En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Disparition
  3. // Ascoli Calcio

C'était l'Ascoli Calcio

C'est officiel : le club d'Ascoli n'existe plus. Fondé en 1898, il était l'un des plus vieux clubs italiens en activité. Le 16 décembre, à cause d'une dette colossale, l'équipe des Marches a fait faillite. Triste, très triste épilogue d'une histoire longue de 115 ans. Retour sur dix moments forts d'histoire.

Modififié
Le premier club des Marches

Les Marches n'est pas la région la plus connue d'Italie. Peut-être parce que son nom ne sonne pas franchement comme un nom de région. En tout cas, c'est le 1er novembre 1898 que douze jeunes d'Ascoli fondent le tout premier club de sport (foot et cyclisme) de la région, qu'ils baptisent dans un premier temps la Candido Augusto Vecchi, en l'honneur du colonel du même nom, né dans les Marches et marié à une jeune femme d'Ascoli. C'est après la Première Guerre mondiale que le club prend le nom d'Union Sportive Ascolana avec, entre autres, l'inauguration en 1925 du stadio comunale dei Giardini avec, pour l'occasion, un match amical contre la Lazio. Des nouveaux clubs naissent petit à petit dans la région (l'Anconitana, la Fermana, la Sambenedettese) et Ascoli, alors considéré comme le grand club régional, dispute ses premiers derbys. La Seconde Guerre mondiale éclate, et c'est seulement à son terme que l'US Ascolana va devenir l'AS Ascoli. Le début d'une nouvelle histoire.

Le premier risque de faillite

Dans les années 50, très précisément lors de la saison 1954-55, Ascoli est déjà enclin à de graves problèmes financiers. Le club est même relégué en Promotion régionale, l'équivalent d'une D6 actuelle. Avec une dette de 12 millions de lires, le président Giammiro n'a pas d'autre solution que de contacter Mario Benvenga, neveu du célèbre éditeur Cino Del Duca (très populaire en France à l'époque), lui aussi né dans les Marches. Del Duca reçoit le SOS, et décide de sauver Ascoli. Il en devient mécène, puis carrément président honoraire, rebaptisant le club Del Duca Ascoli. L'équipe se remplume, retrouve des couleurs, et remonte les échelons. En 1959, le Del Duca Ascoli accède déjà à la Serie C, la D3 italienne, grâce à un repêchage in extremis dû à l'exclusion de Viareggio. Un coup du sort qui va permettre d'écrire les prochains chapitres de l'histoire.

La terrible mort de Roberto Strulli

À la mort de Cino Del Duca, c'est sa veuve, la Française Simone Del Duca, qui reprend les rênes du club. Mais cette dernière n'a pas franchement envie de s'impliquer dans la vie du football. Elle décide donc de faire un don de 100 millions de lires, et ainsi de céder le club à de nouveaux entrepreneurs. L'équipe est alors en Serie C, et n'a qu'un rêve en tête : accéder un jour à la Serie A. Mais ces années en troisième division vont être malheureusement marquées par un tragique événement. Le 14 février 1965 se dispute un derby toujours très tendu entre Ascoli et la Sambenedettese. Lors d'une sortie à terre, le gardien d'Ascoli, Roberto Strulli, heurte violemment le genou de l'attaquant adverse, Alfiero Caposciutti. Sorti sur civière, il restera dans le coma pendant 14 heures, avant de décéder à l'hôpital. Tragique, certes, mais déterminant pour la suite des évènements. Car à partir de ce jour, les joueurs d'Ascoli ne vont plus jouer seulement pour eux. Ils vont jouer, de leur propre aveu, pour rendre fier leur coéquipier disparu. Et cela va marcher.

La Reine des Marches

Parmi les coéquipiers de Strulli, il y a un certain Carlo Mazzone. 221 matchs et 11 buts avec le maillot d'Ascoli, de 1960 à 1969. Il était sur la pelouse le jour du drame. Dès la fin de sa carrière de joueur, c'est à lui qu'est confié le poste d'entraîneur d'Ascoli. Mazzone en est persuadé : il va amener Ascoli en Serie A. Il est soutenu à 100% par les nouveaux dirigeants du club, et notamment le nouveau président, Costantino Rozzi, qui va devenir le personnage clef de l'histoire d'Ascoli, avec ses associés, Carlo Sabatini, Giuliano Moricône, Iachino Pallotta et Roberto Benigni, homonyme du réalisateur. Avec Mazzone aux commandes, Ascoli est promu en Serie B pour la première fois de son histoire. Dès sa première saison en D2, en 1972-73, le club des Marches manque la montée pour un petit point. Mais ce n'est que partie remise. L'année suivante, Mazzone et les siens remportent la Serie B, et sont promus pour la toute première fois en Serie A. Ascoli devient ainsi le premier club de la région des Marches à accéder à l'élite. Pour ça, les tifosi lui octroient alors le titre de « Reines des Marches » . Attention à ne pas tomber, quand même.

