En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

C.Ronaldo: 40 buts, et alors ?

Cristiano Ronaldo tient son record et le Real son lot de consolation. Sauf qu'aucun des 40 buts n'aura servi à quelque chose. Comme l'an passé, le champion, c'est le Barça et le meilleur, c'est Messi.

Modififié
« On verra bien qui pourra battre mon record » fanfaronne Ronaldo avant de partir en vacances. L'homme-but vient de lâcher une bombe à fragmentation : 3053 minutes jouées, 244 frappes (dont 98 cadrées), 1 tir toutes les 12 minutes, 1 but toutes les 76 minutes, 40 buts marqués, 4 de la tête, 8 pénalties, 4 coups francs directs, 28 du droit, 8 du gauche, 9 passes décisives. En claquant son huitième doublé de la saison, CR7 enfonce la porte des vitrines du Real, de la Liga et du sport européen. Le Real passe au passage la barre des 100 buts à la barbe du Barça (92), Mourinho égalise la marque des 102 buts de Pellegrini et Ronaldo repart avec l'Oscar du meilleur acteur. Le monde est merveilleux et tout le monde est content. Maintenant c'est officiel. Ronaldo ce n'est pas du foot, c'est de l'athlétisme.

Il faut sortir les vieilles archives et les bouliers poussiéreux pour trouver quelque chose de semblable. Il y aurait bien cette saison 1971-1972. Cette année-là le Bayern de Beckenbauer, Breitner et Gerd Müller entamait son règne sur le monde en remportant le championnat et la Coupe des Coupes. A 26 ans, Gerd Müller pesait déjà 40 buts en 34 matchs de championnat. Et puis il y aurait aussi Dixie Dean et ses 60 buts pour Everton en 1928. L'autre club de Liverpool sera champion cette saison-là. Et puis il y aurait Manu Aznar et ses 45 buts marqués qui donnent le titre à l'OM en 1943. Désormais, au milieu des vieilleries trônent un gamin de Madère rempli de gel, de crème et de fierté. Sauf que Ronaldo et ses 40 buts en championnat (41 selon Marca, cf but contré à la Real Sociedad) n'auront servi à rien. Pour la première fois de son histoire, l'homme passe au-dessus de la barre des 40 buts inutiles.

La question Ronaldo

Il le sait bien Cristiano, ses 40 buts font sourire au paradis des buteurs : « Le Pichichi ça ne suffit pas. L'année prochaine le Real doit gagner plus de titres » . Même Hugo Sanchez et ses vulgaires 38 buts (ancien record en Liga) ont contribué à écrire l'histoire du Real. La Quinta del Buitre régnait sur l'Espagne et remportait son cinquième championnat consécutif. Ce qui différencie un buteur d'un vulgaire acrobate, c'est son utilité historique. Müller est un dieu car il a fait gagner le Bayern et Hugo Sanchez est une légende parce que c'est lui le buteur de la Quinta del Buitre. L'homme bionique portugais est certes un sportif complet, une icône d'une certaine mode et le père d'un enfant caché. Certes Ronaldo a planté 11 buts lors des 4 derniers matchs, mais cette saison, c'est le Barça qu'il fallait battre pour être le meilleur. Or, CR7 contre le Barça cette saison, c'est 2 buts en 5 matchs. Il y a bien cette Coupe du Roi mais dans une valise de héros, une coupe ne pèse pas bien lourd.


Marca a beau célébrer « le meilleur pichichi de tous les temps » , il n'est pas nécessaire d'être Columbo pour se rendre compte que quelque chose cloche. Non seulement le Real 2010-2011 n'a pas gagné les bons matchs (contre le Barça) et n'a pas remporté les bons titres. Mais pour la première fois de son histoire, son Pichichi n'est même pas Champion d'Espagne. Le but de Ronaldo en finale de Coupe du Roi n'aura servi qu'à sauver Florentino Perez du fiasco. Ces deux-là sont maintenant unis pour la vie. D'un côté, 153 buts en championnat depuis ses débuts, 86 en deux saisons au Real toutes compets confondues, l'obsession du but parfait et 3000 abdos par jour. De l'autre 350 millions d'euros en deux étés, l'obsession du galactique et 110.000 employés. Au total, ces deux-là n'ont pas fait mieux qu'un titre en deux saisons et six compétitions disputées. Pour ne pas être ridicules, l'histoire devra s'écrire en 2012. Sinon ? L'enfer.

Par Thibaud Leplat, à Madrid

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 3 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 4 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12
À lire ensuite
Arsenal fait un four