1. //
  2. // Quarts
  3. // Napoli-Fiorentina (1-0)

Callejón propulse Naples en demies

Supérieur à une formation viola qui a mis une mi-temps avant de se décider à jouer, Naples a fait le boulot pour se qualifier pour les demies de la Coppa Italia. Il n'aura suffi aux Partenopei que d'un mouvement collectif parfaitement exécuté et conclu à bout portant par Callejón pour leur permettre de venir à bout des Florentins. Simple et efficace.

Modififié

Napoli 1-0 Fiorentina

But : Callejón (70e) pour le Napoli

Parfois, il n'y a rien à faire, la loi du plus fort s'impose. Timide en première période, nettement plus joueuse en seconde, la Fiorentina a dû s'incliner face à des Partenopei collectivement et individuellement supérieurs. Naples, dominateur, n'a finalement eu besoin que d'un but de José Maria Callejón pour s'imposer. Et voilà les Napolitains qui s'offrent une demi-finale de Coupe d'Italie, sans avoir à forcer leur talent. Leur futur adversaire ? Le vainqueur de la rencontre de mercredi soir entre la Juventus et le Milan. Ça promet.

Les dribbles d'Insigne, la vigilance de Reina et Tataruşanu


Maurizio Sarri suspendu, de nombreux titulaires au repos, une pelouse à l'état douteux et un San Paolo presque vide : on a vu plus sexy comme casting et comme décor, pour une affiche a priori sacrément alléchante sur le papier. Naples, pourtant, tente d'envoyer du jeu, notamment grâce à Hamšík et Zieliński, qui régalent au milieu à coups de passes laser. Mais aussi à Lorenzo Insigne, qui met une misère intégrale à ce bon vieux Carlos Sánchez, aligné ce soir à droite de la défense de la formation viola.

Mais ce sont bien les Toscans qui se procurent les premières occasions sérieuses de la partie. D'abord par Federico Chiesa, qui arme un missile à droite de la surface joliment détourné par Reina, puis par Astori, dont la tête sur corner est à nouveau détournée par le portier espagnol du Napoli, impeccable ce soir. Suffisant pour réveiller les Partenopei, qui se créent à leur tour plusieurs situations chaudes par Pavoletti puis Zieliński, maladroits dans les seize mètres, et enfin Insigne, dont le coup franc est superbement sorti en corner par Tătăruşanu. La Fio, nettement dominée, plie, mais ne rompt pas, et les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score nul et vierge.

Le coup de boule de Callejón


On ne va pas se mentir, l'ensemble est encore un peu terne pour deux formations qui s'étaient neutralisées au terme d'un match aussi fou que jouissif, la dernière fois qu'elles s'étaient affrontées en Serie A (3-3). Heureusement, la Fiorentina a décidé d’arrêter de servir de paillasson aux Partenopei. Les hommes de Paulo Sousa jouent plus haut, plus juste et gagnent en agressivité. Et c'est au tour de Bernardeschi et Federico Chiesa d'amocher la défense napolitaine, à coups de passements de jambes et de crochets bien sentis. Mais Naples reste dangereux par séquences, notamment par Insigne, qui envoie un coup franc enveloppé aux vingt mètres sur la barre de Tătăruşanu. Mertens, préservé ce soir, finit aussi par entrer à la place de Pavoletti, histoire de donner un coup de fouet aux offensives des siens.

Naples remet progressivement le pied sur le cuir et trouve logiquement la faille sur une action collective de toute beauté : Insigne décale Hamšík, le Slovaque centre pour Callejón, qui conclut d'une tête puissante. La Fio, vexée, tente le tout pour le tout. Les esprits s'échauffent et Hysaj puis Olivera récoltent tour à tour deux jaunes synonymes de rouge, laissant les deux formations à dix... Qu'importe, le score ne bougera plus, et les Florentins doivent s'incliner. Naples sera bien au rendez-vous des demies de la Coppa. Et s'installera tranquillement dans son canapé demain soir pour connaître le nom de son futur adversaire.