Le championnat des records

Pendant quelques saisons, Ascoli fait le yo-yo entre la Serie A et la Serie B, ce qui est plutôt logique pour un club qui n'avait jamais atteint un tel niveau auparavant. Rozzi, devenu dans le cœur des supporters le « Presidentissimo » , fait de son mieux pour maintenir le club à flot et le ramener le plus vite possible en D1. Ses efforts vont être récompensés lors de la saison 1977-78, celle qui reste gravée encore aujourd'hui comme le championnat des records pour Ascoli. En Serie B, avec le coach Mimmo Rena sur le banc, Ascoli va réaliser une saison exceptionnelle. 26 victoires, 9 nuls et seulement 3 défaites, meilleure attaque avec 73 buts, la Reine des Marches termine largement en tête, avec… 17 points d'avance sur le deuxième du classement (et encore, la victoire ne valait que 2 points : avec la victoire à 3 points, Ascoli aurait eu 27 points d'avance sur son dauphin !). C'est donc un retour en Serie A. Et là, plus question de redescendre.

Les années 80, période d'or

Les années 80 vont marquer l'apogée du club marchigiano. Pour son retour parmi l'élite, Ascoli se classe à la dixième position, un résultat honorable. Mais la saison la plus folle reste celle qui arrive juste après. 1979-80. Costantino Rozzi s'implique de plus en plus dans la vie du club, et veut absolument qu'Ascoli s'impose comme l'une des certitudes du football italien. Cette saison-là, Ascoli termine 4e de Serie A, passant à deux doigts de la qualification en Coupe UEFA. Il s'agit évidemment là du meilleur résultat d'un club des Marches en Serie A. Surtout, à la fin de la saison, Milan, 3e, est relégué en Serie B. Ascoli aurait pu prendre la troisième, mais la Federcalcio décide de ne pas toucher au classement final. La rage. Ascoli va ensuite rester en Serie A jusqu'en 1985, puis fera une année de purgatoire avant de revenir, et d'y rester jusqu'en 1992. Bilan : une sixième place en 1982, une dixième position en 1984, et beaucoup de 12e place, résultat favori du club. Bref, Rozzi a réalisé le rêve de tous les tifosi : Ascoli est bien devenu l'une des réalités du football italien.

Les trois trophées des années 80

Lors de ces années 80, Ascoli va remporter trois trophées. Bon, attention, hein. Pas la Coupe d'Italie, la Ligue des champions et la Coupe intercontinentale. Des trophées mineurs, mais qui restent, encore aujourd'hui, comme une fierté pour le club déchu. À la fin de la saison 1979-80, celle où Ascoli termine 4e de Serie A, le club de Rozzi est invité au Canada à participer au Red Leaf Cup, un tournoi ayant pour but de promouvoir le football en Amérique du Nord. Les participants : Ascoli, donc, Botafogo, Nancy et les Glasgow Rangers. À la surprise générale, c'est Ascoli qui remporte le trophée, pour la plus grande joie du président Rozzi, qui a su motiver des joueurs qui, clairement, auraient préféré partir en vacances plutôt que de participer à un tournoi après une longue saison. Quelques mois plus tard, Ascoli va s'imposer lors d'une nouvelle compétition : le Torneo de Capodanno (tournoi du Nouvel An), dont la finale s'est déroulée en juin 1981 (logique, pour un tournoi du Nouvel An). Ascoli réalise un véritable miracle en battant en finale la Juventus du Trap, 2-1 grâce à des buts de Trevisanello et Moro. Enfin, en 1987, le club des Marches remporte la Mitropa Cup, Coupe de l'Europe Centrale. L'équipe bianconera bat en finale le Bohemians Prague, 1-0. Les années d'or, vraiment.


