Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Championship
  3. // 25e journée
  4. // Cardiff City/Fulham

Cardiff City retrouve son bleu de travail

Deux ans après avoir décidé de modifier les couleurs du club et d'installer un dragon sur le blason de son nouveau jouet, Vincent Tan a finalement flanché. Après une soirée de négociations avec les supporters des Bluebirds, le propriétaire malaisien de l'équipe galloise a accepté de revenir à la couleur historique du club : le bleu.

Modififié
L'ambiance ressemble à une soirée de grande victoire, et l'atmosphère trahit un soulagement immense. Vendredi matin, les supporters de Cardiff City se sont levés avec le sourire, enfin, le résultat d'une bataille victorieuse menée depuis maintenant plus de deux ans contre leur propriétaire, Vincent Tan, qui avait fait de leur club un jouet. Un objet à travers lequel il faisait vivre tous ses fantasmes : faire jouer son équipe avec sa couleur préférée, le rouge vif, et modifier l'écusson de sa formation en y ajoutant un dragon à la place de l'oiseau traditionnel. Pourtant, ce samedi, face à Fulham, lorsque les Gallois s'avanceront sur leur pelouse du Cardiff City Stadium, leur tunique sera bleue.

« Depuis plus de cent ans, Cardiff City jouait en bleu »


Après une soirée de négociations exceptionnelles, le propriétaire malaisien du club a donc décidé d'accepter de revenir à la couleur historique de son équipe, le bleu, et de changer le logo en réinstallant l'oiseau à la place du dragon. Le caprice de Tan semble enfin terminé, et les supporters des Bluebirds crient leur joie. Le président des fans du club, Tim Hartley, avoue avec émotion « sa fierté de retrouver ses couleurs. Depuis plus de cent ans, Cardiff City jouait en bleu et était connu avec le surnom des Bluebirds. C'est une partie de l'histoire du club et de l'héritage. On chante pour les Bluebirds, on a des écharpes avec des bandes bleues et blanches, et certaines personnes ont même des tatouages avec le logo du club incrusté sur la peau. C'est notre identité en tant que club, mais aussi en tant que supporters. »

Face à la colère montante d'une partie de ses supporters et à une affluence en baisse lors des rencontres à domicile, Vincent Tan avait organisé une réunion jeudi soir pour discuter des points à améliorer avec eux. Très rapidement, Tim Hartley confie « avoir avancé le problème des couleurs du maillot » . Le propriétaire soumet alors l'assistance à un vote qui devient rapidement un plébiscite. « La couleur d'un maillot est une question importante pour moi. C'est ce qui fait l'identité d'un club. Les murs de la chambre de mon fils sont peints en bleu et jaune, lorsque l'on a joué la finale de la FA Cup, j'avais installé des ampoules bleues dans le jardin pour illuminer notre maison » témoigne Tim.

« Les fêtes m'ont permis d'avoir un temps de réflexion sur les événements de l'année dernière »


À la suite de la réunion qui a rassemblé près de 70 représentants de supporters, Vincent Tan a pris la parole pour reconnaître ses erreurs devant la presse. « Passer du temps avec ma famille a eu un grand effet sur moi. J'ai parlé avec mes proches, mes collaborateurs, et ils m'ont fait comprendre l'importance de l'unité, du bonheur et du vivre ensemble » , annonce le Malaisien. Mieux encore, ce qui ressemble à une fronde des salariés face à leur patron débouche sur une réduction du prix des billets pour la deuxième partie de saison. Tim explique que « M. Tan a pu voir l'effet que ses choix avaient sur le quotidien du club. Les supporters se divisaient, il y avait des boycotts comme pour la FA Cup la semaine dernière où il n'y avait que 4000 personnes au stade. Les fans n'achetaient même plus d'abonnements. Aujourd'hui, on a été entendu et on est de retour ! » La grève est terminée.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 1 heure La drôle de liste d'invités de la finale 10
Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 53 Hier à 19:43 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3 Podcast Football Recall Épisode 46 : Français ou Belges, le match des râleurs, les adieux des Bleus et la battle Angleterre-Belgique