1. // CAN 2017
  2. // Groupe B
  3. // Présentation

CAN : La fiche du Sénégal

Meilleure équipe d’Afrique d’après le classement FIFA (33e), le Sénégal est un outsider sérieux pour la victoire finale. Mais les désillusions du passé sont toujours dans les mémoires, et la prudence est de rigueur.

Modififié
930 41

La piste en terre battue


Comme à son habitude, le Sénégal a réalisé des éliminatoires parfaites. Tombés dans un groupe relativement simple, les hommes d’Aliou Cissé ont disposé tour à tour du Burundi, du Niger et de la Namibie. Résultat : six matchs, six victoires, treize buts marqués et deux petits buts encaissés. Emmené par une solide paire de défenseurs centraux composé de Kalidou Coulibaly et de Kara Mbodj, mais surtout par l'un des joueurs frisson de la compétition en la personne de Sadio Mané, le Sénégal veut vaincre le signe indien pour remporter son premier trophée continental. Une équipe plutôt sérieuse donc, qui fait office, comme d’habitude, de « bon outsider, mais pas de favori » , dixit son sélectionneur. À tort ?


Le joueur qui leur manque : Pape Souaré


Blessé depuis le 11 septembre dernier à la suite d'un accident de la route en Angleterre, le latéral gauche ne pourra pas tenir sa place lors de cette CAN. Et d’après ce qu’il a déclaré récemment, il n’est même pas sûr de pouvoir reprendre sa carrière un jour : « Je suis très chanceux d’être en vie, je me souviens encore de la porte de la voiture sur ma jambe... Jambe cassée, mâchoire cassée, je n’ai pas pu manger pendant un mois. » Titulaire indiscutable sur le flanc gauche de la défense des Lions depuis 2014, Pape Souaré a posté un sympathique « Rendez-moi heureux » sur une photo de ses coéquipiers en partance pour Dakar. Classe.




Onze types


Diallo - Ciss, Mbodj, Koulibaly, Gassama - Kouyaté, Diamé, Guèye - Keita Baldé, Mané, Sow


L’inexpertise de... Cyril le magicien


« Les marabouts ? Moi, je suis magicien cartésien, donc je n’y crois pas. Mais je peux comprendre que certaines personnes y croient, ça doit déclencher une montée d’adrénaline quand le marabout récite ses formules. Moi-même, je crois totalement aux pouvoirs des esprits. Le conseil que je pourrais donner aux équipes, c’est de planter des racines de mandragore au pied des poteaux. Au Rwanda, un joueur a fait un truc dans le genre, non ? Sinon, dans mon domaine, ça serait plutôt de la manipulation à la manière de ce que je fais avec les cartes. Détourner l’attention des joueurs adverses, etc. La téléportation d’un but à l’autre, ça pourrait être sympa. »

Youtube


Pourquoi ils vont... accrocher un quart de finale


Comme à chaque édition, le Sénégal arrive avec une grosse équipe, une grosse confiance grâce à ses victoires obtenues en qualification, mais aussi une certaine décontraction. Celle qui ne permet pas de réaliser de bonnes performances sur une compétition aussi difficile que la CAN. En 2015, les Lions de la Téranga se sont fait sortir dès le premier tour d’une poule de la mort composée du Ghana, de l’Afrique du Sud et de l’Algérie (qui est à nouveau dans la même poule que les hommes d’Aliou Cissé). Cette année, l’équipe est plus homogène : moins d’absents, plus de cadres et donc plus d’expérience. Malgré ces deux gros morceaux que sont l’Algérie et la Tunisie, si le Sénégal sort de la poule, il ira au moins en quarts de finale. Même sans Papa Bouba Diop pour planter le premier but du tournoi.



Le bestiaire : Les Lions de la Téranga


À quel moment a-t-on déjà été reçu gentiment et avec hospitalité chez un Lion ? « Téranga » , un mot qui signifie « hospitalité » en wolof, a été rajouté pour différencier les lions du Sénégal de leurs cousins camerounais et marocains. Une expression, largement employée par les médias européens qui reprennent le fameux « Sénégal, pays de la Téranga » , que personne n'utilise en Afrique. Surtout qu'il serait temps pour eux d’arrêter d’être accueillants pour enfin remporter un trophée qu'ils ont effleuré en 2002 (finale perdue aux tirs au but contre le Cameroun). Une époque où la Téranga rugissait de plaisir.



La danse qu'ils vont inventer


Au Sénégal, on danse tout le temps. Le mbalax, le sabar, Youza... La danse qu’ils n’ont pas encore inventée, en fait, c’est la danse de la victoire. Parce qu'un lion qui gagne, qui marque son territoire, c'est un lion qui rugit. Et sur une instru de Youssou N’Dour, avec des percussions de M’Baye Dieye Faye, ça devrait en faire maigrir quelques-uns dans la savane.



