En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Catane/Chievo

Campedelli : "Le foot doit être joué avec amour"

Luca Campedelli n'est pas un président comme les autres. À 43 ans, il est à la tête du Chievo depuis 20 ans. Discret, timide, on lui connait la passion de l'escrime ancienne et du football anglais. Avant d'aller défier Catane en Sicile, il livre ses impressions sur les choses du football.

Modififié
Que représente le Chievo à Vérone ?

C’est l’une des deux équipes de Vérone. Le Chievo représente donc une partie de la ville. À une époque, ça avait été compliqué avec une frange des supporters de l’autre club, le Hellas. Ils nous accusaient de voler les symboles du club, les couleurs, mais ce n’était qu’incompréhension. Au final, nous ce sont deux clubs de Vérone, et les couleurs sont les mêmes.

Et en Italie, le Chievo, ça représente quoi ?

Ça représente, je crois, un football un peu différent. Déjà, parce que nous avons des supporters qui ne créent pas de problèmes : ils viennent au stade, et ils s’en vont. C’est quelque chose de notable. Après, nous n’avons pas une structure économique suffisamment forte pour dire au début du championnat que nous visons l’Europe. Je ne donne pas d’identité de jeu à mon équipe, ça, c’est l’entraîneur qui s’en charge. Moi, j’essaie d’inculquer un esprit plus qu’une identité : ne jamais abandonner, rien n’est jamais fini. Ne jamais se donner vaincus, et jouer jusqu’à la fin, c’est-à-dire une minute après le coup de sifflet final.

Quand le Chievo est monté en Serie A, c’était ça le secret ?

Non, le secret ce sont les gens qui travaillent aux clubs, tout nos préparateurs. La vérité, c’est que ce sont des préparateurs d’un niveau de champions league ! Et même : de finale de champions league.

Le Chievo ne part jamais avec l’idée de viser l’Europe ?

Non, au départ, non. Le premier objectif reste celui de ne pas descendre. Lorsque que le maintien est acquis, on regarde combien il manque de journée, et on actualise nos objectifs. On essaie de grappiller le plus de points possibles, pour aller dans la partie gauche du classement, celle des dix premiers. Mais le Chievo est un club de la partie droite du classement. Un jour, peut-être, nous serons suffisamment structurés pour viser plus haut dès le départ.

Comment définir le lien entre votre famille et le Chievo ?

C’est comme un lien de parenté. Nous sommes de Chievo, nous habitons à Chievo, et le Chievo a toujours été l’équipe de la bourgade, celle de mon père, de mon grand-père. À la fin des années 70, quand nous avons repris le club, c’était une période délicate pour le club, mais aussi pour l’économie en général. Il était juste de sauver le club, c’est ce qu’on a fait.

Votre père a été président du club, que vous a-t-il enseigné ?

Beaucoup de choses, et j’espère les avoir comprises. Sa grande phrase, c’était : «  Il faut faire chaque chose en son temps, pas après pas, afin que le ballon ne nous mange pas le Pandoro (un gâteau véronais de Noël, que la famille Campedelli produit avec son entreprise Paluani, ndr) » . Être prêt aux compromis, mais toujours en pensant avec raison. C’est ce que j’essaie de faire.

Comment expliquez-vous qu’en Italie les clubs appartiennent à des familles. Ce n’est pas le cas en France, par exemple ?

C’est un problème de culture, il faudrait que les clubs se développent, sur le modèle de Barcelone. C’est difficile d’évoluer si l’on garde toujours les mêmes personnes. Cela fait vingt ans que je suis président. Pour apporter des nouveautés, un renouvellement, il faudrait un turn-over. Au bout d’un moment, les dirigeants perdent un peu l’esprit de combat.

Vous en avez marre d’être président du Chievo ?

Non, non.

« L’argent n’est pas la finalité »

Comment vous percevez votre travail ?

Pour moi, ce n’est pas un travail, c’est une passion, et j’essaie de faire du mieux que je peux, sans toujours y arriver. Shankly disait que le foot est bien plus qu’une question de vie ou de mort, je suis totalement d’accord avec ça. Pour moi, les affaires sont liées à la passion, mais le business ne doit pas être une fin en soi, au contraire. Un jour, j’avais dit que l’argent ne marquait pas de but. Ce que je voulais dire, c’est que ça aide, mais il ne faut pas avoir comme seul objectif de faire de l’argent, il ne faut pas perdre de vue le reste. L’argent, c’est un moyen qui permet de faire le reste. Ce n’est pas la finalité.

