Calderon espionné

0 0
On savait juste que le 16 janvier 2009, après une Assemblée Générale du club, Ramon Calderon a choisi de démissionner.

On apprend aujourd'hui que l'ancien président du club aurait subi des pressions de la part d'un concurrent à la présidence, le groupe immobilier Vilar.

Selon des révélations du magazine espagnol Interview, le groupe dirigé Juan Villar, le fils de l'ex-candidat aurait engagé des détectives privés pour trouver des éléments forçant Calderon à présenter sa démission.

En plus de preuves contre l'ancien président du Real, les hommes de main de Villar ont réussi à réunir des photos compromettantes de l'Assemblée Générale que manipula Calderon et qui précipitèrent sa démission.

Le magazine révèle que les agences de détectives ont perçu un million d'euros pour leur travail.

Un million d'euros pour rien donc, puisque Villar n'aura jamais pu prendre la tête du club.

WW
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0