1. // CAN 2017
  2. // Groupe B
  3. // Présentation

CAN : la fiche de l’Algérie

Souvent donnée favorite ces dernières années, mais jamais gagnante, l’Algérie revient une fois de plus avec le couteau entre les dents. Après avoir tout broyé sur son passage durant la phase de qualifs, les Verts comptent bien s’extirper de la poule de la mort et se hisser au moins jusqu’au dernier carré.

Modififié

La piste en terre battue


Six matchs, seize points sur dix-huit possibles, vingt-cinq buts pour, cinq contre, et une qualification dès le 2 juin : dire que l’Algérie s’est baladée durant cette phase de qualification est un euphémisme. Trop forte pour le reste de son groupe J, « El Khadra » (la Verte) s’est fâchée tout rouge et en a profité pour parfois dégommer ses adversaires façon Hulk, notamment dans son antre imprenable de Blida : 4-0 contre les Seychelles, 7-1 contre l’Éthiopie, 6-0 contre le Lesotho. Avec en prime Hillel Soudani qui finit meilleur buteur des éliminatoires (sept réalisations). Les Algériens danger.



Les joueurs qui leur manquent : Carl Medjani et Sofiane Feghouli


Revenu à la tête de la sélection algérienne après un passage en 2003, Georges Leekens a frappé fort pour son retour, en décidant de ne prendre ni Carl Medjani ni Sofiane Feghouli, respectivement capitaine et vice-capitaine des Verts. Le motif est très simple : un manque évident de temps de jeu depuis le début de la saison (774 minutes en dix rencontres pour Medjani, 645 minutes en seize matchs pour Feghouli). Une décision qui fait « mal au cœur » du sélectionneur belge, et qui attriste certainement tout un pays. En tout cas, les excuses et le coupable seront tout trouvés en cas de déroute au Gabon.



Onze types


M'Bolhi - Meftah, Mandi, Bensebaini, Ghoulam - Bentaleb, Taider - Mahrez, Brahimi - Soudani, Slimani.


L'inexpertise de... Réda Seddiki, humoriste


« Maintenant qu’on gagne et qu’on participe à des Coupes du monde, tous les Algériens de France sortent klaxonner, cramer des poubelles, bloquer le tramway pendant deux heures. C’est pas ça être algérien. Je suis arrivé en France il y a quelques années pour mes études, et je le dis clairement : les Algériens d’ici m’empêchent d’être algérien tel que moi je l’ai décidé. Comme moi, je ne klaxonne pas, je ne crie pas "One Two Three", je suis exclu, on me dit que je ne suis pas algérien. J’espère que l’Algérie va perdre dès le 1er tour, comme ça la définition d’être algérien redeviendra comme avant, et l’Algérien retrouvera la place de citoyen du monde qu’il avait dans le passé : sympa, généreux, qui s’énerve de temps en temps sans trop d’abus. »

Vidéo


Le bestiaire : Les Fennecs


Très présent dans le Sahara (et donc en Algérie), le fennec est un petit renard du genre vulpes et de la famille des canidés. Il dort le jour et chasse la nuit. Il est très rusé et véloce. Bref, c’est un animal qui sait se faire discret. Tout le contraire de l’Algérien, en fait, qui bombe le torse dès qu’on évoque son pays, qui parle de l’Algérie avec fierté et qui en fait profiter le monde entier en exhibant des drapeaux dans tous les stades possibles et imaginables et en klaxonnant comme un malade quand la victoire est au rendez-vous. Normal, donc, que l’on n'aime guère être comparé à un animal qui se planque dans des trous creusés dans le sable.



Le dribble que l'équipe va inventer


Les joueurs algériens ne sont pas des footballeurs, mais des guerriers. Ils ne jouent pas au foot, ils vont au combat. Quoi de plus normal que ces gladiateurs des temps modernes se mettent de l’huile d’olive sur le corps avant chaque match ? Au Gabon, les joueurs algériens auront un double avantage à avoir le corps huilé : d’une part, cela leur permettra de devenir insaisissables et d’esquiver plus facilement les adversaires. D’autre part, si le score est serré, ça permettra de glisser plus facilement dans la surface et éventuellement d'obtenir un penalty. La condition sine qua non : l’huile d’olive doit être de qualité supérieure, donc provenir de Kabylie. Sinon, ça ne fonctionnera pas.



Le Bongoefficient


Avril 2015. Le bureau exécutif de la CAF organise un vote secret pour attribuer l'organisation de la prochaine CAN. Ne reste alors que deux adversaires. Le Gabon et l'Algérie, qui croit dur comme fer en ses chances, vingt-sept ans après la dernière édition organisée chez elle en 1990. Le lendemain, le couperet tombe : au pays d'Ali le droit d'accueillir l'Afrique sur ses terres, pour peu qu'il soit réélu. Ce qui n'est pas encore gagné. Le 27 août 2016, Ali Bongo est donc candidat à sa succession et remporte le scrutin avec 49,8% des suffrages. Mais son principal adversaire, Jean Ping, battu d'à peine 5000 voix, hurle à la fraude et pointe du doigt la province du Haut-Ogooué, fief du clan Bongo, où la participation s'élève à 99,9% contre 59,5 sur le reste du territoire. Des émeutes éclatent, l'assemblée nationale est incendiée, et 27 opposants sont tués par les forces de l'ordre au QG de Jean Ping. Une instabilité politique qui pousse la CAF à revoir ses plans moins d'un an avant la CAN. Le 19 septembre, Hadi Ould-Ali, ministre des Sports algérien, s'engouffre dans la brèche : « En cas de retrait officiel de la compétition par la CAF au Gabon, l’Algérie dispose d’enceintes en mesure d’accueillir de tels événements d’envergure, mais il faudrait au préalable étudier ce cas avec les responsables du gouvernement et les parties chargées de la gestion du football algérien. Si nous obtenons le feu vert des hautes autorités du pays pour l’organisation de cette grande compétition, nous entamerons l’étude des préparatifs liés à cette manifestation. » Il n'en aura pas l'occasion. Le 24 septembre, Ali Bongo est finalement proclamé grand vainqueur par la Cour constitutionnelle gabonaise avec 50,66% des voix. Il prête serment pour un second mandat trois jours plus tard et promet à son peuple que sa CAN 2017 sera la plus belle de l'histoire. Don't mess with Coco Bongo ! Coef : 50,66%, donc.


Pourquoi ils vont... perdre contre l'Allemagne


Mondial 1982. L'Algérie bat l'Allemagne de l'Ouest 2-1 en ouverture de la compétition. Neuf jours plus tard, les Algériens sont tout de même éliminés de la compétition à cause du match « arrangé » entre la RFA et l'Autriche. Trente-deux ans plus tard, les deux équipes se retrouvent en huitièmes de finale du Mondial brésilien. L'Algérie tient en échec les Allemands. 0-0, prolongation. Tout un peuple y croit. Mais les Allemands, cyniques, frappent deux fois, avant la réduction du score à la 121e minute de Djabou.


CAN 2017 ; les Algériens terminent premiers de leur poule et se qualifient donc pour les quarts de finale. Leur adversaire ? Le deuxième du groupe A, en l'occurrence le Cameroun. Problème, un énième scandale de primes explose au sein de la sélection camerounaise. Hugo Broos démissionne, et les joueurs décident de faire la grève. C'est logiquement que la CAF exclut le Cameroun de la compétition. Les nations éliminées étant déjà rentrées à la maison, la CAF n'a pas d'autre choix que d'appeler une équipe suppléante. Et c'est en toute logique que le champion du monde en titre, l'Allemagne, est choisi. Les Allemands débarquent au Gabon le jour du match, et s'imposent 1-0 face à l'Algérie, grâce à un but de Jérôme Boateng. Éternel recommencement.



L'hymne du tournoi


Les Verts dans une compétition, on pense forcément à « One two three, viva l’Algérie » . Mais il y a un hymne au moins aussi important que celui-là. Il s’agit bien évidemment de « Cholé cholé cholé, les Algériens danger » :

Vidéo


Par Farouk Abdou
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Il est lyonnais réda sediki ? J'ai l'impression qu'il raconte la guillotiere vu de sa fenêtre.
Tahya El djazaïr !
PierreFanFanJoséKarl Niveau : National
Note : 3
Je ne sais pas.

Mais il a raison quand il parle de phénomène de groupe.

