1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Groupe D
  4. // Présentation

CAN : la fiche du Mali

Troisièmes des deux dernières éditions de la Coupe d'Afrique, les Maliens veulent « faire mieux » , comme l'a annoncé le sélectionneur Henri Kasperzcak. Plus facile à dire qu'à faire pourtant…

Modififié
13 0
  • Indice Ebola : 10%

    27 décembre : Henri Kasperczak pré-sélectionne pas moins de 35 joueurs. Oui, un tiers de ce groupe ne sera pas en Guinée équatoriale. Mais qu'importe, l'entraîneur polonais a déjà réussi son premier objectif : qualifier les Aigles pour cette CAN. Il ne compte pas s'arrêter là. Lui qui est sélectionneur de sa cinquième équipe africaine et ne l'a jamais remportée malgré une finale avec la Tunisie en 96, est confiant. « Le Mali a terminé troisième des CAN 2012 et 2013. Il aspire aujourd'hui à jouer une finale et même à la remporter. Donc, on va essayer de réaliser cela lors de la Coupe d'Afrique des nations 2015. » Dans le groupe de l'Afrique de l'Ouest, le Mali n'est pas favori. De plus, les Aigles seront sans Big Cheick Diabaté, souvent décrié en France, mais indispensable dans cette sélection malienne.

  • le portrait-robot

    - 25% carte bancaire - pas de grand Cheick pour cette CAN
    - 25% Amadou et Mariam - progression à l'aveugle
    - 16% bottes de qualité, évidemment de la marque Aigle
    - 34% Ligue 1

  • le gardien de but

    Enfant du pays, Soumbeyla Diakité a fait une « Steven Gerrard » à la fin de la saison dernière. Entendre, un départ de son club de cœur, le Stade Malien, après avoir passé toute sa carrière du côté de Bamako. Direction le championnat iranien et plus précisément l'Esteghlal Khuzestan où seul le portier malien est international. Qu'importe, l'essentiel est ailleurs. Héros de l'équipe malienne lors de la dernière CAN avec notamment des parades décisives face au Gabon en quart de finale, le portier profite de l'absence sur blessure du Guingampais Mamadou Samassa pour tenter de briller une dernière fois avec les Aigles, histoire d'essayer d'inscrire une ligne à son palmarès.

  • L'équipe type

    Soumbeyla Diakité, Salif Coulibaly, Idrissa Coulibaly, Adama Tamboura, Ousmane Coulibaly, Mamoutou N'Diaye, Sambou Yatabaré, Yacouba Sylla, Sigamari Diarra, Mustapha Yatabaré et Abdoulaye Diaby.

  • Le conte : l'aigle et le canard

    Il était une fois un aigle qui vivait dans une basse cour au milieu de poussins, de poules, de canetons et de canards. Un jour, il se pencha si près du bord de la mare qu'il y tomba et, en tombant, il découvrit son vrai visage d'aigle renvoyé par l'eau de la mare et il vit qu'il avait des ailes immenses. Au moment de plus grande intensité de sa peur alors qu'il croyait se noyer et mourir, il réalisa sa nature d'aigle et s'envola libre. Alors il vit que la basse cour n'avait jamais eu de barrières et que le ciel avait toujours été ouvert au-dessus de lui. Il vit aussi que tous les poussins, les poules, les canards et les canetons n'étaient autres que des aigles qui avaient momentanément oublié leur nature réelle. Il lança un grand cri de joie dans les airs et perçut dans un immense éclat de rire la nature illusoire de la basse cour dans laquelle il se croyait limité, mais qui était si rassurante en même temps. La peur de l'inconnu fut transformée en joie inaltérable, et ce qui était « sa vie » , organisée, maîtrisée, rangée, devint la vie inconnue et ouverte au vent et au champ infini de tous les possibles. Il n'eut de cesse alors que de proclamer la bonne nouvelle à tous ceux qui voulaient l'entendre. « Nous sommes tous des aigles, nous sommes tous unis dans l'Ame unique du grand Aigle » .

  • Leur petite histoire de 2014-2015

    2014 n'a pas été un grand cru pour la sélection malienne. Non qualifié pour la Coupe du monde au Brésil, le Mali a recruté le Franco-Polonais Kasperczak au poste de sélectionneur. Et malgré ce changement, le niveau de jeu affiché par les Aigles a été décevant. Dans un groupe composé de l'Algérie, de l'Éthiopie et du Malawi, on s'attendait à une promenade de santé des 2 gros. Sauf que les coéquipiers de Cheick Diabaté se sont mis en danger tout seuls. 3 victoires, mais aussi 3 défaites qui font tache avant de commencer cette compétition. Bon, ils peuvent se vanter d'être la seule équipe - avec l'Allemagne - à avoir fait tomber les Fennecs cette année, mais c'était une Algérie bis qui s'est déplacée à Bamako, sans vouloir vraiment faire un résultat. Mais sans cette victoire dans l'ultime journée des qualifications, c'est le Malawi qui aurait été du voyage.

  • Pourquoi... le Mali est en danger dans cette CAN

    Cameroun – Côte d'Ivoire – Guinée. Voilà les équipes qui affronteront le Mali en Guinée équatoriale. Sans manquer de respect à la Guinée, le Mali est dans les cordes du Syli National, mais pour les deux autres gros du groupe, c'est une autre paire de manches. Deux équipes qui cherchent la victoire finale, qui ont participé à la Coupe du monde, qui ont fait des qualifications quasi sans faute ne vont pas être tendre avec les Maliens. Alors oui, le Mali a un « Sorcier blanc » , mais l'objectif de faire mieux qu'une troisième place semble compliqué. La lourde défaite face à l'Afrique du Sud en amical mardi ne plaide pas du tout en sa faveur. Mais comme le dit si bien ce proverbe africain : « La poule picore en fonction de la grosseur de son bec » . Patience donc.


    Par Babacar Sall
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Aucun commentaire sur cet article.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    13 0