Par Adrien Candau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
Callejón quelle catin j'ai honte

Simulations sur simulations

Dans le top 5 des plus gros fdp de la serie a avec Dzeko Lichsteiner Cuadrado et ljajic

J'aurais ajouté Lulic mais je l'aime bien lui
Set the controls for the heart of the sun
Si au moins il avait du talent.
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
C'est clair qu'il a bien fait la pute sur ce match, de l'autre côté Borja Valero lui a bien rendu la pareille à son montée au jeu.

Sinon quel match bordel, belle intensité, encore un spectacle.

Par contre si je tenais la pine d'huître qui sert de programmateur à Eurosport, je lui casse la tête: annoncer ce match pour finalement taper une quinzième rediffusion d'un match de snooker, bravo l'artiste.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Tu mets Dzeko dans la liste pour un penalty généreux obtenu cette année?
Injuste.
3 réponses à ce commentaire.
Diawara est impressionnant de sérénité au milieu, un vrai patron à tout juste 19 ans... quel joueur bordel !
yep full of potential the kid
1 réponse à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Match sympa mais j'ai trouvé le niveau technique globalement moyen.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Clair. Mais c'est ce qu'on disait pour le Milan-Napoli: tactiquement, ce Napoli est très dur à suivre.
Ce Napoli dégage une santé offensive tactique vraiment remarquable. Ça saute aux yeux qu'ils sont en pleine confiance. Les mouvements d'Insigne sont pourtant "simples". Mais tu le vois et tu te dis: "il sait qu'il en train de s'éclater en ce moment en jouant au foot". Le milieu, idem. La Fio n'a pas su contrôler les mouvements du Napoli. Un "milieu qui attaque l'espace" et hop, tu as ton but. Cette aisance quoi. Comme celle que prouve à chaque fois Callejón lorsqu'il doit attaquer un ballon pour la finition.
Sinon, beau match de Chiesa. Surtout cette maturité à prendre des responsabilités.
1 réponse à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
@Pépère
C'est vrai que tu ressens cette confiance en soi des offensifs napolitains.
C'est un peu le "petit plus" de cette équipe, ce qui la rend différente.
Tous ont une espèce d'arrogance dans leur jeu (ceci dit positivement) qui donne une impression assez particulière.

Ceci dit, le problème est que cette confiance peut retomber. Auquel cas, la chute n'en est que plus dure.

Par contre, j'ai pas trouvé Pavoletti terrible ce soir.
Ceci dit, on sentait qu'il lui fallait trouver ses marques.
Pavoletti a pesé sur les défenses mais son jeu dos au but n'est pas exceptionnel et en effet il a plutôt été absent dans le jeu ..
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Tu m'as lu la pensée ce soir, :).
Je sais que cela va "déplaire" aux tiffosi napolitains, mais un petit nul (genre le match où tu cales à cause d'un saut d'intensité) dans les résultats immédiats à récolter ne serait pas forcémment "complètement négatif" (dans un contexte court-termiste). Un peu à l'image du Milan (toutes proportions gardées, tu me suis). Pour atteindre le sommet, il faut connaître la douleur de la chute à subir, :). Être prêt pour un grand rendez-vous implique posséder un passif dans la tête qui ait pu forger une solidité mentale compétitive nécessaire (en matière de complaisance, il n'y a que la "castagne visible" qui marche). C'est pour ça que je faisais référence à ladite "fébrilité" (mal exprimé, désolé) que je mettais en scène dans l'article sur Tonelli (-> c'est un peu lié à ton plaidoyer lors de ta nuance -oui, d'ici mon intérêt à pouvoir analyser cet item dans les jours à venir :)) -un grand merci-).

