1. //
  2. //
  3. // Groupe B
  4. // Juventus/Galatasaray (2-2)

C'est trop bête pour la Juve

Pour sa première à la tête de l'équipe turque, Mancini aurait pu l'emporter à Turin. Mais la Juve a renversé la vapeur avant de se faire rejoindre juste derrière. 2-2 et regrets dans les deux camps.

Modififié
3 21
Juventus - Galatasaray: 2-2
Buts : Vidal (sp 78e), Quagliarela (87e) ; Drogba (36e), Bulut (88e)

Roberto Mancini n'est l'entraîneur de Galatasaray que depuis quelques jours. Pour son premier match, dans son pays, il a reconduit le même schéma que son prédécesseur, avec Drogba en pointe, Sneijder en meneur de jeu, et le phénomène annoncé Bruma sur une aile. Un peu comme Omar Daf à Sochaux pour son premier match avec Sochaux, il s'est avant tout attelé à donner le sourire à son équipe, à lui dire qu'il y avait la place pour foutre le doute dans l'autre camp, chez une Juve à qui il n'en fallait pas beaucoup pour déjouer. Ça a failli aussi bien marcher que dans le Doubs. Mais, la faute à un coaching défaillant, la Juve est revenue au score à un quart d'heure de la fin avant de prendre l'avantage à la 86e. Piqué au vif, Umut Bulut égalisera à la 86e pour ne pas voir son coach partir en dépression. En même temps, n'est pas sorcier sénégalais qui veut. Puis en face, ce n'était pas Valenciennes...

Au bon souvenir de De Melo

Au coup d'envoi, la Juve se présente presque avec son équipe type de l'an dernier : Buffon dans les cages, la triplette Barzagli-Chiellini-Bonucci dans l'axe, Asamoah à gauche, Lichsteiner à droite, Pogba, Pirlo et Vidal au milieu et enfin Vučinić associé à Tévez devant. Carlitos a remplacé Giovinco, alors que l'attaque, un peu légère, avait été désignée comme le point faible numéro 1 l'an dernier au moment de se prendre le mur Bayern en quarts de finale. L'équipe de Conte, qui a partagé les points chez le plus faible du groupe pour l'ouverture, se présente donc dans les meilleures conditions dans son stade pour la réception d'un Galatasaray qui s'est quand même pris 6-1 chez lui contre le Real. Oui, mais, dès le début du match, on ne voit qu'un homme. Un ancien de la Juve, qui n'a pas vraiment réussi chez la Vieille Dame, Felipe Melo. Le Brésilien ratisse tout au milieu de terrain, alimentant même directement Drogba pour une première alerte au bout de 20 minutes de jeu. Pogba et sa maîtrise se résument à de longs ballons balancés devant n'importe comment pour l'Apache. À la 36e minute, sur une remise en retrait bien faible de Bonucci, Drogba est plus prompt que Buffon. L'Ivoirien oriente la balle, puis frappe dans le but vide. L'attaquant - annoncé un paquet de fois - lève les bras au ciel et met le club de Serie A dans la panade.

