En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Copa América 2015
  3. // Bilan

C'était le théâtre de la Copa América

Qu'est-ce qui fait une grande compétition, finalement ? Le nombre de buts ? Les grands noms ? Le niveau de jeu ? Les tribunes ? Les jolies images ? Le vainqueur final ? Le suspense ? Ou les petites histoires ?

Modififié
Le numéro 7 d'Alexis Sánchez se penche sur le côté et laisse le ballon flotter délicatement dans l'air pollué de Santiago. Le ballon de la Copa América est parti pour toujours. Un tir au but piqué par la grande star locale, dans le grand stade local, pour la grande sélection locale, et voilà que l'aventure est bouclée. Le stade explose. Le ballon finit de tourner dans les filets. Leo Messi regarde la pelouse comme s'il allait y trouver des réponses sur le niveau de ses coéquipiers ou celui de la défense chilienne. Jorge Valdivia court la bouche ouverte parce que son pays est champion de quelque chose pour la première fois de sa longue histoire. Les larmes coulent sur les joues de Javier Mascherano et voyagent sur toutes les joues des supporters argentins ayant traversé les Andes pour vivre la tragédie de plus près. Et, enfin, Jorge Sampaoli laisse retomber la pression qui faisait chauffer son crâne chauve et balader ses courtes pattes depuis 24 jours. Car après plus de trois semaines d'attente, ceux qui ont suivi la Copa América ont enfin eu la réponse à leur énigme. Le Chili a gagné et a joué le meilleur football de la compétition. Messi, Neymar et James n'ont pas suffi. Et Luis Suárez a manqué. Mais une fois que ces lignes sont écrites, que reste-t-il vraiment ?

La construction d'une attente


Une compétition internationale, a posteriori, n'est donc qu'une ligne de plus dans l'histoire. C'est presque un constat, la réponse à une question. Qui a gagné la Copa América 1995, par exemple ? L'Uruguay, en battant le Brésil en finale, aux tirs au but. Et c'est tout ? Une fois que la compétition est terminée, le vainqueur raflerait la mise et s'approprierait ce qui reste pourtant une aventure humaine de près d'un mois, engageant douze nations et des millions d'amoureux du ballon ? Impossible. Comme tous les grands tournois, cette Copa América a avant tout été une belle attente. Une attente jamais assez longue. Jeudi 11 juin 2015, à l'Estadio Nacional. Alexis Sánchez tente ses premiers crochets épicés, et on imagine déjà Leo Messi redescendre en diagonale tout le terrain face au Paraguay deux jours plus tard à La Serena. Le 13 juin, justement, alors que l'Argentine vient de se faire rejoindre par un imprévu nommé Lucas Barrios, on se demande quel visage va montrer le Brésil le lendemain de l'autre côté du pays, à Temuco. Et ainsi de suite.

Une fois que toutes les nations sont entrées dans la compétition, la réflexion et les rêves ont été emmenés sur les prochains tours. Qui va finir premier ? Quel favori va tomber sur un autre gros dès les quarts de finale ? En parallèle à toutes ces interrogations structurelles, la Copa América a évidemment offert d'autres débats autrement plus substantiels. Le Chili peut-il aller au bout avec sa possession ? Quand est-ce que Leo Messi va-t-il définitivement apparaître et régler tous les problèmes collectifs argentins d'un coup de baguette magique ? Les épaules frêles, mais vives de Neymar peuvent-elles porter les attentes de plus de 200 millions d'habitants ? Un tournoi se vit au quotidien à travers la construction d'une attente, d'un suspense. Il y a douze équipes au départ. Et à la fin il ne reste plus que onze perdants, un champion, et une tonne d'émotions.