Le Bongoefficient


Le 25 septembre dernier, au lendemain de la victoire très controversée d'Ali Bongo à l'élection présidentielle gabonaise (Cf le Bongoefficient de l'Algérie), Macky Sall, son homologue sénégalais, s'est empressé de féliciter son « frère » . Le tout relayé dans un communiqué officiel émanant du Palais de la République : « Au nom du peuple sénégalais et du mien propre, je vous adresse mes chaleureuses félicitations ainsi que mes meilleurs vœux de réussite dans l'exercice de votre mandat au service de vos compatriotes. » Tout est dans le mot « service » . Coef : 101%, qui fait la différence.



L’hymne du tournoi


« Le rap sénégalais, c'est comme le rap polonais, c'est pas connu. » Cette punchline distillée dans une interview de Booba, qui possède pourtant des racines sénégalaises, n’a pas plu à tout le monde au pays. Du coup, on aurait pu choisir DKR et son hommage à la capitale pour lui faire plaisir, mais on a préféré lui rappeler l'existence de Daara J Family, un des plus grands groupes de rap du Sénégal et, accessoirement, de toute l'Afrique.

Youtube


Par Babacar Sall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Kouyaté, Diamé, Guèye, c'est vraiment costaud au milieu, ça manque quand même de créativité et ce depuis la retraite de Khalilou Fadiga, il y a bien 10-12 ans. Le problème des sénégalais est le même que les français, la presse s'emballe trop et le peuple aussi, le retour sur terre est toujours très brutal, trop.
Mané Sow Baldé c'est ça me parait une bonne triplette, peut être arriveront ils enfin à faire un résultat.
Je te rejoins sur le milieu, très costaud certes mais ça manque de créativité et oblige Mané à descendre très bas pour récupérer le ballon.

En sélection, cela fait plus d'une année que Diamé ne met plus devant l'autre et le sélectionneur s'entête à le titulariser à chaque match sans qu'il y ait aucune évolution dans son jeu et celui de l'équipe. Pire, il est devenu plus qu'un boulet qu'autre chose.
Et pourtant c'est pas des solutions qui manquent, Badou (Pape Alioune Ndiaye) a un profil résolument plus offensif et mériterait qu'on lui accorde sa chance voire Saivet à un degré moindre.

Le seul point noir, c'est le poste d'arrière droit où depuis la retraite de Coly et Daf personne n'arrive à prendre le relais malgré les nombreux essais. Gassama qui risque fort d'occuper ce couloir est d'une timidité sans non et n'offre aucune garantie tant offensivement que défensivement.
pinpin666 Niveau : DHR
Exactement ce que je m'apprêtai à écrire "ça manque de créativité au milieu". Et contrairement aux idées reçues en France, les meilleures équipes en coupe d'Afrique sont les plus inventives et créatives au milieu. Egypte, Nigéria, Zambie, Côte d'ivoire. Tous ces derniers vainqueurs avaient des milieux très créatifs. En 2002 le Sénégal avait Pape Sarr et Fadiga au milieu, sans compter que Diouf jouait en ailier gauche (du coup finale). La je suis clairement pessimiste.
Le sénégal est l'exemple type du pays où les grands championnat d'Europe ne viennent la plupart du temps piocher qu'une certaine morphologie de joueur. En l'absence d'un championnat local intéressant (fuite précoce des talents), la sélection sera toujours déséquilibrée.
Il semblerait plus judicieux d'écarter ce brave Diamé et de mettre Saivet en meneur de jeu. Diamé sort de 2 CAN odieuses, mais on lui confie encore et toujours les commande du jeu.
Je me rappelle d'une CAN, celle ou la Zambie avait gagner ou le manque de créativité des lions était criant. Des buteurs de renom alignés simultanément(Niang Sow, Papiss Cissé, avec Demba Ba sur le banc), pour zéro but.
En gros, il y a de vrais bons joueurs dans cette équipe, mais j'ai de gros doutes.
pinpin666 Niveau : DHR
Saivet paraît intéressant, mais n'a pas encore confirmé au plus haut niveau, le changement de contexte par rapport à l'europe peut être un déclic pour lui; il faut tenter le coup.
En revanche l'absence d'Issiar Dia est assez incompréhensible.
"Il semblerait plus judicieux d'écarter ce brave Diamé et de mettre Saivet en meneur de jeu. Diamé sort de 2 CAN odieuses, mais on lui confie encore et toujours les commande du jeu."

