1. // Féminines
  2. //
  3. //
  4. //
  5. // PSG/OL (0-4)
  6. // Interview

Camille Abily : « Aulas nous a affrété un avion pour rentrer avec lui »

Avec 139 sélections au compteur en équipe de France, Camille Abily sera une des cadres des Bleues cet été lors de la Coupe du monde au Canada. En attendant, la jeune trentenaire livre ses impressions entre une ouverture du score contre le PSG avec Lyon, une remise du prix "Éducation" à l'association Filactions à la fondation de l'OL et un match des collègues masculins à Gerland. Habile.

Modififié
2k 21
Vous aviez un sentiment de revanche à prendre, contre Paris ?
Je ne sais pas si on peut dire cela, mais c'est sûr qu'on avait à cœur de faire une belle prestation. On parlait un petit peu de passation de pouvoir dans la presse et on avait envie de montrer que même si le PSG progresse, nous aussi on continue à évoluer et à progresser. Il faudra qu'elles travaillent encore plus pour nous battre régulièrement.

Il y a une certaine animosité entre vous désormais ?
Non, je pense qu'il y a une bonne rivalité. Justement c'est bien, c'est ce genre de match qu'on aime. Sur le terrain, il n'y a pas eu de mauvais gestes ni quoi que ce soit. Moi personnellement, si on pouvait les jouer plus régulièrement, ça me plairait, parce que c'est vraiment ces matchs-là qu'on aime.

C'est cela qui vous motive ?
Oui, ça fait un moment que Lyon a une très bonne équipe, mais on ne s'arrête pas là-dessus. On continue à travailler, sinon on se serait fait dépasser ou au moins égaler. On a souvent parlé de fin de cycle, mais on a pu voir qu'avec quasiment la même équipe, avec un nouveau staff et quelques joueuses en plus, il y a eu un nouvel élan. L'équipe reste toujours très compétitive.

Le match contre Paris est un aboutissement de ce travail ?
Oui, franchement. Bien sûr, il y a toujours des petites erreurs et on peut encore faire mieux, mais gagner 4-0, à Paris, c'est vraiment le match parfait. Défensivement, on n'a quasiment pas été en danger et on a eu pas mal d'opportunités devant. On a été très efficaces. C'est le match idéal, et une référence pour la fin de la saison et les années à venir.

Pourtant le terrain était très difficile.
C'est vrai que le terrain était de très mauvaise qualité, très très gras, à cause des conditions climatiques et du match disputé dessus, la veille, par le Paris FC. Mais on a pu voir que malgré cela, les deux équipes ont produit un beau spectacle et du beau jeu. Pourtant, au début, je ne pensais pas qu'on allait réussir à jouer de cette manière sur ce terrain-là.

Vous avez fêté votre victoire, quasiment votre titre, après la rencontre ?
Non, on était contentes bien sûr, parce qu'on sait que c'est le match du titre, ou presque. Mais il nous reste quatre matchs, et on se doit d'être le plus performant possible pour les gagner. Cela ne va pas être évident, on joue encore de bonnes équipes. Mais bien sûr, Paris était notre concurrent direct. On n'a pas fait la fête, on est rentrées avec un grand sourire. On est arrivé tard à Lyon, à 3 heures du matin, donc on est toutes allées se coucher tranquillement.

Honnêtement, vous êtes quasiment championnes, non ?
Mathématiquement, c'est pas encore fait. Mais c'est vrai qu'il faudrait qu'on soit très très mauvaises pour ne pas y arriver avec la saison qu'on fait jusqu'ici. Même en perdant deux fois lors des quatre derniers matchs, on serait devant au goal average particulier. Sachant qu'on n'en a pas perdu un seul en 18 matchs, ça me paraît difficile. On a 99% de chances d'être championnes.

Vous pouvez même viser le championnat parfait. C'est ça l'objectif maintenant ?
Ah oui, ça on le veut. On veut faire 22 victoires sur 22. On l'a déjà fait auparavant en 2012, et c'est notre objectif maintenant, c'est sûr.

