C'est quoi la Home Grown Player Rule ?

Alors que le directeur général de la Ligue de football professionnel et Jean-Michel Aulas réclament l'établissement en Ligue 1 de quotas de joueurs formés localement, l'UEFA a depuis longtemps mis en place sa Home Grown Player Rule dans les compétitions européennes. Justement, c'est quoi cette HGPR ?

Modififié
Si l'Ajax n'est plus le club qu'il était, c'est la faute à Bosman. Si l'Inter gagne la Ligue des champions sans le moindre Italien, c'est la faute à Bosman. Le refrain est connu, mais comment un milieu de terrain du Royal Football Club de Liège a-t-il engendré un bouleversement des flux migratoires footballistiques en Europe ? Tout commence dans les années 60 avec l'apparition des premières clauses de nationalité restreignant le nombre de joueurs étrangers pouvant participer à une compétition nationale.


Plus tard, en 1991, l'UEFA propose la règle du 3+2 consistant en une limitation pour chaque club de ne pouvoir aligner qu'un nombre limité de joueurs étrangers. La règle permet alors de présenter trois étrangers ainsi que deux autres ayant joué de manière ininterrompue durant cinq ans dans le pays de la Fédération, dont trois dans les catégories de jeunes. L'UEFA avance alors l'argument de la nécessité de maintenir un lien avec les supporters s'identifiant aux joueurs locaux, ainsi que celui de l'équité de la compétition, impossible à maintenir en cas d'absence de règle, car les clubs les plus puissants économiquement accapareraient alors les meilleurs talents.

Quotas, algèbre et UE


Mais ça, c'était avant Bosman. En effet, la Cour de justice de l'Union européenne (CJCE), dans son arrêt, annonça que les limitations de joueurs ressortissants des États membres correspondaient à une violation de la liberté de circulation. L'UEFA, fâchée, se refuse pendant une année à prendre en compte l'arrêt. Mais à la suite des pressions de la Commission européenne, l'UEFA cède. Ce que ne fait pas son patron, la FIFA, proposant une variante du 3+2 avec la règle du 6+5. La FIFA, tentant d'inverser le raisonnement du 3+2 limitant expressément la présence de joueur étrangers, propose que des onze joueurs alignés, six soient éligibles à une sélection en équipe nationale. Mais là encore, la CJCE met son veto. Du coup, l'UEFA tente une autre alternative avec sa Home Grow Player Rule, avançant l'argument non plus de la spécificité du sport, mais de la contribution à l'éducation et à la formation. Et ça, évidemment, cela plaît à l'UE.


Ainsi, bien que reconnue comme une restriction à la liberté de circulation, la HGPR se trouve justifiée par l'objectif légitime de contribution à l'éducation. La règle, discutée avec les institutions européennes, est adoptée au Congrès de Talinn en 2005. Mise en place pendant la saison 2006-2007, elle impose que les clubs participant aux compétitions européennes se doivent alors de disposer de quatre joueurs formés localement sur les vingt-cinq inscrits. La saison suivante, six joueurs formés localement sont requis. Et en 2008-2009, le chiffre s'élève à huit. Est considéré comme joueurs formés localement le joueur qui, indépendamment de sa nationalité, a été formé par le club ou un autre club de la même Fédération, durant une période de trois ans entre ses quinze et vingt et un ans. Pour chacune des années de mise en place de la règle, la moitié des joueurs formés localement doit correspondre à des joueurs formés au club, l'autre à des joueurs formés au sein de la Fédération.

Une règle très bio mais très limitée


Mais comme toute règle, la HGPR s'applique dans la mesure que ses propres limites lui imposent. Ainsi, une étude commandée par la Commission européenne et réalisée par l'Edge Hill University dans le Lancashire rappelle que la HGPR est bel et bien une restriction de la liberté de circulation, mais que celle-ci est justifiée par un objectif légitime. Cependant, elle annonce que si toutefois le rapport coût/avantage de la règle venait à disparaître, la HGPR ne serait, dès lors, plus légale. Quand le droit de l'Union entre en conflit avec la spécificité du sport. Mais pas besoin de l'intervention de l'UE pour trouver des failles à la règle. L'UEFA s'en sort toute seule. Ainsi, quand Manchester City est sanctionné pour des manquements au fair-play financier par une réduction du nombre de joueurs inscriptibles sur la liste Champions, le quota habituel aurait dû être d'un joueur local pour 3,125 joueurs non locaux, 8 sur 25. La restriction imposée par l'UEFA suppose que Man City ne puisse inscrire que vingt et un joueurs. Ainsi, le nombre de joueurs locaux aurait dû être, suivant le quota réglementaire de 1 pour 3,125, de 6,72 joueurs locaux. Et pourtant, suite à une requête de la FIFPRO, le syndicat des joueurs, l'UEFA cède et accorde à Manchester City de ne présenter que cinq joueurs locaux sur vingt et un. Merci le lobbying.


