1. // Foot & Justice
  2. // Procès Yann Lorence

C'était le drame de trop

Le procès Yann Lorence​, le supporter du PSG tombé dans le coma et décédé après s'être fait tabasser devant le Parc des Princes​ début 2010​, s'ouvre aujourd'hui. ​Retour sur le drame qui a cristallisé le conflit Auteuil/Boulogne et ​engendré la mise en sommeil ​du​ mouvement ultra à Paris.

Modififié
635 46
Il y a dix ans, jour pour jour, la famille du PSG se réveillait en apprenant la mort de Julien Quemener. Ce jeudi 24 novembre 2016 s’ouvre le procès Yann Lorence. Comme Julien Quemener, Yann Lorence était supporter du PSG. Comme lui, il est mort aux abords du Parc des Princes un soir de match. La comparaison s’arrête là. Les circonstances, le contexte sont radicalement différents. Les conséquences, aussi. C’est la mort de Yann Lorence qui a poussé le président du club de l’époque, Robin Leproux, à mettre en place son fameux « plan Leproux » pour pacifier les tribunes – avec les conséquences que l'on connaît sur les ultras de la capitale et l’ambiance au Parc des Princes.

PSG-OM sans les supporters marseillais


Le 28 février 2010, le Paris Saint-Germain reçoit l’Olympique de Marseille en championnat. Les Marseillais ont boycotté le déplacement à Paris à cause de mesures de sécurité prises par les autorités qu’ils jugent répressives. Pourquoi ? Parce qu'il faut rappeler le climat ultra-tendu du match aller : le 25 octobre 2009, la Ligue avait reporté au dernier moment la rencontre au Vélodrome pour cause de grippe aviaire chez trois joueurs parisiens, alors que les supporters parisiens étaient déjà présents à Marseille. Il y eut de nombreux dégâts matériels, plusieurs blessés dont un Parisien renversé sciemment par une voiture. Mais cette fois-ci, ce soir de février 2010, il n’y aura pas de bagarres entre Marseillais et Parisiens. À la place, un climat de tension couve entre les deux entités de supporters parisiens : Auteuil et Boulogne, deux tribunes culturellement très distinctes qui se sont longtemps respectées, jusqu’à ce que les relations pourrissent à partir de 2003 avec la montée en puissance d’Auteuil (bagarres en déplacements, provocations des deux côtés, notamment). À deux heures du coup d’envoi, environ 150 supporters, estampillés Boulogne, se dirigent vers le virage Auteuil avec ​la volonté d’en découdre. Après s’être donné rendez-vous en fin d’après-midi au bar Park’s Boulevard (16e arrondissement de Paris) avec d’autres supporters de la tribune Boulogne (qui ont, eux, décidé de rejoindre leur tribune), ils contournent le dispositif policier jusqu’à arriver devant le virage Auteuil et tapent sur tout ce qui se présentent à eux. Alertés par la situation, de nombreux membres du virage Auteuil (et de la tribune G), qui étaient déjà dans les gradins, quittent leur tribune pour mener une contre-charge. Le tout, sous les yeux des CRS qui n’interviennent pas. Très rapidement, Auteuil se retrouve en surnombre. Les supporters de Boulogne battent en retraite. Pris dans la bagarre, mis au sol, tabassé, Yann Lorence, trente-sept ans, abonné de longue date de la tribune Boulogne, ne se relèvera pas. Il tombe dans le coma et sera déclaré « cliniquement mort » le 17 mars 2010.

La vidéo qui suit est filmée depuis la tribune G, le quart de virage qui jouxte Auteuil :

Youtube

Membre de la Casual Firm


Yann Lorence était-il de la première charge initiée par les 150 supporters de Boulogne ? Si l’homme était ​bien ​un membre historique de la Casual Firm, l’une des principales bandes de hooligans de Boulogne, les sources du Kop of Boulogne soutenaient à So Foot en 2010 qu’il s’était « rangé » et qu’il ne faisait pas partie de la première charge (So Foot #75). Au contraire de ce qu’affirmaient alors les échos venus de la tribune Auteuil. ​Six ans et demi après les faits, les accusés, Romain L., trente-sept ans, et Jeremy B., trente-cinq ans, comparaissent devant la cour d’assises de Paris jusqu’au 30 novembre pour « violences volontaires commises en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner » . Ils encourent jusqu'à vingt ans de prison.

