CAN : Les pleurs malawites

0 0
La large victoire du Malawi sur l'Algérie (3-0) reste comme la première grosse surprise, sportive, de la CAN.

Un exploit pour les Flames, surnom des joueurs, qui ont remporté leur premier match à ce niveau, eux, qui n'avaient participé jusque là qu'à la CAN 84, en coup de vent, avec deux défaites et un match nul.

Une époque connue par Jack Chamangwana, ancien international et grande figure du football malawite, qui n'a pu retenir des larmes de joie au coup de sifflet final : «  Les jeunes nous ont, en quelque sorte, vengé. En 1984, je me souviens que les Algériens nous avaient également battu 3-0 avec des buts de Bouiche, Belloumi et de Fergani. La défaite d'hier est effacée. Nous sommes désormais à égalité avec les Algériens. C'est une douce revanche. J'ai l'impression que nous tenons là le meilleur groupe que mon pays ait jamais eu. Je leur souhaite à tous un avenir radieux dans cette compétition ; ce ne serait que récompense de leurs sacrifices » .

Pleurer de joie au Malawi, c'est assez rare pour être souligné.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0