CAN : Le Guen accroché à son siège

Modififié
0 0
Paul Le Guen est sous le feux des critiques à Douala et Yaoundé. Lui sont reprochés : pas d'équipe-type en 4 matches, faire jouer les vieux Song et Geremi, zapper une conf' de presse locale au profit de Canal+, considérer la CAN comme un laboratoire pour le Mondial, liste non exhaustive.

Mais le Breton exilé compte bien poursuivre sa mission (source Le Quotidien du Peuple) : « Je ne démissionnerai pas, car je dois poursuivre le travail de rajeunissement de l'équipe déjà amorcé. J'en tire les conclusions de tout ce qui s'est passé à la CAN et j'en tiendrai compte pour les prochaines échéances notamment avant la prochaine Coupe du monde » .

Le Guen a quand même décidé de céder sur un point. Avant la CAN, selon lui, les sélectionnables ne pouvaient jouer qu'en Europe. Après, il change de discours : « Je vais organiser avec le staff technique à la fin du mois de février, un stage réunissant les 25 ou 30 meilleurs joueurs du Cameroun afin de donner la possibilité à ceux-ci de venir concurrencer les joueurs professionnels » .


Petite mesure souhaitée par l'opinion publique. Cela donne un peu de répit à Paulo.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0