En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe A
  3. //

Cafu, les manifestations et Neymar

Modififié
Sur les coups de 22h, en France, beaucoup de regards seront fixés sur le match entre le Brésil et la Croatie, dans l'Arena de Corinthians de São Paulo. Un match forcément sous haute tension, lorsque l'on s'intéresse un minimum à la situation sociale du pays.

Champion du monde en 1994 et 2002, l'emblématique Cafu a souhaité calmer les ardeurs du peuple brésilien à quelques heures du coup d'envoi. « La pression sera énorme, mais nous nous trompons tous si nous pensons que gagner ou perdre la Coupe du monde mettra fin aux problèmes liés au Brésil. Les problèmes continueront et une équipe de football ne peut pas régler ça. Alors ne leur mettons pas plus de pression ! » a-t-il assuré.

Côté sportif cette fois, l'ancienne mobylette de l'AS Roma a tenu à réconforter Neymar avant de fouler la pelouse pour montrer la voie du succès à son équipe. « Neymar est un crack, l'idole du Brésil. J'espère qu'il va assumer cette responsabilité, mais ce n'est pas le seul joueur du Brésil. S'il ressent la pression, c'est parce que c'est un crack. C'est le prix à payer. Avant lui, nous l'avons tous assumée : Roberto Carlos, Rivaldo, Ronaldo, Ronaldinho… Je n'ai pas de doute sur le fait qu'il sera à la hauteur parce que c'est notre bijou. »


La réponse, c'est pour ce soir. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Reja quitte la Lazio