Vous suivez les traces de l'équipe masculine de 2002 à 2008.
Après, chez les garçons, c'est quand même un autre niveau. Il faut être réaliste, la concurrence est plus rude. Même si pour nous, elle l'est de plus en plus aussi. On voit que les équipes se renforcent, mais ce qu'ont fait les garçons est énorme. On est déjà contentes de marquer l'histoire du foot féminin en essayant d'aller chercher ce neuvième titre consécutif.

Vous ne connaissez pas une certaine forme de lassitude après avoir autant gagné ?
Non, les premiers titres sont toujours plus forts et intenses au niveau des émotions, mais on aime gagner. On est des compétitrices, avec le staff et le président. On aime ça. C'est une bonne habitude.

« Pour franchir encore un palier, il faut qu'on gagne un titre avec l'équipe de France. »

Justement, comme cela se passe avec le président Aulas ?
On est des privilégiées. Il investit énormément dans le football féminin. On l'a vu encore contre Paris, il était avec nous. Il a affrété un avion pour qu'on rentre avec lui après le match. On a des conditions optimales et on est contentes de pouvoir le rendre avec des bonnes prestations.

La saison est réussie malgré l'élimination précoce en Champions League ?
On a toujours un peu de déception parce que c'était l'objectif numéro 1. C'est peut-être même encore un peu plus frustrant quand on voit ce qu'on a montré ce week-end contre Paris, qui nous a éliminées. On était armées pour aller plus loin.

Vous allez les supporter ?
Oui, bien sûr. Je vais suivre ça avec un peu de recul parce que ça reste difficile de voir l'équipe qui nous a éliminées. Mais c'est un club français, et j'espère pour elles qu'elles iront le plus loin possible.

Comment tu juges aujourd'hui la progression du football féminin en France ?
Il y a de plus en plus de monde dans les stades, d'engouement médiatique. Les matchs sont de plus en plus télévisés. Pour franchir encore un palier, il faut qu'on gagne un titre avec l'équipe de France.

Cet été ce serait bien non (la Coupe du monde féminine a lieu du 6 juin au 5 juillet 2015 au Canada, ndlr) ?
Oui, effectivement (rires).

Vous y pensez déjà ?
Sincèrement, au début, c'était un peu loin et on n'y pensait pas forcément. Mais depuis le rassemblement en février où le staff de l'équipe de France nous a présenté le programme (la préparation, les hôtels, les terrains), on est rentré dans du concret. Là, c'est un peu plus près, surtout qu'il ne nous reste plus beaucoup de matchs avec l'OL, 7 maximum si on se qualifie en Coupe de France. On va y penser de plus en plus.

Est-ce que finalement, on ne fait pas du tort au football féminin en le comparant constamment avec le football masculin ?
Disons que c'est très difficile de les comparer, parce qu'on ne pourra jamais jouer comme les garçons au niveau de l'intensité, du niveau physique, de la puissance. Après, on a beaucoup évolué, et le foot féminin a son charme aussi. Si on aime le football, on ne peut qu'apprécier un match de haut niveau comme le nôtre contre Paris par exemple. Il y a des beaux buts, du spectacle, c'est une belle promotion pour nous. Ceux qui n'aiment pas sont assez machos. Même s'il faut aussi avouer que certains matchs de football féminin ne sont pas de bonne qualité.

Les gens sont surtout critiques vis-à-vis des écarts de niveau.
Oui, bien sûr, je comprends. Le niveau est très hétérogène et il y a effectivement des matchs et des résultats qui ne mettent pas en avant le foot féminin. Quand on gagne 13, 14-0, je peux comprendre que cela paraisse fou pour un championnat de France. Mais cela montre aussi qu'on ne prend pas les matchs à la légère.

Tu regardes beaucoup de football masculin ?
Oui, beaucoup. Je suis allée à Gerland dimanche pour suivre les garçons. Ce qu'ils sont en train de faire avec leur jeune équipe est vraiment impressionnant d'ailleurs. J'aime beaucoup leur collectif et j'aime bien regarder les équipes qui jouent au ballon.

Tu t'en inspires ?
Oui, je ne suis pas du style à regarder un joueur qui fait un certain geste et à essayer de le reproduire. En revanche, je suis attentive au niveau des déplacements et des courses par exemple.

« On s'en rapproche, mais les États-Unis, c'est le summum »

Comment ça se passe avec les joueurs de Lyon ?
Sincèrement, super bien. On se croise assez souvent à la cantine du club. Le président Aulas aime bien faire des choses tous ensemble avec les sponsors. Il met tout le monde sur le même pied d'égalité, il fait partie des seuls je pense.

Ils auraient peur de jouer contre vous, les mecs ?
(rires). Non, il faut être réaliste, ils sont plus forts. Mais je pense qu'ils apprécient ce qu'on fait comme nous on apprécie ce qu'ils font. On se soutient mutuellement. C'est super agréable.

Tu as eu la chance de jouer aux États-Unis. Tu en gardes un bon souvenir ?
Les États-Unis sont un monde à part. En France, on a beaucoup évolué, on s'en rapproche, mais les États-Unis, c'est le summum. Le football féminin est très reconnu là-haut et, dans l'état d'esprit des gens, qu'une femme fasse du foot est normal. C'était fantastique, il y avait en moyenne 10 000 spectateurs à chaque match, et le championnat était très homogène.

Tu as le sentiment qu'en France, on trouve bizarre qu'une femme joue au foot ?
Quand je suis partie en 2009, oui, c'était assez surprenant. Quand je discutais et que je disais mon métier, « footballeuse professionnelle » , les gens me regardaient bizarrement. Mais ça va mieux maintenant, surtout à Lyon. Mais il y a encore quelques mentalités à changer. Ça va venir au fur et à mesure. Il faut un peu de patience.

Ce n'était pas trop dur de rentrer en France après ?
En fait quand je suis rentrée, le championnat américain avait quelques problèmes financiers avec la crise et était un peu bancal. Et puis, j'aime quand même mon pays et j'ai suivi l'évolution quand je suis partie. Quand le président Aulas m'a appelée en me disant qu'il voulait gagner la Champions League, ça m'a fait rêver.

Est-ce que c'est difficile de percer pour une femme qui veut être footballeuse professionnelle ? Tu es passée par quelle structuree toi ?
La plupart de ma génération ont commencé avec les garçons. Ça s'est souvent fait comme ça parce qu'il n'y avait pas d'équipes féminines ou c'était très rare. Au fur et à mesure, ça s'est développé avec le centre de Clairefontaine en 98 notamment. Il y a eu un pôle espoir créé pour les meilleures joueuses françaises, et j'ai pu y accéder en 2000. C'était déjà une belle satisfaction. Maintenant, de plus en plus de clubs s'y intéressent. L'OL est en train de créer son propre centre de formation. La fédé met en place des pôles espoirs dans toutes les régions pour que les jeunes filles aient de bonnes infrastructures. Ça va mieux maintenant. Avant, il fallait surtout s'accrocher pour jouer avec les garçons. Si on n'a pas de caractère, c'est difficile.

Tu penses jouer encore longtemps ?
Non, ce sont mes dernières années. J'aimerais faire encore deux-trois ans. Après, on verra si mon corps me suit.

Tu as déjà des idées de reconversion ?
Il y a pas mal de choses qui m'intéressent. J'ai eu un master en Staps, donc je pourrais passer le concours pour être prof. Mais j'aimerais aussi rester dans le foot. J'ai eu le DEF aussi l'année dernière. Je me vois bien entraîner chez les jeunes aussi. Pourquoi pas travailler aussi dans le développement du football féminin, il y a plein de choses à faire.

Tu n'aimerais pas partir en beauté sur un titre avec l'EDF ?
Sincèrement, une Coupe du monde, c'est le rêve. Après les Jeux olympiques, c'est quelque chose que j'aimerais bien revivre, et finir là dessus serait fantastique. Ça dépendra aussi de mon niveau. Il faut aussi laisser la place à la génération suivante.

Il y a une bonne relève ?
Oui, elles ont été championnes du monde U17, troisièmes en moins de 20. Elles manquent peut-être encore un peu d'expérience, et c'est bien d'avoir des plus anciennes pour les encadrer. Mais elles ont un bel avenir. Il y a eu une belle perspective. Il ne nous manque plus qu'une victoire dans une grande compétition.


Propos recueillis par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On dira ce qu'on voudra, Aulas a fait plus pour le foot français que n'importe quel Bourgoin, Martel ou Denisot.
Note : 4
Pardon pour ce qui va suivre mais un peu comme un match de tennis féminin je suis incapable de regarder un match de football féminin. Trop habitué à l'intensité des mecs.
bullrogg77 Niveau : CFA2
Il y a une certaine animosité entre vous désormais ?
Non, je pense qu'il y a une bonne rivalité. Justement c'est bien, c'est ce genre de match qu'on aime. Sur le terrain il n'y a pas eu de mauvais gestes ni quoi que ce soi

Si les mecs en EDF masculine époque psg/om avaient été aussi intelligents que les filles , on aurait peut-être été champion du monde et d'Europe avant 98 et 2000 ( anat de me tomber dessus , oui je sais que l'on a été champion d'Europe en 84 ).
DoutorSocrates Niveau : CFA
Gloire à toi Jean-Mimi.
Message posté par bullrogg77
Il y a une certaine animosité entre vous désormais ?
Non, je pense qu'il y a une bonne rivalité. Justement c'est bien, c'est ce genre de match qu'on aime. Sur le terrain il n'y a pas eu de mauvais gestes ni quoi que ce soi

Si les mecs en EDF masculine époque psg/om avaient été aussi intelligents que les filles , on aurait peut-être été champion du monde et d'Europe avant 98 et 2000 ( anat de me tomber dessus , oui je sais que l'on a été champion d'Europe en 84 ).


Ouais enfin c'est un faux problème.. Y'avait un contentieux entre les joueurs du barça et du Real, ça les a pas empêché d'être champion d'Europe puis champion du monde.. Pareil avec l'Allemagne 2014!
Pour gagner un titre t'es pas obligé d'aimer tes coéquipiers.. encore heureux!
bullrogg77 Niveau : CFA2
Message posté par Nobody1


Ouais enfin c'est un faux problème.. Y'avait un contentieux entre les joueurs du barça et du Real, ça les a pas empêché d'être champion d'Europe puis champion du monde.. Pareil avec l'Allemagne 2014!
Pour gagner un titre t'es pas obligé d'aimer tes coéquipiers.. encore heureux!


J'ai dit peut-être . Et si les espagnols comme les allemands ont été sacrés , c'est parce qu'ils ont su mettre leur contentieux de coté , ce que nos joueurs n'ont pas fait à l'époque .
Manque d'intensité ou pas, un coup franc dans la lucarne reste un coup franc dans la lucarne, et l'OL féminin reste l'OL. Je peux te dire que même si je n'avais pas vu le match, je n'étais pas content du hold-up parisien en LDC.
L'avantage du foot féminin en général: les filles sont moins brutales et donc le jeu est beaucoup moins haché par les fautes sifflées par l'arbitre.
L'inconvénient, outre le manque d'intensité, c'est les différences de niveau, le niveau des gardiens, plus d'approximations tactiques, mais donc plus de freeflowing football, ce qui n'est pas rien.
Enfin, j'en regarde presque jamais, mais je ne crache pas dessus, et étant pour Lyon, c'est cool d'avoir un équivalent de haut-niveau, qui participe à sa reconnaissance européenne et mondiale.
bullrogg77 Niveau : CFA2
pardon pour le "s" à sacré , auxiliaire avoir , tout ça tout ça .
bullrogg77 Niveau : CFA2
Message posté par bullrogg77
pardon pour le "s" à sacré , auxiliaire avoir , tout ça tout ça .


je crois que je vais aller me coucher en fait . bonne fin de journée .
Note : 1
Message posté par popeye
Manque d'intensité ou pas, un coup franc dans la lucarne reste un coup franc dans la lucarne, et l'OL féminin reste l'OL. Je peux te dire que même si je n'avais pas vu le match, je n'étais pas content du hold-up parisien en LDC.
L'avantage du foot féminin en général: les filles sont moins brutales et donc le jeu est beaucoup moins haché par les fautes sifflées par l'arbitre.
L'inconvénient, outre le manque d'intensité, c'est les différences de niveau, le niveau des gardiens, plus d'approximations tactiques, mais donc plus de freeflowing football, ce qui n'est pas rien.
Enfin, j'en regarde presque jamais, mais je ne crache pas dessus, et étant pour Lyon, c'est cool d'avoir un équivalent de haut-niveau, qui participe à sa reconnaissance européenne et mondiale.


Oui je comprends ton point du vue même si ce n'est pas le mien? Pour le peu que j'en ai vu, j'avais l'impression d'assister à des mauvais matchs d'amateur, déjà que j'ai du mal avec la Ligue 1.. Et je suis pas assez fanatique pour être content que mon club soit bon chez les féminines (qui plus je suis OM et je sais même pas si on une équipe°.
Il y a plus d'intensité dans un OL Francfort féminin que dans un Toulouse Rennes masculin.
Message posté par hmiller


Oui je comprends ton point du vue même si ce n'est pas le mien? Pour le peu que j'en ai vu, j'avais l'impression d'assister à des mauvais matchs d'amateur, déjà que j'ai du mal avec la Ligue 1.. Et je suis pas assez fanatique pour être content que mon club soit bon chez les féminines (qui plus je suis OM et je sais même pas si on une équipe°.



Des mauvais matchs d'amateurs ?? Sérieusement ?? Même si physiquement dans les duels, dans l'intensité des transmissions c'est évidemment pas comparable aux hommes, tactiquement tu ne trouveras jamais un club amateur qui rivalise.
Faut arrêter de regarder le foot féminin avec un à priori négatif, ça biaise complètement ton jugement.
Message posté par GoneNastyGone
Il y a plus d'intensité dans un OL Francfort féminin que dans un Toulouse Rennes masculin.


Oui, mais tu compares le haut niveau féminin au plus bas niveau pro masculin en gros.
Sinon, quand on voit Ahamada, il est vraiment difficile de parler de mauvais niveau chez les gardiens femmes ^^
Message posté par innerself


Des mauvais matchs d'amateurs ?? Sérieusement ?? Même si physiquement dans les duels, dans l'intensité des transmissions c'est évidemment pas comparable aux hommes, tactiquement tu ne trouveras jamais un club amateur qui rivalise.
Faut arrêter de regarder le foot féminin avec un à priori négatif, ça biaise complètement ton jugement.


J'ai joué contre un D2 féminine elle en touchait pas une. Après ça veut rien dire, je sais. Mais je me suis fait vraiment beaucoup chier chaque fois que je suis tombé sur un match.. Et pourtant j'aime le foot, à la folie et ça me rendait curieux les féminines.

Après il n'y a que les imbéciles qui changent pas d'avis, alors peut être dans le futur..
PhoenixLite Niveau : Loisir
Le foot féminin a un problème : les défenses (et encore plus les gardiennes).

Tant que ce secteur ne s'améliorera pas, je pense que le foot féminin galérera à évoluer encore plus et risque de plafonner.
C'est beau de savoir faire des gestes et des actions collectives, sauf que si t'es incapable d'intercepter une passe ou de sortir une parade décisive... bah e spectacle en prend un coup.

Et je dis ça en appréciant bcp le foot féminin. Mais y a encore de gros progrès à faire sur le secteur défensif.
Encore heureux que y ait des progrès à faire... il est jeune ce sport :)

J'ai pas mal suivi l'équipe de France ces dernières années, et c'est kiffant d'être derrière ces nanas ! Elles en veulent et les adversaires aussi.

Après le niveau... les gardiennes me gênent assez ouais, car c'est pas toujours brillant, mais sinon j'ai jamais regardé un match en cherchant à comparer avec les mecs. C'est con, mais quand je vois une nana remporter l'or sur le 100M aux JO's, je me dis pas qu'elle est nulle comparée à Bolt.
Très bonne interview, qui montre encore une fois que notre Jean-Mimi est un visionnaire.

C'est sûr qu'il y a encore des progrès à faire en France pour la reconnaissance du foot féminin, mais je suis pas certain que prendre les US pour exemple soit très pertinent. Le foot féminin y est très reconnu ok, mais qu'en est-il du baseball ou du hockey ? Les mentalités machos n'existent pas que dans notre pays.
Pour être allé voir à l'instant le classement de la D1 féminine (http://www.lequipe.fr/Football/CLA_FEM.html), ce qui me perturbe le plus c'est que les dates de matchs soient aussi décalées... Le PSG a joué 20 matchs quand le dernier n'a joué que 16 matchs.

Ca se passe comme dans les championnats amateurs avec des annulations à la pelle parce que le coach n'a pas réussi à réunir 13 joueuses? C'est clairement triste pour le spectacle en tout cas, car on ne comprend rien au Classement
Message posté par hmiller
Pardon pour ce qui va suivre mais un peu comme un match de tennis féminin je suis incapable de regarder un match de football féminin. Trop habitué à l'intensité des mecs.