Ce néo-nationalisme algérien hyper ostensible basé sur le foot et la religion a été mis en place par Bouteflika et son clan pour détourner le peuple des vrais problèmes (corruption, baisse du prix du pétrole qui est la seule source de devises du pays, retard économique sur ses voisins, chômage, manque d'infrastructures...).

C'est dommage que les gens d'origine algérienne qui vivent en France se fassent prendre dans ce piège. Ils légitiment une dictature et donnent du grain à moudre au FN.

Franchement, l'Algérie a l'air d'avoir une belle culture et d'être un beau pays. Il n'y a pas que le foot hein...

PS : Pourquoi les fennecs jouent toujours à Blida ?
Note : 2
Faudrait que les Algériens arrêtent de se considérer arabes. Donc faudrait-il encore que les instances politiques arrêtent de le répéter à tout bout de chant aux Algériens, descendants d'Algériens etc.
@boula

Je ne veux plus voir l'Algérie à la Guille.
La seule fois que je l'ai fait, je suis rentré chez moi avec un 4-0 égyptien dans les fesses.

Ps : j'étais à l'épicerie moderne pour Dino ! Je sais pas si tu as lu ma réponse hahaha
Ce commentaire a été modifié.
@PierreFanfan

Ce nationalisme a toujours existé.

Je ne suis pas au fait des politiques, mais si le nationalisme par le football est très clair, celui par la religion me le semble beaucoup moins.

Une politique axée sur le religieux serait d'ailleurs pas très judicieuse après les années FIS et terrorisme.
La population (qui oublie vite tant elle est renouvelée) reste encore traumatisée aujourd'hui.

Le problème en France dans cette identification exagérée, et ce nationalisme caricatural, vient au moins autant de l'Hexagone que de l'Algérie.

Ces fous furieux que décrit lhumoriste sont souvent peu au fait des affaires algériennes et utilisent surtout leurs origines comme signe de démarcation fort par rapport au reste de la population française. C'est la religion, c'est le football mais ca pourrait être complètement autre chose

Vive le foot
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Note : 1
ça, c'est ce que tu vois toi Français vivant en France sur le nationalisme Algérien.

Le nationalisme algérien n'a pas pour origine Bouteflika ou un quelconque pouvoir politique. Il est loin, très loin de ne se manifester que par le foot. Et pour la question religieuse, ça n'a juste pas de sens.
Toi tu dis ça à cause de certains Français d'origine algérienne, c'est exactement ce que veut dire Reda Sediki qui n'est pas lyonnais, ou Français. Qui lui est Algérien, un étudiant algérien vivant en France.

Il ne faut pas tout confondre, le nationalisme Algérien vient tout simplement de la manière dont l’Algérie à acquis son indépendance. Il n'y a qu'a voir la réaction des gens lorsqu'il s'est agis d'aller "défendre" leurs joueurs agressés en Egypte au soudan.

Encore une fois, c'est une vision renvoyée par certains Français d'origine algérienne (le religieux ostentatoire, le foot comme seul fierté...) qui ont, à mon avis, un problème d'identité et d’intégration et donc montrent ostensiblement leur appartenance à un pays/religion.
Pour Blida,

Stade assez neuf (a peine plus de quinze ans), ce qui est rare en Algérie.

Durant la génération Saïfi, un mythe s'est créé autour de stade car l'Algérie n'y perdait jamais.
Ce mythe a fait que les verts ont pris possession du stade.
Merci Charrua, tu soulèves un problème important mais méconnu par certains.
Je suis d'accord avec toi sur le religieux, "la religion est l'opium du peuple", ça Boutef et on clan l'ont bien compris.
Mais ce n'est pas la seule raison, la religion a une place plus importante depuis la Charte de Réconciliation Nationale mise en place pour pardonner aux terroristes. De fait, il a fallu composer avec eux et faire des concessions. Depuis, on remarque beaucoup de comportements plus radicaux, ils n'ont plus besoin de se cacher.
Par ailleurs, le "clan Bouteflika" a repris le pouvoir aux généraux "laïques".

Après, je dirais que c'est plutôt du patriotisme que du nationalisme. Globalement, je vois pas d'hostilité envers les autres pays.
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Hello les amis

Il semble que les fennecs jouent à Blida aussi pour des questions de sécurité, d'après ce que l'on a pu m'expliquer. Le stade Tchaker se situerait juste à côté d'une grande caserne militaire.

De plus, le public de Blida me semble moins versatile et exigeant que celui d'Alger, mais tout aussi passionné ... Si quelqu'un pouvait infirmer/confirmer ?
Effectivement, il y a beaucoup de casernes à Blida donc c'est possible.

L'ambiance est plus chaude à Blida car c'est quand même plus populaire qu'Alger.

Après, j'avais entendu que c'était surtout par superstition que l'EN n'y jouait plus. Quand tu vois que le stade du 5 juillet vient d'être refait, tu te demandes l'intérêt...
d'un autre côté, jouer avec un stade ET une caserne côte à côte, c'est du pain béni (sic) pour des illuminés.
Hahaha effectivement, je ne voyais pas les choses comme ça
D'ailleurs, quid du nouveau stade d'Oran ? Ils l'ont fini ?

Les maquettes étaient plutôt sympas ...
En Algérie, les maquettes sont toujours très sympas, c'est plus au moment de la construction que ça coince.
Comme pour l'EN, sur le papier c'est séduisant mais on pêche au niveau de la réalisation.

Sinon pour répondre à ta question, je crois qu'il devrait être livré dans le courant de l'année.
Oui je viens de voir ... Il était censé être livré courant 2016, mais il est bel et bien sorti de terre, et pas qu'un peu !
Ahahaha les chantiers de cette envergure sont un peu comme la laverie de Walter White, un gouffre à magouilles, ça fait maintenant 10 putain d'années que le stade du JSK est censé être prêt à l'emploi. Sacré Hannachi.
16 réponses à ce commentaire.
pinpin666 Niveau : CFA
La non sélection de Feghouli (joueur que j'apprécie) est un acte politique fort dans la gestion du groupe. Il menait déjà la vie dure à Vahid, puis il a fait évincer Rajevac. mais l'Algérie à mon avis ne peut pas réussir sans un coach à poigne. Saadane qui était admiré de la génération de 2010 a lui aussi eu du mal avec la génération d'après. La défense et les milieux défensifs sont faibles et trop souvent livrés à eux-mêmes. Une demi-finale serait une vraie surprise.
L'après Vahid a vraiment été mal gérée, Gourcuff qui part en plein chantier dernière on connaît la suite sur cette CAN faut non plus s'attendre à ce que les verts aillent jusqu'au demie. Espérant que brahimi et mahrez se mettent à joué les Messi en voulant faire la différence seul
1 réponse à ce commentaire.
Bof personne n'attend grand chose de cette CAN, et vu la situation économique actuelle ce serait bien que l'équipe ne fasse rien de spectaculaire pour ne pas encore détournée l'attention générale.
Vu comme c'est mal engagé pour 2018, autant kiffer un peu sur cette CAN
Jespere kiffer, mais j'ai de sacrés doutes.
Je n'espère pas une victoire finale mais un beau parcours, moins pour moi que pour les algériens, que je ne pense pas dupes pour autant quant à masquer la galère économique et sociale que se coltine le pays depuis....l'indépendance ?
P.S: pas pu voir ta réponse pour dinosaur, l'article a disparu (peut-être à cause de nos digressions rock'n'rolesques). C'était marrant le concert, la moitié des gens gueulaient parce que c'était trop fort, moi je jubilais.
C'était trop cool, j'étais fou comme un ado, comme toi j'ai adoré l'explosion du mur du son.

J'étais reparti avec la setlist qui se trouvait a cote du pedalboard de Mascis et je l'ai en trophée dans ma chambre, chez mes parents (avec un maillot de Yahia epoque 2009 mdrr)
Oh tu sais mis à part les habitants de nos Wyoming pour qui avoir le gaz c'est avoir sa Rolex, personne n'est dupe. Ce qui me soûlerait dans un beau parcours c'est la façon dont l'exploit serait reattribué par les médias comme celui de tout un peuple qui hey, à la belle vie! ( médias qui minimum 3 fois par semaine montrent les gens du Wyoming remercier Dieu et le gouvernement pour ce don si précieux qu'est l'énergie chez soi )
Le Wyoming est donc en Algérie.

