Canizares a foi en l'avenir

0 0
Avec le départ de David Villa, et la probable vente de David Silva, une page se tourne du côté de Valence. Le club, largement endetté, se devait de sacrifier ses meilleurs éléments pour assurer sa survie.

L'avenir apparaît donc flou pour les Chés, mais l'ancien gardien de l‘équipe, le peroxydé Santiago Canizares, se montre lui plutôt optimiste : «  C'est une honte que David Villa soit parti, mais c'est similaire avec ce qui s'est passé avec Mendieta et Piojo Lopez. [...] De toutes façons, Villa n'est pas un jeune joueur et le temps était venu de le vendre. Je pense que toutes les parties sont gagnantes dans cette transaction. On dirait que c'est la fin du monde, mais la vie continue. Je pense que les fans ont aussi compris les motivations derrière cette vente, et avec des décisions intelligentes le club sera toujours un grand club. [...] Si Villa ne marquera plus les buts alors quelqu'un d'autre le fera, et ils seront de nouveau compétitifs. Il n'y a pas de meilleure équipe en Europe que Valence, et je le pense sincèrement » a-t-il déclaré sur le site officiel du club.

Qui a dit que l'amour rendait aveugle ?

AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Zlatan n'aime pas la pluie
0 0