Amen!
Issiar Dia? Tu rigoles j'espère? Le mec n'a plus été appelé en sélection depuis des années. Personne ne s'est offusqué de son absence.
pinpin666 Niveau : DHR
C'est une question de profil. Dia est en forme a Nancy, il n'a que 30ans, dans une compétition de 6 matchs, un attaquant de poche aussi percutant et avec de la bouteille doit être dans les 23 non?
Avec sa maturité, je pense qu'il ne se laissera pas griser et saura jouer collectif.
pinpin666 Niveau : DHR
Depuis ces années comme tu dis la sélection Sénégalaise n'a pas été très brillante justement.
8 réponses à ce commentaire.
Pour l'équipe type mame biram diouf est favori sur sow un doute aussi sur diamé sinon les éléments sont là avec kalidou Deschamps en défense gana gueye un des deux meilleurs milieu récupérateur d'Angleterre depuis le début de saison sadio et keita baldé qui sont très bons depuis le début de saison y a de quoi esperer
J'espère que Moussa Sow sera titulaire en pointe de l'attaque, il est bien meilleur que Diouf. Mais bon avec Aliou Cissé, on est pas à une surprise prêt.


Ps: Ôtes moi d'un doute de la tête, ton pseudo se serait pas l'anagramme de Khalifa?
zinczinc78 Niveau : CFA
Au contraire, j'espère que Moussa Sow sera positionné en sentinelle devant la défense.

J'a toujours rêvé de voir Sow 6.

Plus sérieusement, pourvu que le Sénégal aille au bout, histoire d'éviter que Mané ne plante un triplé contre Chelsea..
mame biram niveau combativité c pas mal non plus et c'est quelque chose de très important dans cette compétition
(pour le pseudo c ce que tu pense)
désolé je voulais répondre à Elji
Merci pour tes éclaircissements.
Mame Biram, je suis moyennement fan, même si je te l'accorde il fait preuve de beaucoup d'activité sur le front de l'attaque et Aliou Cissé est très friand de ce type de joueur.
5 réponses à ce commentaire.
Les humiliations des précédentes CAN m'ont immunisées. Personnellement je n'ai aucune attente cette fois ci, la chute risque d'être très dure en cas de déconvenue.
Je vous vois venir parler de scepticisme mais jurisprudence 2012, l'équipe avait une belle gueule sur le papier pour finir par être lamentablement éliminée en phase de groupe alors que tout le monde au pays nous voyait au minimum aller en demi.

Pour finir, ce n'est pas du potentiel de l'équipe que je redoute mais le Sénégal a une fâcheuse à se cher dessus quand il est attendu au firmament. C'est ça qui m'agace en réalité.
Ce commentaire a été modifié.
Comme toi, je suis immunisé depuis la campagne de 2012, je ne me suis pas remis de cette élimination, finir dernier de la poule (0 point) derrière la Zambie, la Guinée Equatoriale et la terrible Lybie.
Juste un quart de finale me satisfera.
Dream smaller.
2012 putain*, comment on en est arrivé là alors qu'on avait survolé les éliminatoires et éliminé le Cameroun en même temps.
Que dire de 2014 où on gagne le premier match contre le...Ghana pour faire nul contre l'Afrique du Sud et perdre contre l'Algérie!
Espérons juste qu'on aura pas à revivre pareilles situations.
pinpin666 Niveau : DHR
La victoire contre le Ghana était une pub accablante pour le football africain!
On jouait mieux dans les années 70. Dire que c'est Giresse qui coachait cette équipe. Si ça avait été un local, RFi et autres l'auraient accablé.
Et avant tout ça, il y avait eu la fameuse rencontre senegal-gambie de 2008 (éliminatoire de la CAN).
J'y avais assisté, la pire désillusion de foot que j'ai pu voir de ma vie
@pinpin666
Giresse, quelle calamité footballistique! Je gagne le 1er match, je mets les coiffeurs dans le 2ème, quelle arrogance.
Ce mec devait son poste de sélectionneur au renouvellement du contrat Puma, ça s’annonçait déjà mal
5 réponses à ce commentaire.
peut-être la plus belle équipe sur le papier, avec un gros potentiel offensif. reste à voir la réalité du terrain
Ce commentaire a été modifié.
Cette histoire de lions est juste à mourir de rire : le dernier lion de l'Atlas a été vu vers 1935. Les seuls lions qui existent au Maroc sont derrière les barreaux dans un zoo !

A noter que le lion camerounais est petit et trapu avec un liseré plus noir sur le dos.

De manière générale, on assiste à une population féline africaine en très net déclin.

