Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Campanero et les pots-de-vin madrilènes

Modififié
Les transferts d'argent sont souvent obscurs dans le monde du football. Encore plus lorsque ceux-ci sont réalisés sous forme de pots-de-vin. Toutefois en Espagne, ces maletas (valises, en VF) font partie de la dure loi de la jungle.

En guise de préparation au choc qui l'attend face au Barça samedi après-midi, le président d'honneur de Cordoue, Rafael Campanero, a souhaité parler d'une anecdote lors du championnat d'Espagne 1972. Déjà condamné à la relégation, les Cordouans avaient été contactés par le Real Madrid et son gérant de l'époque, Antonio Calderón, pour motiver les troupes face au Barça en versant à chacun des joueurs la somme de 100 000 pesetas. Quatre joueurs étaient visés, dont Vicente del Bosque, prêté à cet instant par la Casa Blanca. Campanero, dirigeant de l'époque, avait alors refusé toute collaboration, sans être sûr que les joueurs aient participé à cette entourloupe. « Je voulais que Cordoue soit éloigné de cela le plus possible, parce qu'il y avait beaucoup d'attente autour du Real et du Barça et, bien sûr, des supporters de Cordoue à respecter. Nous voulions gagner avec honneur et ne nous associer avec aucune équipe. »

Pour la petite histoire, Cordoue s'est imposé 1-0, et le Real Madrid a bien fini champion.

AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 5
il y a 6 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 6
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall