CAN : le fichage des journalistes camerounais

0 0
Les journalistes camerounais sont inquiets, et pas seulement en raison du niveau médiocre affiché par les hommes de Paul Le Guen. Depuis le début de la CAN, la tanière des Lions Indomptables, l'hôtel Serra da Chela de Lubango, est quasi-inaccessible.


Selon le quotidien Le Messager, de grandes tiges en costard leur refusent souvent l'entrée. Et quand l'accès leur est autorisé, c'est une autre épreuve qui attend les journaleux : membres du cabinet de la Présidence de la République, agents de la DGRE (les renseignements généraux) ou flics en civil prennent systématiquement des notes sur chaque journaliste camerounais posant une question. Les étrangers sont en revanche tranquilles.

A ce jeu-là, certains professionnels compatriotes d'Eto'o Fils ont donc tout simplement décidé de ne plus poser de questions.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0