En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Mondial 2014
  3. //

Capello et l’insuffisant vivier russe

Modififié
Fabio Capello veut faire sa révolution. Le sélectionneur italien de la Russie estime en effet que le vivier de joueurs russes sélectionnables est actuellement très insuffisant, et a donc proposé à sa fédération des mesures visant à améliorer son équipe en vue de l’Euro 2016, mais surtout du Mondial 2018, organisé au pays :

« J'ai demandé à ce qu'on limite plus le nombre de joueurs étrangers en Première division pour obliger les clubs à utiliser davantage de joueurs locaux » , a confié l’Italien à l’agence de presse Russia Today, avant de continuer : « En outre, nous devons prendre l'habitude d'utiliser des joueurs étrangers qui ont exprimé le désir de changer de nationalité pour avoir une chance d'intégrer l'équipe de Russie. Beaucoup d'équipes en Europe ont recours à cette stratégie. »

Concernant le championnat, Capello souhaite également étendre la première division à 18 clubs : « Nous devons étendre la Première division de 16 à 18 équipes pour avoir plus de joueurs russes évoluant dans le championnat. »

Après 1994 et 2002, la Russie disputera au Brésil son troisième Mondial depuis la chute de l’URSS, où elle essaiera pour la première fois de sortir des poules. Cette année, la Russie affrontera la Belgique, l’ Algérie et la Corée du Sud dans le groupe H.


PP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24