1. //
  2. // Scandale du Calcioscommesse

Cannavaro suspendu 9 mois ?

Modififié
0 6
Non, l'affaire du Calcioscommesse n'a pas rendu tous ses jugements. Et le prochain pourrait bien coûter cher au Napoli. Pour la tentative d'arrangement du match face à la Sampdoria du 16 mai 2010 (victoire 1-0 de la Samp'), le procureur Stefano Palazzi a demandé le retrait d'un point au club partenopeo, et 100 000 euros d'amende.

Mais pas que. L'ancien portier du Napoli Matteo Gianello est sous la menace de trois ans et trois mois de suspension pour pari sportif illicite, tandis que Paolo Cannavaro et Gianluca Grava risquent tous deux 9 mois de suspension, pour ommission de dénonciation. Le Napoli serait ainsi amputé de deux défenseurs centraux et, donc, de son capitaine.

La commission disciplinaire va délibérer et rendre son verdict dans les prochains jours. AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Kafka-Palazzi a encore frappé.
Pour des faits parfaitement similaire le Torino c'était 2 points pas 1, d'autres joueurs se sont vu infliger des suspensions bien plus lourde, bref n'imp comme d'habitude.
Mais le meilleur, c'est que si Cannavaro et Grava avaient dénoncé leur coéquipier tricheur le Napoli aurait écopé automatiquement de 2 points de pénalité au nom de la "responsabilité objective" du club !!!
L7argouss Niveau : DHR
Putain*! On avait dit "Pas de scandale avant le Mondial 2014"

(Sinon ça devient lassant toutes ces histoires de Calcioscommesse! Qu'ils flanquent un -2 à toutes les équipes qu'on en finisse!)
Je trouve ça grave cette histoire de sanction pour non dénonciation... Les mecs refusent de truquer des matchs, mais plongent quand même pour ne pas avoir balancé. Bon OK on me dira que la non dénonciation équivaut à complicité plus ou moins grave, mais on ne parle pas de meurtre, de viol, ou autre crime.

T'imagines demain les flics viennent te chercher chez toi parce que t'es au courant que ton voisin vend de la beuh. Je vois bien le juge dire : "Vous n'achetez pas de drogue, certes, vous n'en consommez pas, c'est bien, vous n'avez aucun rapport de près ou de loin avec l'activité illégale de votre voisin, c'est très bien, mais vous ne l'avez pas balancer quand il vous en a proposé. 8 mois avec sursis. Dossier suivant !"
Note : -2
Pas la même chose.
Prends un mec de ta boite qui pique dans la caisse, tu le savais. Ton patron et la justice ne vont pas te rater sur la non dénonciation.

Bon après, y'a des différence selon la branche du droit où l'on se trouve et le pays hein, mais c'est pour proposer un exemple plus cohérent.
Merci Lothaire, mon exemple était surtout sur le ton de l'humour. Mais j'estime que ce principe de condamnation pour non dénonciation est vraiment mailsain. C'est simple, comment prouver que tu n'es pas au courant ? aucun alibi ne peut être donné pour se défendre une fois accusé, quelque soit la nature de l'infraction, du délit / crime. Demain n'importe qui dit que tu es au courant de tel acte, tu ne peux en aucun cas prouver ton inncocence. L'affaire Conte symbolise bien ce constat d'ailleurs.
Je ne pense pas qu'il y ait une présomption de complicité dans ce genre de cas. Il revient à la partie adverse de prouver que l'autre était au courant, et c'est quand même assez difficile.
En dehors d'un témoignage il y a peu moyen de le prouver, donc ça relève beaucoup de l'appréciation du juge.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
PSG : Sakho « supersub »
0 6