franchement je vais pas dire que je suis un habitué des matchs de filles ; mais pour avoir vu quelques matchs de l'edf j'étais super agréablement surpris !
ma joueuse préférée :)
merci so foot même si j'aurais aimé que l'interview soit davantage centré sur cette superbe joueuse que sur l'analyse qu'elle peut faire du foot féminin.
intéressant quand même :)
il y a 1 heure Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! Hier à 10:20 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy
il y a 1 heure Des incidents durant un match de D3 anglaise Hier à 20:41 Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:00 Une bicyclette en D5 belge Hier à 16:33 Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi Hier à 16:15 Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille Hier à 16:05 CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas Hier à 15:34 Acheampong fête la victoire sur un adversaire Hier à 15:06 Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort Hier à 14:43 Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine Hier à 13:47 L'entraîneur d'America joue le douzième homme
Hier à 12:08 Le poirier du coach des Rangers Hier à 11:29 Une sacrée quetsche en D2 belge Hier à 11:25 Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu Hier à 11:00 Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln Hier à 11:00 La chevauchée fantastique de Mavididi Hier à 10:35 Berbatov cherche un club Hier à 10:33 Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée Hier à 10:19 Un joli coup franc du milieu de terrain Hier à 10:06 Les golazos de Youri Tielemans Hier à 09:35 Superbe geste technique raté au Mexique Hier à 01:15 Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax vendredi 17 février Les Pogba à Manchester jeudi 16 février La merveille de Bernardeschi jeudi 16 février 203€ à gagner avec Chelsea, Atalanta Bergame & Burnley jeudi 16 février Mark Clattenburg file en Arabie saoudite jeudi 16 février Dégoûtés, les fans d'Arsenal revendent leurs tickets jeudi 16 février La coupe de cheveux fraternelle de Florentin Pogba jeudi 16 février Quand Darmstadt invite Barack Obama jeudi 16 février Infantino n'a pas peur des hooligans jeudi 16 février Un bar ouvre en hommage à Chapecoense jeudi 16 février Baston pendant un entraînement à Boca Juniors jeudi 16 février La boulette du gardien de Newcastle jeudi 16 février Les hooligans russes sont déjà prêts pour « leur » Mondial jeudi 16 février Lemina, lui aussi de retour à l'OM ? jeudi 16 février La compagne de Maradona ne fait pas de dépositions jeudi 16 février Le Bayern enterre Arsenal sur Twitter jeudi 16 février En Suisse, des ultras deviennent sponsor maillot de leur club mercredi 15 février Une étude montre des dommages cérébraux sur six anciens footballeurs mercredi 15 février Ricardo Carvalho signe en Chine mercredi 15 février L'hymne de la Ligue des champions sauce tarentelle mercredi 15 février Le chant de Saint-Valentin des supporters de Cardiff mercredi 15 février Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98 mercredi 15 février Maradona a-t-il agressé sa compagne à Madrid ? mercredi 15 février Ces clubs français plus forts que le Barça mercredi 15 février La coupe « non éthique » d'Asamoah Gyan mercredi 15 février Matuidi, sa femme et Google mercredi 15 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 15 février 216€ à gagner avec le Bayern Munich & Real Madrid - Naples mercredi 15 février Luis Enrique perd son sang-froid face à un journaliste mardi 14 février Craig Gardner offre 50 tickets famille aux supporters de Birmingham mardi 14 février Le corner rentrant de Youssouf mardi 14 février Philadelphie cherche à renforcer son staff avec un tatoueur mardi 14 février Guardiola congratule Arter pour sa future fille mardi 14 février Thierry Froger de la L2 au TP Mazembe mardi 14 février Gignac stoppe une interview de son coéquipier Vargas mardi 14 février Djibril Cissé serait complice dans l'affaire de la sextape de Valbuena mardi 14 février Thomas Tuchel veut attiser la curiosité des joueurs mardi 14 février Quand le fair-play débouche sur un but gag lundi 13 février Le bijou de Sinama-Pongolle lundi 13 février Diaby : la blague de Julien Cazarre ne passe pas lundi 13 février Golazo en D3 espagnole lundi 13 février La finale de la Coupe maintenue au Calderón ? lundi 13 février Le FC Cologne lance un projet de réalité virtuelle lundi 13 février Un fan de Burnley évite un drame en tribune lundi 13 février Un supporter meurt en marge d'un derby de Rio lundi 13 février Pas assez de contrôles antidopage en Angleterre ? lundi 13 février Sankt Pauli : la banderole qui fait mal lundi 13 février 308€ à gagner avec PSG - Barça & Benfica - Dortmund lundi 13 février La célébration ratée de Simon Terodde lundi 13 février Un joueur de Serie B copie Zlatan lundi 13 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 25e journée lundi 13 février Quand un joueur de l'Ajax utilise une blessure pour dribbler son adversaire dimanche 12 février Ligue 1 : une 25e journée record dimanche 12 février La merveille de Torres dimanche 12 février Gareth Bale a repris l'entraînement dimanche 12 février Robbie Brady nettoie les filets de Courtois dimanche 12 février Un