Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Résumé

Caen fait le show, Montpellier s'enlise

Dans une soirée riche en buts (16 en 5 matchs), Saint-Étienne a réussi la bonne opération en allant gagner à Montpellier. Pendant ce temps-là, Guingamp enchaîne, Troyes inquiète, et Lorient débloque son compteur de victoires.

Modififié

Montpellier 1 - 2 Saint-Étienne

Buts : Marveaux (90e) pour Montpellier // Bayal Sall (25e) et Roux (59e) pour les Verts

Avec Laurent Battles au bord du terrain et Christophe Galtier dans la peau d'un coach de rugby (en tribune avec sa petite oreillette et son ordinateur), les Stéphanois ont bien débuté leur marathon de 7 matchs en 3 semaines en s'imposant facilement à la Mosson. Ils ont ouvert le score dès la 24e minute sur une reprise de Bayal Sall après une remise acrobatique de Kévin Monnet-Paquet. Et si Courbis a bien tenté de changer le cours du match à la mi-temps en lançant Yatabaré, pour sa première, et Paul Lasne, Nolan Roux s'est chargé de tuer dans l'œuf les velléités montpelliéraines en faisant le break à l'heure de jeu sur un mauvais alignement de la défense. La belle réduction du score de Marveaux dans le temps additionnel restera, quant à elle, anecdotique. Apres 5 journées sans la moindre victoire et une 19e place, les joueurs de Rolland Courbis ont la tête sous l'eau. Ce qui ne les empêchera pas d'entendre la soufflante du président Nicollin. Les Stéphanois montent, eux, sur le podium, au calme.

Lorient 3 - 1 Angers

Buts : Jouffre (46e), Waris (73e) et Jeannot (90e) pour Lorient // Saïss (33e) pour le SCO

Les Angevins ne sont plus invaincus, les Lorientais gagnent enfin. Pourtant, à la 33e minute, c'est Romain Saïss qui refroidit un Moustoir déjà pas très chaud en trompant Lecomte sur une action qui traduisait la passivité de la défense lorientaise en début de match. Mais Sylvain Ripoll a, semble-t-il, haussé (un peu) le ton aux vestiaires. Un Yann Jouffre en grande forme ramène ainsi les deux équipes à égalité dès le retour de la pause. Avant que, au cœur d'un match accroché, le néo-Lorientais et ex-futur Rennais Majeed Waris ne donne un avantage définitif à son équipe. Benjamin Jannot a conclu l'excellente deuxième période du FCL en envoyant la gonfle au fond des filets en toute fin de match. Les Morbihannais remontent à la 15e place.

Troyes 1 - 3 Caen

Buts : Othon (90e) pour Troyes // Féret (21e) , Ben Youssef (38e) et Bessat (63e) pour Caen

Le ciel s'assombrit au-dessus de la tête de Jean-Marc Furlan. Après le carton encaissé par les Troyens au Vélodrome, leur défense a de nouveau cédé à diverses reprises, ce soir. D'abord sur une merveille d'action collective à la 21e où Julien Féret a profité d'une galette de Ronny Rodelin pour claquer un amour de reprise de volée avec l'intérieur du pied et ouvrir le score. Impitoyables face à une ESTAC dépassée, les joueurs du Stade Malherbe brasileiro de Caen ont tué le suspense sur une grosse tête de Ben Youssef en fin de première période. En dépit de l'expulsion de ce dernier aux alentours de l'heure de jeu, les Troyens ont continué de prendre le bouillon avec un troisième but du tatoué Vincent Bessat, avant que Quentin Othon ne fasse craquer le mur Vercoutre dans le temps additionnel pour sauver l'honneur. Après avoir été un des tubes de l'été, Caen sera-t-il le tube de l'été indien ?

Toulouse 2 - 2 Reims

Buts : Kana-Biyik (28e) et Braithwaite (30e) pour le Tef' // Siebatcheu (56e) et Bulot (80e) pour Reims

La soirée Joga bonito a continué sous la pluie toulousaine. Une reprise de Kana-Biyik à la 29e minute et une autre de Braithwaite deux minutes plus tard ont sanctionné une première mi-temps toulousaine d'excellente facture. Torpillés pendant 45 minutes, les Rémois d'Olivier Guégan ont sorti le bleu de chauffe en seconde période. Un but de Siebatcheu à la 57e et une patate de forain de Bulot à dix minutes du terme ont remis les compteurs à zéro. Du spectacle, de l'envie, des purs buts : la présence de Just Fontaine sur le terrain pour le coup d'envoi fictif a inspiré les joueurs des deux camps. Le TFC est 14e, Reims reste surprenant dauphin du leader parisien.

Nice 0 - 1 Guingamp

But : Sankharé (76e) pour l'EAG

C'était le purgico du soir, jusqu'à un quart d'heure du terme. Plus efficace qu'une fléchette tranquillisante pour rhinocéros. Un face-au-goal de Sankharé sur une passe lumineuse du revenant Jimmy Briand a fini par sortir les spectateurs de l'Allianz Riviera de leur torpeur la 76e. Une réalisation précieuse qui offre une deuxième victoire consécutive aux joueurs de Jocelyn Gourvennec, désormais 12es au classement, juste devant l'OGCN. Avant cette ouverture du score, le fait de match le plus palpitant, intervenu en première période, avait confiné au racisme anti-chauve primaire : Ben Arfa envoyait paître l'arbitre Tony Chapron d'une poussette involontaire, pendant que Lionel Mathis se voyait refuser un but pour une position de hors-jeu passif reprochée à Sankharé (43e minute). Un match que tout le monde va s'empresser d'oublier.

Par Albert Marie
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17