Effort et grandes vacances


Qu'est-ce qui importe le plus pour juger de la grandeur d'une compétition ? Cela pourrait être le niveau de jeu. Au Chili, les nations sud-américaines, accompagnées par la Jamaïque et le Mexique, ont dévoilé un jeu peu fluide. Si les quatre demi-finalistes ont bien été les quatre sélections qui jouaient avec les idées les plus claires, peu d'équipes ont pris l'initiative dans le jeu. D'ailleurs, la compétition restera pour toujours marquée par la crise de l'animation offensive brésilienne, les contre-performances colombiennes et le manque de ressources offensives des Uruguayens. Sur les cinq favoris de la compétition, trois ont déjoué. Mais ça n'a pas empêché d'offrir un beau spectacle, des transitions péruviennes à l'organisation paraguayenne en passant par la réduction des espaces à l'uruguayenne, et enfin surtout le mouvement chilien. Le quart de finale Chili-Uruguay, par son intensité, sa tension, l'opposition des styles de jeu et ses petites histoires, restera d'ailleurs certainement le grand moment de la Copa América 2015. Un match très sud-américain, fait de tacles gras et de petits ponts fins. Des latéraux grossiers et des milieux élégants réunis pour offrir un spectacle nuancé, fascinant, culturel. De toute façon, « le foot, ici, c'est un effort » , dit Ivan Zamorano.

Heureusement pour l'attente, les deux autres favoris se sont retrouvés en finale. Si l'attente a été belle, c'est bien parce qu'elle a été prolongée jusqu'à la dernière torsion de la cheville droite d'Alexis Sánchez, après deux heures d'une finale rêvée. L'Argentine et le Chili ont rythmé cette Copa América parce qu'ils ont insisté sur leur identité et qu'ils ont tous les deux grandi à leur manière. L'Albiceleste dans le jeu, la Roja dans la tête. Et si la finale a accouché d'un 0-0 plus tendu et physique que technique et lyrique, le spectacle et le suspense ont été au rendez-vous. Parce qu'une grande compétition, c'est comme les grandes vacances. Ce n'est pas le nombre d'endroits visités qui importe, et ce n'est pas le nombre de buts qui comptent. L'essentiel n'est pas d'avoir vu la mer, et le fait de ne pas avoir vu Messi gagner n'est pas non plus primordial. L'important, c'est le vécu. Les émotions, la tension ressentie, le bonheur soulagé, la surprise imprévue. Et les souvenirs. Or, les petites histoires de grande importance n'ont pas arrêté de se multiplier en trois semaines.

Quelques photos


Il y a eu le match d'extra-terrestre d'Arturo Vidal contre le Mexique, suivi de son accident et son erreur profondément humaine. L'accident de géographie – très drôle – d'Edinson Cavani, suivi de l'accident – très grave – de son père. Il y a eu le match monumental de Neymar contre le Pérou, suivi de son énervement contre la Colombie, et sa logique suspension. La révélation de Murillo. La compétition complètement absurde de Thiago Silva, passé de remplaçant à leader, puis de héros à zéro. Les numéros de Valdivia contre la Bolivie et l'Uruguay. Le match maradonesque de Messi contre le Paraguay, suivi de la finale perdue. Les appels de Charles Aránguiz. Il y a eu l'histoire de ce Paraguay plus modeste et déterminé que jamais, grand champion des matchs nuls. La fausse surprise des buts d'Edu Vargas. Il y a eu le Pérou qui a joué un football à la hauteur de son maillot légendaire. L'amour du peuple chilien pour Gary Medel. Il y a eu cet Uruguay orphelin de son seul génie qui est passé à dix minutes de s'offrir une séance de tirs au but méritée. La science du jeu de Marcelo Diaz. La tragédie argentine et les larmes de Mascherano. Cette Copa América, c'était beaucoup de football au milieu d'un grand théâtre humain.



Par Markus Kaufmann, à Santiago du Chili À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
il y a 53 minutes Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 1 il y a 1 heure Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 8 il y a 2 heures Ronaldinho sait toujours y faire 1 il y a 2 heures Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux il y a 4 heures Le récap de la #SOFOOTLIGUE 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:56 Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 7
Hier à 11:01 Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 32 Hier à 10:57 Le but fou d'Enzo Pérez 13 Hier à 10:00 Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20