En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Sélection
  3. //

C'était Olof Mellberg

Olof Mellberg annonce sa retraite, et le football suédois tourne une page de son histoire. Celle des vingt dernières années. Un communiqué de presse surprise au tout début du mois d'août, celui de la reprise, et c'est fini. Un excellent jeu aérien, une relance correcte, une barbe fantastique, mais surtout un personnage, de la Premier League à la Juve, d'Olympiakos à Villarreal. Un nom qui respire la force et le courage, une dégaine de viking qui suffisait pour faire déplacer des milliers de Suédois à chaque compétition internationale. Olof Mellberg n'aura jamais été un très grand joueur, mais le football dit au revoir à un vrai bonhomme.

Modififié
Nous sommes en mai 2008, et une nouvelle saison sans titre se termine pour le club d'Aston Villa. Après sept années de loyauté et de duels gagnés, Olof Mellberg joue son dernier match pour les Villans. La scène a lieu à Upton Park, l'antre de West Ham. Ils sont environ 3200 supporters de Villa à avoir fait le déplacement. Et un steward les attend avec, pour chacun, un maillot officiel que Mellberg a payé de sa poche. Un geste qui en dit long sur une carrière bien remplie. Après quelques mois en Allsvenskan, sous les couleurs fortes de l'AIK, Mellberg est déjà champion à la maison. À 20 ans, direction la Liga et le Racing Santander. Trois ans d'apprentissage, de travail sur la relance, et de passes appuyées. Même s'il est dans le Nord de l'Espagne, Mellberg force son football. Alors, un an après l'Euro, à 23 ans, Olof revient sur un chemin plus naturel : en route pour la Premier League, ses coups de tête, ses duels, ses pluies, ses ballons suspendus dans le ciel, ses rebonds. Le football que la Suède aime. À Birmingham, pour Aston Villa.

Élu meilleur joueur de la saison par ses supporters à de nombreuses reprises, Mellberg gagne le privilège de porter le brassard au bout de deux saisons. En 2003, il remporte le Guldbollen, trophée récompensant le meilleur joueur suédois de la saison. Mais alors que Mellberg s'impose comme une valeur sûre en Premier League et en sélection, en défenseur central ou en arrière droit, Aston Villa ne décolle pas. À 30 ans, avec déjà un statut de vétéran, le Swede fait ses valises et accomplit son destin de Viking : il voyage. La Juventus de Ranieri d'abord, où il totalisera 31 titularisations, mais partira avec une réputation de forgeron. Puis la gloire avec l'Olympiakos, trois saisons durant lesquelles il aura tout fait pour s'approcher du statut de dieu grec. Un détour par l'Espagne, ensuite, pour faire remonter Villarreal en première division, et se donner une bonne dose de frissons. Et enfin Copenhague, pour la Ligue des champions. Et pour marquer un but contre la Juve, le seul endroit où il n'aura pas convaincu ses supporters. Sans le célébrer, évidemment.

« Le meilleur défenseur suédois de tous les temps » ?


Zlatan est au stylo, après l'annonce de la retraite du barbu : « C'est le meilleur défenseur suédois de tous les temps. » Ibra oublie Patrick Andersson – qui a gagné la Ligue des champions, lui – et fait la promotion de son meilleur pote en sélection. Avec Daniel Majstorović (l'homme qui se fait les croisés sans broncher) et Christian Wilhelmsson, les quatre formaient un « gang » . Un groupe qui aura été suspendu de sélection en septembre 2006, pour un couvre-feu non respecté. Et un groupe qui n'existe plus. Si Zlatan semble si triste, c'est parce qu'une page se tourne. En Suède, il y a la finale de 1958 et le rêve gâché par Pelé, il y a l'épopée américaine de 1994, et puis il y a l'époque Mellberg. Quatre Euros et deux Coupes du monde. 2000, 2002, 2004, 2006, 2008, 2012. Les attaquants auront changé, d'Henrik Larsson à Zlatan Ibrahimović en passant par Ljungberg, Allbäck ou Elmander, mais l'arrière-garde n'aura jamais bougé. Avec le numéro 3, Mellberg aura été le symbole de cette sélection suédoise des espoirs non rendus. En 2006, c'est Teddy Lučić qui craque et fait couler le drakkar contre l'Allemagne en huitièmes de finale. En 2008, c'est Hansson qui plie face à David Villa. Zlatan aura certainement pensé qu'il aurait fallu produire un deuxième Olof.