John Cazale doit sourire dans sa tombe.
Des références à Dino sur un article de l'EN d'Algérie, vous êtes trop forts les gars !Sinon , bien le concert ? J'avoue ne pas être fan des albums de la reformation, mais inconditionnel des 3 premiers...
N'oublie pas l'avancement de la grande mosquée, gouffre financier dont les médias te vantent chaque jour la nouvelle brique posée
@docbrown

J'aime bien le premier album, moins le reste après la reformation.

Beaucoup de gens se plaignerent de pas entendre le chant, j'en ai ri
Tu viens voir Mascis pour le souffle de ses amplis, pas pour la clarté de sa voix.

Bon équilibre entre les différentes époques.
Ils ont joué No Bones, j'étais heureuuuxx
@doc brown
pour nous, super concert, mais les réactions à la sortie étaient mitigées.
m'enfin, je pense que ça en a touché une sans bouger l'autre à j.mascis.
mon album préféré d'eux, ça reste where you been.
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Haha, tellement vrai ton commentaire sur les "Wyoming" algériens. à la différence, malheureuse, que notre wyoming à nous est peuplé et votent à 99.9%
J'allais citer des villes, mais je ne veux pas stigmatiser.
11 réponses à ce commentaire.
Beaucoup de forte individualité mais j'ai peur pour le jeu d'équipe.
Queen Hamann Niveau : District
Bensebaini est dans l'équipe type alors qu'il a connu sa première sélection cette année ?

Belle progression.
saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
Eh ben oui. La non-sélection de Bensebaini pour les qualifs en coupe du monde a fait l'objet d'un vrai scandale ces derniers mois, car liés à des raisons extrasportives (en gros, le président de la fédération algérienne voulait le punir d'avoir refusé une sélection avec les JO, pour se concentrer à la préparation d'avant-saison avec son club).

Surtout, c'est la désert complet chez nous a au niveau des défenseurs centraux. Bougherra est retraité, Medjani,n'a plus le niveau (la raison principale de son absence), pareil pour Belkalem et Halliche. Belkaroui la relève est effroyable... D'ailleurs durant la CAN, Mandi, l'arrière droit, jouera en défense centrale.

Bensebaini a été sélectionné pour la première fois hier, et a été excellent, même si ce n'est que la Mauritanie en face...
1 réponse à ce commentaire.
Note : -2
Sédikki n'est qu'un abruti de plus. Facho.
Sur la photo, il y a un péno flagrant sur Müller !

Peut-être un quart ou une demi en cas de tirage favorable mais cette cuvée verte 2017 manque de solidarité : chacun joue pour sa pomme et dans un tournoi assez relevé comme celui-ci, la talent individuel ne suffit pas.
Péno ? On voit pourtant bien que ses pieds sont pas dans la surface.
1 réponse à ce commentaire.
J'abonde dans le sens de getzo.

Je n'ai que peu de sympathie pour cette EN, même si je salue l'apport de joueurs du cru par Leekens.

Trop de joueurs individualistes ou peu à même de défendre (Ghezzal) et un manque clair de leader charismatique et sain.

Dommage à ce titre que Halliche ait une carrière moyenne de joueur blessé car il aurait du s'imposer naturellement comme le papa de cette génération.

Le renouvellement d'effectif au profit de joueurs optant pour l'Algérie dans le but de mettre du relief à leur carrière pose sérieusement problème.

Le manque de cohésion et l'amoncellement de joueurs pensant savoir faire la diff seuls aussi.

C'était tellement plus kiffant avec Yahia le couteau dans les dents et Belhadj, le poumon dans les mollets.

Ca y est, je deviens un vieux con.
saddam_usain_bolt Niveau : CFA2
Même ressenti pour moi. La cuvée 2009-2010 était bien plus limitée, mais avait un coeur gros comme ça. Encore plus que la qualification en 1/8e de coupe du monde, les 9 mois de folie entre la victoire contre l'Egypte à Blida, et la 1/2 finale de la CAN 2010 ont été mes plus beaux souvenirs de supporters de l'EN :')
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
J'abonde complètement dans ton sens, et j'ose ésperer que je suis encore trop jeune pour être un vieux con. donc juste con me convient.

C'est une génération talentueuse, certes, mais il n'y a aucune cohérence dans l'effectif. Et ils m'ont vraiment énervé lorsqu'ils ont décidé qu'ils ne voulaient plus de leur entraîneur.
Moi je les attend au tournant, et je rajouterai que ce n'est pas qu'au niveau des joueurs qu'il manque des leaders, dans le staff aussi. On a l'impression qu'ils s'autogèrent depuis un bon moment. Et dans le jeu c'est le néant absolu
Ce commentaire a été modifié.
Je pense en effet que nous sommes nombreux à préférer largement la cuvée 2009.

Il faut dire qu'outre le charisme indéniable des joueurs de cette équipe, un sentiment de soulagement venait prendre place en nous après les années noires.

Ce soulagement fut si fort que la plupart des autres sentiments feront à jamais pâle figure en comparaison.

Le jeu algérien actuel subit l'affre qui touche le football africain : il est une version fantasmée par l'européen du football algérien.

Car si le football algérien est effectivement technique comme Mahrez, il est historiquement surtout composé d'ailiers petits, rapides et centreurs (profil... Soudani, Matmour et pas Mahrez ou Ghezzal), de joueurs centraux collectifs et axés sur la passe (Belloumi Bencheikh) et de défenseurs rugueux comme Yahia.

Il ne brille que dans l'expression collective des équipes socialistes (d'où l'intelligence d'un choix comme Vahid qui ne denatura pas spécialement le jeu algérien dans son essence), bien loin de ces numéros dix brillant par le dribble et ces ailiers buteurs qui brillent actuellement, copiant mal le style européen.

C'est ma pensée tout du moins.
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
On paye notre dépendance à la formation Française. (même si, pour Mahrez on ne sera pas d'accord, je te trouve dur avec lui. En équipe nationale, dès ses débuts je l'ai trouvé bon, même à l'époque ou il n'avait pas explosé, sur les derniers matchs c'est le seul à tenir son rang, et il se dépense aussi sur le terrain, à titre de comparaison, Boudebouz ou Belfodil je ne veux plus le voir avec le maillot de l'EN)

Mais je pense qu'on va avoir un peu plus de joueurs qui sortent du championnat local dans les prochaines années, le fait que le Paradou AC ait eu une progression constante depuis la première génération de leur centre de formation (ils étaient en troisième division, l'an dernier ils ont failli accéder et cette année ils écrasent la deuxième division, le tout, avec une équipe 100% issu du centre de formation me réjouit énormément)
Des gros clubs comme l'USMA et l'ESS aussi forment de mieux en mieux. Donc, je suis un peu optimiste pour l'avenir. Mais il faudra un entraîneur à poigne.
Ce commentaire a été modifié.
Je veux bien te croire pour Mahrez dont je n'ai pas encore vu assez de matchs contrairement à d'autres.

J'ai espoir, de toute façon, ca ne peut pas continuer comme ca.
The_Panda Niveau : DHR
J'attends avec impatience l'éclosion de la génération qui a participé à aux jeux olympiques, mention spéciale à Oussama Chita, le futur Busquets algérien haha !
D'ailleurs, des nouvelles de lui ? il jouait régulièrement au Mouloudia à 18, 19 ans, avait participé dans la foulée à la compagne de qualif au JO et s'était pété les croisés juste avant la compétition.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
@ Algiers, c'est bien d'avoir l'avis de vrais connaisseurs du foot algérien car pour moi qui ne le suis pas, quand on me parle de footballeurs algériens, la première image qui me vient en tête est celle de brillants techniciens : les Meklhoufi, Lalmas, Belloumi, Dahleb, Madjer, Assad, etc...
7 réponses à ce commentaire.
Au passage, le lycaon est bien plus féroce que le fennec qui est le plus petit animal de ce bréviaire de la jungle proposé par les équipes africaines, entre aigles, éléphants, éperviers, étalons, léopards, lions et panthères.

