1. // CAN 2017
  2. // Groupe C
  3. // Présentation

CAN : La fiche de la République démocratique du Congo

Troisième de la dernière CAN et vainqueur du CHAN 2016, la République démocratique du Congo a enfin retrouvé de sa superbe. Sous les ordres de l'ambitieux Florent Ibenge, considéré comme l'un des meilleurs entraîneurs du continent, les Léopards espèrent bien ramener le trophée à Kinshasa pour la première fois depuis 1974.

Modififié
285 23

La piste en terre battue


La République démocratique du Congo a fait le boulot pendant les qualifications avec cinq victoires en six matchs. Certes, son groupe, composé de la République centrafricaine, de l'Angola et de Madagascar, n'était pas des plus compliqués, mais la RDC a quand même fini avec la deuxième meilleure attaque des éliminatoires en inscrivant seize buts. Pas mal. Dans la foulée, les Léopards ont entamé leur campagne qualificative pour la Coupe du monde 2018 avec la même dynamique, en signant une nette victoire à domicile face à la Libye (4-0) et en s'imposant en Guinée (2-1). Bref, depuis sa troisième place lors de la CAN 2015, le Congo-Kinshasa déroule.


Les joueurs qui leur manquent : Benik Afobe et Yannick Bolasie


L'histoire entre Benik Afobe et la RD Congo, c'est celle d'un rendez-vous raté. Désireux de jouer pour le pays d'origine de ses parents, l'attaquant de Bournemouth, né il y a vingt-trois ans à Leyton, a été convoqué en novembre dernier par Florent Ibenge pour défendre les couleurs de son « nouveau » pays face à la Guinée, en marge des qualifications à la Coupe du monde 2018. Problème : la FA a envoyé les papiers du joueur non pas au Congo-Kinshasa, mais au Congo... Brazzaville. Benik Afobe a donc effectué le voyage pour rien, et est rentré en Angleterre bredouille. Et, aujourd'hui, bien que sa situation ait été régularisée, Benik Afobe a décidé de ne pas se rendre au Gabon avec les Léopards, mais de se battre pour sa place en club. Comme quoi, le patriotisme peut avoir ses limites. Concernant Yannick Bolasie, la nouvelle est tombée le 5 décembre dernier après un match contre Manchester United, et elle comportait les mots « ligaments croisés » .



Onze types


Ley Matampi - Jordan Ikoko, Marcel Tisserand, Gabriel Zakuani, Fabrice Nsakala - Rémi Mulumba, Jacques Maghoma - Firmin Ndombe Mubele, Neeskens Kebano, Paul-José Mpoku - Cédric Bakambu


L’inexpertise... de Joe Efumbi, client fidèle de l'épicerie Gloire à Dieu, à Bruxelles


« Nous sommes en forme, les joueurs sont là. Malgré tout, il y a quelques regrets en raison de l'absence de Yannick Bolasie. Mais les joueurs sont contents d'être là, je le sens. Lors du match amical contre le Cameroun, le coach a utilisé plusieurs joueurs locaux, c'est bien ça. J'aime bien. On s'est inclinés 2-0, mais ce n'est pas grave. Ça va être difficile, notre poule est très relevée, mais Florent Ibenge est un très bon coach. Il fait très bien son travail. J'ai foi en lui. »



Le bestiaire : les Léopards


Pendant longtemps, il y a eu les Simbas (lion, en swahili, l'une des langues officielles de la RDC). Et puis au milieu des années 70, Mobutu décide de changer le surnom de l'équipe. Comme le bonhomme adore porter l'imprimé leopard, surtout sur sa tête, l'animal servira aussi d'emblème à l'équipe de football. Lorsque le dictateur africain préféré de l'État français est prié de faire ses bagages vingt ans plus tard, les Léopards redeviennent les Simbas. Seulement, en 2006, les Simbas se changent à nouveau en Léopards. Un nom qui est toujours utilisé aujourd'hui. Enfin, aux dernières nouvelles.



