Caçapa : « Au Brésil, il faut tout changer »

Modififié
5 7
Licencié de son poste de sélectionneur des U15 du Brésil il y a quelques semaines, Cláudio Caçapa vit actuellement à Belo Horizonte, en espérant trouver prochainement un poste d'entraîneur « en Europe ou aux États-Unis » .



L'ancien défenseur lyonnais s'est exprimé sans détour sur la situation inquiétante - notamment financière - du championnat brésilien : « Il faut changer la mentalité, l'organisation des clubs, il faut tout changer. Pour être un club de bon niveau, il faut une organisation claire et solide, sur et en dehors du terrain. Il faut déjà se dire que nous ne sommes plus les stars du football, c'est terminé cette époque. Nous sommes rentrés dans le rang, nous sommes comme les autres. »

« Si on ne change pas notre mentalité et notre organisation, on restera au même endroit. Pour cela, il faut des gens compétents aux postes clés pour réaliser un travail sérieux. (…) La priorité, c'est de se pencher sur le retard quasi général des salaires dans les clubs : ce sont des joueurs professionnels, des travailleurs et on ne les paye pas à temps, c'est n'importe quoi  » , a poursuivi le sextuple champion de France dans une interview à Samba Foot.

Un gros pavé. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Caçapa président moi j'dis.
Amis parisiens, je suis désolé, mais la meilleure charnière 100% brésilienne de l'histoire de la Ligue 1, ce n'est pas celle qui a été élue dans l'équipe type de la FIFA cette année.
HernánCrespo Niveau : DHR
Je valide pour Caçapa et Cris.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Batshuayi kiffe M. Pokora
5 7