1. //
  2. //
  3. // Catane/Chievo

Campedelli : "Le foot doit être joué avec amour"

Luca Campedelli n'est pas un président comme les autres. À 43 ans, il est à la tête du Chievo depuis 20 ans. Discret, timide, on lui connait la passion de l'escrime ancienne et du football anglais. Avant d'aller défier Catane en Sicile, il livre ses impressions sur les choses du football.

Modififié
Que représente le Chievo à Vérone ?

C’est l’une des deux équipes de Vérone. Le Chievo représente donc une partie de la ville. À une époque, ça avait été compliqué avec une frange des supporters de l’autre club, le Hellas. Ils nous accusaient de voler les symboles du club, les couleurs, mais ce n’était qu’incompréhension. Au final, nous ce sont deux clubs de Vérone, et les couleurs sont les mêmes.

Et en Italie, le Chievo, ça représente quoi ?

Ça représente, je crois, un football un peu différent. Déjà, parce que nous avons des supporters qui ne créent pas de problèmes : ils viennent au stade, et ils s’en vont. C’est quelque chose de notable. Après, nous n’avons pas une structure économique suffisamment forte pour dire au début du championnat que nous visons l’Europe. Je ne donne pas d’identité de jeu à mon équipe, ça, c’est l’entraîneur qui s’en charge. Moi, j’essaie d’inculquer un esprit plus qu’une identité : ne jamais abandonner, rien n’est jamais fini. Ne jamais se donner vaincus, et jouer jusqu’à la fin, c’est-à-dire une minute après le coup de sifflet final.

Quand le Chievo est monté en Serie A, c’était ça le secret ?

Non, le secret ce sont les gens qui travaillent aux clubs, tout nos préparateurs. La vérité, c’est que ce sont des préparateurs d’un niveau de champions league ! Et même : de finale de champions league.

Le Chievo ne part jamais avec l’idée de viser l’Europe ?

Non, au départ, non. Le premier objectif reste celui de ne pas descendre. Lorsque que le maintien est acquis, on regarde combien il manque de journée, et on actualise nos objectifs. On essaie de grappiller le plus de points possibles, pour aller dans la partie gauche du classement, celle des dix premiers. Mais le Chievo est un club de la partie droite du classement. Un jour, peut-être, nous serons suffisamment structurés pour viser plus haut dès le départ.

Comment définir le lien entre votre famille et le Chievo ?

C’est comme un lien de parenté. Nous sommes de Chievo, nous habitons à Chievo, et le Chievo a toujours été l’équipe de la bourgade, celle de mon père, de mon grand-père. À la fin des années 70, quand nous avons repris le club, c’était une période délicate pour le club, mais aussi pour l’économie en général. Il était juste de sauver le club, c’est ce qu’on a fait.

Votre père a été président du club, que vous a-t-il enseigné ?

Beaucoup de choses, et j’espère les avoir comprises. Sa grande phrase, c’était : «  Il faut faire chaque chose en son temps, pas après pas, afin que le ballon ne nous mange pas le Pandoro (un gâteau véronais de Noël, que la famille Campedelli produit avec son entreprise Paluani, ndr) » . Être prêt aux compromis, mais toujours en pensant avec raison. C’est ce que j’essaie de faire.

Comment expliquez-vous qu’en Italie les clubs appartiennent à des familles. Ce n’est pas le cas en France, par exemple ?

C’est un problème de culture, il faudrait que les clubs se développent, sur le modèle de Barcelone. C’est difficile d’évoluer si l’on garde toujours les mêmes personnes. Cela fait vingt ans que je suis président. Pour apporter des nouveautés, un renouvellement, il faudrait un turn-over. Au bout d’un moment, les dirigeants perdent un peu l’esprit de combat.

Vous en avez marre d’être président du Chievo ?

Non, non.

« L’argent n’est pas la finalité »

Comment vous percevez votre travail ?

Pour moi, ce n’est pas un travail, c’est une passion, et j’essaie de faire du mieux que je peux, sans toujours y arriver. Shankly disait que le foot est bien plus qu’une question de vie ou de mort, je suis totalement d’accord avec ça. Pour moi, les affaires sont liées à la passion, mais le business ne doit pas être une fin en soi, au contraire. Un jour, j’avais dit que l’argent ne marquait pas de but. Ce que je voulais dire, c’est que ça aide, mais il ne faut pas avoir comme seul objectif de faire de l’argent, il ne faut pas perdre de vue le reste. L’argent, c’est un moyen qui permet de faire le reste. Ce n’est pas la finalité.

Vous semblez un peu à l’écart par rapport aux autres présidents de club italiens.

J’ai de bons rapports, mais c’est vrai qu’on s’appelle rarement.

Vous aviez quel rapport avec Berlusconi ?

On s’est parlé quelques fois, je l’ai vu une fois, mais on n’a jamais vraiment eu de discussions sérieuses. C’est un entrepreneur, il était Président du Conseil, il avait aussi d’autres choses à faire. Je ne peux pas vraiment parler de ce qu’il a fait au Milan, à part constater qu’ils ont commencé à gagner des Scudetti, des Champions. Il a gagné.