Pavoletti: un peu à l'image Tonelli (profil de typologie de joueur -> très importants pour une équipe qui vise les sommets). Fallait faire du turn-over mais on pouvait s'y attendre. De plus avec ce Napoli qui veut jouer direct: l'aile gauche et le travail dans les 3/4 et les abords de surface étant les mécanismes per se et récités par coeur, difficile pour ce genre de joueur d'offrir qque chose de "plus" mis à part le fait de faire le taff dans le rôle à jouer lors desdites séquences. Saisir les biorythmes de ces équipes, voilà la question (à mon avis) pour ce genre de joueurs.
Par contre, assez déçu de cette Fio. Je peux arriver à "comprendre" Paulo Sosa, mais tout vouer à tirer le max' des situations que puisse t'offrir un scénario du match prévu, hum... J'aime pas trop ça quand tu disposes dans ton effeticf de ressources pour viser un peu plus haut à ce sujet <=> avec cette idée de Badelj-Cristofo (qui sautait en avant pour cadenasser/harceler)-Vecino pour fermes/stopper les intervalles et les circuits, très difficile de pouvoir poser ton jeu, veiller et et mettre dans les dispostions ta phase de relance, et (surtout) de connecter avec les hommes censés produire ton jeu/générer des situations de danger potentiel -> seuls Kalinic avec son jeu en appui et le caractère de Chiesa (c'est qui me séduit le plus de son jeu, cette prise de responsabilité(s) -> cet engagement à tenter à chaque fois plus de choses, outre son profil technique) fournissaient des débouchées dans ce sens.
Bref, tu sais quel genre d'entraîneur me plais: défensif ou offensif? Non. Proposer et chercher à maîtriser toujours. Avec ou sans ballon. Pression haute ou repli bas. Combinaisons ou jeu vertical. Peu importe, chaque équipe a ses nuances. Mais il s'agit d'afficher une cohérence durable et non négociable envers cette idée.
Quel pavé... Désolé à nouveau.
2 réponses à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Pépère:

Pour ton premier paragraphe: j'ai assez envie de dire que cette période de creux les faisant relativiser leurs succès est déjà advenue cette saison, durant la période ayant suivi la blessure de Milik, période au cours de laquelle Naples enchainait soit les matchs où son inefficacité lui portait d'énormes préjudices, soit les matchs où l'équipe ne trouvait juste pas la solution.
(D'ailleurs, j'attends avec impatience et curiosité tes réflexions sur ma "nuance" ;) ).

Tu dis par ailleurs quelque chose de très intéressant, à savoir la réintégration à ce collectif d'un 9 classique, pesant sur les défenses et pivot, tel que Pavoletti mais surtout Milik qui devrait pas tarder à revenir dans l'équipe. Parce que mine de rien, pendant tout ce temps, Naples s'est habitué à jouer (et ça a fonctionné) avec un faux 9, qui constituait avec les ailiers une ligne d'attaque très différentes de la ligne d'attaque du début de saison, constituée de joueurs virevoltants et techniques (sauf pour Callejon, évidemment) plutôt que physiques et hargneux, travailleurs.
Bref, à voir comment se fera la réintégration de Milik.

Concernant la Fio, j'ai été moi aussi assez déçu. J'ai trouvé qu'il y avait un gros manque de liant entre la défense et l'attaque. Pourtant, l'équipe alignée n'était pas complètement bis.
La seule explication que je trouve est que la coupe n'était pas une priorité, surtout face à Naples, équipe face à laquelle la Fio n'a globalement pas forcément beaucoup de chances de passer, surtout si le match se joue au San Paolo.
Espérons toutefois que par ailleurs, la Fio continuera sur sa lancée dans la continuité du match face à la Juve, qui fut une réussite totale et ce sur tout point de vue.
Quoiqu'il en soit, cette équipe a un fort potentiel, et Sousa, malgré ce qui a été montré hier soir, a un vrai plan de jeu et est un type fiable.
Et comme toi, j'aime bien Chiesa. En effet, ce n'est pas tant son potentiel technique (qui est bon, hein) qui est impressionnant, que son audace et sa maturité.

