Ça se frite en Gambardella

0 1
Robin Leproux peut bien s'employer à cacher les ultras parisiens, ces derniers sont toujours là.

Dimanche, à l'occasion d'un match de Gambardella entre le Paris Saint Germain et le Paris Football Club, plus de 200 ancien Ultras se sont donnés rendez–vous porte de Montreuil pour assister à la rencontre. Comme au bon vieux temps, le groupe s'est divisé en deux pour se répandre durant le match.

Des slogans anti-Leproux et Colony ont ensuite commencé à pleuvoir. Alors que les jeunes du Paris SG se faisaient éliminer aux tirs aux buts, des fumigènes ont atterri sur le terrain, mettant feu à une partie de la pelouse synthétique.

La veille, Chantal Jouanno était au Parc des Princes pour la réception de Toulouse et déclarait sa flamme à l'ancien boss de RTL : « Je suis une fan totale de Robin Leproux » .

VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ca serait juste bien de ne pas reprendre les infos de l'équipe ou du parisien sans les vérifier...
Aucun frittage Auteuil-Boulogne. Par définition Liberté Abonné, l'association qui était présente porte de montreuil est composée de mecs d'auteuil ET de boulogne...
Des fumis à la fin du match apres des insultes des jeunes du PFC oui, une toute petite embrouille qui n'aurait même pas valu un carton jaune au rugby, bref rien du tout.
En guise d'incendie, à noter trois traces sur le synthé...

Ce qui était marrant en revanche, c'était que Jouanno soit en kiffe sur tonton Robin, pour la journée du respect, lors de laquelle le Parc était majestueux d'enculades pour les toulousains, l'arbitre, le gardien toulousain et même les marseillais...
On a vu mieux comme journée contre l'homophobie...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 1