1. //
  2. // Bayern/Lyon (1-0)

Ça se complique pour Lyon

A l'issue d'un match dégueulasse comme rarement, Lyon s'est compliqué la vie en s'inclinant (0-1) sur la pelouse d'un Bayern Munich pourtant pas bien emballant. La faute à une prudence de tous les instants, vraiment pas conseillée à ce niveau. Une demi-finale aller marquée aussi par les expulsions de Ribéry et de Toulalan. Quand on vous dit que c'était moche à pleurer.

Modififié
C'est officiel : la finale de la Champions' se joue cette année en aller-retour, une première dans l'histoire de la C1. Et la première manche a eu lieu mardi soir à San Siro avec le succès de l'Inter sur le Barça (3-1). Parce que personne ne peut croire que le duel de mercredi était une demi-finale. On savait que c'était le match des outsiders. Simplement, on ne savait pas à quel point. Loin, si loin des cracks de la veille en Lombardie. Pour être franc, il faut aussi exonérer les deux équipes d'une partie de la responsabilité de ce spectacle assez lamentable. La faute à un avant-match d'une rare agitation entre le road trip lyonnais en car, les déclas un peu provoc du duo Sagnol-Lizarazu (et vas-y que je te refourgue Lloris au Bayern, et vas-y que je déclare à tue-tête que les Allemands sont meilleurs...) et surtout « l'affaire » . Govou sur le banc, c'est surtout Ribéry qui était attendu au tournant. Et ça n'a pas loupé : l'ancien Marseillais n'a pas mis une période pour se faire expulser. Ca devrait alimenter les gossips de la presse demain... A tort ou à raison.


Seulement voilà, les Lyonnais se sont montrés naïfs et passifs. Naïfs quand ils se sont fait, eux aussi, reprendre par la patrouille avec l'expulsion de Toulalan dès le retour des vestiaires. Passifs en oubliant d'appuyer sur le champignon en supériorité numérique puis après le but de Robben. Dans la droite ligne, en fait, de leur quart retour à Bordeaux (aucun tir cadré). Ou quand la méthode Puel touche ses limites... Et voilà comment l'OL s'est mis dans de beaux draps face à un Bayern vraiment bon à prendre derrière. L'heure de rappeler aussi la différence d'expérience : le club bavarois joue sa 13e demie, Lyon sa première. Et autant le dire, à ce stade de la compétition, l'Allemagne bat toujours nos représentants (quatre demies victorieuses à zéro). Voilà l'immense défi qui attend le club de Jean-Michel Aulas : vaincre ces stats désespérantes en gagnant par deux buts d'écart. Pas simple, d'autant qu'il faudra faire en défense centrale sans Toulalan tandis que les genoux de Cris grincent très sévèrement. Ah, et on allait oublié : Van Bommel sera là au retour, tel une réminiscence du quart cauchemardesque de 2005 face au PSV. Si en plus, il faut vaincre les fantômes...

Ribéry, du temps pour bosser sa déposition

L'entame de match est tendue sur le billard de l'Allianz chaude comme une bouilloire. Des fautes, des erreurs techniques et des défenses regroupées à l'ancienne. Même dans les 70's, les lignes étaient plus hautes. Bref, loin du très gros match de la veille entre l'Inter et le Barça. Evidemment, dans ce contexte, le déblocage peut venir d'un coup de pied arrêté. Comme sur ce corner direct de Ribéry claqué sous la barre par Lloris avant que le portier lyonnais ne se déchire un peu dans la foulée sur un autre coup de pied de coin mais Schweinsteiger, de la tête, rate le cadre (13e). En confiance, « Schweini » , et sa gueule à la Effenberg, se prend pour son aîné en ouvrant impeccablement pour Muller dans le dos de Toulalan mais le jeune meneur allemand massacre sa tête lobée renversée (15e). Pas évident comme geste, en même temps. L'heure pour Ribéry d'arrêter de faire des plats du pied à cinq mètres pour se rassurer et d'enfin lancer un rush home maid, ici un slalom en repiquant du flanc gauche avant de manquer la cible (17e).

On sent les Lyonnais appliqués dans la relance mais fragiles en défense, surtout quand Robben prend la position en pivot face à la charnière rhodanienne pour décaler Olic qui envoie le cuir dans les étoiles (19e). C'est clair, Munich a accéléré, multiplie les percussions. Même si ce n'est pas le Bayern « yéyé » du tour précédent, ça va vite quand même, plus vite en tout cas que l'OL. Qui réagit quand même. A l'approche de la demi-heure, multiplications de coups de pied arrêtés devant les cages de Butt, très fantaisiste dans ses choix, et sur un des corners, Ederson est au rebond et allume une mine déviée on ne sait trop comment et on ne sait trop par qui (30e). Et Ribéry dans tout ça ? Nerveux sur les contacts, jusqu'à ce vilain geste sur Lisandro, une semelle pied en avant : rouge (36e) ! Va pouvoir bosser sa déposition comme ça. L'Allianz Arena monte au créneau, siffle et insulte le tout-venant. Et les gros mots en allemand, ça fait son effet. Car évidemment, à onze contre dix, ça change tout pour Lyon. Il ne s'agit plus de simplement tenir mais aussi d'essayer d'aller en planter un petit. Alors Kallstrom prend son élan et balance une minasse des familles que Butt dévie superbement juste sous sa barre (43e).

