1. // Coupe du monde 2014

Cafu : « Les démons sont toujours présents »

Modififié
0 5
Quand Cafu parle de Coupe du monde, il faut se taire et écouter. Deux fois vainqueur avec la Seleção, en 1994 et 2002, le Brésilien est revenu sur le Mondial de 1950 que le Brésil avait accueilli au pays.

Interrogé par la télé brésilienne, l'ancien défenseur a assuré que les démons de la défaite en finale face à l'Uruguay sont toujours présents : «  Ces démons sont toujours présents ici, au Brésil. La probabilité d'avoir une finale sud-américaine est forte, et je pense d'ailleurs que cela sera le cas.  »

Selon lui, le seul moyen de les chasser serait de conjurer le sort de 1950 : «  Si le Brésil ne gagne pas le Mondial chez lui, ses démons vont rester en vie. J'espère donc que l'on pourra les envoyer loin d'ici en remportant enfin le trophée chez nous. »

Retrouvez le reportage sur ce match et le Fantôme du Maracanã, le joueur à l'origine de tous les démons brésiliens, dans le So Foot n°117 juin 2014.
ES
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
Une pensée pour le keeper du Brésil 1950, coupable idéal du maracanazo qui devra assumer toutes sa vie la défaite (en plus il était noir, y'avait pas à hésiter).

Une vie de merde, de solitude et de misère, tout ça parce que les gens sont trop cons!

Alors autant je ne peux pas dire de mal de Cafu, un des meilleurs latéraux de l'histoire, autant ses démons, il peut se les carrer là où je pense!
Ta dernière phrase est stupide. Il dit juste que ce match est toujours un traumatisme pur les Brésiliens 64 ans après , ni plus ni moins.
Old Fashioned 1880 Niveau : District
Avec Nishimura au sifflet, ça devrait aller...
JuanSchiaffino Niveau : National
Nishimura, d'ailleurs, rentrera dans le stade accompagné de la musique de Ghost Buster
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 5