1. //
  2. // 19e journée
  3. // Milan/Atalanta

C'était la Florentia Viola

Alessandro Diamanti ne fait pas vraiment son retour à la Fiorentina. En fait, lors de son premier passage en 2003, le club s'appelait Florentia Viola et n'a disputé qu'une saison avec ce patronyme. Les principaux protagonistes la racontent.

Modififié
« On m'a appelé mi-août, et le championnat commençait deux semaines plus tard. Il n'y avait rien, pas de ballons ni de maillots d'entraînement et seulement 7,8 joueurs qui restaient des U19.  » Pietro Vierchowod s'en souvient comme si c'était hier. Nous sommes à l'été 2002 et l'ancien défenseur de la Sampdoria a accepté de venir au chevet de l'ex-Fiorentina de Vittorio Cecchi Gori, disparue suite à la faillite. Le club fut ainsi contraint de repartir en quatrième division (la Serie C2) et avec un nouveau nom : Florentia Viola, « le nom antique de la ville et, bien entendu, la couleur du maillot » , conclut le champion du monde 1982. Et oui, quand un club dépose le bilan, on le spolie de son patronyme, son écusson et ses trophées. L'huissier est passé par-là et n'a pas laissé une miette : « Il ne restait plus que les cendres. Il n'y avait même plus de centre de formation » , raconte Christian Riganò, buteur prolifique et principal protagoniste de cette saison dans les bas-fonds du football italien.

« On roulait en BMW là où il nous fallait un tracteur  »


Le salut viendra de la famille Della Valle. Entrepreneurs à succès avec les chaussures Tod's, les frangins Diego et Andrea sont bien décidés à ramener ce glorieux club à sa place. Les moyens sont là, mais il faut les adapter à la catégorie : « L'objectif était bien de revenir le plus vite possible en Serie A, un peu comme De Laurentiis au Napoli. Ils ont de suite investi, suffit de voir tous les joueurs qui sont passés en deux ans, pas loin de 100 peut-être » , raconte Riganò, qui enchaîne : « Moi, j'avais fait une grande saison à Taranto en Serie C1 avec une finale perdue en play-off contre Catania. Ce n'était pas un souci de descendre d'un cran pour la Fiorentina, je me disais aussi que c'était le meilleur moyen d'arriver en Serie A. On a d'ailleurs très bien commencé, puis on a calé jusqu'à la défaite 2-0 à Grosseto et le changement d'entraîneur. »

La victime est donc Vierchowod, qui défend légitimement son bilan : « Je suis parti en novembre, mais on était seconds après sept matchs avec une équipe sur laquelle pas grand monde n'aurait parié. Puis elle a été de nouveau renforcée en janvier. » Son successeur s'appelle Alberto Cavasin, un nom ronflant à l'époque : « Je restais sur trois années en Serie A avec Lecce, tout le monde disait que j'étais fou, mais pour moi, c'était gratifiant de venir à Florence » se souvient le coach. Seulement, la tâche n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser : « Le nom de Florentia Viola était relatif, il y avait l'hymne, les couleurs, le stade. Seulement, on était équipé d'une BMW là où il nous aurait fallu un tracteur. Et tant que tu n'as pas de route goudronnée, la béhème ne sert pas à grand-chose. »

« Chaque dimanche, c'était une finale de Champions League  »


Si les Della Valle mettent les moyens, le public apportera largement sa pierre à l'édifice, que ce soit à domicile avec plus de 20 000 abonnés, mais surtout à l'extérieur : « On évoluait souvent sur terrain neutre, car nos supporters se déplaçaient en masse, ainsi on a joué à Cesena contre Forli, à Siena contre Poggibonsi, à Arezzo contre la Sangiovannese. Ils étaient 5000 tifosi à nous suivre à chaque fois. Les clubs adverses n'étaient d'ailleurs pas mécontents, car ils touchaient le pactole à la billetterie » , se souvient Riganò. Effectivement, quand Fano, Brescello et Aglianese auraient-ils de nouveau eu l'occasion d'affronter un club d'un tel standing ?

