1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Groupe C
  4. // Présentation

CAN : la fiche du Ghana

Sans Muntari ni Boateng, exclus lors de la Coupe du monde pour une bagarre, sans Essien ni Kwadwo Asamoah, avec un Asamoah Gyan accusé de magie noire, le Ghana aborde la CAN avec Grant à sa tête et les frères Ayew en tête de file. Les Black Stars sont donc mal barrés.

Modififié
7 4
  • L'indice Ebola = plus ou moins infini

    Les types sont surnommés les Black Stars. Or, si l'on en croit Wikipédia autant que Michel Houellebecq, « une étoile noire est un objet céleste théorique super-massif, analogue au trou noir pour son origine et ses effets, mais qui évite les inconvénients de ce dernier : il ne mène pas à la création de singularité et de déformation infinie de l'espace-temps, aux effets et conséquences mal compris, faute d'une théorie quantique de la gravitation » . C'est donc moins pénible qu'un trou noir (coucou Matthew), mais ça reste tout de même dangereux à première vue. Surtout si on se rappelle Star Wars. Il n'y a plus qu'à espérer que des rebelles traînent dans le coin.

  • Portrait-robot

    - 40% magie noire et sacrifice rituel
    - 30% Ulysses S.
    - 11% ganache
    - 10% barre transversale
    - 9% Ayew

  • Le gardien de but

    Évidemment, c'est le bordel. L'an dernier à la CAN, c'est Stephen Adams, des Aduana Stars, qui garde les cages. Pourtant, à la Coupe du monde, il cède à sa place à Adam Larsen Kwarasey, des Portland Timbers, en ouverture contre les USA. Puis à Fatau Dauda face à l'Allemagne et au Portugal, qui conserve sa place lors du début des éliminatoires de la CAN, face à l'Ouganda. Mais quatre jours, plus tard, face au Togo, Stephen Adams fait son retour. Double confrontation face à la Guinée, toujours Adams. Et puis pour les deux derniers matchs, retour de l'Ouganda et du Togo, tadam, un nouveau larron : Braimah Razak, qui joue plutôt moins que plus à Mirandés en deuxième division espagnole. Du coup, pour la CAN, Grant a sélectionné ce dernier, mais aussi Dauda, et Ernest Sowah, qui ne compte qu'une seule sélection et évolue à Don Bosco, le club filiale du TP Mazembé. Voilà, voilà.

  • L'équipe type

    Razak - Afful, Mensah, Boye, Baba - Badu, Mohammed - Asanté, A.Ayew - Gyan, J.Ayew

  • Et le Ciel recula

    Il y a longtemps, le Ciel et la Terre, non seulement vivaient en bonne compagnie, mais résidaient à proximité l'un de l'autre. Le Ciel penchait bien souvent son regard bienveillant vers les êtres vivant juste en dessous de lui. Un jour, une jeune femme saisit une jarre de terre cuite et la plaça sur les trois pierres qui constituaient le foyer. Après avoir fini de cuire la pâte de maïs qui constituait l'essentiel du repas familial, la jeune femme racla soigneusement le fond de la marmite pour la débarrasser des morceaux qui y restaient attachés. Elle y versa deux ou trois calebasses d'eau. Malencontreusement, elle remua la marmite en tout sens, puis, d'un geste distrait, elle lança le contenu bien haut, de toutes ses forces. Malheur ! L'eau s'éleva si haut qu'elle s'en vint cogner la voûte céleste. Le Ciel, bien entendu, se mit en colère. « Que ferais-je pour manifester mon mécontentement ? » dit-il, dans un roulement sourd. « Tomber de toute ma puissance sur cette femme et l'écraser ? Cela ne convient pas à ma grandeur. Je ferais mieux tout simplement de me mettre désormais hors de la portée des humains. » Depuis ce jour, le Ciel se retira loin, bien loin de la Terre. Quelques morceaux de pâte de maïs flottaient dans l'eau qui le toucha. Ils y restèrent collés et forment aujourd'hui les étoiles. Dont certaines sont noires, parce que brûlées.

  • Du cash sinon rien

    À la Coupe du monde, le Ghana s'est drôlement fait remarquer. Pas pour ses performances (deux défaites, mais un nul contre les futurs champions du monde !), plutôt pour ses frasques. Déjà, les joueurs ont refusé de recevoir leurs primes par virement bancaire. Pas emmerdé, le gouvernement ghanéen a donc décidé d'envoyer trois millions de dollars en espèces à l'aide d'un avion spécialement affrété pour l'occasion. Tranquillement. Sauf que les primes n'étaient toujours pas arrivées avant le match décisif contre le Portugal. Alors, au cours d'une soirée tendue, Kevin-Prince Boateng se serait carrément battu avec Kwesi Appiah, le sélectionneur. On parle d'iPad balancés et de coups échangés. Sulley Muntari y aurait aussi mis du sien, en se payant le délégué du ministère des Sports. Logiquement, ils ont été exclus de la sélection. Et le Portugal a gagné.

  • Pourquoi le Ghana... peut sombrer à cause de la magie noire ?

    Le 6 juillet dernier, Asamoah Gyan et ses amis, dont le chanteur « Castro » , louent des jet-skis dans la matinée pour une balade sur la Volta. Alors que le footballeur et le reste du groupe rendent leurs engins pour disputer une partie de beach-volley, Castro décide de continuer la balade, accompagné d'une certaine Janet Bandu. Ils ne reviendront jamais. Présumés noyés, les deux corps ne sont pas retrouvés. Bien vite, une rumeur naît : le capitaine des Black Stars a sacrifié son ami pour obtenir la gloire, l'argent, la réussite, les femmes, une belle gueule, le foie gras, les bisous dans le cou, les films sous les couettes, un chien fidèle, des chaussures confortables, enfin la totale quoi. Depuis, il a démenti au cours d'une conférence de presse surréaliste, mais les esprits reviennent toujours.

    Par Charles Alf Lafon
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    C'est devenu un cauchemar cette équipe. Y a toujours des gros éliminé au 1er tour, là je prends pas beaucoup de risques en les annonçant sortant au bout de 3 match, voire deux...
    LeFouteuxParExcellence Niveau : Loisir
    Quand le Ghana veut jouer en bloque, solidaire et discipliné ils sont presqu'impossible à battre. Mais souvent ils se prennent pour la Côte d'Ivoire en se jouant les pseudos-stars là ça cassent très vite.
    Quoter Les Particules Elémentaires dans une fiche sur le Ghana. Pas mieux.

    Sinon, cette équipe est aussi imprévisible que les coiffures de Kevin Prince Boateng / Asamoah Gyan / Jordan Ayew, donc sait-on jamais...
    La sélection est encore très bonne, je dirais même qu'il y a moyen de faire quelque chose dans cette compétition.
    Les absences de KP Boateng, Essien et cie ne vont pas être préjudiciables au Ghana,ils ont eu assez de sélections pour montrer ce qu'ils pouvaient apporter,et ils n'apporteront pas plus, merci à eux et bonne fin de carrière en club.
    J'ai pas mal confiance en Kwesi Appiah,il peut faire très mal et être une des sensations du tournoi.

    Bref, je souhaite aux étoiles une très belle compétition et surtout qu'ils aillent au bout!




    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Article suivant
    Messi, et rien d'autre
    7 4