La palme revenant au Mozambique (pays non qualifié) qui se fait appeler black mambas : le serpent dont le venin tuerait un cheval en moins de 20 minutes.
mark-landers Niveau : Loisir
Même en attaque on est super limité !
Slimani est un pur croqueur, il lui en faut au moins 10 pour en mettre une au fond.
La défense c'est quite ou double, le problème de l'EN c'est raouaraoua avec ses choix de sélectionneurs plus que douteux...
Après concernant les débordements des faux supporters algériens français c'est de la supercherie rien d'autre.
Les mecs n'ont jamais mis un pied au bled, ne parlent pas un mot arabe et se prennent pour des fellagas. Ça sert surtout nos chers politiciens qui doivent attendre impatiemment le début de la CAN
Ne parlent pas arabe ou tamazight qui sont les deux langues officielles en algérie.
Deux langues entre guillemets car le tamazight regroupe plusieurs dialectes des différentes population qui existent en algérie.
Et l'arabe? La langue officielle est l'arabe littéraire que seuls le gouvernement et les médias maîtrisent. Personne ne le parle dans la vie de tous les jours, et surtout, personne ne le maîtrise.
Ca rejoint le premier post de @charrua
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
@Karl Fan Fan

Pour les Beur de France je ne saurais te dire, mais pour les locaux c'est plutôt l'inverse, le foot est un moyen d'afficher son nationalisme et la religion, leule, nos jeunes sont autant attirés par la fast Life que partout ailleurs, même si on a notre taux d'Obiwan. Avoir la religion comme ligne directrice du pays est la dernière chose souhaitable. La première fois l'enlisement social était tel que le peuple voulait tenter le religieux pour voir ou pour faire chier ( oui oui comme Trump ), le résultat personne ne l'a oublié. Et ce qui me soule c'est que mine de rien le pays tend à revenir lentement vers cet enlisement, mais que d'office rien n'y changera, parce qu'on sait comment ça a fini par le passé et actuellement chez nos chers voisins qui payent encore les pots cassés.

( putain je me suis lancé dans un bien bel HS )
Rassuré de voir que nous sommes plusieurs a partager le même constat, à quelques nuances prêts
J'y vis donc j'ai raison ! ( l'argument d'enfoirés ^^ )
Tu es de quel coin l'ami ?
Cool !

J'ai hâte d'y aller !

Je n'ai fréquenté que la Wilaya d'Oran, mais étant depuis devenu un voyageur invétéré , Alger (Algiers!) Ne devrait plus tenir très longtemps.
Salam Rhabcp

Je suis de Birkhadem tu es d'où toi ? Telimni je parie
Mes grands-parents sont dans la montée du commissariat de Bir Khadem perso

Sinon Oran, je suis tombé amoureux de cette ville, hâte d'y retourner
Oui, c'est vraiment trop bien de regarder la Mediterrannee dans les yeux depuis la Corniche
Ma maison est en construction sur la montée avant le barrage de la gendarmerie près du marché !
Oui je vois, pas très loin du coup.

Haha on se retrouve tous sur couchsurfing, il faudra préciser le pseudo sofoot
Déjà qu'elles soit terminée même si on est à la fin. La construction là bas c'est un challenge
12 réponses à ce commentaire.
Vous avez quand même du lourd sur le papier, surtout que Bensebaini arrive à point nommé dans une défense catastrophique.
[Tout le contraire de l’Algérien, en fait (...) qui exhibent des drapeaux dans tous les stades possibles et imaginables]

S'il y'a une chose que je ne comprends toujours pas avec l'Algérie c'est ça: ce besoin d'exhiber leur drapeau dans tous stades et dans chaque compétition.
Je dis ça sans condescendance aucune.
La dernière fois c'était lors de la Copa America où on voyait s'agiter le drapeau dans les tribunes.

Si quelqu'un peut bien m'expliquer, je suis preneur.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Note : 3
Plus la nation est jeune plus le nationalisme est exacerbé. Les américains du sud sont aussi très chatouilleux sur la notion d'identité alors pour un état-nation qui a moins de soixante ans d'existence...
Si on ajoute à ça une guerre d'indépendance suivie d'une guerre civile qui ont déchiré le pays en deux, le besoin de revendiquer et d'affirmer son identité ainsi que son appartenance à un pays qui a tant souffert de divisions internes devient tout-à-fait logique.

Comme disait Michelet: "En nationalité, c'est tout comme en géologie, la chaleur est en bas ; aux couches inférieures, elle brûle."
Belle réponse.

On peut aussi imaginer que c'est le même (ou un nombre restreint) riche farceur qui fait le tour du Monde avec son drapeau.

Et qu'a l'âge des réseaux sociaux, une sorte de phénomène boule de neige a pu se creer.
pour faire court, je dirai que les algériens ont parfois tendance à confondre orgueil et fierté.
Je vous remercie de vos réponses et pour vous montrer montrer ma gratitude, je paie la tournée!
choukrane beaucoup
5 réponses à ce commentaire.
Franchement, cette équipe ne me fait pas vibrer.
Où sont passés les successeurs d'Antar Yahia, de Karim Ziani, de Madjid Boughera...Ces gladiateurs qui entraient sur le terrain le couteau entre les dents, motivés, transcendés par l'hymne national, prêts à en découdre aux 4 coins de l'Afrique et au milieu des terres les plus hostiles.

Concernant les supporters, ma foi, c'est simple: la France a connu ses footix en 1998 et l'Algérie ses OneTwoTreex en 2010 (je parle des algériens de France).
J'ai bien connu la période antérieure à la qualification de 2010 et croyez-moi peu nombreux étaient les algériens de France qui suivaient assidument la Khadra à cette époque.
Cette période totalement folle.Cette époque complètement surréaliste où nos attaquants se nommaient Cherrad, Boutabout,Kraouch!!Bordel Abdelmalek Cherrad!
Notre muraille infranchissable se prénommait Medhi Meniri, transfuge de Troyes,Metz et Bastia :)
Pour la petite histoire et ceux que ça intéresse, Kraouch qui évoluait à Metz à l'époque avait refusé la sélection Espoirs dirigée par Domenech pour l'Algérie.
Il a connu par la suite une drôle de trajectoire, sombrant dans l'alcoolisme,le jeu et les mauvaises fréquentations, il a mis un terme à sa carrière à 26 ans me semble-t-il.
D'ailleurs, si quelqu'un à des news.

Je voue une passion irrépressible et un respect éternel pour des joueurs tels que Karim Ziani qui se sont dépensés corps et âme.Se sont dévoués sans compter et sans calcul pour la sélection algérienne et qui incontestablement, ont été les bâtisseurs du renouveau auquel nous assistons aujourd'hui.
@Algiers Merci pour le lien.
Ton pseudo est génial. Sucré mais génial.
Ce commentaire a été modifié.
il est pas sucré, il respire le diabète.
la zlabia, c'est la double peine: faire frire du sucre.
J'ai eu une illumination cette nuit, une sensation visqueuse et suintant le miel :)
The_Panda Niveau : DHR
Putain tu me replonge dans des vieux souvenirs ! le slalom d'Achiou contre l'Egypte, la tête de Cherrad contre le Maroc, le boulet de canon de Daoud Bouabdallah contre je ne sais quelle équipe...
Le rêve absolu était pour moi de voir l'équipe en coupe du monde, c'était une putain d'utopie, alors je te raconte pas la rage qui m'a pris en 2008...

Pour être, honnête, même en Algérie, les gens avaient un peu perdu espoir, je me souviens que mes potes me charriait toujours quand ils me voyaient regarder les matchs de qualif de l'Algérie.
Totalement d'accord.
Je garde par ailleurs mon maillot Cirta Sport précieusement.

C'est vrai que la majorité des footix algériens est apparue en 2010, même si ça ne me dérange pas, au contraire. Ca me fait plaisir que davantage de personnes supportent l'équipe.

Quant aux comportements limites de certains supporters algériens, j'ai l'impression qu'il trouve son origine dans le France-Algérie au SdF en 2001. J'ai l'impression qu'ils veulent marquer le coup à chaque match de l'EN. Enfin, c'est mon analyse et ça n'engage que moi.

Sinon, je veux bien être nostalgique mais pas trop. Je me souviens d'une certaine époque où c'était très dur de les supporter. Quand tu voyais à quel point des joueurs comme Belmadi (je crois) se faisaient pourrir au pays...
Cirta sport.... Olala.

Toute une époque. Quand j'avais vu le Coq Sportif débarquer, je me suis dit "on va commencer un peu à prendre les Verts au serieux"

Je suis sur que ca a compté
J'avais lu une interview sympa du patron de Cirta Sport
http://www.djazairess.com/fr/infosoir/11137

Et sans aucun patriotisme aucun, je préférais ces maillots là.

