1. //
  2. //
  3. // Burnley-Watford

Capoue pas cap ?

Après une période difficile à Tottenham où il a très peu joué, Étienne Capoue brille à Watford. Pas si étonnant, vu l’aspect cyclique de sa carrière et sa personnalité.

Modififié
3k 22
Question : quel est le seul Français à faire partie du top 10 des buteurs de Premier League ? Indices : il est milieu de terrain, mesure 1,89 m pour 80 kg et n'a pas attendu Pascal Dupraz pour rendre Toulouse cool. Réponse : Étienne Capoue. Revenu de nulle part, le milieu de terrain cartonne actuellement avec Watford, comme en témoignent ses quatre buts inscrits en cinq journées. Pas mal pour un box-to-box. Élément indispensable des Hornets depuis la saison dernière – 38 titularisations en championnat entre août 2015 et aujourd’hui –, le beau bébé de vingt-huit ans s’était pourtant perdu après son départ du TFC, ne voyant la couleur des terrains de PL que 1586 minutes en deux saisons avec Tottenham. Au vrai, ce passage à vide n’était pas le premier. Et pour tenter d’éloigner les points d’interrogation qui entourent le joueur, il faut se retourner. Loin, très loin de l'Angleterre.

Bercé par le cuir


Niort. C’est là que le petit Étienne est né. Là qu’il fait la connaissance du ballon aussi, bien aidé par une famille qui vit du football. Son oncle, Jean-Michel, évolue en première division avec Cannes. Jacques, son père, joue à un niveau régional et entraîne aux Chamois niortais. Aurélien, son frère aîné, fera carrière avec Nantes. «  Les Capoue, sur Niort, c’est une famille de footeux, confirme Jean-Luc Poirault, également éducateur aux Chamois. Quand j’avais les deux grands frères à l’école de foot, Étienne les accompagnait. Il ne savait pas encore marcher qu’il avait déjà le ballon dans les mains. Il se baladait à quatre pattes sur le bord du terrain et il se débrouillait pour le traîner entre les bras et les jambes. »

Étienne, qui commence donc lui aussi le foot dans le club de sa ville, se fait remarquer très tôt. Au sein d’une belle génération, où l’on trouve notamment Johan Gastien (aujourd’hui à Dijon), celui qui est le plus souvent utilisé en tant qu’attaquant de pointe enchaîne les buts et s’impose comme une vraie promesse. « Il était au-dessus du lot techniquement et athlétiquement, c’est clair, assure Jean-Luc, l'un de ses premiers coachs. À treize ans, il avait déjà un gabarit plus que conséquent, à l’image de son père, et un maniement du ballon exceptionnel pour son âge. Nul doute que c’était le meilleur du groupe. Ce n’est franchement pas une surprise de voir que c’est lui qui s’en sort le mieux parmi les gars de sa génération ou ses frères. »

Du basket aux Spurs


N’empêche qu’il ne deviendra jamais professionnel dans son équipe d’origine. Alors que son père doit quitter le club pour des problèmes internes, Capoue commence à mettre des distances entre la balle et lui. À tel point qu’il envisage de lâcher le foot pour se mettre à un autre sport. Est-ce parce que Papa ne veut plus le voir aux Chamois, lui qui n’en fait plus partie ? Toujours est-il que le fiston stoppe précipitamment son aventure avec Niort. «  Il a prétexté qu’il était overdosé du foot, ce qui était peut-être vrai au demeurant, et qu’il préférait s’orienter vers le basket, rembobine Jean-Luc. Chose qu’il a faite d’ailleurs, parce que c’était un très bon basketteur. C’est à ce moment-là qu’il nous a filé entre les doigts.  »

En 2002, Capoue se concentre donc sur le dunk, mais prend tout de même une licence de football à Chauray. Deux ans plus tard, il retient l’attention du SCO d’Angers, où il passe un an, puis intègre le centre de formation de Toulouse. Le basket n’est alors plus qu’un hobbie. Sa trajectoire au TFC est assez linéaire pendant huit ans, avant un plantage en règle à Tottenham. Un nouveau blanc dans une carrière étrange, donc. « C’est vrai que c’est un peu une carrière en dents de scie, acquiesce Jean-Luc Poirault. Est-ce que c’est dû à son hygiène de vie, à des maux psychologiques, à une éventuelle nonchalance ? Aucune idée. »

Talent, flemme et timidité


Reste que l’entraîneur apporte quand même des éléments de réponse en soulignant certains traits de personnalité de l’international français (sept sélections en 2012 et 2013) : « Quand il était môme, on pensait que son mental constituerait un frein à un moment donné. Il était un peu frileux, introverti. La vie avec le groupe n’était pas simple, on n’entendait pas souvent le son de sa voix. Le travail physique n’était pas sa tasse de thé non plus. Ce n’était pas le plus courageux. Pour preuve, après une année de sport-études, il en avait déjà ras le bol et a préféré arrêter.  »

Le numéro 29 de Watford serait-il un de ces gars talentueux qui n’ont pas besoin de forcer pour être au–dessus ? Ou est-il tout simplement un mec qui ne considère pas le ballon rond comme le critère numéro un du bonheur ? Un peu des deux, selon l’éducateur : « Il a toujours donné l’impression d’être assez fort pour ne pas avoir trop d’efforts à fournir. Puis, ce n’était pas un véritable compétiteur dans l’âme. Si ça n’allait pas trop sur le terrain pendant une certaine période, il ne trouvait pas ça grave. » Du coup, une nouvelle question se pose, au vu des pralines envoyées chaque week-end cette saison : un nouveau Capoue serait-il né ?



Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Il était monstrueux au TFC, puis il a eu du mal à s'adapter à l'étage au dessus

Depuis le début de saison il marche sur l'eau et il peut sérieusement prétendre à un retour en Edf s'il confirme son regain de forme

Il est technique et physique
Lana Del Reyy Niveau : Loisir
Effectivement comme l'article le souligne, le garçon n'a sans doute pas une éthique de vie irréprochable. Après en terme de talent pur, on parle d'un mec qui enterre les besogneux N'golo Kanté ou Lass Diarra. Je me rappelle de lui à Toulouse, quand il avait envie il marchait littéralement sur la L1 !
https://www.youtube.com/watch?v=7vYDrXaFzmc
Petit résumé d'un match de l'époque où Paris était à sa place, y'a qu'à voir comment il bouffe Makélélé sur le dernier but !
Lana Del Reyy Niveau : Loisir
Message posté par Zimedine Zimdane
Il était monstrueux au TFC, puis il a eu du mal à s'adapter à l'étage au dessus

Depuis le début de saison il marche sur l'eau et il peut sérieusement prétendre à un retour en Edf s'il confirme son regain de forme

Il est technique et physique


C'est surtout les entraineurs qui l'ont blacklisté, à Tottenham il s'est retrouvé avec un monomaniaque tel que Villas Boas ça aide pas.
GeronimoHous Niveau : District
Un des plus beau joueur que l'on est pu avoir ces dernières années au TFC (je sens les blagues arrivées en disant ça, mais je conseille aux gens qui vont me vanner à regarder le nombre de joueurs pro qui sont sortis de notre centre de formation et de celui de leur club)

Mais, à l'époque déjà, on avait senti sa facilité, cette non-envie du duel, le fait de se retrancher derrière sont talent et même un peu de nonchalance... Tout ça n'est pas nouveau et plusieurs voix c'étaient élevées à l'époque pour lui prédire un tel avenir, même si on lui souhaitais de réussir.

Ce que je considérais comme des langues de vipère à l'époque ont en fait eu raison mais je souhaite vraiment qu'un tel joueur, avec une mentalité exemplaire et très investi dans la vie du club (toujours présent aux tournois de jeunes, pas comme cet imbécile de Tabanou...) puisse un jour exploser au haut niveau, il n'a que 28 ans et il lui reste bien 4-5ans au top!

Par contre, pour les Bleus je pense que le wagon est passé, surtout vu la concurrence!

Mais pour toutes ces années au Tef, Capoue on t'aime!
l'hiverpoule Niveau : Loisir
Super l'article mais ça ne parle pas de sa bonne forme actuelle, pas de stats ni de comparaisons avec les saisons précédentes et les autres milieux de PL. C'est un peu inutile du coup
Lana Del Reyy Niveau : Loisir
Message posté par GeronimoHous
Un des plus beau joueur que l'on est pu avoir ces dernières années au TFC (je sens les blagues arrivées en disant ça, mais je conseille aux gens qui vont me vanner à regarder le nombre de joueurs pro qui sont sortis de notre centre de formation et de celui de leur club)

Mais, à l'époque déjà, on avait senti sa facilité, cette non-envie du duel, le fait de se retrancher derrière sont talent et même un peu de nonchalance... Tout ça n'est pas nouveau et plusieurs voix c'étaient élevées à l'époque pour lui prédire un tel avenir, même si on lui souhaitais de réussir.

Ce que je considérais comme des langues de vipère à l'époque ont en fait eu raison mais je souhaite vraiment qu'un tel joueur, avec une mentalité exemplaire et très investi dans la vie du club (toujours présent aux tournois de jeunes, pas comme cet imbécile de Tabanou...) puisse un jour exploser au haut niveau, il n'a que 28 ans et il lui reste bien 4-5ans au top!

Par contre, pour les Bleus je pense que le wagon est passé, surtout vu la concurrence!

Mais pour toutes ces années au Tef, Capoue on t'aime!


Capoue/Sissoko les deux molosses avec Didot à son meilleur niveau, c'était un Panzer notre milieu !
GeronimoHous Niveau : District
Du coup, je regardais nos effectifs d'il y a quelques années et notre saison 2010-2011 envoyer du rêve, sauf l'attaque, Tafer/Santander ca allait pas...

