CAN : Le lucide Madjer

Modififié
0 0
Les journaux, les joueurs, le sélectionneur, les ministres, le président de la fédération de foot ; en Algérie, personne n'a épargné l'arbitre de la demi-finale Egypte-Algérie.

Le Béninois Coffi Codjia est dans le pays des Fennecs l'ennemi du moment.

Rabah Madjer a, lui, une autre analyse de la fessée mise par les Pharaons aux Algériens : « Tout le monde a vu le match et tous ont constaté que certains de nos joueurs ont commis des fautes impardonnables à ce stade de la compétition. L'expulsion de Halliche, peut-être qu'elle n'était pas juste, mais excusez-moi, celles de Belhadj et Chaouchi étaient méritées et ont complètement anéanti nos chances de revenir dans le match. Il ne faut pas exagérer et toujours se cacher derrière les arbitres. Les joueurs doivent assumer ce qu'ils ont fait sur le terrain, un point c'est tout » (source pressafrik.com).

C'est vrai, qu'en pétant tour à tour les plombs, les Algériens ne se sont pas donné toutes les chances de passer l'obstacle égyptien.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
CAN : L'Egypte en excursion
0 0