Quagliarella le supersub

Juste derrière, Tévez réplique par une frappe terrible de 25 mètres. Barre transversale. Quagliarella, qui a remplacé un Vučinić blessé par Chedjou, frappe dans le cuir qui traîne au point de penalty. Muslera détourne. Après la pause, c'est Vidal qui s'y met avec une reprise toute puissante sur une déviation de Pirlo, mais le cadre se dérobe de peu. Chacun y va de sa tentative perso : Pirlo essaie aussi de loin, Tévez profite d'une frappe trop croisée de Quagliarella pour dévier au dernier moment. Mais le gardien uruguayen est vigilant. À 20 minutes de la fin, Conte prend ses responsabilités et passe au 4-3-3, Llorente remplaçant Bonucci. Ça ne change rien pour Galatasaray. Si Drogba est totalement bouilli, le double-rideau défensif turc s'en sort sans mal, même si pour son premier ballon, le grand blond espagnol avec deux chaussures noires est servi dans la boîte et fout son coup de boule juste au-dessus. Mais à la 76e, Amrabat, un attaquant qui était entré à l'heure de jeu à la place de Riera, l'arrière gauche, commet l'irréparable dans sa surface sur Quagliarella. Une intervention au moins aussi bête que Nkoulou à Dortmund la veille, pour situer le niveau. En même temps, il est attaquant, pourquoi le faire jouer arrière gauche ? Bref, Vidal ne se fait pas prier pour casser la cage sur son péno. Et à la 86e, alors que le Juventus Stadium a repris espoir, c'est le Napolitain Quagliarella qui délivre le peuple bianconero d'une reprise dans la surface. Problème, dans la foulée, Drogba dévie de la tête à l'entrée de la surface et Bulut fusille une défense qui a oublié qu'elle ne jouait plus à 5. Le soufflé retombe et les deux équipes se quittent avec le sentiment d'être passées à côté de quelque chose.

par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Tiens je croyais que Mancini était un coach surcoté.
D'ailleurs il a fait quoi Pellegrini ce soir avec Man city?
Bonucci on en parle ?
Et Isla on en parle ou pas??!!!
Et Conte on en parle ou pas ?
Mes craintes étaient fondées... c'est systématiquement la même rengaine. Nos adversaires défendent à 10, nous plantent un contre, et on l'a dans l'os. On va devoir se taper des équipes de lâches comme ça jusqu'à quand ? Performance affligeante de la défense, certains joueurs prennent un peu la grosse tête (Pogba et ses dribbles, Bonnucci et ses long ballons...). La palme de la nulltité revient encore et toujours à Isla, son positionnement sur le second but c'est juste du foutage de gueule !

Mais tout n'est pas à jeter, on sent quand même que l'équipe refuse la défaite. Quagliarella apporte également un vent de fraîcheur à l'attaque à chaque fois qu'il rentre.

Suis-je le seul à pense que le passage en 4-3-3 est vraiment très intéressant et mériterait un peu plus de considération ?? On a clairement vu la diff à partir de ce remaniement tactique.

En tous cas, ça va vraiment être très compliqué de se qualifier pour les 8èmes, surtout que c'est maintenant la double confrontation contre le Real qui se profile.
Cette defense je ne l'enmene pas au bresil
t'entends Prandelli?
J'attends toujours que l'on m'explique pourquoi début octobre, presque toutes les formations italiennes ont une avalanche de blessures, le plus souvent musculaires, parmi leurs joueurs, derniers exemples : vucnic et lichtsteiner également "out" ce soir... et demain la lazio et la fiorentina joueront en europa league privées d'au moins cinq ou six éléments et surtout que l'on m'explique pourquoi quel que soit l'adversaire rencontré, qu'il s'appelle arsenal, "truc" ou "machin" et, quel que soit son pays d'appartenance, ses joueurs évoluent toujours plus rapidement sur le terrain, que ce soit collectivement ou individuellement que les éléments des équipes italiennes! Si en plus, on a droit à des buts encaissés dignes de la galerie des horreurs, il ne faut pas s'étonner des résultats; malgré la présence dans les rangs italiens de joueurs de bon niveau, le plus souvent, théoriquement supérieurs à leurs antagonistes!
Mothafucka Niveau : CFA
Note : 6
Message posté par EternaJuve
Mes craintes étaient fondées... c'est systématiquement la même rengaine. Nos adversaires défendent à 10, nous plantent un contre, et on l'a dans l'os. On va devoir se taper des équipes de lâches comme ça jusqu'à quand ?


Tiens bizarre, quand les adversaires jouent comme ça contre le Barça, on dit d'eux qu'ils sont des guerriers et pas des lâches... Deux poids, deux mesures?
Les adversaires défendent à 10 ? Ils ne sont quand même pas censés écarter les cuisses pour nous faire plaisir ?