joueur amateur décède sur le terrain dimanche 12 février Tolérance zéro contre l'homophobie dans le sport britannique dimanche 12 février Les supporters des Orlando Pirates envahissent la pelouse dimanche 12 février Deux splendides reprises de volée à Norwich dimanche 12 février Le commentaire polémique de Lee Dixon sur Son dimanche 12 février Bilić en tribune pour avoir fracassé un micro dimanche 12 février Morecambe régale (littéralement) ses fans dimanche 12 février Célébration houblonnée en Angleterre dimanche 12 février L'énorme boulette du gardien de La Gantoise dimanche 12 février Un match annulé vire à la bataille de boules de neige samedi 11 février Le perroquet fugueur de Philippe Mexès samedi 11 février Gordon Ramsay prêt à remplacer Mark Warburton samedi 11 février Mertens a hésité à signer en Chine vendredi 10 février La volée de Chumacero vendredi 10 février Le Tchad n'est déjà plus sponsor du FC Metz vendredi 10 février Liverpool a échappé à une catastrophe vestimentaire en 1990 vendredi 10 février Et voilà le maillot des 80 ans du TFC vendredi 10 février John Terry s'amuse avec son chewing-gum vendredi 10 février Dele Alli joueur du mois, Carroll récompensé pour son but vendredi 10 février Des fans déneigent le terrain pour éviter le report du match vendredi 10 février Rétro : Le jour où Griezmann a cisaillé l'OL vendredi 10 février Heitinga et ses pépins financiers vendredi 10 février Thierry Henry joue les chauffeurs pour le groupe Texas vendredi 10 février Kim Källström signe en Suède vendredi 10 février Maradona va travailler avec la FIFA jeudi 9 février 214€ à gagner avec la Roma, Juventus & Sampdoria-Bologne jeudi 9 février Arsenal signe un jeune Nigérian de treize ans jeudi 9 février Royston Drenthe se lance dans le rap jeudi 9 février Čeferin pour une limitation des mandats à la tête de l'UEFA jeudi 9 février Depay et le micro de Saint-Étienne jeudi 9 février Le mythique commentateur de l'AC Milan ému par Deulofeu jeudi 9 février La Premier League s'attaque au streaming illégal jeudi 9 février Rooney et Ibrahimović zlatanent un fromage suisse jeudi 9 février Le but du week-end en Suisse jeudi 9 février Le maillot de Depay dans le musée de l'OL jeudi 9 février Les tops et les flops de Mon Petit Gazon de la 24e journée jeudi 9 février Les excuses du Shanghai Shenhua mercredi 8 février Payet de retour avec un but mercredi 8 février Liverpool rend hommage à Cissé mercredi 8 février Argentine : 50 sponsors sur le même maillot mercredi 8 février Keylor Navas n'aime pas être filmé mercredi 8 février Le président de Boca accusé de pressions sur l'arbitrage mercredi 8 février Le jour où Ronaldo ne valait pas 15 000 dollars mercredi 8 février Exeter, l'équipe la plus intello d'Angleterre mercredi 8 février Théo invité par l'Inter mercredi 8 février Howard Webb va superviser la vidéo aux États-Unis mercredi 8 février Marc Wachs de retour au Dynamo Dresde mercredi 8 février Un ballon de foot dans l'espace mercredi 8 février Pas de contrat pour Freddy Adu mercredi 8 février L'Atlético veut garder Griezmann mercredi 8 février Le Qatar dépense 500 millions de dollars par semaine mardi 7 février Oscar marque son premier but chinois mardi 7 février 321€ à gagner avec la Juventus, Dortmund & Nice - Sainté mardi 7 février Bruxelles peut-elle perdre le match d'ouverture de l'Euro 2020 ? mardi 7 février But gag en Irlande du Nord mardi 7 février Hamouma a refusé l'OM pour des raisons de sécurité mardi 7 février La Ligue 1 a dépensé 225 millions d'euros cet hiver mardi 7 février Les supporters de l'Atlético mettent la pression à leurs joueurs lundi 6 février Robbie Keane à l'entraînement avec Al-Ahli lundi 6 février Quand Joe Hart se fait piéger par une flaque lundi 6 février Leeds et le drapeau de la discorde lundi 6 février MPG : les tops et les flops de la 23e journée dimanche 5 février Le but du sacre par Aboubakar dimanche 5 février Le missile de Cuadrado dimanche 5 février Le golazo de Sergio León dimanche 5 février Le trou de souris flairé par Elneny dimanche 5 février Ça chauffe dès l'arrivée du bus lyonnais dimanche 5 février Un scénario de fou entre Brentford et Brighton dimanche 5 février Un but de 90 mètres venu d'Espagne dimanche 5 février Baston de coachs dans le derby du Yorkshire dimanche 5 février Un triplé en 24 minutes pour Moussa Dembélé dimanche 5 février Les « abdos dans le dos » de Kurt Zouma dimanche 5 février Griezmann : MU, « le scénario idéal » dimanche 5 février Quand Nasri tire son penalty comme un enfant dimanche 5 février Gignac tout près du but du week-end dimanche 5 février Les 100 qui vont faire le foot en 2017 dimanche 5 février Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux dimanche 5 février Hernanes vers la Chine ? samedi 4 février La célébration dingue de Barkley samedi 4 février Tim Cahill exclu avant même d'entrer sur le terrain samedi 4 février Le tifo hommage à Lampard samedi 4 février Football Leaks : David Beckham se défend samedi 4 février Le taxi de M'Vila et Griezmann témoigne samedi 4 février Xhaka au milieu des supporters à Stamford Bridge samedi 4 février Quand les vigiles de Stamford Bridge mettent une crampe à Diego Costa samedi 4 février Morata voit son futur à Chelsea
2k 21