Puis j'avoue, t'es vraiment pénible avec tes pavés. Est-ce que j'en fais, moi des pavés ?
Hein ?
Comment ça, "oui, tout le temps" ?
Ce commentaire a été modifié.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Le Napoli ne jouait pas avec une équipe complètement bis en tout cas.
Callejon, Insigne, Hamsik, y avait du monde.
J'espère qu'ils affronteront la Juve en demie et qu'ils y perdront (les deux équipes, hein, pas de jaloux!) beaucoup de force.

(rire diabolique)

Et que c'est le Napoli qui sortira vainqueur.

Y en a marre de toujours voir nos amis Juventini gagner tous les trophées.
Cette année c'est vraiment difficile de miser sur une équipe plutôt qu'une autre. Mais en tout cas c'est clair, quand on n'est pas supporter de la Juve, on veut forcément les voir perdre.

Et juste parce qu'on sait qu'on se fera vanner (à raison) par les potes supporters s'ils gagnent encore.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Oui.
Et le problème, c'est que ces derniers temps, on passe notre vie à se faire vanner.
2 réponses à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Totti

Mine de rien, il est assez difficile de déterminer si Naples joue avec son équipe type ou pas.
Par exemple, on peut en faire un petit jeu: qui est titulaire entre:
-Jorginho et Diawara ?
-Allan et Zielinski ?
-Insigne et Mertens ?
-Mertens et Milik ?
-Tonelli et Maksimovic ?

C'est à la fois positif car cela signifie que le banc est quasi équivalent à l'équipe type, mais d'un autre coté déterminer une hiérarchie un peu claire serait pas mal niveau stabilité.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Pas faux.
C'est un peu le petit bémol de l'excellent recrutement du Napoli.
Les remplaçants et les titulaires se valent. Ce qui est bien quand tu t'appelles Juve, Real, Barça (même si chez eux, le Barça, ce n'est pas francchement le cas), puisque l'abondance de titres et l'importance du club aident à pacifier le vestiaire.
Pour des équipes inférieures, cela peut poser un problème au sein du groupe.
Mais c'est au coach de faire en sorte de bien contrôler tout ça.
Pour l'instant, ça a l'air de franchement bien se passer.
De l'extérieur, le Napoli a l'air d'avoir un groupe solide et solidaire.
Les mecs ont l'air de prendre du plaisir sur le terrain et en dehors.
Comme dirait DD, le groupe vit bieng.
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
D'accord avec toi, et c'est justement la force du Napoli de cette saison par rapport à l'an dernier ou Sarri n'effectuait quasiment jamais de changement dans le 11 de base. Cette année exceptés les incontournables, ça bouge tout le temps et à chaque poste. Ce qui permet aussi cette fraîcheur tactique (parce qu'ils n'ont pas tous les mêmes caractéristiques) et le plaisir qu'on a devant un match du Napoli. Y a plus qu'à gagner les matches et mon bonheur sera comblé.
Totti Chianti Niveau : Ligue 2
Note : 1
Je n'irai pas jusqu'à vous souhaiter de tout gagner hein, mais vous me feriez kiffer ma race avec juste la LDC.
En tout cas, je ne manquerai pas vos matchs contre le Real!
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Si une chose est claire, c'est que ces 8èmes on vas les vivre à plein! :).
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Ouais, enfin, je ne me fais pas trop d'illusions non plus. Le Real est cynique, pas Naples. Mais on peut les emmerder c'est certain et il y a peu de chance que ça termine sur deux 0-0.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
On va en causer de cette éliminatoire, :)). Certes, le Madrid est cynique mais, surtout, sinusoïdal. Et c'est dans ces phases hystérie existentielle lorsqu'il faut le plus se méfier d'eux. Un Madrid torse bombé au max, ça c'est le contexte idoine pour les affronter (surtout parce que ça finit pas de carbure quant à leur fond de jeu). C'est un peu leur tactique de rassaisiment pour repartir de plus belle: on perd Marcelo et Modric et cela "va" nous plomber face à "ce" Napoli (hype napolitaine en Espagne), CR est à la rue, la Benz' est complètement en dedans, Bale blessé et à voir son état lors de son retour dans le groupe, le cauchemar des latéraux, les résultats en Liga, non concurrents montrent qu'ils sont bien là, etc. Mais, j'insiste, c'est dans ce contexte où le Madrid est vraiment Le Real Madrid.
Sarri devra gérer tout ça et trancher. Malgré les heures d'analyse et d'étude de chacune des deux équipes, lesdits biorythmes seront aussi décisifs que les aspects tactiques et techniques.
6 réponses à ce commentaire.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
@Georges:

Petite précision à établir avant de rebondir sur les sujets napolitins -> mais si la Fio passait en demies, elle n'était pas censée jouer le match retour à l'Artemio Franchi?
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Oui, les demies de Copa se jouent en aller-retour.
Et si j'en crois le tableau de la compétition, je crois qu'en demie Naples jouera son aller au San Paolo et le retour au JS ou à San Siro.
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Que se soit face à la Juve ou le Milan (en effet -> nº inférieur au tableau de la compétition), le Napoli était certain de jouer le match aller à l'extérieur (01/03) et celui de retour à domicile (05/04).
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Note : 1
Ah.
Bah j'ai compris le tableau à l'envers, alors.
J'y étais presque.

Merci pour l'info !
Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
Et toi aussi à ton tour. J'ai copié-collé le calendrier de la Fio pour cette deuxième partie à l'envers... :(
D'ici au match aller couperet en Coppa, ça donne:
Genoa (Domicile), Pescara (Extérieur), Roma (Ext.), Udinese (Dom.), 'Glabach (Ext.), Milan (Ext.), 'Glabach (Dom.) et Toro (Dom.). Et le match suivant (en cas d'avoir atteint les demies) face à l'Atalanta à l'extérieur. Effectivement, plus de 40 jours avec 2 matchs par semaine. Trop pour les viola avec cet effectif.
4 réponses à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Totti

Oui, en effet, cela peut avoir un effet pervers.
Ceci dit, j'ai l'impression (peut être que je me plante) que les joueurs de Naples sont tous habités de la conscience d'appartenir à une institution (quand je dis institution, il faut pas comprendre le terme dans le sens d'une institution du style Real, Barca ou ACM, soit des clubs ultra-titrés, mais plutôt en ce qu'il s'agit d'un club fier, massivement soutenu et qui a quand même vu de grands joueurs passer en son sein), ce qui fait qu'il y a pas vraiment de problème en interne lié à l'égo des joueurs (du moins on en entend pas parler), outre le fait qu'aucun joueur ne se permet d'être nonchalant sur le terrain.
Par ailleurs, comme le dit @Trifon, cet état de fait est quand même un gros pas en avant par rapport à l'année dernière, quand les remplaçants du Napoli étaient infoutus de gagner un match dont le niveau serait un tant soit peu élevé, et quand la moindre absence d'un joueur-clef pouvait désorganiser totalement l'équipe.
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Sois pas si méchant avec David Lopez, c'est pas de sa faute si on ne lui a jamais appris à jouer au foot...
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
David Lopez, ou le Sulley Mutari espagnol.
Je pensais pas que c'était possible. Et pourtant.
Bah il fait une bonne saison en tant que ... défenseur central !
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Je reconnais que c'était un bon gars, il se battait, il avait une bonne mentalité. Mais il était juste sacrément nul.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Ouais, c'était un mec qui avait aucune vraie qualité.
Pas puissant physiquement, pas très technique, pas une grosse frappe de balle, pas super endurant, pas très rapide, pas une qualité de passe impressionnante, pas vraiment de sens tactique...
Trifon Ivanov Niveau : CFA2
Un joueur parfait pour le Standard de Liège actuel, mon pauvre Standard... Encore bien que le Napoli pète le feu parce que mes deux autres clubs de cœur (RSCL et Sankt-Pauli) c'est pas brillant. Désolé, je digresse.
6 réponses à ce commentaire.
il y a 5 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 6 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 99 il y a 7 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 7 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3 il y a 8 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 15 il y a 9 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7