Les puma et Adidas, j'arrive pas personnellement.
Forcément si tu me mets une photo du capitaine, je vais valider. Je n'ai aucun mental.

Le plus beau c'est celui là
http://red1meringue.skyrock.com/photo.h … e_media=-1

J'ai celui-ci en blanc
https://sport2wear.files.wordpress.com/ … d40b_1.jpg

Celui que tu recherches ne me dit rien et malheureusement ils sont tous difficilement trouvables.

A cette époque ils étaient vraiment beaux (c'est selon) mais surtout singuliers, car aujourd'hui tous les maillots de sélection se ressemblent...
Celui que je recherche CAN 2002 :)
Tous ces échanges me font penser à un joueur algérien, un bon tripoteur de ballon et sur lequel beaucoup (dont je faisait partie) fondaient énormément d'espoirs.En vain.
Son blaze m'échappe, il a gravité autour de la sélection dans les années 2006-2008. Il avait une gueule cabossée à la Ronnie (bordel Ronnie, juste d'écrire son nom, je frissonne :)Genre cheveux longs crépus dégueulasse.
Si quelqu'un retrouve son nom!
Salim Arrache ?

Ailier virevoltant de la CAN 2004
Hahaha ce bon vieux Salam Arrache, je l'avais oublié.De même que Brahim Hemdani (dédicace aux marseillais), cette tanche qui avait mis entre parenthèses la seléction pour se concentrer sur sa carrière.Pfff...

En fait,le joueur que je cherche n'est pas un binational, c'est un local,je l'ai sur le bout de la langue mais ça veut pas sortir!
Lazhar Hadj Aissa ?
tu dois sûrement parler de Lazhar Hadj Aïssa aka le "Baggio algérien" pour certains médias et supporters de ES Sétif

http://www.setif.info/local/cache-vigne … -efddc.jpg

Oui!!!Hadj Aissa,le Ronaldinho algérien: j'y ai cru et je l'affirme sans la moindre once de honte!!!
Et oui,à cette époque je peux vous dire que le supporter algérien se raccrochait désespérément à tout ce qui bougeait.
@yosilo Bien vu pour la photo Ronaldinho "téhna" :)

@PAULOMALDINI3 J'avais complétement oublié le mal nommé "Ammour":)
20 réponses à ce commentaire.
On retrouve dans cet article la condescendance d'une classe d'algériens (les CSP+ on va dire) qui aiment tant dénoncer le OneTwoThrisme. C'est à dire critiquer ceux pour qui être algérien c'est adorer Dieu et le foot. C'est pourtant ce qui rythme la vie de beaucoup d'algériens qu'on le veuille ou non (suffit de voir les rues algériennes les jours de grand match ou le Vendredi). Et inutile de voir une manipulation de masse, il faut accepter que certains n'en ont rien à foutre de livre des livres ou d'aller au musée et ça va pour tous le pays du monde.

Je voudrais mettre un peu la lumière sur Ghoulam. Ca fait plusieurs saisons qu'il joue à un très haut niveau au Napoli. A ceux qui ne le connaissent pas, les matchs mériteront d'être regardés rien que pour lui. Je pense qu'il a le niveau pour jouer dans n'importe quel club, tout simplement.
Aussi dommage que Farouk Abdou ne mette pas en avant les deux mauvais matchs en qualification de la coupe du monde. Bref, en tant que supporter je n'attends pas qu'on aille loin dans cette CAN, j'attends que l'équipe joue avec de la cohésion et bien sûr en mettant les couilles sur le terrain.

Oui la meilleure huile d'olive est de Kabylie !

PS : Aux algériens d'Ile de France, si vous savez où acheter de la viande Kadid, je suis preneur. Si vous cherchez de la bonne merguez (ou viande en général), je recommande la "La Ferme de Senia" à Thiais.
Je voudrais répondre à ta première partie.
Certes, quelques-uns ont des mots assez durs, mais je pense que ce qu'ils veulent dénoncer, c'est le fait que certains résument le fait d'être algérien au foot et à la religion.
EC'est quand même dommage quand tu connais la richesse du pays. Et là encore, ça joue le jeu du gouvernement qui profite de chaque bon résultat, comme nimporte quel gouvernement on est d'accord.
Que tu le veuilles ou non, si t'aimes le pays, tu peux pas te contenter de foot et de religion quand tu vois tout ce qui va mal là-bas. Personne n'a demandé des énarques ou des ingénieurs, seulement un peuple conscient.

Quant aux matchs de qualif de la CdM, l'auteur s'est concentré sur la CAN mais tu as raison, il y a beaucoup d'enseignements à tirer. Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est alarmant mais presque.

Je valide pour l'huile.
La notion de "peuple conscient" est toute relative. Je persiste à penser que par définition, le peuple est à la fois le nombre et simplicité (c'est positif dans ma bouche).

Regarde par ex les américains, on sait qu'entre les deux côtes, ça vole pas bien haut. Trump s'est fait élire en menant une campagne de débile profond. Et à mon avis, a peut s'appliquer à beaucoup de pays dans le monde si ce n'est tout ça ne trouve.

Le "problème" algérien pour moi il est double:
- La corruption généralisée à tous les niveaux. C'est devenu culturel avec maarifa.
- Le quand-dira-t'on qui est très puissant et ça à mon avis ça ne changera jamais.

Je pense qu'avec le temps ça s'arrangera. Car les algériens s'occidentalisent beaucoup et sont de mieux en mieux éduqués (comprendre "étude supérieure"). Et tout simplement car la génération FLN ne sera plus de ce monde.

Ce qui me ferait peur c'est devenir comme certains coins du Maroc (pays que j'aime ou j'ai des amis) salis par la prostitution et les bars. Oui il y a des timpes et de la tise à Alger mais c'est marginalisé et je trouve ça bien (c'est subjectif et difficilement compréhensible vu de France).
Effectivement, comme tout le monde dit, le système (mot fourre-tout dans certains cas mais qui s'applique parfaitement à l'Algérie) a saboté le pays. Il a installé la corruption, le népotisme à tous les étages.

Le qu'en dira-t-on est présent dans tous les pays, en Algérie c'est vrai que c'est un niveau de compétition qui est irrespirable.

Je suis personnellement très attaché à la laïcité, ce qui fait que mon raisonnement est pe biaisée. Et je pense que beaucoup de problèmes en Algérie sont liés à l'utilisation de la religion par le gouvernement.

On a beaucoup sous-estimé le système, on pense aussi qu'il va disparaître avec cette génération FLN mais il nous a prouvé qu'il était plein de ressources. Qui aurait cru que Boutef pourrait écarter les généraux sérieux?

Concernant ton dernier point, je ne suis pas d'accord. Je trouve qu'on devrait laisser vivre les gens. Ne pas diaboliser certains comportements, les gens doivent être libres. (Encore mon côté laïque)
Quand tu vois qu'une ministre voulait interdire les sites pornos... franchement...

En l'état actuel des choses, l'alcool et la prostitution seraient pas une bonne nouvelle je te l'accorde.
Mais justement parce que t'as un système pourri qui conditionne les mentalités. Mais en interdisant, tu crées beaucoup de frustration, suffit de te balader avec une nana en Algérie pour le constater
Je pense que c'est dans les gènes de l'Algérie que de ne pas être laïque. Si le gouvernement utilise le fait religieux, c'est plus politique. Mais je reste persuadé que dans son identité, le peuple attribue plus d'importance au Coran qu'à la loi.

Comme je disais par ailleurs il y a une vrai équation entre liberté individuelle et intérêt général et j'ai tendance à penser qu'ils se contredisent. Donc les gens "doivent être libres" reviendrait à terme à flinguer la société puritaine algérienne.