« C'est une situation classique, analyse Cavasin, comme avec la Juventus en Serie B ou le Napoli en Serie C1. Des clubs avec ces traditions, ces infrastructures, mais aussi cette valeur technique, qui n'ont rien à voir avec le championnat concerné. Du coup, les adversaires jouent le match de leur vie et y pensent une semaine complète. C'était souvent des victoires 1-0 et des matchs à couteaux tirés. On aurait dit qu'on jouait une finale de Champions League tous les dimanches. Certes, on avait le meilleur effectif, mais il fallait tout donner. Et puis la plupart des équipes étaient également de Toscane.  » Riganò, lui, fait écho et confirme que ce n'était pas une partie de plaisir : « Le nom ne comptait pas, ça se passait sur le terrain, on a bataillé contre Rimini toute l'année, mais notre victoire chez eux 2-0 en février a été le tournant de la saison. »

Di Livio, Diamanti, Quagliarella… et Bochu


L'équipe avait été montée à partir des fameux « joueurs de catégorie » comme on dit en Italie, des mecs habitués aux batailles acharnées sur les terrains cabossés de Serie C : « Mais ce n'était pas simple pour eux qui devaient jouer devant 20 000 spectateurs à l'Artemio Franchi, alors qu'ils étaient habitués à 4000 ou 5000. Cette pression, mais aussi cette chaleur humaine, c'était nouveau pour eux  » , précise Cavasin. On retrouve aussi un jeune Diamanti qui arrive tout droit de Prato : « Je ne le connaissais pas, c'est Giovanni Galli, alors directeur sportif, qui l'a amené. Il me disait qu'il deviendrait un grand joueur, il en était fou amoureux et me parlait tout le temps de sa bravoure. Une véritable obsession. » Riganò, lui, se rappelle un mec qui « pensait à tout sauf à devenir un grand joueur, il le sait, je lui ai souvent dit. Il était un peu fou, mais dans le bon sens. Je lui en ai donné des calottes pour qu'il comprenne certaines choses ! »

L'attaquant sicilien fut d'ailleurs le véritable fer de lance de la Florentia Viola avec 30 buts marqués : « La tactique, c'était : donnez le ballon à Riganò, un peu comme Zlatan au PSG » , confie honnêtement Cavasin. On retrouve aussi un vieux Di Livio de 35 ans qui sortait du Mondial 2002, le seul à être resté malgré la faillite, un Quagliarella âgé de 19 ans et même un jeune Français, Matthieu Bochu débarqué durant l'hiver en provenance de Gubbio : « Il est devenu quoi ? J'ai perdu trace de lui, regrette Riganò, c'était un très bon mec et un ailier droit pas mauvais du tout. » Cette saison en enfer se termine finalement sur un triomphe, première étape vers un retour en Serie A dès l'année suivante, grâce à quelques arrangements bureaucratiques, entre autres, qui ont permis au club de sauter une division : « Le match de la montée contre Savona, devant 40 000 personnes, fut un grand moment. Voir le sourire de ces gens qui étaient dépressifs huit mois plut tôt, mais qui se sont retroussés les manches, en faisant 25 000 abonnés. » Ce n'est pas pour rien que la splendide Florence est le berceau de la Renaissance.

Par Valentin Pauluzzi Tous propos recueillis par VP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Connaissait pas ce pan d'histoire de la Viola, super article !

Par contre, le coup de pouce bureaucratique en Italie, ca fait super cliché, mais force est de constater que c'est plutôt vrai !
Ouaip, pas mal ce coup de pouce... Après on s'étonne qu'il y ait autant de "combinazione" dans ce beau pays qu'est l'Italie et parfois des scandales énormes où soit disant tout le monde est innocent selon la "justice" ! :D
Milan_forza18 Niveau : CFA
Le seul championnat avec autant de club historique c'est assez énorme.
Pardonnez mon ignorance mais quand vous parlez de "coup de pouce bureaucratique" vous parlez de quoi ?
La Fio était censée être promue en Serie B mais a été promue en Serie A ?
Et une des équipe qui était censée être promue de Serie B à Serie A n'a pas pu monter du coup ?
Il n'y a pas eu de protestation ?
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)