On en prend à chaque tir adverse ou presque ? Ben, il n'y a pas que la défense de fautive. Je fais juste remarquer que ça correspond à l'absence de Marchisio. Pressing haut, joueurs à leur place, premier rideau défensif qui permet aux 3 derrière d'être placés toussa.

Isla est catastrophique ? En défense oui, en attaque il est bon quand il arrive lancé et avec 10 joueurs derrière la ligne médiane tu as du mal à trouver les espaces. Pepe, Caceres et Licht blessés, rien d'autre en stock.

4-3-3 c'est mieux ? Ouais, avec des joueurs ailiers capables de faire des centres, pas des remises à l'adversaire.

Je retiens 3 choses du match d'hier :
2 blessés de plus et dimanche c'est Milan.
Isla a tout fait pour séduire l'Inter.
DROGBA.
Message posté par europa
J'attends toujours que l'on m'explique pourquoi début octobre, presque toutes les formations italiennes ont une avalanche de blessures, le plus souvent musculaires, parmi leurs joueurs, derniers exemples : vucnic et lichtsteiner également "out" ce soir... et demain la lazio et la fiorentina joueront en europa league privées d'au moins cinq ou six éléments et surtout que l'on m'explique pourquoi quel que soit l'adversaire rencontré, qu'il s'appelle arsenal, "truc" ou "machin" et, quel que soit son pays d'appartenance, ses joueurs évoluent toujours plus rapidement sur le terrain, que ce soit collectivement ou individuellement que les éléments des équipes italiennes! Si en plus, on a droit à des buts encaissés dignes de la galerie des horreurs, il ne faut pas s'étonner des résultats; malgré la présence dans les rangs italiens de joueurs de bon niveau, le plus souvent, théoriquement supérieurs à leurs antagonistes!


Non mais sérieux, l'équipe n'a plus envie, n'a plus faim. La Juve de cette année c'est le 30% de celle de l'année passée. On dirait qu'ils pensent que TOUT leurs est dû. Le 3-5-2 en europe mais CA NE MARCHE PAS CONTE PUTAIN. Tu fais un 3-4-1-2 Avec Chiellini, Bonucci, Barzagli, Asamoah, Pirlo (Pogba), Vidal, Lichtsteiner (et pas d'Isla de m****), Marchisio (Pogba??) en soutien de Tevez, LLorente BORDEL.
Pardon europa, la réponse était pour EternaJuve.
Message posté par ozymandias
Tiens je croyais que Mancini était un coach surcoté.
D'ailleurs il a fait quoi Pellegrini ce soir avec Man city?

Mancini a dit lui même qu'après seulement 48h de travail son impact sur cette victoire était minime.
Le pire c'est que c'est la 3e erreur défensive qui coûte un but cette saison.
La Juve toujours mené qui réagit tard alors qu'avant, ils n'avaient pas besoin d'encaisser un but pour jouer à fond.
Ce sont les mêmes joueurs que l'année dernière, avec Tevez et Llorente en prime et pourtant cette Juve est 2 fois moins forte que l'année dernière.

Moins intensive, moins sereine, moins technique, moins tout.
Message posté par EternaJuve
certains joueurs prennent un peu la grosse tête (Pogba et ses dribbles, Bonnucci et ses long ballons...).

Je crois que tu t'attends tellement à ce que Pogba ait la grosse tête que tu abuses un peu.
Sa place de titulaire indiscutable n'est toujours pas acquise et il le sait.
Il essaie rarement de faire ce qu'il ne pense pas réussir, la plupart des dribbles qu'il tente en ce moment, il les avait réussi l'année dernière. Il ne se prends pas pour un autre.