Je veux pas digresser mais regarde comment ça se passe en France. On vit chacun pour soi, la notion de famille n'a plus de sens. A vouloir que chacun fasse ce qu'il veut, il n'y a plus de modèle (ou de "Template") à suivre. Y a des psys à chaque coin de rue et des crises à tous les âges (adolescence, trentaine, quarantaine, cinquantaine etc).
Donc tout ça pour dire que la liberté individuelle elle a son coût et je crois qu'il y a un équilibre à trouver, je pense aux génération à venir.
Je ne pense pas comme toi concernant l'opposition entre libertés individuelles et intérêt général.
Tu dénonces les dérives en France d'un système laïque, or d'après moi ce sont les excès d'un système capitaliste qui pousse à à un certain individualisme.
Pour moi, laïcité et solidarités ne sont pas antinomiques, au contraire. On fait fi des différences et on est avant tout algérien, ou habitant du pays.
La religion est avant tout personnelle. Le problème en Algérie, c'est que si tu ne veux pas faire le ramadan, tu es mal vu et parfois arrêté (cf ce qui se passe en Kabylie).

On idolâtre les martyrs de l'indépendance en omettant que Ali la Pointe était un maquereau, que la plupart buvaient de l'alcool et fréquentaient les cabarets. Tout le monde le sait, mais il ne faut pas le dire. A cet égard, regarde le traitement qu'a reçu le film l'Oranais.

Je n'ai aucun problème avec la religion, mais plutôt avec l'hypocrisie que beaucoup dénoncent là-bas. A vrai dire, j'ai un problème avec l'arabisation venue du Moyen-Orient, qui a importé un Islam qui n'avait rien à voir avec celui de mes parents, culturellement et traditionnellement.

Et c'est justement pour les générations à venir qu'il faut rétablir la religion telle qu'elle existait en Algérie.
C'est fou de se dire qu'on est un des seuls pays dans lequel on avait plus de libertés par le passé
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Va un été à Béjaia et tu verra qu'on se débrouille pas mal en termes de prostitutions et vices. le sommum à été atteint l'été dernier sur la côte Est de la ville, bordels, prostitués, proxénétisme, la pire année. Même si les bars ont toujours existé.

L'analyse de la société algérienne n'est pas simple, et je ne peux être plus en désaccord avec le "foot et religion" théorème. Je milite aussi pour qu'on arrête d'accuser le pouvoir de tous les maux, et qu'on se remette un peu en question nous.

En vérité, la société, les jeunes en tout cas que je connais bien commencent à étouffer. l'augmentation impressionnante du nombre d'étudiants algériens en france ces dernières années, les escapades dans les boites de nuits tunisiennes, ou françaises de plus en plus récurrentes et ce qui se passe dans les universités témoignent de ce fait. Une certaine partie de la nouvelle génération "éduqué" (ceux qui font l'université) cherche à "s'amuser" beaucoup plus que les générations d'avant.

Les rigoristes religieux sont aussi de plus en plus visibles, mais je ne pense pas que la société en général le sois plus.
Quant au nationalisme, il existe par delà le foot évidemment et pour des raisons déjà évoqué dans les commentaires.

Ah, et pour l'huile d'olive, il est évident, pour quiconque ayant jamais gouté notre huile d'olive (je me sens fier, j'en récoltait dans notre campagne quand j'était gamin) que c'est la meilleur au monde. Et ce, peu importe ce que les andalous ou siciliens vous diront.
Ce commentaire a été modifié.
@Doc

Je pense qu'il y a une tension entre liberté et bonheur en effet.

Le Ramadan est un un mois sacré où l'on pratique une adoration en communauté (nationale). Voir quelqu'un s'abreuver ça entâche cet effort collectif. Personne n'est obligé de jeûner, libre à chacun de manger mais dans son coin.

Libre également à chacun de pratiquer sa religion comme il l'entend. La barbe, pas la barbe, le voile, pas le voile, la prière, pas la prière etc etc. Il faut accepter que les gens ne sont pas manipulés et agissent de leur plein gré.
En fait, la base de notre raisonnement n'est pas la même. Du coup, je pense qu'on ne sera pas d'accord. Attention, je dis ça sans aucun mépris et ce n'est pas dans le sens où je ne valide pas tes arguments, qui se défendent par ailleurs.
Perso, quand je pense à communauté nationale, je n'englobe pas la religion. Car lorsqu'elle est manipulée comme c'est le cas en Algérie, c'est invivable.
J'aurais tourné ta phrase autrement, "Personne n'est obligé de jeûner, libre à chacun de jeûner dans son coin." En gros, dans ta façon de vivre la religion tu ne dois rien à personne, peut-être le qu'en dira-t-on que tu évoquais plus haut s'atténuera-t-il. En te cachant pour manger, tu joues le jeu du qu'en dira-t-on encore une fois.

Certaines personnes ne peuvent pas le faire, par souci de santé par exemple. Elles devront se balader avec un certificat médical pour se justifier de boire de l'eau dehors?

En gros, j'estime que la religion est personnelle.

Quant à ton dernier point, je ne dis pas que tous sont manipulés, pas du tout. Mais pour certains, c'est le cas. Il suffit de discuter avec eux, se contentant de répéter ce qu'on leur a dit, sans réfléchir.

C'est cette dérive que je dénonce, quand tu vois des mosquées partout, la construction de la grande mosquée, et qu'à côté tu vois l'état des routes, des écoles, des hôpitaux. Même le président va se soigner en France.
C'est un plaisir d'échanger avec toi.

A partir du moment ou les musulmans représentent 98 à 99% on peut estimer que le jeûne du Ramadan est vécu au sein de la communauté nationale. Ceux qui ne peuvent ou veulent le faire, à commencer par les femmes dans leur cycle, mangent et boivent en toute discrétion.
Si les jeûneurs n'ont pas à se balader avec un certificat, les croyants n'ont pas à répondre à un interrogatoire. Nous ne sommes pas tous 'oulémas et certains aiment la religion prêt à l'emploi. J'estime que tant que ça n'enfreint pas la loi et la morale, les gens font ce qu'ils veulent.

Je ne vois pas pourquoi ce serait mal qu'il y ait beaucoup de mosquées. Pour rappel, ça reste un lieu de culte, ni plus ni moins. A force d'entendre "trop de mosquées" par-ci par-là, on va croire que c'est quelque chose de mal alors que c'est une bâtisse où les gens prient.

Par contre la mosquée à 2 milliards vs le service public tel que tu l'énonçais oui c'est proprement scandaleux.
Je te retourne le compliment l'ami.

Le truc, c'est que quand tu creuses un peu, tu vois que beaucoup ne le font pas réellement et se cachent, c'est ce que je trouve dommage.
Quoi qu'il en soit, c'est cool de débattre avec toi parce que tu sembles très ouvert et que justement ça donne une bonne image de la religion.

Dans la loi, on n'est pas obligés de jeûner et de se cacher pour manger ou boire. Pourtant des gens sont arrêtés lorsqu'ils le font. C'est scandaleux.
Est-ce qu'alors, ça enfreint la morale? La question se pose, j'estime que non et tu peux penser que oui.

Les mosquées en elles-mêmes ne me dérangent pas, au même titre que tous les lieux de culte. En Algérie, chaque ville ou même village en a au moins une.
A titre d'exemple, je connais des toutes petites villes qui en ont 3, avec des routes impraticables et avec la première école à des kilomètres.
Souvent, une suffit, le reste c'est du luxe je pense. C'est ce qui m'embête.
Quand le pays aura des institutions et des infrastructures qui fonctionnent, ils pourront construire autant de lieux de culte qu'ils désirent, je n'y vois aucun problème. Aujourd'hui, je pense qu'il y a d'autres priorités.
Même quand j'allais dans la Wilaya de Bejaïa plus jeune(il y a plus de 20 ans) .Ca existait déjà.Combien de fois je me suis retrouvé dans un tripot avec mon cousin à boire une bière Tango avec la moitié des hommes du village

Pour bien connaître la petite Kabylie, ça n'a rien à voir avec le reste de l'Algerie.Les gens y sont un peu moins religieux et très en opposition contre le gouvernement algériens

Nombreux d'étudiants algériens font tout pour se casser d'Algerie et privilégie de plus en plus le Canada en lieu et place de la France.J'ai été assez impressionné par le nombre d'algérien à Montreal quand j'y suis allé en octobre dernier.Il est bien connu que si tu veux consommer comme au bled , il faut te rendre du côté de Villeray-Saint-Michel-Parc d'exposition.
Ce commentaire a été modifié.
@doc

Ben écoute je te remercie parce que d'aucuns me taxent de sectaire ou communautariste (pas un gros mot pour moi) car je défendais la présomption d'innocence dans l'histoire de la sex-tape de Valbuena.

