort.

Modififié
Tu es parrain d'une association qui s'appelle le Point Rose (qui accompagne les parents d'enfants malades, ndlr). Tu es d'autant plus concerné que tu as grandi avec un petit frère, Mathieu (gardien de but en DH à Aubagne aujourd'hui ndlr) qui était gravement malade...
Une malformation de naissance à l'estomac, très mal soignée par les premiers médecins qui l'ont suivi. Les traitements n'ont fait qu'empirer la situation, jusqu'à ce que les médecins disent à mes parents : « Il ne reste plus longtemps à vivre à votre fils, il est condamné. » Moi j'avais entre huit et dix ans, mon frère avait quatre-cinq ans...

Et finalement, vous rencontrez un médecin qui dit : « Je peux le sauver » ...
L'opération était très risquée, personne ne voulait le faire. On est tombé par hasard sur ce médecin qui nous a dit : « Appelez ma secrétaire maintenant, prenez rendez-vous, je vous garantis qu'à Noël, votre fils mangera du foie gras. » Ce médecin, aujourd'hui, c'est presque un membre de la famille. À chaque fois que l'on mange du foie gras à Noël, on pense à lui.

Grandir avec un petit frère ultra médicalisé...
(Il coupe) Il a raté toute la scolarité de la maternelle, le cursus d'un enfant normal c'est trois ans, lui il a manqué quasiment les trois années. Plus l'année de CP. Il était tout le temps à l'hôpital. Moi, j'ai suivi le cursus normal, mais j'allais souvent le voir à l'hôpital et je n'avais donc pas toujours la tête à l'école. Je ne souhaite à personne de vivre ça. J'ai connu des choses que je n'aurais peut être pas dû, mais Dieu merci, mon petit frère est sorti d'affaire et tout cela m'a fait progresser dans le monde du foot.


Dans quel sens ?
Dans le mental. Mentalement, j'ai su passer des épreuves au centre de formation et chez les pros que je n'aurais jamais réussi à passer sans cette épreuve-là. Une défaite, c'est grave, mais on relativise. Quand on se blesse, c'est pareil, on va maronner, pleurer pendant deux jours, mais après, on se dit : « J'ai vécu plus grave, cela va se guérir, c'est le foot qui veut ça. »

Tu as choisi de parrainer le Point Rose parce qu'à l'époque où ton frère était malade, vous vous étiez sentis délaissés ?
Je ne suis pas papa, donc je ne peux pas savoir ce que cela fait d'avoir un enfant malade, mais j'imagine que c'est la pire chose au monde de voir son enfant partir avant soi. J'ai vu mes parents dans des états indescriptibles, c'était vraiment horrible. À l'hôpital, personne ne se souciait vraiment d'eux. Quand on leur a dit : « Votre enfant va mourir » , c'était du genre : « Ok, lui va mourir, donc on s'occupe du suivant à côté. » Cela manquait de soutien psychologique, rien du tout. Donc cela me tient à cœur de soutenir une association qui vient en aide aux familles. Elle ne prépare pas l'après, mais elle essaie de vous suivre avant, et de vous soutenir après. C'est important.

« Mais à neuf-dix ans, on n'est pas bête, on voit son frère tous les jours à l'hôpital, on voit qu'il a des tuyaux dans le nez, partout, c'est un vrai bordel. On est conscient de ce qu'il se passe. »

Comment tu as été amené à connaître l'association ?
C'est l'OGC Nice qui m'a mis en relation avec la présidente de l'association, Nathalie. Ils avaient connaissance de mon passé, ils ont eu raison de penser que cela pouvait m'intéresser, car quand elle m'a contacté, j'ai dit oui tout de suite. La petite fille de Nathalie, c'est une histoire très triste, car elle est décédée. C'est remarquable que ses parents aient su se relever et créer ce type d'association. Il faut des gens comme eux pour avancer dans la vie. Je pense que Nathalie fait partie des gens qui ont énormément de mérite, car elle a vu son enfant partir, et son quotidien aujourd'hui c'est de soutenir d'autres personnes qui perdent leurs enfants et leurs proches. Elle se confronte chaque jour à son pire souvenir et se bat contre lui.