La dure loi du défenseur central


Mais alors, pourquoi Mellberg n'a-t-il pas gagné la Premier League alors qu'un type comme Joleon Lescott est double champion ? En Espagne, certaines rumeurs l'avaient envoyé à Valence, époque Benítez. Après le Racing, Chelsea et Arsenal avaient aussi tenté leur chance. Alors, Mellberg aura toujours privilégié le temps de jeu, et d'ailleurs il aura toujours joué (plus de 500 matchs en club, pour 117 sélections). Il aura aussi gagné quelques titres, du championnat suédois au championnat grec. Et il aura été acclamé presque partout où il est allé. Une carrière qui fait penser à celle d'Henrik Larsson, sans la période Barça et les deux passes décisives en finale de Ligue de Champions, c'est-à-dire à la fois peu et beaucoup. En toute logique, Mellberg aurait dû – aurait pu – servir un Manchester United durant quelques saisons, le temps de donner un peu plus de prestige à un nom déjà bien chargé, et de vivre de plus grands défis. Mais la profession de défenseur central ne répond qu'à ses propres logiques.

Pour certains, il faut seulement « que cela tienne » . Certains clubs cherchent des types pour « faire le boulot » , les meilleurs ne jouent pas dans les clubs les plus prestigieux – il n'y a qu'à voir la défense du Milan depuis le départ de Nesta et Thiago Silva – et le manque de highlights et de statistiques fait préjudice au poste qui reste peut-être pourtant le plus noble du jeu, avec celui de gardien de but. C'est la nature même d'une position où tu es bon si l'on ne te voit pas trop : tu n'as pas toujours la carrière que tu mérites. Certains défenseurs hors normes marquent le football par leur élégance ou leur conduite de balle, de Maldini à Zanetti, mais les autres laissent souvent plus de traces par leur état d'esprit, leur look ou leurs erreurs. Pepe est un défenseur extraordinaire, mais il survivra dans les mémoires pour certaines actions malheureuses. En exagérant, on peut dire que Ramos a convaincu le monde entier une fois qu'il s'est coupé les cheveux. Ainsi, le plus souvent, les plus grands défenseurs centraux s'imposent surtout par leur leadership extraordinaire, peu importe l'inévitable répétition des erreurs. Ce sont des Vidić, des Terry, des Puyol. Et en termes d'état d'esprit, Mellberg était un grand champion, mais s'il n'a jamais eu les attaquants pour lui faire gagner les plus beaux titres.

Ragnar Lodbrok ou Stefan Edberg ?


À part Ronaldo, Zlatan Ibrahimović n'avait d'ailleurs jamais montré autant de respect pour un autre joueur : « Olof était la personne qui me mettait au défi. C'est lui qui me poussait à vouloir faire plus sur un terrain. Il avait une mentalité de gagnant différente des autres. » Hier, le quotidien suédois Aftonbladet décrit ainsi le personnage : « Jouer au foot ne l'intéressait pas, c'était le fait de gagner des matchs de foot qui l'intéressait. » Le joueur lui-même admettait en 2003 : « Je n'ai quasiment pas joué au football jusqu'à l'âge de 14-15 ans. » En fait, ce n'était pas son premier amour. À l'époque, Mellberg était un apprenti tennisman. D'ailleurs, il ne fait aucun doute que cette barbe aurait dû finir sur le central de Wimbledon. En tant que tennisman, Olof est arrivé au football en connaissant le poids des mots « victoire » et « défaite » . Au tennis, il n'y a pas de gris, pas de match nul, pas de débat sur le mérite. Tu gagnes et tu vis jusqu'au prochain tour. Tu perds et tu meurs pour toujours. Une mentalité qui aura profondément séduit l'insatiable Ibra.

La Suède aurait voulu qu'il revienne, pour le championnat, pour les gens, pour l'AIK. Patrick Andersson était revenu à Malmö, lui. Mais pas Mellberg. À l'image d'Andrea Barzagli, autre défenseur central barbu qui avait affirmé la saison dernière qu' « en tant que défenseur, je ne m'amuse jamais » , Mellberg justifia ainsi son non-retour, de manière sérieuse et sincère : « Je reconnais que je ne suis pas le genre de type à continuer à jouer simplement parce que c'est super sympa. Je suis plus à l'aise quand il y a des nerfs et de la pression. Ce sont les grands matchs qui me donnent envie. En étant précis et grave, je dirais que pour moi le football n'est pas un jeu. » C'est bien plus que ça, comme le disait Bill Shankly.

Par Markus Kaufmann
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 5 Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 6 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 48 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 2 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26
À lire ensuite
Zlatan pour eux