Bref, il doit être l'une des dernières personnes sur qui il faudrait taper dans l'effectif de la Juve d'aujourd'hui.
Note : 1
Pogba incarne parfaitement le doute turinois actuel.
Beaucoup de passes latérales non risquées et inoffensives, "parce que je veux pas être celui qui commettra la prochaine bourde", des dribbles à 40 mètres du but "parce que plus près les adversaires se font plus mordants", une passe plutôt qu'un tir "parce que les tirs en tribune ou sur le gardien je veux pas qu'on me les reproche"...
Peut-être qu'il passe un examen à chaque match effectivement et veut préserver sa place de titulaire, mais on est très loin du gamin décomplexé qui enthousiasmait lors de ses premières sélections. Là, à mon avis, Conte a raté un truc niveau psychologie.

Quand j'ai appris la rechute de Pepe, elle m'a fait l'effet d'une catastrophe. Au vu des 4 derniers matchs de la Juve, j'en ai eu la confirmation.

Pour moi, seuls Pirlo et Asamoah ont tenu leur rang, les autres (avec des excuses pour certains) méritent des baffes. Et distribution aussi pour ceux qui savaient mieux que Conte que Llorente devait jouer.

Il faut remonter loin en arrière pour trouver une Juve aussi naze.
Message posté par Pegasus

Mancini a dit lui même qu'après seulement 48h de travail son impact sur cette victoire était minime.


Normal c'est un match nul
Message posté par Trap
Les adversaires défendent à 10 ? Ils ne sont quand même pas censés écarter les cuisses pour nous faire plaisir ?

On en prend à chaque tir adverse ou presque ? Ben, il n'y a pas que la défense de fautive. Je fais juste remarquer que ça correspond à l'absence de Marchisio. Pressing haut, joueurs à leur place, premier rideau défensif qui permet aux 3 derrière d'être placés toussa.

Isla est catastrophique ? En défense oui, en attaque il est bon quand il arrive lancé et avec 10 joueurs derrière la ligne médiane tu as du mal à trouver les espaces. Pepe, Caceres et Licht blessés, rien d'autre en stock.

4-3-3 c'est mieux ? Ouais, avec des joueurs ailiers capables de faire des centres, pas des remises à l'adversaire.

Je retiens 3 choses du match d'hier :
2 blessés de plus et dimanche c'est Milan.
Isla a tout fait pour séduire l'Inter.
DROGBA.


Pour moi le principal fautif est avant tout Marotta (et les dirigeants à la tête de la Juve, dont les actionnaires qui veulent bien évidemment rzfaire passer la Juve dans le vert, ce qui compréhensible).

Clairement, Conte n'est pas satisfait de son effectif, du moins des possbilités dont il dispose sur les ailes (que ce soit au milieu ou en attaque avec de vrais ailiers). Il se retrouve avec des seconds couteaux tels que De Ceglie, Padoin, Isla sur qui il ne compte pas. Mais Marotta ne l'a pas écouté (en chippotant sur le prix de vente d'Isla pour 1 petit million par exemple). Du coup Conte ne peut pas changer, varier son système de jeu. Il se retrouve prisonnier du 3-5-2, qui lui permet néanmoins d'aligner le trio Baragli, Bonnucci, Chiellini.

Quand je parle de 4-3-3, je parle plutôt de 4-3-2-1, avec Tevez et Quagliarella en soutien d'une pointe qui ne peut à mon sens qu'être llorente dans ce schéma. Avec son effectif actuel, c'est la seule variante que peut avoir Conte, et ça mériterait d'être plus étudié.