Le cas des déjeûneurs est caractéristique de l'opposition entre liberté individuelle et enjeu collectif. Le curseur est à définir selon la sensibilité du peuple je pense. Pour moi Le nombre fait loi et c"est que j'expliquais a ceux de mes amis qui critiquaient le mariage pour tous.

A partir du moment où les mosquées sont remplies c'est pas évident de les remettre en question. Le problème de routes c'est surtout les conducteurs, on dirait la Playstation franchement. Sinon oui il manque des infrastructures c'est clair.

Moi ce qui me tue c'est les "Parking Kho" qui ne font ni plus ni moins que du racket sur la voie publique en toute quiétude.
Ce commentaire a été modifié.
Le souci est que les positions franches sont souvent considérées comme extrémistes.

Il existe un flou artistique total qui oblige à pondre des réflexions mièvres si on a pas les épaules assez larges pour assumer son avis.
Je t'avouerais que je ne souhaitais ni poster ni lire les commentaires sur ce sujet-là. Il y a une procédure en cours, comme tu le dis fort justement, il est innocent pour l'instant.

Quant aux "déjeûneurs" (je ne connaissais pas le terme mais il me plaît bien), la loi existe déjà. Il n'est écrit nulle-part qu'on n'a pas le droit de manger dehors pendant le ramadan.
En Kabylie, je ne pense pas que la sensibilité du peuple soit heurtée par ces comportements. Il s'agit d'avantage de fonctionnaires zélés.
Composer avec la sensibilité de chacun, c'est la porte ouverte à toutes les revendications.

C'est intéressant que tu dises qu'à partir du moment où les mosquées sont remplies, il n'y a pas de problème et ça se défend tout à fait. Mais là est le rôle de l'état, qui est censé agir objectivement pour le bien de tous, et donc prendre des décisions qui ne plairont pas forcément.

Tu prêches un convaincu concernant la conduite, la semaine dernière, pus de 50 morts sur les routes!
Mais sans excuser les comportements inadmissibles, quand tu regardes comment sont construites les routes... 3 cm de ciments alors que tu sais que le pays est en chantier permanent et qu'il y a des camions et de la poussière déplacée dans tout le pays, c'est révoltant.

Les fameux "parkingers", pour ceux qui ne connaissent pas, ce sont des jeunes qui ont un rôle de parcmètres. En gros, soit tu paies pour te garer, soit tu retrouves ta bagnole complètement ruinée. Une vraie mafia qui a récemment été légalisée à certains endroits. Un pur scandale.

@Algiers tout à fait et ça affaiblit le débat
"Agir objectivement pour le bien de tous" peut impliquer des mesures impopulaires mais ce nest pas non plus une obligation lol. Et c'est parce qu'on ne peut définir l'objectivité (je dis que le rouge est la meilleure couleur et toi le bleu qui a raison ?) qu'on demande l'avis du peuple.

Le élections sont truquées mais à partir du moment où plusieurs mosquées d'une même ville sont blindées hebdomadairement ça validé un peu le principe non ?
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Ça me fait plaisir de voir un débat de tel niveau sur ce site. Si tout les algeriens etaient comme vous,qu'ils prenaient le temps de se parler et de s'ecouter on en serait peut etre pas là aujourd'hui ..
Le rapport entre des élections truquées et des mosquées remplies??!!
peut-être que les chiffres de fréquentation des mosquées sont truqués ?
@Kame

Tu conviens que construire ou consolider des infrastructures, c'est objectivement plus "urgent" qu'un lieu de culte.
Comme je te l'ai dit plus haut, c'est pas la construction de tels édifices qui me gène, de nature, je n'y vois pas d'inconvénient.
C'est le seul caractère urgent.
En Algérie, il est urgent de développer tous les domaines. Quand tu vois que la population augmente, qu'elle se rapproche de plus en plus des cotes et délaisse l'intérieur. On n'a pas de plan d'urbanisme, pas de politique agricole.

Bien entendu, le rôle de l'état n'est pas non plus de jouer le seul garde-fou ou prendre des mesures non-populaires.
Mais j'estime que pour conserver ses avantages et préserver la paix sociale, le gouvernement ne prend aucune mesure impopulaire et cela dessert le pays.
@Paulo

Merci l'ami
Après je t'assure qu'on n'est pas des exceptions, tu peux débattre aisément avec des Algériens, même s'il nous arrive d'être plus passionnés.

Ta phrase s'applique à tout le monde à vrai dire ;)

Entièrement d'accord je ne le nie surtout pas
Sur ce, ce fut fort agréable de discuter avec vous tous, vous m'avez donné envie d'y retourner.
y'a un politicien algérien (je sais plus qui) qui a dit: "les algériens, c'est pas un peuple, c'est une foule".
faut lui reconnaître un sens aigü de l'analyse sociologique.
PAULOMALDINI3 Niveau : DHR
Je suis moi même algerien l'ami et malheureusmnt je ne vois pas souvent des gens debattre dans le respect . Si on arrive un jour à se parler on se mettra d'accord pour faire tomber ce pouvoir qui nous tiens en otage depuis 62.
La grande mosquée putain, ce désastre. Je crois que jamais un édifice en principe si consensuel n'aura autant soulevé de débats. Je vous le donne dans le mille, cette mosquée à elle seule vaut 20 hôpitaux. 20. Le vieux père d'une amie a frôlé la mort parce qu'il avait d'abord été transporté dans un hôpital n'ayant pas le matériel adéquat. 20.

Je passe devant tout les matins, et avec le lever du soleil juste derrière j'avoue pendant quelques secondes me faire un kiff Prince of Persia ou Kingdom of Heaven, c'est tout simplement colossal, ajoutez à cela que l'autre principal chantier de la ville est .. Un stade. Oui vous avez capté, à défaut de pain, de la religion et des jeux.
Pour ceux qui ne savent pas on parle de la 3eme mosquée au monde derrière La Mecque et Médine.
Budget 2 Milliards $
Capacité 120000

Même moi je trouve c'est trop vu l'état du pays
c'est plutôt 3 milliards de budget avec le retard pris pour la livraison de cette grande mosquée.Mosquée aux allures de gouffre financier

La construction de cette mosquée a toujours été au cœur d’une grande polémique entre les conservateurs qui rêvent d’un rayonnement culturel islamique et les progressistes qui auraient souhaité quarante hôpitaux modernes «pour éviter les incidents Val-de-Grâce à répétition» (référence aux hospitalisations de Boutef au Val-de-Grace)

Au lieu de dépenser toute cette argent pour faire des cadeaux à la frange conservatrice de la société, l'Algerie devrait améliorer les différentes insfrastructures au développement du pays et avoir une politique tournée vers l'avenir

D'ici une dizaine d'année , les réserves de pétroles seront minimes.L'Algerie devra s'orienter vers d'autres sources de revenus comme le tourisme ...Moderniser son agriculture puisque le potentiel agricole algérien est immense mais sous exploité

Construire des infrastructures vitales comme des hopitaux modernes,ouvrir une politique d'émancipation,éduquer sa jeunesse et la former....Tant que l'Algerie n'aura pas de politique forte et restera dans le statut-quo actuel, le pays s'enlisera à jamais entrainant des heures encore plus sombre que lors des années noires
vangaalforever Niveau : District
Nouredine Boukrouh!
28 réponses à ce commentaire.
Note : 1
C'est super intéressant d'avoir les avis d'Algériens de France, de français d'origine algérienne et d'Algériens d'Algérie ;)
Tu verras beaucoup de beurs idéaliser le bled qu'il ne connaissent pas vraiment et des bledards le maltraiter car gavés de progressisme occidental (c'est surtout vrai pour ceux vivant en France).

Débattre sur la société algérienne, c'est réfléchir sur l'opposition entre libertés individuelles et intérêt général. En mon humble avis.
@kamé

On est globalement tranquille ici et on débat avec sympathie.

Je n'ai jamais vécu en Algérie, mais je n'en ai pas cette vision idéalisée.
Mais sûrement parce que j'y suis tres souvent allé
Ah si je donne l'impression d'être en mode énervé c'est dommage. Je précise être à la cool d'ailleurs j'ai pas l'impression d'avoir invectivé quelqu'un ?
Ah je ne te sentais pas énervé, jemettais une nuance
OK ;)

Pour répondre sur le fond à ce que tu disais.