Pourquoi ils vont... remporter la CAN grâce à leur sélectionneur


Depuis ses débuts d'entraîneur, tout réussit à Florent Ibenge. Sous ses ordres, la RDC a terminé troisième de la CAN 2015 et a remporté le CHAN en 2016. Avec l'AS Vita Club, où il officie depuis 2013, il a réussi à chiper, en 2015, le titre de champion de RDC au Tout Puissant Mazembe et a emmené le club de Kinshasa en finale de la Ligue des champions 2014. En l'espace de quatre ans, Florent Ibenge est tout simplement devenu l'un des meilleurs techniciens du continent. Et il ne compte pas s'arrêter là. Cette année, l'objectif est clair : remporter la CAN. « Nous partons au Gabon comme on s’en va en guerre » , a-t-il déclaré en conférence de presse au moment de donner sa pré-sélection, en décembre dernier. Surtout, il n'est pas du genre à se trouver des excuses. Lorsque les journalistes évoquent avec lui de possibles problèmes d'arbitrage, la réponse fuse : « Ici, on n’a pas l’habitude de pleurer.  »



La célébration que l'équipe va inventer


Pas besoin d'inventer une célébration puisqu'il sera de toute façon impossible de toper ça :

Youtube

En revanche, un hommage serait le bienvenu.


Le bongoefficient


Depuis quinze ans, le même homme est à la tête de la RDC. Son nom : Joseph Kabila. Oui, Kabila comme dans Laurent-Désiré Kabila. Le fils a tout simplement pris la place du père à la suite de l'assassinat de ce dernier en 2001. Depuis, Joseph Kabila gouverne le Congo de façon plus ou moins démocratique. En décembre dernier, le président devait organiser de nouvelles élections. Un scrutin auquel il ne pouvait participer, le nombre de mandats étant limité à deux depuis l'instauration de la nouvelle constitution en 2006. Mais Kabila a tout simplement « reporté » les élections en invoquant les problèmes de liquidité du pays. Ce « report » a provoqué de graves affrontements dans la capitale congolaise. Une quarantaine d'opposants sont morts sous les coups de la police. Lundi 2 janvier, après des semaines de tension, Joseph Kabila a finalement annoncé qu'il n'amenderait pas la constitution dans le but de se représenter à un troisième mandat. Petit joueur. En attendant les prochaines élections, le président doit même partager le pouvoir avec le parti de l'opposition. Seule bonne nouvelle pour Kabila, c'est à lui qu'incombe de choisir une date pour ces fameuses élections. La date du 29/02/2057 serait privilégiée. 57%



L'hymne du tournoi


Star de la musique africaine, Papa Wemba est décédé des suites d'un malaise en plein concert, en avril dernier. Un décès qui a bouleversé le peuple congolais pour qui il était une légende. Trois jours de deuil national ont été décrétés après sa mort, et ses obsèques ont été suivies par des millions de personnes. Si les Léopards ramènent le trophée au pays, nul doute que les chansons du roi de la rumba congolaise résonneront pendant des jours dans les rues de Kinshasa.

Youtube


Par Sophie Serbini
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Bonjour tout le monde,

Grosse nouvelle apprise aujourd'hui Simba, ca veut dire lion en swahili.
Merci SF. Je savais bien que j'allais apprendre plein de choses nouvelles avec la CAN.

La bise tout le monde et une excellente journée.
Salut la compagnie,

Voilà le type d'équipe bien relou à jouer ... Par contre l'absence de Bolasie leur est préjudiciable.