En ce qui concerne Marchisio, je n'en ai pas parlé car étant donnée que c'est mon joueur "préféré", je me dis que je ne suis peut être pas assez objectif : mais pour moi ilest rrès clairement indispensable, il colmate les brèches, joue simple, et se projète très vite vers l'avant. Mais bon, les journaux Français ont décidé que Pogba était titulaire à la Juve depuis 8 mois (incroyables ces journalistes Français, qui en dehors du Bayern, du PSG du Real et du Barça sont complètement largués)
Mardi soir Arsenal joue avec avec 5 milieux axiaux (dont 2 utilisés sur les ailes) et donne une leçon de foot au Napoli.
Mercredi soir Conte nous explique qu'il n'a pas d'ailiers pour jouer en 4-3-3. Pourtant Giovinco et Tevez sur les côtés avec Llorente au centre ça puerait pas tant que ça...

Ti sei montato la testa Antonio!!!
Message posté par EternaJuve


Pour moi le principal fautif est avant tout Marotta (et les dirigeants à la tête de la Juve, dont les actionnaires qui veulent bien évidemment rzfaire passer la Juve dans le vert, ce qui compréhensible).

Clairement, Conte n'est pas satisfait de son effectif, du moins des possbilités dont il dispose sur les ailes (que ce soit au milieu ou en attaque avec de vrais ailiers). Il se retrouve avec des seconds couteaux tels que De Ceglie, Padoin, Isla sur qui il ne compte pas. Mais Marotta ne l'a pas écouté (en chippotant sur le prix de vente d'Isla pour 1 petit million par exemple). Du coup Conte ne peut pas changer, varier son système de jeu. Il se retrouve prisonnier du 3-5-2, qui lui permet néanmoins d'aligner le trio Baragli, Bonnucci, Chiellini.

Quand je parle de 4-3-3, je parle plutôt de 4-3-2-1, avec Tevez et Quagliarella en soutien d'une pointe qui ne peut à mon sens qu'être llorente dans ce schéma. Avec son effectif actuel, c'est la seule variante que peut avoir Conte, et ça mériterait d'être plus étudié.

En ce qui concerne Marchisio, je n'en ai pas parlé car étant donnée que c'est mon joueur "préféré", je me dis que je ne suis peut être pas assez objectif : mais pour moi ilest rrès clairement indispensable, il colmate les brèches, joue simple, et se projète très vite vers l'avant. Mais bon, les journaux Français ont décidé que Pogba était titulaire à la Juve depuis 8 mois (incroyables ces journalistes Français, qui en dehors du Bayern, du PSG du Real et du Barça sont complètement largués)


Faire repasser la Juve dans le vert (Raté pour 2012 -17M€) c'est obligatoire pour le fair play financier, là on passe juste. Ne pas avoir vendu Isla c'est vrai que je ne comprends pas trop mais on aurait pris qui au dernier moment? Cellino a refusé pour Nainggolan et Zuniga ne cherchait qu'à faire monter les enchères. Je préfère que Marotta gère comme il le fait plutôt que de renouveler un joueur de 28 ans pour 5 Ans à 4 millions par an.(40 millions de coût pour le Napoli)

Conte est insatisfait de son effectif mais c'est lui qui a voulu Padoin(Gregario rien à lui reprocher), Cacéres (Ne joue jamais), Peluso (Bof), on est déjà à 20 millions là soit 2 Tevez.
C'est lui aussi qui a voulu très fort Giovinco (Sans commentaire), qui tenait absolument à Marrone (6 ou 7 matches en 2 ans). Il connaissait la situation économique, comme il savait que Matri et/ou Quaglia devaient partir faute de pouvoir tirer une lire de Giovinco. Il a dit oui, il faut qu'il fasse avec, c'est son job.

Comme l'a écrit Re_David la blessure de Pepe est très dommageable et j'espère que l'entraineur va retrouver un peu de mordant parce que hier, il n'était pas mieux que ses joueurs. Effectivement la pire Juve depuis très longtemps.

Tiens, on refait le match ? Au lieu de sortir Bonucci il sort Isla hier, recentre Vidal, met Pogba à droite. Contre les terreurs turques ça n'aurait pas suffit ? Mais après coup c'est toujours facile.

Désolé pour le pavé.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 21