L'Afrique de l'Est est la région la plus touchée : les lions risquent d'y disparaître complètement dans les prochaines années. L'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale sont aussi des endroits où la situation est critique. En effet, seulement deux populations de grands félins sont enregistrées sur ces territoires. La première comptant 350 individus à la frontière entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger, et la deuxième, 250 lions au Cameroun. Dans ces régions, les résultats des recherches démontrent que les populations de lions diminueront de moitié. L'ennemi numéro un du grand félin est sans aucun doute l'homme !
1 réponse à ce commentaire.
Enfin bon par rapport au niveau tres faible des autres selections, celle la a l'air assez complete dans toutes les lignes.

Les autres equipes types que j'ai lues pour le moment font un peu pitié par rapport aux 00's, il manque a chacune de ces equipes soit une defense soit un milieu.
pinpin666 Niveau : DHR
Il manque au Sénégal un milieu et des latéreaux. Tu es sûr de bien connaître le football africain? Le problème selon moi est qu'on ne donne pas suffisamment (les coachs européens) leur chance aux locaux. Une vrai chance avec de la confiance et de la patience.
Leroy et son élève Hervé Renard l'ont toujours fait, en raison surement de leurs parcours atypiques. Selon moi c'est ce qui, en partie, explique leurs succès en Afrique.
Sortir Copa Barry qui jouait en Belgique pour titulariser le local Gbohouo a été l'élément décisif dans la victoire ivoirienne.
Pour la Zambie, je n'en parle même pas.
1 réponse à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Il reste que le Sénégal se chie dessus face aux équipes maghrébines. Et là, il faut qu'il se tape et la Tunisie et l'Algérie. Vraiment très chaud !

Et les derniers matchs du groupe sont Algérie v Sénégal (rien qu'une finale) alors que la Tunisie se coltinera le Zimbabwe.

Pour moi et sur un malentendu, le Sénégal peut dire bye bye dès le premier tour au tournoi. Maintenant si Mané et Sow sont dans un bon jour, ça peut aussi faire 3 victoires sur 3.
Scénario tout à fait plausible si on regarde l'historique des confrontations entre le Sénégal et les pays maghrébins. Faudra se servir de ça pour faire mentir l'histoire.
Si le premier match est bien négocié avec une victoire à la clé, il y a moins de mieux préparer le match contre l'Algérie en gagnant aussi contre le Zimbabwe.
Pour ça, il faudra pas tout mettre sur les épaules du seul Mané, faudra que toute l'équipe se montre au niveau tout au long de la compétition.
Le problème de Mané, lors des quelques matches du Sénégal que j'ai pu voir dernièrement, c'est qu'il porte trop le ballon, à la limite du croquage.

Si le Sénégal réussit à trouver la bonne équation au milieu et dans ses transitions vers l'attaque, ça peut faire très mal.
A sa décharge à chaque fois qu'il est en possession du cuir, il y a peu de mouvements autour de lui pour combiner et ainsi apporter le danger. Le problème c'est qu'on attend tous de lui qu'il fasse la différence sur des actions individuelles, ce qui explique pourquoi il porte trop le ballon.

Avec Keita, le jeu sera beaucoup plus varié et moins prévisible. Gageons qu'ils sauront mettre leur talent au service de l'équipe.
pinpin666 Niveau : DHR
Sans 6 et 8 technique et collectif pas de transition efficace vers l'attaque c'est ça le problème du Sénégal depuis des années.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
@Elji Haz,

Je suis d'accord avec toi mais ... Le remède ne serait il pas pire que le mal du coup ? A surjouer, Mané n'en viendrait il pas à déjouer ?

@ Pinpinpin

C'est exactement ce que je voulais souligner ;)
Je suis tout à fait d'accord avec toi Nour!
FOUSS99OM221 Niveau : Loisir
C'est trop facile de dire que le problème du Sénégal est de ne pas avoir de numero 6 technique et collectif!! Et pourtant Idrissa Guéye, un des meilleurs 6 de la PL joue dans cette équipe: Alors, vos arguments ne tiennent sur rien en faite!!
FOUSS99OM221 Niveau : Loisir
Eh bin, cher ami, Je crois bien que cette fois ci, c'est la Tunisie qui s'est chier dessus dés la première mi-temps face au Sénégal
8 réponses à ce commentaire.
blue_army Niveau : CFA2
c'est quoi cette histoire avec booba sur le rap polonais et le rap senegalais ?
En marge d'un concert qu'il devait jouer à Dakar, les journalistes lui ont demandé de situer le niveau du rap sénégalais. Ce à quoi il a répondu je cite :"Le rap sénégalais c'est comme le rap polonais. C'est pas connu."
Une histoire de melon surdimensionné tout simplement
C'est un rap qui ne fait pas beaucoup de squat.
3 réponses à ce commentaire.
Magicien cartésien... Il y en a qui ne doutent de rien
Cele la elle est pour vous les gars ........
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La Ligue 1 passe en force !
930 41