Par ailleurs, si certains joueurs d'origine congolaise avaient choisi la RDC plutôt que leur sélection actuelle, cette équipe aurait encore plus de gueule ... On peut citer entre autres Mandanda, les Lukaku's bros, Batschuayi, Benteke ou encore Mangala. Pas mal, non ? (Corrigez moi si je me trompe entre le Congo Kin' ou le Congo Brazza').
Toutafey d'accord pour Bolasie avec lequel cette équipe aurait pour moi fait partie, comme le Sénégal, des prétendants au titre derrière les favoris Algériens et Ivoiriens.
Je vois où tu veux en venir avec ton raisonnement mais les Lukaku bros et Michy étant nés en Belgique et n'ayant jamais mis les pieds au Congo, leur pays d'origine n'est-il pas...la Belgique? Parce que sinon ce raisonnement est valable pour de nombreuses sélections africaines et il n'y a pas de france 98...
J'ai effectivement du mal m'exprimer, et aurais dû préciser le pays d'origine de leurs aieux ... Loin de moi l'idée de vouloir relancer le débat sur les bi-nationaux hein, ce n'était pas mon objectif ! Je voulais simplement projeter une autre configuration d'équipe, dans l'hypothèse où ces joueurs entre autres avaient choisi de porter les couleurs des léopards ...
T'inquiètes l'ami je ne veux pas relancer ce débat à la con non plus, je voulais juste souligner que certaines sélections africaines bénéficient deja des retours de joueurs ayant "préféré" le pays de leurs aieux mais ce sont rarement les meilleurs (Aurier étant l'exception qui confirme la fiotte)!
Je me prends parfois à m'appuyer sur la même hypothèse pour projeter des configurations folles (Desailly avec Pelé et cie au Ghana, les équipes du Congo et d'Algérie, Umtiti, Ntep et Embolo en équipe du Cameroun) qu'une sélection africaine aurait déja passé les quarts de CDM et certains pays européens n'auraient pas d'étoile à leur maillot...
Tu as effectivement raison cher ami, et partage pleinement ton analyse !

J'ai vu par ailleurs que Mputu pouvait de nouveau jouer, mais il bien est loin d'avoir la forme requise, évidemment.

Sinon Mbokani n'est pas (plus) titulaire en sélection ???

Si quelqu'un pouvait m'éclairer !
pinpin666 Niveau : DHR
Le coach a écarté Mputu depuis la dernière Can ce qui a fait du bruit d'ailleurs, c'est dommage.
Ah que Je regrette beaucoup l'absence de bolasie, joueur africain par excellence, félinité, fantaisie, instinct, puissance.
Je souhaite la victoire de la RDC: coach local, de bons joueurs locaux, équipe imprévisible genre Nigéria des 90's avec un peu moins de talent.
Ravière Pastauré Niveau : National
C'est un peu le cas pour plein d'équipes africaine.

Algérie: Fekir, Benzema...

Tunisie: Khedita, Ben Arfa, Ben Yedder

Maroc: Rami, Fellaini, Bellarabi...

Plus les joueurs comme Pogba, Ousmane Dembélé, etc pour le Mali, la Guinée...

Il y aussi la Turquie avec Ozil, Can, Gundogan...

Après, tous les joueurs que je viens de citer ont choisi le pays qui les a formés. Donc on peut pas dire que ces nations ont été lésées.
Bien sûr cher ami, je le sais bien, mais ce n'était pas mon propos ;)

En fait, j'ai voulu souligner spécifiquement le cas de la RDC, à l'aune de la résurgence qu'a connu le football de ce pays durant cette décennie, après plusieurs années où ils avaient pas mal galéré malheureusement.
France : Gonzalo "El Pipita" Higuain ...
pinpin666 Niveau : DHR
Ce débat bêtement européo-centré est faux et ridicule; Il y a plus d'africains en Afrique qu'en Europe. Partant de cette évidence, les meilleures africains devraient être nés et formés chez eux. Toute autre solution est le révélateur d'un dysfonctionnement. On ne peut pas dire par exemple que le football algérien va bien.
La côte d'ivoire, la Zambie, le Nigéria, L'égypte ont gagné avec une grande majorité de joueurs formés au pays et même parfois y évoluant. On parle de foot quand même pas de médecine ou de physique quantique.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Pinpin, tu as tout dit. Je suis amplement d'accord avec toi voilà je suis très heureux que le coach de la RDC soit un congolais et non un énième sorcier blanc.
10 réponses à ce commentaire.
C'est vraiment pas croyable cette erreur de la fédération...
En passant j'ai découvert il y a peu que le Congo avait un programme spatial.