Le football a beaucoup changé avec Berlusconi. Depuis vingt ans, quelles évolutions avez-vous constaté ?

Il y a vingt ans, le football était bien plus à taille humaine. Il était moins professionnel. Les joueurs sont devenus des stars, tout s’est exaspéré. Je ne dis pas que c’était mieux, mais maintenant, les joueurs sont beaucoup moins concentrés sur le football qu’avant. C’est un sport qui doit être joué avec amour.

Vous semblez mélancolique.

Je suis mélancolique de l’époque ou j’étais moins expérimenté. Maintenant, je suis un peu plus cynique, et je le regrette un peu. L’époque enchantée où le football était magique est terminée, c’est quelque chose d’autre maintenant. Toutes ces affaires qui ont émaillé le foot italien ces dernières années, et le foot en général, ont détruit la magie. Mes dix premières années sont passées plus vite. Pour autant, je ne regrette pas l’époque du foot amateur et je suis heureux d’être arrivé là où on est arrivés. Parfois, je vais regarder jouer des enfants, et ça me fait du bien : pour les enfants, le football est un jeu.

Votre constat est global et ne regarde pas que le foot italien ?

Oui. J’aime beaucoup le foot anglais, j’avais même dit un jour en rigolant que j’aimerais bien inscrire le Chievo en Premier League. Mais le show business est arrivé et a détruit un peu tout ça. Le football est resté sain en Allemagne, en tout cas sur les matchs que j’ai vus. La magie existe encore.

Pourquoi vous êtes-vous tourné vers le foot anglais ?

Ça m’est venu tout petit. J’aimais bien la façon de concevoir le foot, cette idée de ne jamais abandonner. En Angleterre, tu peux perdre 7 à 0 mais continuer à te battre. Ça me plait. Et puis, j’ai aimé la façon dont ils ont résolu le problème de la violence.

En Italie, il y a eu l’introduction de la carte du supporter pour lutter contre la violence.

Oui, je ne la vois pas comme quelque chose d’utile pour lutter contre la violence. Pour moi, c’est un obstacle plus qu’autre chose. Je peux comprendre que dans certains cas elle puise être utile, mais plus que cibler tout le monde, il faudrait viser les bonnes personnes et se concentrer sur les franges les plus violentes. Nos stades sont militarisés, et ça ne me plait pas, on est le seul pays où c’est comme ça. Il y a trop de contrôles dans nos stades, ça me paraît exagéré. Et puis, il est toujours possible d’aller au stade, mais c’est plus compliqué.

Au-delà du foot anglais, votre grande passion est l’escrime historique.

Oui, ça fait six ans que je m’y suis mis, ça a été une très belle découverte. Je pratique l’escrime du 16e siècle. Je fais des tournois. En juillet dernier, j’ai même raté un match amical du Chievo, pour aller à un tournoi. Je suis arrivé troisième. C’est la première fois que je ratais un match amical.

Pour revenir sur le Chievo, vous n’êtes qu’à deux points du Napoli avant le déplacement à Catane. Vous êtes satisfaits du début de saison ?

Oui, même s’il est encore trop tôt pour en parler. Comme je vous disais, attendons d’être sauvés, regardons combien de matchs il manque, et, là seulement, nous verrons s’il conviendra de revoir les objectifs à la hausse.

Vous êtes même devant l’Inter, un club que vous supportez.

Enfin bon, je ne crois pas que l’Inter restera là très longtemps. Mais effectivement, je suis Interiste, parce que mon père l’était déjà. Il m’emmenait à San Siro, et ça a été immédiat. Mais attention : je supporte le Chievo avant tout. En fait, je suis Interiste, sauf quand on joue contre eux.


Propos recueillis par Lucas Duvernet-Coppola
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Paul_101_Moro Niveau : District
Un tres, tres bonne interview.

Dommage qu'y aura pas du monde pour la lire, puisque ca parle pas d'un 'gros'.
pazzzo_bianconero Niveau : District
j'adore sa vision du football! et je la partage
marchisiojuve Niveau : District
président d'un club de série A à 23 ans respect
C'est un article vraiment très intéressant, effectivement. Dommage qu'il soit gâché par une bonne dizaine de fautes d'orthographe.
Pour le peu que j'ai cherché, le Chievo n'était pas en Serie A en 1991. Du moins en D3 en 1994, année où il a été champion de sa catégorie. En 1986, il était en D4. Alors peut-être qu'entre les deux il a été en Série A en mode super rapide dans un sens comme dans l'autre, mais je pense pas que qui que ce soit puisse être président d'un club pro de première division à 23 ans.

En fait, lorsqu'il est nommé président du Chievo en 1992, il sont champions de C1 la même année, soit de D3. C'est seulement en 2000-2001 que le Chievo a accédé pour la première fois à la Serie A.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2