La Toul' part en vrille en quatre minutes

A la reprise, Van Gaal, à qui on ne l'a fait pas, a déjà fait les comptes et sait bien que dans ces conditions un match nul et vierge serait finalement une bonne affaire. Exit donc Olic pour Tymoshchuk. Et puis qui sait, sur un malentendu... D'autant que Puel sent le coup : « Le premier objectif est de finir à onze... » . Pas con, le Claude sait bien que le Bayern et tout le public vont se charger de mettre une grosse pression sur l'arbitre. Alors les Allemands poussent, juste pour voir : ici une demi-volée de Pranjic sortie de la lucarne par Lloris (49e), là un cadrage-débordement de Lahm suivi d'un centre en retrait pour Muller (53e), absolument seul au point de penalty, qui s'emmêle les pinceaux au moment de reprendre. Les Lyonnais sont sur les talons. Avant de passer dans le rouge. Dribble de Robben fauché par Toulalan : jaune (51e). Une poignée de minutes plus tard, Pranjic élimine à son tour la Toul qui re-fauche : second jaune synonyme de rouge (54e). Aïe, aïe, aïe !

Mis en bouche par ce retournement de situation, Robben est dans tous les coups et casse les reins de Cris dans la surface mais sa frappe du gauche est un poil trop croisée (56e). Dix minutes plus tard, Schweini tente exactement la même chose mais un chouïa moins vite et Cris peut dévier du bout du crampon (65e). A ce moment là, Lyon est acculé devant ses buts. Bas, beaucoup trop bas. Alors Robben en profite pour se lancer franchement. Débordement à gauche et centre-caviar pour Gomez qui ne peut appuyer sa tête seul au second poteau (66e). Avant que le même Robben ne prenne la gonfle plein axe, décalage pour armer du gauche à 25 mètres, bing : Lloris est battu (67e, 1-0). Et ça, ça change tout. Pourtant, Lyon ne réagit pas, maintient sa position défensive et balance un peu n'importe comment vers Lisandro, comme autant de tentatives sans futur. Comme une invitation pour Robben à remettre le couvert. Nouvelle percussion plein champ, slalom et nouveau missile du gauche mais cette fois Lloris écarte la sphère (84e). Dans la foulée, Van Gaal sort l'artiste qui gratifie l'assistance d'une bonne embrouille avec son entraîneur bien content de ce résultat.

Govou, entré en jeu dans les dernières minutes, se rappelle que c'est face au Bayern qu'il était né au plus haut niveau il y a dix ans avec un doublé retentissant. Alors le roi de la nuit s'essaie à une nouvelle tentative qui frise le poteau de Butt, pas très clair sur ce coup (89e). Mais au coup de sifflet final, c'est bel et bien l'OL qui broie du noir... Lyon a une semaine pour trouver la lumière.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Je me demande ce que ferait Robben avec un Xavi derrière lui, il est décisif en LDC, seul juge de paix, avec aucun autre joueur digne de son talent avec lui.
Robben meilleur que Messi, je n'en doute plus maintenant!
Robben= 120 millions d'euros, merci Perez.
Quant au match, le pied de Ribery ripe sur le ballon et il se fait expulser alors que Toulalan aurait déjà du le prendre sur la première faute sur Robben et cette bande de Jackys de l'équipe nous parle de compensation.
Je ne vois pas en quoi le Bayern serait out pour une victoire en LDC, ils tiennent le 0-0 avec un peu de réussite puis exploit de Robben et la LDC est dans la poche.

C'est aussi simple et con que ça avec ce joueur.
C'est Abidal qui va l'arrêter ou Zanetti à la 89 ème minute?
Franchement, quand on compare son niveau à celui de Messi en LDC, il est bien plus fort.
@feodalorer
Si tu n'as pas vu la différence entre la galaxy du mardi, et celle de ce mercredi... c'est que le schnaps te monte aux cheveux.
On a vu la finale aller de la C1, et la finale de l'intertoto le lendemain.
Alors certes Robben est un extra terrestre, adopté par le monde d'en bas, comme ET ou Widget en leur temps. Mais dans la galaxy des rayés, ce sont qqs privilégiés d'ordinaire qui ont le droit de mêler à la constellation d'ET en puissance.

Pour rappel le grand Bayern est là suite à un horsjeu de 9miles...

Finale retour mercredi, entre rayés.
Lyon s'en sort bien étant donné qu'ils étaient dominés même à 11 contre 10. Ca serait assez amusant que le Bayern gagne la Ligue des Champions ( contre l'Inter ils peuvent le faire, contre le Barça moins déjà ) compte tenu des sommes investis par les autres gros clubs.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)