https://www.youtube.com/watch?v=JElBybOoFUE

L'objectif est de mettre un satellite en orbite au prochain lancement, bon courage
La troposphère 4 ! énorme !
Mouais, enfin la vidéo date de 2009 quand même !
c'est sûr, mais j'ai pas trouvé de vidéo du lancement de satellite
4 réponses à ce commentaire.
Moi je trouve dommage d'appeler des "mercenaires" évoluant en Europe au lieu de s'appuyer sur une ossature Mazembé-toute-puissante !

Cela dit, leur groupe reste assez relevé avec 2 places pour 3 équipes (Côte d'Ivoire, Maroc et RDC), le Togo me paraissant trop faible.

Le premier match contre le Maroc sera décisif.
L'équipe est équilibré et il est possible que l'on passe en 1/4.. Cependant, on est capable du meilleur comme du pire et je fais notamment référence au 1/4 de finale rocambolesque face à nos voisins de Brazzaville où il a fallut être mené 0-2 pour renverser la tendance..

L'absence de Bolasie est t'aiment préjudiciable mais je me dis que certains comme Mpoku ou Kebano peuvent tirer leur épingle du jeu et je pense aussi que l'apport des locaux n'est pas négligeable car Mazembe et Vita Club font partie des meilleurs du continent.

Et enfin, c'est à noté mais contrairement à l'ambiance délétère qui a régné sur le pays, ici le climat autour de la sélection est calme et c'est assez rare que pour le remarquer et pour cela grand coup de chapeau à Ibenge qui a toute la confiance du groupe et du pays..

On y croit ! RDC Toujours likolo!
tu joues quel poste?
Chauffeur de banc plutôt côté droit ..
2 réponses à ce commentaire.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Nous sommes favoris, un point c'est tout!

Je plaisante, l'équipe a un très bon potentiel même si elle demeure fragile. L'absence de Bolasie est préjudiciable mais va permettre à l'équipe d'apprendre à devoir faire sans lui.

Le groupe est relevé donc il faudra bien jouer dès le départ et saisir cette opportunité pour aller le plus loin possible.

Bon courage à ma sélection de cette CAN (de toutes les CAN en fin de compte lol!).
il y a 6 heures 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy il y a 21 minutes Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille il y a 1 heure Acheampong fête la victoire sur un adversaire il y a 1 heure Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort
il y a 1 heure Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine il y a 2 heures L'entraîneur d'America joue le douzième homme il y a 4 heures Le poirier du coach des Rangers il y a 5 heures Une sacrée quetsche en D2 belge
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 5 heures Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu il y a 5 heures Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln il y a 5 heures La chevauchée fantastique de Mavididi il y a 6 heures Berbatov cherche un club il y a 6 heures Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée il y a 6 heures Un joli coup franc du milieu de terrain il y a 6 heures Les golazos de Youri Tielemans il y a 7 heures Superbe geste technique raté au Mexique il y a 15 heures Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois
Hier à 16:34 Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan Hier à 16:10 Le golazo d'Insigne face au Chievo Hier à 14:59 Le tifo gigantesque des fans du Standard Hier à 14:33 Le golazo de Rudy Gestede Hier à 14:32 Les supporters de Millwall envahissent la pelouse Hier à 12:50 Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur Hier à 12:03 Ribéry rend visite à Théo Hier à 11:30 Favre en colère contre Letizi Hier à 08:34 Chamakh va rebondir en Serie B Hier à 08:13 Thibaut Courtois chanté par Shay Hier à 08:13 Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais
Article suivant
La Coleen a des yeux
285 23