Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // CAN 2017
  2. // Groupe D
  3. // Présentation

CAN : La fiche du Mali

Éliminé de la dernière édition à cause d’un tirage au sort, le Mali arrive revanchard au Gabon. Troisièmes lors de deux reprises des trois dernières éditions, les Aigles veulent vaincre la malédiction et glaner leur premier titre continental.

Modififié

La piste en terre battue


Dans un groupe sans réel danger, les Maliens ont fait le boulot. La seule équipe qui a réussi à gratter un point aux Aigles est l’équipe du Bénin à Cotonou. Pour le reste, c’est un sans-faute pour les joueurs d’Alain Giresse. Des victoires souvent dans la douleur face au Soudan du Sud (2-0) et à la Guinée équatoriale (deux fois 1-0) et une dernière bonne gifle à Bamako face au Bénin (5-2).


L’homme qui leur manque : Cheick Diabaté


S’il a quitté Bordeaux en héros au printemps dernier, Cheick ne pensait pas se retrouver dans une situation pareille cette saison. Une signature à Osmanlıspor, une bonne intégration, une blessure, mais surtout un bilan de 0 but en 8 apparitions en Turquie qui lui a coûté sa place à la pointe de l’attaque des Aigles. Pourtant titulaire en mars dernier, lui qui facture les 15 buts en 37 matchs avec le Mali s’est fait dépasser dans la hiérarchie par Moussa Marega (Guimarães). Il vient de s’engager pour six mois à Metz pour tenter de relancer sa carrière et aussi retrouver la sélection.


L’inexpertise : Zozani, rappeur malien, entre Bamako et Paris


« Le Mali est un pays de football. On a des joueurs qui ont joué dans de très grands clubs comme Diarra au Real ou Keita au Barça quand même. Là, il y a l’académie de Jean-Marc Guillou qui forme de très bons joueurs. Y en a un qui a été élu meilleur joueur du Mondial U20 (le Lillois Adama Traoré, ndlr), donc ce n’est pas n’importe quoi. Pendant la CAN, le pays est sur pause, tout le monde est devant sa télé et après chaque victoire du Mali, t’as l’impression qu’on a gagné la Coupe du monde, tellement c’est la folie. Et au Mali, ça joue partout au foot : dans la rue, sur la route, que ce soit les petits, les grands, du matin au soir. Le Mali est en reconstruction et la CAN, c’est très compliqué. Je pense qu’il faudrait un peu plus d’expérience à l’équipe pour être championne. Dans quelques années, avec le travail de l’académie, on sera les chefs d’Afrique, c’est sûr ! Dans toutes mes musiques, je revendique ma fierté d’être malien, c’est dans le sang, c’est plus qu’une fierté ! Mali Puissanci a magni deh ! »

Vidéo


Onze types


Sissoko - O. Coulibaly, S. Coulibaly, Wague, Traoré - N’Diaye, Sylla, S. Yatabaré - Sako - Marega - Doumbia


Pourquoi il faut que les Maliens bossent leur pile ou face


Lors de la dernière édition en Guinée équatoriale, le Mali et la Guinée s’étaient retrouvés dans une situation inédite. À l’issue du dernier match de poule, ils se quittent sur un match nul. Ils sont à égalité parfaite : même nombre de points, de buts marqués, de buts encaissés. Impossible de les départager, ou de faire une séance de tirs au but à la fin du match. La décision de la CAF est claire, il faut organiser un tirage au sort. Sans présence d’huissiers et expédié en deux minutes. La Guinée se qualifie avec panache... Cette année, dans un groupe avec l’Ouganda, mais surtout l’Égypte et le Ghana, il ne faudra pas se louper.



Le bestiaire


À la base, l’aigle n’est pas dans les symboles du Mali. L’histoire est très simple. En 72, le Mali est entraîné par un certain Karl-Heinz Weigang. L'Allemand rapportait des équipements de la sélection allemande où figurait un aigle. La légende dit que Salif Keita, déjà meneur de cette équipe, a suggéré de donner le nom « Aigle » à cette équipe nationale et cela est resté. Si le Mali avait choisi les animaux symboliques du pays, ils se seraient appelés les « Hippopotames » ou les « Vautours » . Restons donc sur les Aigles.



L’hymne


Les mélodies maliennes sont souvent jouées à la kora, un instrument à corde. En ce moment, « Le petit prince de la kora » , c’est Sidiki Diabaté. Ça tombe bien, sur son dernier album, il y a un titre qui s’appelle Gabon 2017.

Vidéo


Le dribble ou la célébration : Mali on the beat


Saison 2014/2015. Bakary Sako est à Wolverhampton. Il enfile les buts comme des perles avec son compatriote Nouha Dicko, non sélectionné pour cette CAN. À chaque but, les fans attendent tous la même scène : le hand shake Nae-Nae entre ces deux joueurs. CAN 2017 : il décide de prendre les choses en main, met à la page tous ses coéquipiers, remixe Juju on the beat en Mali on the beat sur lequel les Maliens danseront à chaque but.


Le Bongoefficient


« Votre réélection à la magistrature suprême de la République gabonaise m’offre l’heureuse occasion d’adresser à votre excellence, au nom du peuple et en mon nom propre, mes très vives et chaleureuses félicitations. Je forme des vœux ardents pour l’apaisement des cœurs et des esprits, dans la pure tradition du peuple gabonais reconnu pour sa tolérance et sa détermination à construire son avenir dans une vision démocratique et un esprit fraternel. » Cette petite phrase d’Ibrahim Boubacar Keita, président du Mali lors de l’élection d’Ali Bongo, est le signe d’une grande amitié entre les deux pays. Le Mali a l’une des communautés les plus importantes au Gabon. Un peu comme à Montreuil. Coefficient : 93%

Par Babacar Sall
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 29 minutes La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 1
Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais