1. // Euro 2012 – Groupe B
  2. // Pays Bas/Allemagne (1-2)

Ça sent mauvais pour les Pays-Bas

Grâce à deux nouveaux buts de Mario Gómez et deux passes décisives de Schweinsteiger, l’Allemagne s’est (presque) qualifiée pour les quarts de finale de l’Euro et a (presque) éliminé les Pays-Bas (2-1). Le finaliste du Mondial 2010 n’a, une fois de plus, pas su fonctionner en équipe.

Modififié
7 48
Pays Bas/Allemagne : 1-2
Buts : Van Persie 73' pour la Hollande / Mario Gómez 24' et 38' pour l'Allemagne

Peut-être parce qu’ils étaient en orange et les Allemands en blanc, mais on voyait les supporters néerlandais plus nombreux que leurs rivaux, dans un stade de Kharkiv rempli d’une foule venue assister à la plus belle affiche du premier tour de l’Euro 2012. Peut-être aussi parce que les fans bataves ont montré l’exemple à leurs joueurs en chantant plus fort que les autres dès l’entame du match. Un exemple bien suivi, mais de manière éphémère. Le point de rupture est cette 24e minute lors de laquelle, servi par Schweinsteiger à travers la défense, Mario Gómez sort son plus beau contrôle en pivot et inscrit son premier but de la soirée (1-0).

Le grand cirque

On y croyait, pourtant, à la transformation de la bande à Van Marwijk. Parce que Van Persie, lancé en profondeur par Van Bommel (7e) puis par Robben (11e), avait déjà eu deux belles occasions de scorer, mais surtout parce que les individualités néerlandaises avaient enfin l’air de jouer en équipe. Il n’a pas fallu bien longtemps après l’ouverture allemande du score pour que l’illusion s’arrête. Deux minutes, très exactement, lorsque Robben nous a resservi son fameux crochet intérieur suivi d’une frappe facilement captée par Neuer (26e). C’était le signal que le grand cirque du match face au Danemark pouvait reprendre.

Encore plus que face aux Nordiques, ce genre d’attitude ne pouvait pas durer bien longtemps devant une Mannschaft survitaminée. D’autant plus que si l’attaque hollandaise dispose de talent, à défaut d’organisation, ce n’est pas le cas de la défense. Sur un coup franc excentré, Stekelenburg doit sortir une parade devant un Badstuber oublié (37e). Une minute plus tard, l’Allemagne double la mise sur un remake du premier but. Schweinsteiger est encore à la dernière passe et Mario Gómez parvient encore à s’infiltrer entre deux défenseurs avant d’aligner le gardien, sans contrôle cette fois (2-0, 38e). Déjà abîmés psychologiquement, ces Pays-Bas savent qu’un retour est quasiment impossible.

L’espoir s’enfuit pour les Pays-Bas

Il y a bien cette reprise de volée de Van Persie détournée d’un gant ferme (58e) ou cette frappe enroulée de Sneijder au ras du poteau (62e), mais l’Allemagne n’est jamais loin d’en rajouter un troisième. Par Schweinsteiger, dont le coup franc détourné par Robben n’est pas loin de lober Stekelenburg (45e), mais aussi par Hummels, le défenseur central qui, pas attaqué, avance jusqu’à la surface de réparation avant de frapper sur le portier batave. Pensant peut-être provoquer un déclic, Van Marwijk prouve pourtant qu’il peut parfois sortir son gendre Van Bommel, ce qu’on lui reproche souvent de ne pas faire. L’entrée de Van der Vaart à la mi-temps ne change pas grand-chose dans l’immédiat.

Les Pays-Bas reprennent finalement du poil de la bête à un peu plus d’un quart d’heure de la fin, lorsque le canonnier Van Persie décide de se réveiller. À 30 mètres de la cage adverse, il appuie sur le champignon et lâche une frappe tendue qui fait trembler le petit filet opposé (2-1, 73e). Vanné par ses ennemis jurés à coups de « Auf wiedersehen » , le peuple orange retrouve un peu de voix. Mais il est déjà trop tard. Frustré par le match autant que par son remplacement, Robben ne prend même pas la peine de revenir jusqu’au banc, il s’assoit à côté, par terre. Si la qualification est encore possible en cas de victoire contre le Portugal, les finalistes de la Coupe du monde 2010 auront bien du mal à feindre l’espoir, durant les quatre jours qui les séparent sans doute d’une bien triste sortie de route. L’Allemagne, elle, est déjà quasiment assurée de continuer son chemin. Il lui faudrait perdre par deux buts d'écart contre le Danemark pendant que le Portugal s'imposerait contre les Pays-Bas pour être éliminée. Autant dire : peu probable.

Par Thomas Pitrel, à Kharkiv
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

AphteDuGland Niveau : District
J'ai pas lu l'article,, je veux juste dire cela sur l'équipe des Pays-bas :

Les Pays bas ont toujours été nul, intrinsèquement.

En fait en 2010 ça avait tenu parce que le gardien et leurs MDF étaient meilleurs.
En plus de ça Sneijder était dans la forme de sa vie, et dans le vestiaire y avait Van Bronckhorst en capitaine intouchable,

On pouvait compter sur Kuyt aussi sur le terrain pour assurer un certain équilibre entre collectif/individuel et attaque/défense.

Aujourd'hui Kuyt a moins de rythme et il ne joue plus, les jeunes n'ont pas vraiment progréssé, en tout cas pas assez.

Van bommel a vieilli. Bronckhorst est plus là. Steackelenbourg a prouvé qu'il était nul à la Roma, Sneijder allait pas marcher sur l'eau tout sa vie.

Sans compter les guerres d'égos et la poisse de Robben, qui lui a quand même fait gagner en humilité je trouve.

La seule constante au final c'est l'inefficacité de Vanpersie avec le maillot oranje
Ok il a marqué mais en combien d'occasions ? .

Je dis pas que j'avais prévu la défaite contre les danois, mais ça me surprend pas qu'ils soient sur le chemin de l'élimination.
Enfin, en général les orgueuilleux sont les meilleurs quand ils sont donnés perdants, tout n'est pas perdu au cas où les Danois feraient un résultat. Comme c'est ironique les bourreaux du premier jours, qui peuvent vous "sauver" le dernier".

Et puis un finaliste malheureux qui sort au premier tour de l'euro qui suit ça vous rappelle rien ?

Lizzarazu qui traite Robben de racaille c'est inadmissible, à la limite le terme est pas dérangeant c'est plutot la façon insidieuse avec laquelle il le dit qui me dérange, comme quoi avoir fait le tour du monde et être riche ne rend pas moins con, j'en doutais pas mais c'est choquand d'en avoir la preuve en direct à la télé.

Au fait :
AphteDuGland = Madridchestercity.
les 2 buts de Gomez, c'est la grande classe!!!
caca_mou_ Niveau : DHR
En fait c'est comme gainsbourg et gainsbard, ya AphteDuGland et Madridchestercity....
c'etait prévisible,je trouve,vu la poisse internationale de Robben...
Abilio 34 Niveau : DHR
C'est moi ou, après le coup de sifflet final,
les Bataves sont("presque") éliminés et ils s'en tapent royalement?
Abilbelnarqaw Niveau : DHR
Bon plan pour éviter que tes messages soient cachés ^^ sinon, je suis globalement d'accord avec toi sauf sur la comparaison France 2008/Pays-Bas 2012 me semble innapropriée car on savait déjà que la France n'avait aucun talent et allait se chier* dessus alors que les Pays-Bas étaient dans les favoris avant les premiers matchs.
fernandollorientais Niveau : CFA
Pays-bas 1-0 Portugal
Allemagne 2-0 Danemark
=
pays-bas qualifiés ?
caca_mou_ Niveau : DHR
Tiens au fait petite dédicace A CJP, qui compare Gomez a "Giroud en moins technique"...

Le controle sur le premier but, c'est quoi ?

L'enroulé sur le deuxième, c'est quoi ?

Gomez est super joueur, il est tjs bien placé, ok c'est pas le joueur le technique de la terre, mais extremement intelligeant, un des derniers vrai renard comme Klose, Huntelaar etLlorente...
ATTENTION AU DANEMARK
C'est bien on les entendra moins gueulé cet été dans les campings du sud de la France!
Van Persie manque de bien lancer les PB avec ses deux ratés.

Ensuite l'Allemagne déroule son jeu, avec un Gomez décisif.

Hummels s'affirme, Neuer au top, reste encore quelques joueurs en dedans comme Poldi, où Özil qui doit faire plus pour encore plus peser sur le jeu de son équipe.
Je pense qu'à ce niveau là on peut arrêter de parler de poisse mais commencer à s’interroger sur la mentalité de cette équipe qui se voit souvent trop belle,y'a des noms dans cette équipe certes mais ça joue chacun dans son coin, en plus de devenir particulièrement agressif dès qu'ils perdent.

Un bon gros gâchis.
Bon vu que je vois que maths et foot c'est pas donné à tout le monde, en fait une victoire du danemark et une du portugal qualifierait ces deux équipes...

Exemple
all-dan 0-1 por-pb 1-0
1dan 6pts 4-3
2 por 6 pts 4-3
3 all 6pts 3-2
4 pb 0

Donc l'allemagne est loin du compte comme toutes les équipes

Par contre les pays bas doivent gagner avec 2 buts d'écarts.
Et sur le match, quand on pense que dugarry lors du om-dortmund traitait Hummels de défenseur en carton...A l'heure actuelle il est sans conteste le meilleur défenseur de l'euro!
Et Sneijder, quel talent de passe quand on repense à sa saison, quel gâchis...
Note : 1
Aphte a vu juste. Sauf 2 points :

- l'affirmation initiale
- la comparaison avec la France
RahXephon Niveau : CFA
Note : 1
Quel dommage cette génération, mais quel dommage...

La défense est une catastrophe ambulante.Van Bommel était nul. Affelay pas vu. Stekelenburg... quelqu'un m'explique pourquoi il était sur les genoux avant même que Gomez ne frappe ?
Van Persie a de nouveau loupé deux occasions, certes, mais celles-là étaient quand même bien moins évidentes que contre le Danemark. Quant à Huntelaar, lui n'arrive même pas à se les procurer les occasions.

Robben est un gamin.
Peut-être que les Pays-Bas sont nuls, mais le Portugal c'est pas le top non plus quand même.

Ronaldo arrive pas à planter un pion, ils sont à deux doigts de se faire remonter contre le Danemark...

Faut peut-être pas enterrer les Pays-Bas si vite que ça, on sait jamais ce qu'il peut se passer, même si ça s'avère très, très compliqué.
crunch1664 Niveau : DHR
P....n quand j'entendais Courbis & co dire que Giroud est meilleur que Gomez je me marre apres pas bol pour nike et leur pub si la france est aussi éliminer.
RahXephon Niveau : CFA
Note : 1
@Ahquecoucou
Trop agressifs lorsqu'ils perdent ? Je les trouvais justement mous, trop passifs et trop peu agressifs sur le porteur du ballon...
La poisse de Robben, c'est à peine croyable. C'est lui qui dévie le coup-franc allemand en lucarne, juste avant la mi-temps?

Quelle classe, ce Sneijder! Deux matchs qu'il joue à un niveau incroyable où il multiplie les caviars et au final, deux défaites. Quand rien ne va...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'autre Super Mario
7 48