1. //
  2. // 13e journée
  3. // Caen/Le Havre (2-0)

Caen double Monaco

Ce lundi 5 novembre, Caen recevait Le Havre en match de clôture de la 13e journée de Ligue 2. L’occasion était belle pour les Caennais, puisqu’en cas de victoire, les hommes de Patrice Garande pouvaient s’emparer de la deuxième place. Chose faite et bien faite grâce à un succès 2 à 0.

Modififié
0 5
Caen - Le Havre : 2-0
Buts : Montaroup (34e) et Poyet (57e) pour les Normands.

Face à une équipe havraise incapable de s’imposer loin de ses bases depuis le début de saison, la mission s’avérait tout à fait réalisable pour Caen. Et dès le début de match, ce sont bien les locaux qui ont pris le jeu à leur compte. Rien à se mettre sous la dent, toutefois, durant le premier quart d’heure, si ce n’est une frappe du Havrais Koïta sur laquelle Perquis, le portier caennais, se couchait parfaitement. Duhamel répondra pour les Caennais quelques minutes plus tard, mais sa frappe non cadrée était loin de faire frissonner le stade Michel d’Ornano. Il aura fallu attendre la 34e minute de jeu pour voir une vraie occasion digne de ce nom. Et ce sera d’ailleurs la bonne. Sur un long ballon aérien, Guerreiro en hérite sur la gauche de la surface et arme une puissante frappe. Son tir, contré par la défense, revient dans les pieds de Montaroup, le défenseur caennais décroche une violente patate du gauche, qui vient se loger dans la lunette de Boucher, le gardien havrais. Le Stade Malherbe de Caen passe donc devant peu après la demi-heure de jeu. Et il faut reconnaître qu’à ce moment de la partie, c’est mérité. Peu avant de rentrer aux vestiaires, les Havrais se procureront leur seule occasion dangereuse. Après avoir bénéficié d’un coup franc à une trentaine de mètres, Koïta, l’artificier côté visiteur, se charge de fouetter la sphère. Légèrement décalé, il décoche une grosse mine, qui, contrée par le mur, manque de tromper Perquis. Mais ce dernier réalise une belle parade, qui empêche sa lucarne d’être nettoyée sur le coup.

Le break de Caen

Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score mérité en faveur des locaux. Seulement, dès le début du second acte, les visiteurs semblent revenus avec de meilleures intentions. Et cela se concrétise après trois minutes de jeu. Rivierez réalise un bon travail sur la droite, avant de centrer. Perquis se troue, et le ballon atterrit dans les pieds de Zola qui reprend dans le but vide. Mais l’arbitre de touche lève son drapeau pour indiquer que la balle est sortie sur le centre du latéral. Limite ! Les Havrais ont laissé passer leur chance, car derrière, les Caennais semblent dominer la partie sans être particulièrement dangereux. A la 57e, les locaux viennent confirmer tout ça. Côté gauche, Guerreiro place un superbe centre au point de penalty, Poyet, libre de tout marquage, place une tête à ras du poteau gauche. Imparable. Caen réussit le break. La fin de la rencontre se résume à une gestion très contrôlée des locaux. Score final 2-0. Caen réalise donc la très belle opération de la journée puisque le club bas-normand s’empare de la deuxième place du classement, à la faveur d’une meilleure différence de buts sur l’AS Monaco. Les Havrais, toujours dans l’incapacité de gagner à l’extérieur, stagnent et restent à une moyenne 14e place, dans le ventre mou.

Par Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pascal Pierre Niveau : Loisir
Nantes-Caen-Monaco aux trois premières places... bon, on arrête la L2 ce soir et on valide leur montée ?
Et avec une photo + récente, ça serait encore mieux ! Parce que hamouma et heurtaux sont partis !
merci pour la photo qui date de l'année dernière, avec quatre joueurs qui n'y sont plus (hamouma, heurtaux, deroin et niang)
pourquoi pas gravelaine tant qu'on y est !!!
allez malherbe !!
Va falloir qu'ils arrêtent de faire l'ascenseur les Caennais, qu'ils se décident une bonne fois pour toute entre la L1 et la L2 merde!!
Monaco en Ligue 1, ça fait ZERO doute!!! sa remontée est incroyable et on peut remercier les investisseurs russes qui ont su remettre le club sur pied. Les performances que certains qualifient de moyennes ces derniers temps ne remettent pas en cause les transformations profondes et les améliorations de long terme!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 5