CAN : Adiaheno n'aime pas les flics angolais

Modififié
0 0
La prochaine Coupe d'Afrique des Nations se tiendra au Gabon et en Guinée-Equatoriale en janvier 2012. Les organisateurs de cette édition, le COCAN 2012, sont venus à Luanda exposer l'avancée du projet. René Hilaire Adiaheno, président gabonais du COCAN, en a surtout profité pour se faire des nouveaux amis au sein du comité angolais, organisateur de l'édition 2010 : « Il ne faudra pas faire pareil au niveau de l'accueil. En Afrique, les services de police notamment se comportent comme s'ils étaient au-dessus des autres. A notre arrivée, nous avons eu des soucis avec les visas. Ce genre de problèmes se règlent par la formation des hommes. Avec une CAN, on accueille beaucoup de personnes » (source RFI).

Formation de flics ou pas, la CAN 2012 est encore loin d'être bouclée, des dires mêmes d'Adiaheno : « Nous avons des problèmes de sécurité et d'infrastructures à régler avec des stades, des routes, des télécommunications, des transports » .

Pas sûr qu'Adiaheno soit en position de faire la leçon.


RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0