Putain quel dommage parce que quand tu regardais la défense et le milieu ca avait de la gueule... Ambition en carton à l'époque...
Note : 1
Message posté par Lana Del Reyy
Effectivement comme l'article le souligne, le garçon n'a sans doute pas une éthique de vie irréprochable. Après en terme de talent pur, on parle d'un mec qui enterre les besogneux N'golo Kanté ou Lass Diarra. Je me rappelle de lui à Toulouse, quand il avait envie il marchait littéralement sur la L1 !
https://www.youtube.com/watch?v=7vYDrXaFzmc
Petit résumé d'un match de l'époque où Paris était à sa place, y'a qu'à voir comment il bouffe Makélélé sur le dernier but !


Bouffer le Makelele du PSG n'était pas non plus quelque chose de phénoménal...^^
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
Message posté par Lana Del Reyy
C'est surtout les entraineurs qui l'ont blacklisté, à Tottenham il s'est retrouvé avec un monomaniaque tel que Villas Boas ça aide pas.


on est d'accord
Il a surtout beaucoup plus de liberte cette saison dans le 3-5-2 "a plat" de Mazzari (d'ailleurs il me semble qu'il avait deja brille dans un systeme similaire sous Casanova).
Berahmi se concentre plus sur les taches de harcelement mais la doublette Peyreira-Capoue a tout loisir de venir porter le danger devant que ce soit par la passe pour l'argentin ou par des courses de penetration pour Capoue.

D'ailleurs je me souviens qu'a l'epoque Capoue etait implique dans un nombre ahurissant de buts toulousains (le plus souvent en tant qu'avant dernier passeur).

Content pour lui qui a ete mal utilise chez les Spurs soit en defense centrale soit dans un role de milieu def pur au sein d'un double pivot soit deux roles qui ne lui conviennent absolument pas.
The Lunatic is on the grass2.0 Niveau : Loisir
Il a surtout marché sur Pogba, il y a une semaine
Lana Del Reyy Niveau : Loisir
Message posté par AriGold
Il a surtout beaucoup plus de liberte cette saison dans le 3-5-2 "a plat" de Mazzari (d'ailleurs il me semble qu'il avait deja brille dans un systeme similaire sous Casanova).
Berahmi se concentre plus sur les taches de harcelement mais la doublette Peyreira-Capoue a tout loisir de venir porter le danger devant que ce soit par la passe pour l'argentin ou par des courses de penetration pour Capoue.

D'ailleurs je me souviens qu'a l'epoque Capoue etait implique dans un nombre ahurissant de buts toulousains (le plus souvent en tant qu'avant dernier passeur).

Content pour lui qui a ete mal utilise chez les Spurs soit en defense centrale soit dans un role de milieu def pur au sein d'un double pivot soit deux roles qui ne lui conviennent absolument pas.


Capoue était sentinelle dans un milieu à Toulouse, il n'a jamais été un pur 8 même s'il a certaines qualités pour. Qu'il marque autant est une vraie nouveauté.
l'hiverpoule Niveau : Loisir
C'est dingue d'en apprendre plus dans les commentaires que dans l'article en lui même ..
A l'époque déjà à Toulouse, il m'impressionnait déjà bien plus que Sissoko.

J'avais rarement vu un joueur pouvoir autant maîtriser un milieu de terrain à lui tout seul. En plus des qualités décrites plus haut (bonne technicité, physique hors norme), il avait surtout une endurance phénoménale. Le gars aux 4 poumons, avant Matuidi puis Kanté, c'était lui.

Je me souviens d'un match au Stadium. Rapidement Toulouse s'est retrouvée à jouer a 10. Eh ben même à 11 contre 10, Capoue nous marchait littéralement dessus au milieu. On a finit par gagner grâce à un but de Gignac mais putain, qu'est-ce qu'il était fort ce Capoue.
Je l'avais vu jouer a Tottenham et il était loin d'être mauvais, il a surtout été interrompu par des blessures et n'a jamais récupéré sa place, avec le retour de Dembele, l'éclosion des surcôtés Bentaleb et surtout Mason, et Paulinho. Dommage mais son retour en grâce ne m'étonne pas, j'attendais limite chaque jour depuis début septembre qu'un article sorte sur Capoue, il est vraiment très bon.
Zimedine Zimdane Niveau : Loisir
je viens de prendre un -1 venu de nul part wow je ne savais pas mon commentaire critique ou désobligeant
volontaire 82 Niveau : CFA2
Je rejoins les commentaires d'au dessus, de très très loin le jeune le plus fort qu'on ait sorti sur ces 10 dernières années, il avait une classe et une élégance déjà dans son jeu dès le début, c'était assez incroyable! Vraiment dommage qu'il ait été si mal utilisé à Tottenham et qu'il ait été un peu trop vite blacklisté en Bleu à cause d'un match raté contre l'Allemagne.
Geraldo Caribenho Niveau : CFA
Combien de fois a-t-il été blessé pendant son séjour á Tottenham? Et Villas-Boas qui se fait virer 5 mois aprés son transfert?

C'est un délice, Capoue ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3k 22