1. //
  2. // 4e journée
  3. // Caen/Lyon

Caen-Lyon, des airs de revanche

Ce samedi, l'OL se déplace à Caen pour tenter, déjà, de rattraper un début de saison plus que mitigé. Mais également pour prendre une revanche, car c'est bien sur la pelouse du stade Michel-d'Ornano que les Gones ont dit adieu au titre, en fin de saison dernière.

7 20
En débarquant sur la pelouse de Caen, ce samedi 9 mai, les Lyonnais le savent, ils n'ont pas le droit à l'erreur. La veille, Paris a étrillé Guingamp, 6-0, prenant par la même occasion six points d'avance sur l'OL. Dans un sprint final à l'intensité folle, aucun faux pas n'est toléré, et pour continuer à espérer, Lyon doit donc s'imposer en terres caennaises. Pas d'autre alternative en vue. Face à un adversaire largement à sa hauteur, Lyon va pourtant trébucher. Et se faire mal. Très mal, même. Méconnaissables pendant 90 minutes, les hommes d'Hubert Fournier sont comme absents et ne peuvent qu'assister, impuissants, à la déferlante caennaise. Score final, 3-0. Une fessée. Surtout, un adieu définitif au titre. Comme un retour brutal à la réalité après une saison qui avait jusqu'alors pris la forme douce et angélique d'un rêve.

La chute avant la ligne d'arrivée


L'histoire est plutôt belle. Après un début de saison catastrophique, l'OL est peu à peu parvenu à remonter la pente. Une longue ascension guidée par un duo Fekir-Lacazette en premier de cordée. Et après avoir remarquablement bien gravi les chemins sinueux de la Ligue 1, ils sont parvenus tout en haut. Au sommet. De façon inattendue. Trop inattendue. Alors forcément, seuls sur un fauteuil presque trop grand pour eux, les Gones regardent leurs adversaires avec les yeux défaitistes de ceux qui savent qu'ils n'ont rien à foutre là. Et quand on a du mal à y croire, on finit par lâcher. En fin de saison, le PSG enclenche la seconde et écrase l'accélérateur, quitte à doubler par la droite. Tétanisé par sa position, l'OL finit par craquer à domicile, face à Lille (1-2), laissant le champ libre à Paris. Mais rien n'est encore perdu et en cas de faux pas parisien, tout reste jouable. C'est pourquoi Lyon continue d'y croire. Car à trois points des hommes de la capitale, alors qu'ils leur restent trois matchs à disputer, c'est peu dire que l'espoir est encore là.

Le coup fatal porté par le SMC


Mais encore faut-il le concrétiser sur la pelouse de d'Ornano. Une formalité. Ou presque. Sans doute paralysés par l'enjeu, assurément éreintés par une saison épuisante, les Lyonnais vont totalement passer à côté de leur rendez-vous bas-normand. Face à une équipe caennaise au taquet pour assurer son maintien, l'OL tombe. De haut. Un doublé de Benezet en trois minutes (41e et 44e) avant le coup fatal porté par Privat à cinq minutes du terme de la rencontre. Trois buts dans le buffet, les Lyonnais sont à terre. Surtout que pour ne rien arranger, leur ancien gardien, Rémy Vercoutre, vient de réaliser le match parfait dans l'équipe d'en face. Une prestation de haute volée qu'il conclut en chambrant son ancien coéquipier, Clément Grenier. Lequel ne bronche pas. Un match sans, comme on dit.

L'heure de la revanche


La suite est n'est que logique, Paris s'envole vers son troisième titre d'affilée. L'OL concédant même le nul la semaine suivante, face à Bordeaux, comme pour confirmer que ce titre était décidément trop lourd à soulever pour eux. Mais peu importent les derniers matchs, le tournant de la saison s'est bien joué là, sur la pelouse de Michel-d'Ornano. Cette même pelouse que les Lyonnais s'apprêtent à refouler ce samedi après-midi. Mais cette fois, l'objectif n'est pas le même. Les espoirs de titre n'en sont même pas à l'état embryonnaire. Pour tout dire, ils n'existent pas vraiment. Car le début de saison de l'OL est plus que mitigé. Presque raté. Sauf qu'après seulement trois journées, il est possible de rapidement inverser la tendance. Après tout, les Gones l'ont bien prouvé la saison dernière. Mais s'ils veulent enfin lancer la machine, Fekir et son crew n'ont pas le choix, la victoire est presque déjà obligatoire dans l'antre caennais. Et pour se motiver, quoi de mieux que d'attiser l'esprit de revanche. Retourner sur le champ de bataille où ils ont perdu la guerre, voilà l'idéal pour prouver qu'ils en ont dans le bide. L'heure de la revanche a sonné. Reste à savoir si les Gones sont prêts à livrer bataille.

Par Gaspat Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Note : 1
l'OL finit par craquer à domicile, face à Lille (1-2) //// face à Nice *
Virgulinho Niveau : DHR
Apparemment ce serait officiel pour Darder à Lyon, son agent l'a annoncé ce matin.
12M€ dont 40% pour Málaga (4,5M€) et 50% pour le fonds d'investissement (6M€)...

Quelqu'un en sait plus ? J'ai jamais entendu parler de ce joueur avant ce mercato, 12M€ c'est pas donné à première vue...
Virgulinho Niveau : DHR
Mea culpa, 0,4*12=4,8 M€ pour Málaga.