​Par Florian Lefèvre ​
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

John Fitzgerald Wilis Niveau : District
Le mec était la pour se taper non ??? Ben il s'est fait taper... voilà pas besoin d'en faire des tonnes
Sombre merde.
John Fitzgerald Wilis Niveau : District
Je vois pas pourquoi tu dis ça, si il était resté tranquille dans son virage il pourrait encore profité de la folle ambiance du parc
el gregom Niveau : DHR
Pourquoi sombre merde ? Je sais pas, argumente, c'est un peu léger là.

Pour toi, c'est tolérance et compréhension pour ces cons d'ultras qui aiment se foutre sur la gueule ?

Il est mort, c'est triste mais ça fait partie des risques de leur jeu d'abrutis.

Et comme d'hab, ça tombe sur un pauv' gars rangé des voitures qui passait par là par hasard.
TheDoctor Niveau : DHR
J'approuve

A cause de quelques débiles (ce malheureux "supporter" tué en faisait parti quoi qu'on en dise) on a clairement tué ce pourquoi les gens se déplaçaient au parc soutenir leur équipe.

Là on tombe dans le domaine du hooliganisme. Ses petits copains faisant parti de cette rixe devraient être également juger au même titre que les assaillants de Auteuil point barre.

Quid des hooligans anglais salement amochés par les grands méchants russes ? Queue dalle, tu joues tu payes.
C'était pas un ultra. Apprends à lire, footix.
Vous faites vraiment pitié el gregom et TheDoctor à parler de choses qui vous sont de toute évidence totalement étrangères.
Vous vous êtes crus sur Facebook où sur le blog de Morandini ?
Par contre, c'est chaud d'écrire autant de bêtises en si peu de mots... Félicitations ! oO
Même si ce que tu dis est un peu extrême parce que quelqu'un est mort, c'est clair qu'à partir du moment où tu prends part à ce genre de baston, tu sais qu'il peut toujours arriver un drame de ce genre.

Et on passera sur le fait que ça se passe entre ultras du même clubs (ce n'est pas + grave qu'entre 2 ultras d'équipes opposées, c'est juste encore + con)
8 réponses à ce commentaire.
PaganBishop Niveau : DHR
Je ne connais pas bien tout ça mais ce que je comprends de l'article c'est que le gars est abonné de Boulogne, qu'il s'est fait taper dessus devant la tribune Auteuil plus ou moins ua même moment qu'une charge de Boulogne sur Auteuil. Du coup, c'est ce qu'on appelle "s'être rangé" ?

Ce qui n'excuse en rien le cas des mecs qui l'ont frappé à mort
La connerie à son état le plus pur.
Bald&bearded Niveau : CFA2
Faut dire un stade ca transpire pas l'intelligence. J'adore le football hein, mais ca vole quand même pas haut faut se rendre à l'évidence.
el gregom Niveau : DHR
C'est pas propre au foot, tu peux parler des foules en général.

D'après Desproges, lorsqu'on réunit des hommes leur intelligence ne s'additionne pas, elle se divise.
Loulou Nic au Lin Niveau : District
Ah pas mal cette citation, je la connaissais pas!

Je t'aurais bien mis un +1 mais ce pouvoir surnaturel m'a été enlevé.
Bald&bearded Niveau : CFA2
C'est d'ailleurs pour ca que j'ai dit "dans un stade" ; )
Desproges a aussi dit "L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase."

