En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Tirage au sort
  3. // Quarts de finale

C1 : Le PSG prend le Barça !

Tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des Champions : le PSG affrontera le FC Barcelone. Les autres matches : Malaga-Dortmund, Galatasaray-Real Madrid et un énorme Juventus-Bayern Munich.

Modififié
PSG - FC Barcelone

Les supporters du PSG le craignaient : la vérité est tombée des petites boules de Nyon. Le PSG affrontera le FC Barcelone. Un match de prestige pour le PSG, qui attendait encore de se mesurer à un très grand d’Europe cette saison. Bah les voilà servis. Les Parisiens affronteront donc le Barça de Messi, qui vient de sortir le Milan AC après un match retour totalement fou, et une remuntada réussie. La tâche est évidemment compliquée pour les Parisiens. Le FC Barcelone, déjà assuré d’être sacré champion d’Espagne, va évidemment tout miser sur la Ligue des Champions, pour remporter une quatrième Coupe aux grandes oreilles en l’espace de huit saisons. Le PSG, pour sa part, retrouve les quarts de finale de C1 après 18 années d’absence. La belle coïncidence, c’est que la dernière fois qu’ils ont participé à un quart de finale de C1, en 1994/95, ils y affronté et sorti le Barça. Bon, certes, ce n’est plus le même Barça. Mais comme ça, pour la superstition, c’est toujours bon à prendre. Ce PSG-Barça, c’est également l’occasion de nouvelles retrouvailles entre Zlatan et le Barça, même si le Suédois ne pourra pas disputer le match aller à cause de sa suspension. On a également hâte d’assister au duel Thiago Silva-Messi, un duel qui n’avait pas pu avoir lieu l’an dernier, lors des quarts de finale de C1, puisque le Brésilien, alors au Milan AC, était blessé. Enfin, de jolies retrouvailles entre l’ancien Madrilène Beckham et le Barça. De bons souvenirs pour le Spice Boy qui, au Camp Nou, a remporté une Ligue des Champions, lors d’une folle soirée de mai 1999. Au bon souvenir d’Ole Günnar.

Galatasaray - Real Madrid

Mourinho, quelque part, va écraser une petite larmichette. Son Real Madrid affrontera Galatasaray. Le Mou va ainsi retrouver en face de lui Didier Drogba, son buteur du temps de Chelsea, et Wesley Sneijder, avec lequel le coach portugais a soulevé une Ligue des Champions il y a trois saisons. Sur le papier, on serait évidemment tenté de dire que le Real Madrid s’en sort très bien, et que Galatasaray est peut-être l’équipe la plus faible de ces quarts de finale. Mais attention. Les Turcs ont eu un parcours assez tranquille, puisqu’ils ont terminé deuxièmes d’une poule avec United (qu’ils ont battu à Old Trafford !), Cluj et Braga. En huitièmes, Galatasaray a sorti Schalke, qui n’est pas non plus le plus redoutable des adversaires. Mais justement, ce parcours a permis à l’équipe de Fatih Terim d’accumuler de la confiance. Des joueurs se sont révélés, comme ce Burak Yilmaz, ex Trabzonspor, meilleur buteur de la compétition, à égalité avec Cristiano Ronaldo. Le Real Madrid, de son côté, va tout donner pour aller chercher une C1. Pour la Liga, c’est déjà raté, les Madrilènes n’ont donc plus que la Ligue des Champions (et la finale de Coupe d’Espagne) à jouer. Pour le Mou, ce serait l’occasion d’aller en chercher une troisième avec un troisième club, et pour le Real d’aller en décrocher une dixième. Que Mourinho soit tout de même attentif à ses anciens poulains : il n’y a rien de plus dangereux qu’un ex.

Malaga - Borussia Dortmund

Les Baléares, les Canaries, l'Andalousie, la Costa Brava... L'Allemand adore squatter chez les amis espagnols, c'est bien connu. Par exemple, son implantation à Majorque est telle (journaux dans la langue de Goethe, rues entièrement germanisées...) qu'on la considère comme étant le 17ème Land du pays. Aussi le Borussia Dortmund ne sera pas si dépaysé que cela en se rendant du côté de Malaga. Si le tirage peut sembler clément, Marco Reus et ses copains devront se méfier du squad de Manuel Pellegrini (qui réussit pour la seconde fois – après Villarreal - à faire découvrir la C1 à un club espagnol, respect). Après avoir sorti le Shakhtar Donetsk, voilà que se pointe une nouvelle team qui joue au ballon, et qui est invaincue à domicile depuis le début de la compétition. Mais la perspective d'un match retour bouillant au Westfalenstadion ainsi qu'une possibilité de revenir sur le devant de la scène devrait motiver les Schwargelben à donner le meilleur d'eux-mêmes pour rejoindre les demi-finales. Car le temps commence à être drôlement long, depuis 1997. Lars Ricken, putain.


Bayern Munich - Juventus

On ne va pas se leurrer : PSG-Barça, c’est bien, c’est excitant, mais le vrai gros choc de ces quarts de finale, c’est Bayern Munich-Juventus. Le futur champion d’Allemagne contre le futur champion d’Italie. Deux équipes solides, avec deux styles de jeu pas si éloignés que ça. Cette saison, les deux formations marchent sur leur championnat et écrasent la concurrence. Le Bayern compte 20 points d’avance (!), la Juve 9. En Ligue des Champions, les Bavarois sont toutefois apparus un peu plus inconstants. Ils ont été battus en phase de poules par le BATE Borisov, et se sont inclinés en huitième de finale retour face à Arsenal, même s’ils avaient déjà fait le taf au match aller. La Juve, en revanche, va très fort en Ligue des Champions. Elle est partie doucement, mais est montée en puissance. La Vieille Dame, surtout, ne prend pas de buts : 4 buts encaissés seulement dans la compétition, qui plus est lors de ses trois premiers matches. Elle n’a plus encaissé le moindre but depuis 490 minutes, avec des succès autoritaires face à Chelsea (3-0) ou au Celtic (3-0). Le Bayern va donc devoir faire parler son incroyable force de frappe offensive (67 pions inscrits en 25 journées !). Toutefois, gare au blocage psychologique du Bayern face aux clubs italiens. Les dernières rencontres face à l’Inter (2010, 2011) ont été plutôt traumatisantes, sans parler de la demi-finale de l’Euro. Avantage psychologique blanc et noir ?


Eric Maggiori, avec Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



vendredi 16 février 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 21 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 16 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8