Vous semblez un peu à l’écart par rapport aux autres présidents de club italiens.

J’ai de bons rapports, mais c’est vrai qu’on s’appelle rarement.

Vous aviez quel rapport avec Berlusconi ?

On s’est parlé quelques fois, je l’ai vu une fois, mais on n’a jamais vraiment eu de discussions sérieuses. C’est un entrepreneur, il était Président du Conseil, il avait aussi d’autres choses à faire. Je ne peux pas vraiment parler de ce qu’il a fait au Milan, à part constater qu’ils ont commencé à gagner des Scudetti, des Champions. Il a gagné.

Le football a beaucoup changé avec Berlusconi. Depuis vingt ans, quelles évolutions avez-vous constaté ?

Il y a vingt ans, le football était bien plus à taille humaine. Il était moins professionnel. Les joueurs sont devenus des stars, tout s’est exaspéré. Je ne dis pas que c’était mieux, mais maintenant, les joueurs sont beaucoup moins concentrés sur le football qu’avant. C’est un sport qui doit être joué avec amour.

Vous semblez mélancolique.

Je suis mélancolique de l’époque ou j’étais moins expérimenté. Maintenant, je suis un peu plus cynique, et je le regrette un peu. L’époque enchantée où le football était magique est terminée, c’est quelque chose d’autre maintenant. Toutes ces affaires qui ont émaillé le foot italien ces dernières années, et le foot en général, ont détruit la magie. Mes dix premières années sont passées plus vite. Pour autant, je ne regrette pas l’époque du foot amateur et je suis heureux d’être arrivé là où on est arrivés. Parfois, je vais regarder jouer des enfants, et ça me fait du bien : pour les enfants, le football est un jeu.

Votre constat est global et ne regarde pas que le foot italien ?

Oui. J’aime beaucoup le foot anglais, j’avais même dit un jour en rigolant que j’aimerais bien inscrire le Chievo en Premier League. Mais le show business est arrivé et a détruit un peu tout ça. Le football est resté sain en Allemagne, en tout cas sur les matchs que j’ai vus. La magie existe encore.

Pourquoi vous êtes-vous tourné vers le foot anglais ?

Ça m’est venu tout petit. J’aimais bien la façon de concevoir le foot, cette idée de ne jamais abandonner. En Angleterre, tu peux perdre 7 à 0 mais continuer à te battre. Ça me plait. Et puis, j’ai aimé la façon dont ils ont résolu le problème de la violence.

En Italie, il y a eu l’introduction de la carte du supporter pour lutter contre la violence.

Oui, je ne la vois pas comme quelque chose d’utile pour lutter contre la violence. Pour moi, c’est un obstacle plus qu’autre chose. Je peux comprendre que dans certains cas elle puise être utile, mais plus que cibler tout le monde, il faudrait viser les bonnes personnes et se concentrer sur les franges les plus violentes. Nos stades sont militarisés, et ça ne me plait pas, on est le seul pays où c’est comme ça. Il y a trop de contrôles dans nos stades, ça me paraît exagéré. Et puis, il est toujours possible d’aller au stade, mais c’est plus compliqué.

Au-delà du foot anglais, votre grande passion est l’escrime historique.

Oui, ça fait six ans que je m’y suis mis, ça a été une très belle découverte. Je pratique l’escrime du 16e siècle. Je fais des tournois. En juillet dernier, j’ai même raté un match amical du Chievo, pour aller à un tournoi. Je suis arrivé troisième. C’est la première fois que je ratais un match amical.

Pour revenir sur le Chievo, vous n’êtes qu’à deux points du Napoli avant le déplacement à Catane. Vous êtes satisfaits du début de saison ?

Oui, même s’il est encore trop tôt pour en parler. Comme je vous disais, attendons d’être sauvés, regardons combien de matchs il manque, et, là seulement, nous verrons s’il conviendra de revoir les objectifs à la hausse.

Vous êtes même devant l’Inter, un club que vous supportez.

Enfin bon, je ne crois pas que l’Inter restera là très longtemps. Mais effectivement, je suis Interiste, parce que mon père l’était déjà. Il m’emmenait à San Siro, et ça a été immédiat. Mais attention : je supporte le Chievo avant tout. En fait, je suis Interiste, sauf quand on joue contre eux.


Propos recueillis par Lucas Duvernet-Coppola
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:13 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon Hier à 22:39 L'UEFA crée "la Ligue des Nations" 55 Hier à 15:00 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 3 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 21 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16
mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 34 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92