Je crois qu'il y a une vrai identité du beur en France. Elle est sous-jacente à l'identité française et ne s'applique pas à tous les beurs mais disons que c'est le modèle qui s'est créé de facto et auxquels beaucoup adhèrent. A base de musiques urbaines (voire hybride façon l'Algerino), chichas, coupe de cheveux typée, foot et présence latente de l'Islam.

Et dans le cadre de cette identité, il y a une exaltation du bled. C'est vrai que quand on y va qu'en touriste on ne voit que les bons côtés, en particulier la chaleur des relations humaines. Mais on galvaude la difficulté du quotidien (hormis pour une poignée de nantis).
@KameHouse

Je ne partage pas ton point de vue sur l'idéalisation béate de la terre d'origine ou du moins je le nuancerai.
Au contraire, la population "beur" (quel terme affreux!) et plus précisément d'origine algérienne me semble foncièrement lucide sur sa condition d'immigrée et le mythe de la terre ancestrale.
Comme le traduit d'ailleurs l'utilisation courante par les algériens de France du terme "blédard", symbole de mépris et de dédain à l'égard des algériens d'Algérie.
Ou encore des railleries autour de l'accent.

Les comportements que tu évoques sont selon moi le produit d'un climat politique en France extrêmement tendu et sources de crispations ( montée du FN,création d'un ministère de l'identité nationale, Islam, immigration, attentats...) qui a fait de la question identitaire son cheval de bataille.
Ces populations qui voient leur attachement à la France remis en question, se rattachent et se replient sur leur identité et culture d'origine animée d'un sentiment prégnant de déracinement.

Pour ce qui est de l'identité sous-jacente, elle n'est pas propre au "beur", tu fais fausse route en appréhendant ce phénomène exclusivement à travers le prisme ethnique. La question sociale est fondamentale.Les musiques urbaines, les codes vestimentaires et de langage sont communs à une classe sociale dans laquelle la population immigrée (noir et arabe) est sur-représentée.

Je stoppe ici la digression!
Et surtout n'oubliez pas "One Two Three Viva l'Algérie"!



D'autant plus qu'en lisant les différents commentaires, on a pu voir des avis différents mais sans jamais que cela parte en vrille, contrairement aux réseaux sociaux où cela tourne bien souvent en bataille de qui à la plus grosse... Car pour un français comme moi (franco-français), c'est intéressant et utile d'avoir les différents points de vue via d'algériens d'ici et de là-bas.
@boufarik

Je trouve ton propos moins contradictoire que complémentaire.

Bref je suis plutôt d'accord
PierreFanFanJoséKarl Niveau : National
C'est clair Pig Benis.

J'ai posté ce matin. Je rentre à l'instant. Je vois 101 messages. Je me dis "merde, ça part encore en couille sur l'immigration, les supporters violents, la colonisation, le facho de service vs le fellaga de service, les bobos donneurs de leçons".

Si la société pouvait ressembler à ce forum So Foot ce serait chouette.

Merci donc à tous les forumeurs.
9 réponses à ce commentaire.
Ce que vous évoquez, c'est le phénomène d'acculturation : le décalage culturel, la résistance au changement, l'intégration comme facteur de réussite sociale et professionnelle, la nostalgie magnifiée du pays des parents, la répulsion du pays d'accueil à cause des discriminations, etc.

Mais n'empêche, ce lien fusionnel au bled n'existe pas, par exemple, pour les marocains ou les tunisiens.
Absolument.

Je pense que c'est propre à l'Algérie, car beaucoup ont été privés du pays pendant la décennie noire. Peut-être est-ce une manière de rattraper le temps perdu.
Et il y a aussi cette fougue, cette jeunesse qui créent un certain mysticisme autour du pays.

Enfin, je dis probablement n'importe quoi
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Je ne suis pas certain que ce soit liée à la décennie noire.

Sincèrement, on est un peuple ultra fier, et paradoxale: Mon père passe son temps à critiquer l'Algérie, me disant de ne jamais revenir dans ce pays une fois mes études finis (ce que je compte faire... même si mes études vont être très longues), mais le nombre de remarques patriotiques qu'il a prononcé ...
Il est nationaliste malgré lui, et moi aussi, et pourtant je suis de la nouvelle génération, mais lorsque je suis avec des Italiens, espagnols, vénézuéliens ou français je me sens algérien, je défends ma patrie par un réflexe qui ne me ressemble pas.
Je pense vraiment que c'est liée à la jeunesse du pays et la manière dont il a eu son indépendance
Je suis d'accord avec toi et tous les éléments que vous avez -énumérés, tous les 2.

Mais je persiste à croire que la décennie noire a contribué à ce sentiment de fierté et renforcé cet attachement. Pendant une patie de mon enfance, mes parents n'y allaient plus et moi non-plus pour des raisons de sécurité. Et je revois un peu mon père dans le portrait que tu décris du tien, avec ses récits etc. C'est pourquoi, chez moi en tout cas,ça a contribué à renforcer mon sentiment d'appartenance envers ce pays qui était si loin d'une certaine manière.
C'est une forme de schizophrénie typiquement algérienne .La critique du "houkouma." et des apparatchik algériens mais les yeux qui brillent de nos pères dès qu'ils parlent de l'Algérie avec fierté et nationalisme

Quand j'écoute mon père en parler pour lui l'Algerie est le plus beau pays du monde ou il y a des choses à développer mais diriger par des incompétents mais même si il critique Tamurt comme il dit .Il y retourne chaque année avec son image d'Epinal de son pays natal

Pour préciser ton propos crabe , je dirais que les algériens ont développé une grande fierté de l'Algerie et un amour immodéré pour ce pays jusqu'à la fin des années 80 en tant que pays socialiste et allié de Moscou.L'Algerie a eu un rayonnement particulier dans le monde avec la venue d'hôte prestigieux sous le règne de Ben Bella et Boumediène ....L'Algerie a pu se targuer de recevoir Pelé , Mohamed Ali , Fidel Castro , Che Guevara

L'Algerie a commencé une forme de déclin avec la présidence de Chadli

Se sentir algérien , c'est quelque chose d'assez personnel que je ressens quand je me retrouve avec des tunisiens et marocains , c'est lors de ces moments que ma "fierté" algerienne et kabyle ressort ou lorsque je discute avec ma compagne autrichienne qui a vécu là-bas en tant qu'enseignante d'allemand

Beaucoup de mes amis étrangers (allemand, japonais, autrichien , suédois, anglais, américain,canadien) qui ont vécu plus de six mois en Algérie sont tombés totalement amoureux du pays et la culture du pays ainsique de la population.Leur regard sur l'Algerie fut très enrichissant.Ils ont souvent ressenti un décalage avec le microcosme locale où il est difficile de faire du business en Algerie sans que tu payes des bakchich ou que tu traites avec certaines personnes qui veulent croquer sans rien connaître au business
En somme, de toute façon, il faut le vivre pour le comprendre.

J'aime marcher en claquettes et écouter les murmures et les cris de ces algériens à l'accent chantant, accent qui résonne formidablement bien dans mon coeur même lorsque les mots lancés ont la couleur de l'insulte.

Le pays vit et l'air est plein d'un charisme impalpable mais pourtant tellement lourd.

Ce charisme qui appuie le sentiment de gâchis qui naît en nous lorsqu'on remarque les incohérences toutes plus grandes les unes que les autres.

Ces montagnes russes ne peuvent laisser indifférent et, je le répète, il faut l'avoir vécu pour le comprendre.

Et, à la fin, on aime parce qu'on a l'impression que c'est avec ce déchaînement de pensées et de sentiments qu'on est vraiment vivant.
Effectivement, c'est difficile de mettre des mots dessus mais je me retrouve dans tout ce que vous dîtes
crabunjourcrabtoujours Niveau : National
Putain vous faites chier !!
Il est 2h du mat, et là vous faites remonter mon envie de rentrer chez moi, juste aller aux oliviers jouer aux dominos toute la nuit avec mes potes.

Aller à ma plage préférée, me faire un "chwa" en écoutant le bruit des vagues et en admirant la côte la plus merveilleuse au monde. (j'assume mon manque d'objectivité)

Je veux rentre chez moi bordel !
7 réponses à ce commentaire.
javier4ever Niveau : DHR
Ouan tou twi viva ah je viens de remarquer je me suis trompé de navigation bon je retourne sur l'equipe
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 132
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4