L'arrivée du frère de Maradona

Pratiquement tout le monde l'a oublié, mais Maradona a joué à Ascoli. Bon, pas le vrai, hein. Le frangin, Hugo. Petit frère de Diego (neuf ans de moins), il fait ses débuts à Argentino Juniors. Il séduit immédiatement les observateurs avec, évidemment, un nom qui l'aide à être connu et reconnu. En 1987, après avoir disputé le Mondial des moins de 16 ans en Chine avec l'Argentine, il est recruté par le Napoli, qui vient tout juste de remporter son premier Scudetto avec Diego Maradona en porte-étendard. Hugo n'étant âgé que de 18 ans, le Napoli décide de le prêter un an à Ascoli, pour qu'il y fasse ses armes. Dans les Marches, il est l'attraction principale, mais ne va résolument pas offrir les prestations que l'on attendait. Avec le maillot noir et blanc d'Ascoli, il ne dispute que 13 matchs, et ne parvient pas à inscrire le moindre but. Les dirigeants d'Ascoli se rendent vite compte qu'ils ont recruté une banane et, le lourdent à la fin de la saison. Et dire que Diego avait dit de lui : « Il deviendra plus fort que moi » . Ah ?

La folle saison 2005-06

Ascoli va retomber dans l'anonymat dans les années 90. Le président Rozzi meurt en 1994. 20 000 personnes assistent aux funérailles, preuve de l'importance de cet homme au sein du club. Mais l'après-Rozzi est dur à gérer. Relégué en Serie B en 1992, Ascoli chute carrément en Serie C1 en 1995, pour la première fois depuis 1971. Il faut se réinventer, reconstruire. En 2000, Ascoli a une première occasion de remonter en D2, mais perd la finale des play-offs lors d'un derby des Marches contre Ancône. Finalement, un petit miracle va permettre à Ascoli de retrouver l'élite. En 2004-05, Ascoli termine sixième de Serie B. Mais grâce à la condamnation sportive du Genoa et la non-inscription de Perugia, le club obtient sa remontée en Serie A, après 13 ans d'absence. Le nouveau président, Roberto Benigni, décide de mettre les petits plats dans les grands, et recrute du lourd : Quagliarella, Sculli, Ferrante, Domizzi, Guana. Et la sauce va prendre. Ascoli débute par un match nul face au Milan AC (1-1), et va offrir, tout au long de la saison, quelques matchs de rêve à un public aux anges : victoires 3-1 contre Parme, 2-1 contre la Sampdoria ou encore 3-2 contre la Roma de Spalletti. Au final, Ascoli termine dixième de Serie A, à seulement 2 points de la zone Europe, alors que tout le monde lui prédisait un retour immédiat en Serie B.

Le déclin, et le clap de fin

La suite va être beaucoup moins magique. La saison suivante, Ascoli termine avant-dernier, et redescend en Serie B. C'est la dernière fois que le club marchigiano fera son apparition au plus haut niveau du football italien. La suite, c'est une inexorable chute : le club parvient par trois fois à se maintenir miraculeusement en Serie B (16e en 2009, 17e en 2011, 15e en 2012), mais des problèmes financiers viennent frapper à la porte. À la fin de la saison 2012/13, l'inévitable se produit : Ascoli est relégué en Lega Pro. La saison 2013/14 débute de la pire des façons. Le site web du club est suspendu pendant plusieurs jours, et les dirigeants se mettent en mode « silence radio » , à tel point que l'on ne sait même pas qui est le nouveau coach. Le 22 juillet, pour montrer leur mécontentement, les tifosi d'Ascoli (environ 1000 personnes) organisent une manifestation au centre d'entraînement pour demander des comptes. Mais le vrai problème, c'est que le club n'a plus un rond, à l'image d'une ville durement frappée par la crise en Italie. L'équipe de football, pour de nombreuses personnes, restait le rayon de soleil de la ville. Mais le 16 décembre, la nouvelle est tombée. Ascoli Calcio n'est plus. Faillite, banqueroute, disparition. C'est une page de l'histoire du foot italien qui se tourne. Un nouveau club sera certainement créé, en repartant de zéro, probablement de la Serie D (cinquième division). Les tifosi, au fond du trou, n'espèrent qu'une chose : pouvoir garder leur nom de club, leurs couleurs blanches et noires, et leur stade mythique. Triste, vraiment.

Ils ont porté le maillot d'Ascoli : Felice Pulici, Bruno Giordano, Francesco Scorsa, Gianluca Pagliuca, Marco Delvecchio, Igor Budan, Marco Ferrante, Fabio Quagliarella, Giuseppe Sculli, Luigi Di Biagio, Fabio Pecchia, Papa Waigo, Simone Zaza…

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barrça Hier à 18:09 Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 !
il y a 1 heure Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 2 il y a 1 heure Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 12 Hier à 16:42 Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 13:30 Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 Hier à 12:03 Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 Hier à 08:15 Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 29 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 15 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 14 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 17 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23