1. // Europa Ligue
  2. // Barrages aller

C3 : les gros assurent, sauf les Hollandais

Si aucun des clubs anglais, espagnols, allemands, italiens, portugais et suisse engagés dans la compétition n’a hypothéqué ses chances de qualification, ce n’est pas le cas du côté des Pays-Bas, où seul le PSV Eindhoven a assuré. Le point pays par pays.

Modififié
0 0
Les Anglais
De retour en Coupe d’Europe, Newcastle va devoir encore un peu ferrailler au retour à St James’ Park pour se défaire d’Atromitos Athènes. Chez eux, les Grecs ont obtenu le nul 1-1, ouvrant la marque en première période par l’intermédiaire de leur milieu allemand Denis Epstein. Mais les Anglais, avec Obertan et Marveaux titulaires, ont su réagir juste avant la pause, égalisant grâce à Ryan Taylor, qui a trompé l’ancien gardien lensois Charles Itandje. Liverpool, qui évoluait également à l’extérieur, s’est rendu la qualification plus facile en allant s’imposer 1-0 chez les voisins d’Heart of Midlothian, but inscrit contre son camp du défenseur écossais Andrew Webster.

Les Espagnols
Grâce à deux buts signés Juanlu en première période et de l’entrant Nabil El-Zhar en seconde, Levante a parfaitement négocié son déplacement en Écosse sur la pelouse de Motherwell. La qualification est déjà quasiment dans la poche pour les Valencians. Et que dire de l’Atletic Bilbao, auteur du plus beau carton de la soirée à San Mamés contre la faible équipe finlandaise d’HJK. Le score est hardcore : 6-0, avec notamment deux doublés signés Aduriz et Susaeta. Les Basques peuvent limite se permettre d’emmener l’équipe réserve en excursion en Finlande lors du match retour.

Les Allemands
Si le 6-0 de Bilbao face à HJK est le plus gros écart de la soirée, c’est à Wrocław qu’il fallait aller pour assister à la rencontre la plus prolifique en buts. Huit ont été marqués au total, pour une défaite 3-5 des locaux face à Hanovre. Les Allemands, qui menaient de deux buts, n’ont pas eu partie facile, mais ils ont fini par faire plier les Polonais, inscrivant deux buts dans les cinq dernières minutes, ce qui leur assurent déjà quasiment la qualification. Le milieu allemand Leon Andreasen, auteur d’un doublé, s’est particulièrement distingué. Face à un adversaire autrement plus coriace, le Dynamo de Moscou, Stuttgart avait également fait le travail lors d’un match disputé exceptionnellement hier, en s’imposant 2-0 sur un doublé de Vedad Ibišević, son attaquant bosnien.

Les Italiens
Les clubs italiens avaient été plutôt bien servis lors du tirage au sort des barrages, ils ont su tirer profit de leur chance. L’Inter de Milan et la Lazio de Rome s’imposent tous deux en déplacement sur le même avantage, 2-0, respectivement face aux Roumains du FC Vaslui et aux Slovènes de Mura 05. Esteban Cambiasso et Rodrigo Palacio ont marqué pour les Nerazzurri, alors que c’est Hernanes, puis l’inévitable Miroslav Klose, qui se sont chargés d’offrir au club de la capitale un match retour sans inquiétude.

Le Benelux
Fortunes diverses pour les trois clubs belges concernés par les barrages du soir. Si le Club Bruges a facilement disposé des Hongrois de Debrecen en s’imposant 3-0 à l’extérieur, la qualification n’est absolument pas jouée pour les deux autres. En déplacement en Suisse, Genk s’est incliné 1-2 face à Lucerne, tandis que Lokeren, sur sa pelouse, a concédé un but face au Viktoria Plzeň. Les Belges, vainqueurs finalement 2-1, auront fort à faire au retour en République tchèque pour conserver leur maigre avantage. Du côté des nombreux clubs néerlandais en lice, le bilan est très, très mauvais. Seul le PSV Eindhoven, qui a cartonné le FK Zeta 5-0 au Monténégro, a assuré. Pour les autres… L’AZ Alkmaar repart d’un difficile déplacement à Makhatchkala avec une défaite 0-1, Twente s’incline 1-3 sur la pelouse de Bursaspor, même mésaventure pour Heerenveen, battu 0-2 à Molde, et enfin Feyenoord doit se contenter d’un résultat nul 2-2 arraché en fin de partie à domicile face au Sparta Prague. Terminons avec les Luxembourgeois de Dudelange, défaits 1-3 à la maison face à l’Hapoel Tel Aviv.

Et les autres
Parmi les autres résultats remarquables de la soirée, il faut signaler la logique victoire 1-0 du CSKA Moscou chez les Suédois d’AIK, grâce à un but du Japonais Honda. Les clubs ukrainiens engagés se sont également bien comportés, avec la victoire 2-0 de Kharkiv face au Dinamo Bucarest et le nul 2-2 obtenu en déplacement par Dnipropetrovsk chez les Tchèques de Liberec. Côté Portugais, le Sporting obtient le nul 1-1 à Horsens (Danemark) et Maritimo domine le club géorgien Dila Gori 1-0. Enfin côté suisse, outre la victoire de Lucerne 2-1 contre Genk, les Young Boys de Berne décrochent une belle victoire 3-0 chez les Danois de Mydtjylland.

Par Régis Delanöe
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Bordeaux n'a pas forcé
0 0