Quand tu as appris que ton frère allait « mourir » , ton univers a dû s'écrouler ?
Mes parents ne m'ont jamais dit les choses comme ça. Mais à neuf-dix ans, on n'est pas bête, on voit son frère tous les jours à l'hôpital, on voit qu'il a des tuyaux dans le nez, partout, c'est un vrai bordel. On est conscient de ce qu'il se passe. Je ne savais pas qu'il « allait mourir » , mais je savais que sa vie était en danger. Mais pour me protéger, mes parents ne m'ont jamais dit : « Ton frère va mourir » , parce que sinon, je pense que j'aurais pu partir en cacahuète.


Comment tes parents faisaient pour maintenir un semblant de bien-être, histoire que tu grandisses plus ou moins bien ?
C'était vraiment dur. Ma mère pleurait souvent, mon père se cachait beaucoup plus. On n'habitait pas dans une très grande maison - à la Ciotat - donc je l'entendais pleurer. Mais je ne l'ai jamais vu pleurer. Jamais devant moi, mais je l'entendais. Cela m'a laissé des traces. Cela m'arrive de me réveiller en pleine nuit, de faire des cauchemars. Je me réveille en transe (sic), j'y repense.

Durant cette période où ton frère était hospitalisé, ce n'est pas le seul enfant que tu as vu dans ces conditions...
Il y en avait beaucoup, certains qui s'en sont sortis comme mon petit frère, et d'autres, malheureusement, qui y sont restés.

Avec tout ce que vous avez vécu, la relation avec ton frère doit être vraiment forte, vous vous engueulez quand même de temps en temps ?
On s'engueule, on se bat souvent. C'est l'amour entre nous, très fusionnel. Il vient me voir à quasiment tous les matchs, dès que je peux, je vais le voir aussi à Aubagne. On s'appelle tout le temps, on est vraiment fusionnels. Il est gardien, comme moi, ça a dû le motiver de me copier.

« C'est clairement au moment où mon frère a été sauvé que j'ai cru en Dieu, que je lui ai dit merci. »

Toute cette expérience avec ton frère, cela a influencé le gardien de but que tu es devenu aujourd'hui ? Un joueur qui prend des risques parce que, finalement, il y a plus grave qu'une boulette ?
(Pas totalement convaincu) Ouais... Il y a des choses qui ne méritent pas de se prendre la tête. Mais sur un terrain, je ne sais pas si cette expérience m'aide. Cela me rend plus fort mentalement, mais je ne crois pas que cela me pousse à prendre des risques dans le jeu. C'est plus lié à la philosophie de jeu de Nice, cela me met dans des situations où je dois prendre des risques. C'est la particularité du poste de gardien que j'aime bien. J'aime cette adrénaline quand il faut faire un crochet, que l'attaquant arrive... J'aime prendre des risques dans la vie.


Justement, que ressens-tu quand un attaquant vient au pressing et que tu dois faire un crochet ?
Le cœur s'arrête de battre cinq ou six secondes, enfin c'est l'impression que cela me donne. Je ne pense à rien du tout, dès que l'attaquant est passé et que je fais la passe, hop, tout repart.

Un dernier mot sur l'histoire de ton frère qui s'est terminée en happy end. Si tu avais un conseil à donner à des familles touchées par ce type de drame ?
Ne jamais lâcher. On est tombés par hasard - ou le biais de Dieu, je ne sais pas - sur le médecin qui a sauvé mon frère. L'endroit où on l'a rencontré, c'est impossible normalement. C'était un repas de fin d'année avec l'équipe de foot où je jouais, les équipes de jeunes de l'OM. D'habitude, mon père arrive toujours en retard, quinze fois sur seize. Et cette fois-là, on avait quinze minutes d'avance. On arrive à la plage, il y avait déjà un joueur avec son père. On dit bonjour, le père était accompagné par un autre homme. Et voilà, c'était le médecin qui allait sauver mon frère. Il n'était jamais à Marseille d'habitude, il travaillait dans plusieurs grandes villes, il était là car il connaissait bien le père de cet autre enfant. Si on était arrivé quatre ou cinq minutes après, cet homme serait peut-être parti. Et mon frère aussi.

C'est pour cela que vous êtes croyants dans la famille ?
Ouais. J'avais huit ans à l'époque, donc difficile de dire que j'étais croyant, mais c'est clairement au moment où mon frère a été sauvé que j'ai cru en Dieu, que je lui ai dit merci.



Propos recueillis par Nicolas Jucha, à Nice
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22
À lire ensuite
Fabien Tout Terrain