Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Metz-Caen (2-2, 2-3 tab)

Caen et Brice Samba font déchausser Metz

Modififié

FC Metz 2-2 (2-3, t.a.b) SM Caen

Buts : Niane (85e) et Roux (107e) pour les Grenats // Stavitski (51e) et Diomandé (114e) pour Malherbe.

Un scénario de fou où chèvres et cimetière n'avaient vraiment rien à faire dans les parages. Face à Caen, les Messins sont revenus au score aux forceps, ont mené en prolongation, avant de trébucher lors de la séance de tirs au but. Caen, réaliste même en infériorité numérique et un brin chanceux, verra les quarts de finale.

Avec un petit degré au thermomètre, les joueurs ont mis du temps avant de se dégivrer les articulations. Mais en première mi-temps, c'est Caen qui s'est montré le plus incisif, les frappes de Jessy Deminguet flirtant par deux fois avec la lucarne. Mais qui mieux qu'un Finlandais, débarqué cet hiver en Normandie en provenance de Laponie, pour dégeler le score ? À la suite d'un corner, Timo Stavitski profite de la panique de Selimovic, au duel avec Ivan Santini, pour ajuster Beunardeau à bout portant (51e).


Ce but aura les effets d'une claque sur les joues froides de Messins jusqu'ici trop brouillons, malgré le bon retour à la compétition de Yann Jouffre après six mois d'absence. Surtout que Caen recule, laissant les entrants Roux et Rivière apporter le danger et Farid Boulaya toucher le poteau. Réduits à dix à cause du manque de sang-froid d'Hervé Bazile (84e), les visiteurs n'ont pu qu'admirer la frappe sèche d'Ibrahima Niane aller se loger dans la lucarne de Brice Samba. Boum, direction la prolongation.


Et quand il faut prendre du rab, Nolan Roux est souvent le premier dans la file d'attente. L'attaquant bénéficie d'une remise de Boulaya pour aller chercher son dixième but de la saison (même si la malédiction devra être brisée en Ligue 1). Nouveau rebondissement quand le centre de Jan Repas semble filer derrière la ligne, mais Enzo Crivelli s'arrache pour remettre de la tête la balle à Diomandé qui n'a plus qu'à la pousser dans le but déserté par des défenseurs messins hagards. Crack, cap sur les tirs au but.


Samba et Beunardeau, déjà héroïques au tour précédent dans cet exercice, écartent trois tentatives chacun. Mais c'est Brice Samba qui a le dernier mot en captant la panenka ratée de Farid Boulaya et oblige les Grenats à se focaliser sur leur maintien. Dingue.


Metz (4-3-3) : Beunardeau - Balliu, Selimovic, Rivierez (C), Lempereur - Mollet (Rivière (68e), Poblete, Jouffre (Cohade, 59e) - Boulaya, Niane, Nguette (Roux, 55e). Entraîneur : Fred Hantz.

Caen (4-3-3) : Samba - Guilbert, Da Silva (C), Djiku, Avounou - Aït Bennasser (Féret, 59e), Diomandé, Deminguet (Repas, 98e) - Stavitski, Santini (55e), Bazile. Entraîneur : Patrice Garande.
MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 53 minutes Un match de Liga prochainement joué aux States 21
Hier à 18:15 Quand les écrans de Bristol Rovers diffusent le téléphone rose 12 Hier à 17:45 Mathias Pogba recalé par un club de D3 allemande 28 Hier à 17:00 La finale de la Copa Libertadores en un seul match à partir de 2019 9 Hier à 16:40 Iniesta plante déjà son deuxième but au Japon 18
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:15 Il chambre les fans adverses, mais son but est hors jeu 18 Hier à 14:35 À l'Ajax, on maîtrise l'art de la roulette 5 mardi 14 août La moitié des clubs anglais n'a plus besoin des spectateurs pour engendrer des profits 99