Rooooh ça va j'avais calculé de tête !
JohnnyGourcuff Niveau : DHR
Message posté par Virgulinho
Apparemment ce serait officiel pour Darder à Lyon, son agent l'a annoncé ce matin.
12M€ dont 40% pour Málaga (4,5M€) et 50% pour le fonds d'investissement (6M€)...

Quelqu'un en sait plus ? J'ai jamais entendu parler de ce joueur avant ce mercato, 12M€ c'est pas donné à première vue...


C'est un jeune espoir espagnol qui est plutôt bien coté et a qui on promet un bel avenir. Mais bon je pense qu'Aulas tente une "Verrati", d'ailleurs le PSG l'avait bien acheté 12M d'euros aussi non?
Bref on verra avec le temps, on peut dire merci a Monaco de s'être fait éliminer, sinon on aurait jamais pu lacher ces 12millions.
Antarcticdonkey Niveau : Ligue 1
Message posté par GhostPsg
l'OL finit par craquer à domicile, face à Lille (1-2) //// face à Nice *


Ils avaient aussi craqué face à Lille mais à l'extérieur...
Virgulinho Niveau : DHR
Et à ton avis il a vraiment du potentiel ? En 2009 Aulas avait vendu Marc Crosas comme le nouveau Xavi limite, ça avait été un effet d'annonce et encore c'est un euphémisme. Bon il avait pas lâché 12 millions non plus.
On m'a dit belle frappe et bon pressing, à voir si dans un losange ça paiera. J'espère être bien surpris !
so-lyonnais Niveau : CFA2
Pour l'avoir vu jouer plusieurs fois face aux cadors de Liga, c'est un vrai 8, profil box to box avec beaucoup d'activité et de caractère au milieu.

Il a aussi un bonne qualité technique qui fait qu'il est très bon dans la ressorti du ballon, vous me direz en étant formé en Espagne c'est pas étonnant.

Et en plus il a une énorme frappe, les quelques buts qu'il a mis sont des pralines de 25m.

En tout cas il a une bonne côte en Espagne et i lest encore jeune.
FourThreeThree Niveau : CFA
Grenier a déjà déclaré forfait, il a peur que Vercoutre lui repasse un savon pour avoir tenter une passe latéral à 45 m du but
Message posté par Antarcticdonkey


Ils avaient aussi craqué face à Lille mais à l'extérieur...


En effet mais le PSG avait fait nul à Monaco donc ça avait été un moindre mal pour eux.

J'ai corrigé car c'est vraiment le Lyon-Nice qui nous permet de prendre la tête et de ne plus la lâcher.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je vois la victoire Lyonnaise arriver grosse comme une maison.Caen ne va pas faire un mauvais match,mais Lyon réalisera son meilleur (pas compliqué,le match contre Lorient étant jusqu'à présent le moins pire).1-2 score final.
Fekir, une classe au-dessus de l'ensemble de la L1.
C'est légal ce qu'il est en train de faire Fékir ?
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Il réalise une mi-temps presque parfaite.Pourquoi presque ? A cause de la couleur de ses souliers.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Post avant qu'une masse de golmon viennent écrire des ##Je suis Chaker Alhadhur### .Il n'est pas le meilleur défenseur latéral du championnat, mais tout comme Boateng avec Messi,c'est plus Messi et Fekir qui sont forts,plutôt que lui qui est faible.Il n'est pas arrivé à contenir les feintes de Fekir comme cela aurait été probablement le cas si ses homologues de la Ligue 1 avaient été confronté à pareille situation.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Je savais que Nasser aurait du lâcher les bifetons cette année, il va couter une blinde l'année prochaine le Nabil !
L'étranger rigole de notre championnat alors la moindre des choses c'est de profiter de notre situation préférentielle et de se jeter sur la moindre pépite en ligue 1 et réaliser de fantastiques opérations.
L'année prochaine Nabil ce sera beaucoup moins intéressant financièrement parlant ...
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Quel triplé, il se goinfre le salaud !!!
P'tain Nabilon qu'est-ce qu'il peut me fait rêver.

Et très bon travail de Valbuena sur l'action.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Ça ressemble déjà plus à ce qu'on attendait de Lyon, et ouaip Valbuena/Fekir ça commence à bien combiner.
Autant de technique ça fait plaiz en ligue 1, du coup j'ai hâte de voir ce que ça va donner en ligue des champions ça peut être intéressant, le Nabil peut éclater à la face de l'Europe
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Je veux souligner,en dépit de l'ampleur du score,l'attitude exemplaire des joueurs de Caen que ça soit à 0-0 ou 0-3.Ils ont un comportement sain,ils n'ont jamais été complètement nonchalants et je-m'en-foutiste.

Ce stade Michel d'Ornano a une sorte de karma qui fait qu'on ne s'y ennuie jamais, il se passe presque toujours quelque chose en termes d'actions,de jeu...ça vient aussi du fait que Caen,historiquement ne verrouille pas.C'est un trait de personnalité marquant de ce club.A l'instar de Guingamp, c'est rare de trouver quelqu'un qui dise "je hais Caen/Guingamp".Les gens ont tendance à haïr Paris,Marseille,Monaco,Rennes ou même Nantes...mais rarement ces deux clubs qui attirent plutôt la sympathie,surtout le club Breton.
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Tout à fait d'accord Cheric, de la première à la 90 ème les caennais ont joué et c'est souvent le cas, c'est ce qui fait que le match à être très agréable à suivre.

Même le stade est magnifique et les supporters ont donné de la voix tout au long du match, si seulement il pouvait y avoir la même mentalité sur le pelouse et dans les tribunes dans chaque club de France on aurait un superbe championnat
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 20