En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Ça passe pour l'OM et Paris

Suite et fin des huitièmes de finale de Coupe de la Ligue. Marseille et Paris se qualifient pour les quarts marqués par l'absence de clubs de Ligue 2 et d'équipes de National. Les gros bras Lille et Auxerre font respecter la hiérarchie. L'OL quitte la compétition avec la mine des mauvais jours.

Modififié
Guingamp (N) / Marseille : 0-1

Une victoire aux forceps des Marseillais. Guingamp peut se mordre les doigts d'avoir vendangé sa demi-douzaine d'occasions. Alharbi El-Jadeyaoui a crevé l'écran mais a manqué de justesse dans le dernier geste. Jorge Andrade a, lui, amusé la galerie avec ses sorties hasardeuses et sa dégaine à la Nico Penneteau. Au final, l'OM s'en remet au talent des frères Ayew. Jordan centre pour André qui marque juste avant la pause (43e). Sinon ? Du côté de l'En Avant, quelques anciennes gueules de Ligue 1. Bassila, Mathis et Thibault Giresse tricotent encore la gonfle. Avec cette même qualité de jeu, le club de Jocelyn Gourvennec devrait retrouver la Ligue 2. Côté olympien, le défenseur Leyti N'Diaye a raté tous ses contrôles et les coiffeurs n'ont guère brillé. Mais les mecs de Didier Deschamps remportent une nouvelle victoire et engrangent de la confiance. Mine de rien, ils vont encore être présents sur tous les tableaux.


Lille / Caen : 4-1

Quand on vous dit que Rudi Garcia voudrait bien gagner une ch'tite coupe nationale avec ses gars... Le coach lillois a aligné son équipe type à l'exception d'Obraniak. La bande à Balmont a déroulé face à des Normands rapidement réduits à 10 (expulsion de Nivet à la 38e). Yohan Cabaye y est allé de son doublé et Eden Hazard de ses crochets (1 but et 1 passe décisive pour le Belge). Gervinho a complété les buteurs nordistes en reprenant du plat du pied un coup de pied arrêté (53e). A souligner : la belle partie de Mathieu Debuchy qui ne cesse d'étonner son monde. Après trente bonnes premières minutes, les Caennais ont nettement baissé de rythme. La faute à un énervement coupable envers le corps arbitral. Rajiv van La Parra était de retour dans l'équipe de Caen après cinq mois de suspension pour injures à arbitre. On vous dit juste ça car c'est le "mini-moi" de Brandao.


Auxerre / Bastia (N) : 4-0

La logique est respectée au stade de l'Abbé-Deschamps. Un monde sépare les deux équipes : Auxerre joue la Ligue des Champions et Bastia évolue en National. Les Bourguignons enchaînent les pions depuis que Jeannot Fernandez ne parle que de maintien. Un lien de cause à effet ? Attendons encore quelques rencontres. Mais les Auxerrois ont à se faire pardonner de leur début de saison catastrophique. Quercia (8e), Sammaritano (24e, 79e) et Hengbart (68e) sont les buteurs du soir. Mention spéciale pour l'ancien Caeannais, auteur d'une belle cagette en lucarne, qui est toujours aussi régulier dans ses perfs depuis le début de la saison. Bastia peut se reconcentrer sur son objectif principal : la montée en Ligue 2. Sûr que la gifle reçue en Bourgogne leur servira d'expérience.


Lyon-PSG : 1-2 (a.p)

Un match de grand niveau. Au final, Germain le Lynx a eu raison du Lyon de Claude Puel. L'entraîneur de l'OL pourrait d'ailleurs quitter le navire des Gones d'ici à quelques heures. Les Lyonnais ont pourtant fait tout ce qu'il fallait pour rejoindre les quarts de finale, Jimmy Briand enfilant un nouveau but suite à une frappe contrée par Zoumana Camara (38e). Mais la poisse est du côté des coéquipiers de Pape Diakhaté. Un exemple ? Deux barres consécutives après un tir de Pied (80e) puis sur un coup-franc de Pjanic (83e). Ce même montant qui a souri au PSG de Ludovic Giuly, auteur du but décisif en prolongation. Ludo a bien suivi un coup-franc de Cerea qui s'est lui aussi écrasé sur le bois de Vercoutre (101e). Auparavant, c'était Mathieu Bodmer qui avait remis son club sur les rails (86e). Sa belle reprise est néanmoins ternie par une célébration houleuse envers son ancien coach lyonnais. Le coaching offensif de Kombouaré s'est avéré payant. Celui de Puel fut perdant. Qu'en pense Jean-Michel Aulas ?

Le tirage des quarts (9 et 10 novembre) :

Auxerre - Saint-Étienne


Valenciennes - Paris-SG


Marseille - Monaco


Montpellier - Lille

Romain Poujaud

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 3 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 4 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12