Un groupe de mouton c'est un troupeau, un groupe de loup c'est une meute,un groupe d'homme c'est bien souvent une bande de cons !
el.maestro Niveau : DHR
A chaque fois que je repense à cette histoire j'ai immédiatement une citation qui me vient, d'Einstein, très connue évidemment: "deux choses sont infinies: l'univers et la bêtise humaine. Mais pour l'univers je n'en ai pas acquis la certitude absolue"
La bêtise de certain me surprendra toujours...
5 réponses à ce commentaire.
La seule chose qu'on est certain de trouver quand on cherche un peu, c'est la bagarre.
J'étais au Parc ce soir la. J'suis parti au troisième but de l'OM. Aujourd'hui encore j'me dis que si la tête de Heinze qui longe la ligne après avoir touché le poteau était rentrée, le match n'aurait pas pu se terminer. La pire ambiance que j'ai vu au Parc, et de loin.
SpitShineTommy Niveau : District
Je veux tout d'abord préciser que je suis pas un fan de PSG, ni un mec qui déteste PSG.

Mais existe-t-il au autre club au monde ou les supporters du même club de foot se foutent sur la gueule.

Genre les mectons se frappent dessus parce qu'ils sont pas au même endroit dans le stade. L'étape suivante c'est quoi? Boulogne ligne de métro 4 contre Boulogne ligne de métro 13?

Ca choque personne?


Si moi je suis choqué.

La ligne 4 et la ligne 13 ne vont pas à Boulogne
SpitShineTommy Niveau : District
Pardon Ô dieu parisien tout puissant de n'être qu'un pouacre de province.

Plus sérieusement, j ai écrit 4 et 13 au hasard. Je me suis même demandé si c'était pas des Lettres qui désignaient les lignes de métro.

Putain et en plus je me justifie...
Ahah non mais ne t'inquiète pas, c'était du 2nd degré, ta question première était pertinente
Dans tous les clubs ou il y a plusieurs groupes d'ultras/hooligans vu qu'il en faut un qui règne sur la tribune. En Italie, dans la plupart des grands clubs, il y a eu des "guerres" afin de savoir qui a le pouvoir en tribune.
Absolument. Cas les plus connus: ASR Ultras (droite) vs CUCS (gauche) à la Roma dans les 90's, Irriducibili (ext droite) vs Eagles (apo) à la Lazio dans les 80's, Boys San (ext droite) vs Potere nerazzurro (ext gauche) à l'Inter dans les 70's, etc...
Au passage, c'est toujours une histoire de politique.
https://www.youtube.com/watch?v=c5lnQiazqOA

C'est pas vraiment une question de place dans le stade, c'est la culture des gens qui vont dans ces tribunes, Boulogne étant à dominante blanche/facho et Auteuil plus multi-culturel
SpitShineTommy Niveau : District
Mon rêve en srced.
Me faire arrêter par la police marocaine.

Mais merci pour ta réponse :-)
C'est très réducteur de les définir ainsi. Je connais des juifs qui préféraient aller à Boulogne qu'à Auteuil, pq le "multi-culturalisme" s'y exprimait en, au mieux, "anti-sionisme".
Oui c'est réducteur, je généralise pour expliquer rapidement que c'est pas une question de place dans le stade. Au Parc, tellement de choses font qu'il y a eu ces deux morts...
toto_da_don Niveau : CFA
C'était pas propre à Paris hein ! y'a eu des cas similaires en Argentine, au Maroc ou en Europe de l'Est, des endroits ou la ferveur est synonymes de bêtise par moment...
Un élément de réponse est que pratiquement aucune capitale ne dispose que d'un seul club en première division, comme Paris.
Dans les autres cas on trouve presque toujours deux clubs "opposés" en termes d'identité et de public (du moins historiquement), que ce soit politique, sociologique, etc... Surtout que les raisonnements notamment politiques sont souvent assez binaires dans le foot, y'a qu'à voir comme un groupe est très vite considéré "faf" ou "antifa".

