En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tirage au sort

C1 : quels tirages pour Monaco et le PSG ?

Vers 19 heures jeudi soir, l’AS Monaco et le Paris Saint-Germain vont connaître leurs adversaires en phase de poules de la Ligue des champions. Quels sont les mauvais plans à éviter ? Quelles sont les bonnes affaires du premier tour ? Analyse du gratin européen pour mener à Kiev.

Modififié

AS Monaco



Placé dans le chapeau 1 grâce à son statut de champion de France, le demi-finaliste de la dernière édition a pour l’instant vendu trois joueurs de son onze titulaire la saison passée : un défenseur (Mendy), et deux milieux de terrain (Bernardo Silva, Bakayoko). Pour le reste, même si le dossier Kylian Mbappé brûle depuis les récentes offensives du PSG, rien n’est encore officialisé. De fait, l'AS Monaco débarque donc avec une équipe encore solide et des arrivées prometteuses, comme celles de Tielemans ou Ghezzal pour ne citer qu’elles.


Dès lors, Monaco va éviter tous les champions nationaux de sept pays différents (Espagne, Allemagne, Italie, Angleterre, Portugal, Russie et Ukraine). Mais en contrepartie, de très gros clients peuvent venir rentrer dans le lard des Asémistes. Le Barça touché dans son orgueil, l’Atlético de Madrid du Cholo Simeone ou les deux Manchester renforcés grâce à leurs mercatos respectifs constituent les adversaires les plus coriaces du chapeau 2. Pour ajouter du piment à cela, la menace napolitaine, Tottenham ou la passion de Liverpool pour la Coupe d'Europe peuvent faire monter la pression. Et cerise sur le gâteau, le RB Leipzig, le Feyenoord ou le Celtic donneraient alors au groupe une certaine idée de la mort.

Le pire tirage possible : AS Monaco, Manchester United, SCC Naples, Celtic.

Faire des théories alarmistes, cela va bien deux minutes. Dans la vie, il faut savoir aussi positiver et se dire que les Monégasques peuvent aussi avoir de la chance au tirage. En cela, retrouver le Borussia Dortmund en phase de poules rappellerait de bons souvenirs aux hommes de Leonardo Jardim, malgré les conditions particulières du quart de finale aller de la dernière édition. Le FC Séville resterait également un adversaire à leur portée. Faire un séjour à Bâle ou à Anderlecht, ancien tuteur de Youri Tielemans, ne constituerait pas non plus une grosse alerte. Enfin, une double confrontation contre les Slovènes du NK Maribor serait clairement la bonne planque de ce tirage.

Le meilleur tirage possible : AS Monaco, Borussia Dortmund, RSC Anderlecht, NK Maribor.



Paris Saint-Germain



À la suite de son mercato d’été explosif et l’arrivée de Neymar, le PSG peut attendre ce tirage avec le torse bombé. Pour sa deuxième saison à la tête de l’équipe, Unai Emery va désormais devoir faire face au grand défi imposé par le club de la capitale, à savoir atteindre pour la première fois depuis l’édition 1994-1995 de la C1 le dernier carré de la compétition. Si le système de l’époque pour faire partie du top 4 européen était différent, ce sont bien Bernard Lama, Alain Roche, Daniel Bravo, Vincent Guérin, Raí et George Weah qui constituent encore la meilleure équipe de l’histoire du club francilien en Ligue des champions.


AS Monaco oblige, le Paris SG a échoué pour la première fois dans la conquête du titre en Ligue 1 depuis la saison 2012-2013. C’était la mauvaise année, puisque les Parisiens se retrouvent désormais dans le chapeau 2. Une bonne et une mauvaise nouvelle à la fois, car le Real Madrid, le Bayern Munich, Chelsea ou la Juventus sont des adversaires potentiels. Prendre la Juve ou Chelsea, ce serait compliqué, mais cela éviterait au moins à Neymar soit de se déplacer au San Paolo de Naples ou à l’Olimpico de Rome en cas de rencontre avec la Vecchia Signora, soit d’affronter Tottenham ou Liverpool en cas de coup de Blues. Enfin, une virée dans l’antre du Celtic ou des retrouvailles avec le revanchard Jean-Kévin Augustin à Leipzig pourraient se transformer en piège.

Le pire tirage possible : Real Madrid, Paris Saint-Germain, Liverpool FC, RB Leipzig.

Là encore, une issue bien plus favorable est envisageable pour le PSG. Champion de leurs championnats nationaux, le Shakhtar Donetsk, fessé en 2015-2016 par Paris, et le Spartak Moscou sont les deux équipes à prendre lors de ce tirage. Dans le chapeau 3, les bons souvenirs d’Anderlecht ou de l’Olympiakos, tous les deux rencontrés lors de l’édition 2013-2014, s’avèrent être les meilleures options. En dernier recours, Qarabag permettrait à Neymar de peaufiner ses stats en Coupe d'Europe.

Le meilleur tirage possible : Shakhtar Donetsk, Paris Saint-Germain, Olympiakos Le Pirée, Qarabag.



Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 6 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 6 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9