On retrouve d'ailleurs ce genre d'opposition politique entre le PFC et le Red Star par exemple, le premier étant plus "à droite" et le second "à gauche" (énormes guillemets). Etant donné qu'ils se rencontrent bcp moins souvent que deux groupes d'un même club, c'est bcp plus facile à gérer pour tout le monde.
Pas d'accord, pcq même s'il y a plusieurs clubs, dans les tribunes de ces clubs il y a aussi plusieurs groupes ultras et ils sont pas forcement potes. En Italie ça arrive régulièrement des règlements de comptes en dehors du stade afin d'affirmer sa puissance sur un autre groupe.
J'enAiUneDe12cm Niveau : District
En Amérique du Sud, ça se querelle pour le "pouvoir" dans la tribune et ça peut aller très loin...
lol C'est pourtant on ne peut plus simple. En schématisant, puisqu'ici vous avez l'air plus doués pour commenter que pour vous informer et réfléchir... :
D'un côté, t'as des crânes rasés, et de l'autre des casquettes à l'envers.
Des alliances de raison existent, la plupart du temps, qd on traine dans le même stade, mais il suffit qu'1 ou 2 membres d'un côté ou de l'autre ait une poussée d'hormones et c'est le chaos.
14 réponses à ce commentaire.
Taper sur des supporters adverses, c'est deja tres con. Mais alors taper sur tes propres supporters...
2 réponses à ce commentaire.
Malheureusement j'ai cliqué sur la vidéo. Cela m'a fait penser à mon cousin Ultra chez les Verts qui s'était retrouvé pris dans une embuscade alors qu'il déambulait paisiblement dans les rues d'une ville Ukrainienne avant un match. Lui aussi s'était rangé. Après avoir pris part à de multiples rendez-vous sur aires d'autoroutes entre supporters. Quand on a vu sa gueule après on a compris qu'il était passé tout prêt.

Desproges a tout dit sur les dynamiques intellectuelles de groupe.
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Franchement on s'en fout un peu, le mec est dead mais pourquoi aller se taper contre d'autres abrutis, si tu aimes la bagarre tu as les sports de combat par exemple.

Le mec a joué au con basta
Les ultras chialent et jouent les vierges effarouchees depuis la mise en place du plan Leproux. Mais de fait, avant sa mise en place Auteuil/Boulogne c'etait vraiment n'importe quoi, et a cause d'eux l'ambiance dans tout le Parc et ses environs. Avoir des supporters qui chantent et qui font du bruit, c'est bien. Mais ne pas pouvoir aller voir un match de foot tranquille avec ses potes quand on a 15 ou 16 ans, ou encore moins avec des jeunes enfants parce que les abords du stade sont plein de bandes de cailleras ou de skins qui cherchent l'embrouille, ca faisait vraiment chier. Maintenant, les abords du Parc sont redevenus frequentables, merci Leproux. Et maintenant les ultras reviennent doucement, tant mieux. Mais j'imagine qu'au moindre debordement ils seront a nouveau foutus dehors et c'est tres bien qu'ils aient cette epee de damocles.
J'enAiUneDe12cm Niveau : District
Je n'ai jamais craint de me faire agresser ni craint pour ma vie autour et dans le Parc avant le Plan Leproux! Pourtant j'avais le matos de ma tribune bien en évidence, donc une cible potentielle pour la frange couillonne "d'en face" quand les temps étaient aux tristes guéguerres...
Faut arrêter un peu les conneries, le Parc c'était loin d'être un coupe gorge...
j'ai été abonné au parc plusieurs années d'affilé (tribune auteuil), j'étais mineur, et loin d'etre le cabarit le plus imposant...

Et pourtant je n'ai jamais eu aucune embrouille et je n'ai jamais ressenti cette sensation de peur...
2 réponses à ce commentaire.
J'ai fait mes études à Paris, je suis allé au parc en tant que spectateur, et en parcage (en venant par le métro)

Ce que je ne comprends pas à la vue de mes expériences au parc et dans le "quartier" c'est la possibilité, pour 150 mecs "lookés Boulogne" de parvenir à arriver jusqu'au virage Auteuil sans se faire repérer par les flics... Tu sors du métro, entre les crs, les policiers et les flics en civils, c'est pour moi impossible de passer, encore moins à 150...
Un mystère pour ma part
@bedeuze : Pour résumer car pas le temps et déjà évoqué :
Il n'y avait pas de barrage de flics comme habituellement sur l'avenue du parc des princes. (match à très haut risques, 2000 flics). Ils étaient en retrait, ils ont tout vu et ne sont pas intervenus.
Chacun en déduira ce qu'il veut mais les habitués de l'époque savent très bien.
Pour info, je suis rentré en G 2 mn avant la charge en faisant le même parcours que les mecs qui ont chargés.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
635 46