La HGPR, bien que romantique dans son aspect local et bio, ne s'applique que dans les compétitions européennes. Or, malgré les encouragements de l'UEFA pour donner une dimension nationale à la règle, des efforts restent à faire. Si la Belgique, l'Allemagne, le Danemark, la Grèce, la Pologne et la Suède ont adopté une réglementation similaire à celle de l'UEFA, c'est le voisin anglais qui est allé le plus loin. Avec 31% de nationaux titulaires en PL lors de la saison 2015-16, on comprend pourquoi. Du coup en 2013, les Anglais ont décidé de redéfinir le joueur formé localement, pour éviter des cas à la Fàbregas ou Clichy, étrangers arrivés suffisamment tôt au R-U pour être considérés comme locaux. Ainsi, le joueur anglais sera local dès lors qu'il aura été formé durant trois ans, jusqu'à son 18e anniversaire, et non 21e comme prévu par l'UEFA. De plus, le nombre de joueurs locaux sera élevé à douze sur vingt-cinq et non huit. En France, le maigre article L 131-16 du Code du sport autorise simplement les fédérations sportives à prévoir des dispositifs relatifs au nombre minimum de sportifs formés localement. Pas suffisant pour JMA, qui s'insurge pour défendre nos produits locaux.

Par Josselin Juncker
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Mouais...

Bon en fait il faut comprendre que l'unique objectif de l'UE c'est de permettre le business.

Donc on libéralise un max au début. Puis ensuite, pour que l'argent investi ne soit pas complètement volatile on autorise une règle qui oblige les clubs à mettre en place des structures de formation efficace, ce qui favorise encore le business.

Le problème se pose ensuite au niveau national quand l'équipe devient complètement nulle comme en Angleterre.
Comme tu dis...mouais, je trouve ton argumentaire bien bancal...le coup des structures de formation qui favorisent le business, je dois t'avouer, je n'ai pas bien compris...
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Ça obéit à une logique économique qui cherche à éviter le risque de faillite des clubs en les forçant à investir dans l'avenir et dans des structures pérennes comme les centre de formation plutôt que de tout réinvestir dans des indemnités de transfert en constante augmentation.

Par exemple les qataris au PSG ont investi dans un centre de formation et un centre d'entrainement. S'ils partent, le PSG aura des structures fiables pour continuer à être compétitif.
j'avais bien compris...mais du coup la formation est une logique plus pérenne donc cela est plutôt le contraire du business contrairement à ce que laisse entendre ton premier message...
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Ce que je voulais dire c'est que l'UE a vu un intérêt économique aussi et pas seulement l'aspect éducation etc...
Mais c'est plutôt sain effectivement
En l'occurrence, l'objectif de l'UE c'est de permettre la libre-circulation des personnes, donc de ne pas se voir refuser un emploi sous pretexte de ne pas avoir la bonne nationalite.
Donc oui, ca liberalise le business, mais ca permet aussi a ceux qui le souhaitent d'avoir une plus grande mobilite et de pouvoir travailler ailleurs s'ils le veulent.
Loulou Nic au Lin Niveau : CFA
Ce qui peut être très positif dans bien des domaines effectivement.

Mais je pense que le foot n'est pas un métier comme les autres, qu'il attire non seulement par le spectacle mais aussi par la passion que les supporters peuvent avoir vis à vis de leur ville, de leur région ou de leur pays.

Or, comme le dit l'article, la libre circulation fait que les clubs les plus riches deviennent automatiquement les plus forts.

C'est comme ça que tu peux te retrouver avec des clubs comme arsenal ou l'inter qui n'ont plus aucun joueur du pays dans l'effectif.

Ce qui tue un peu l'essence de ce sport puisqu'en fait le supporter devient juste le fan d'une "marque" de spectacle.

Comme si on devenais des supporters de disney ou warner bros.

Après si ça te plait, tant mieux. Moi je trouve ça dommage.
Ca ne me plait pas du tout, l'aspect "terroir" est la base du sport. Par contre la loi europeenne a du sens (elle est a la base de la logique de l'UE), la question est de savoir s'il est possible de la contourner, et si oui comment.
Jeune quille Niveau : CFA
Bien sûr que c'est absurde, mais il existe bien des fans d'Apple (tu sais, ceux qui pleuraient quand le PDG de cette entreprise à but lucratif est mort). On peut donc être fan sans qu'il n'y ait aucun aspect terroir. J'avoue moi-même être parfois un peu fan du football du FC Barcelone sur certain matchs.

En revanche, oui, le supporterisme a une base locale, territoriale, "terroir" qui est indéniable.

Le problème étant, et j'ai déjà évoqué ce fait, que les intérêts des fans et des supporters sont souvent divergents. Par exemple, un club a intérêt, pour maximiser ses revenus auprès des fans cherchant à s'identifier, de changer de maillot souvent pour qu'ils puissent se mettre à jour régulièrement, ce qui ne va pas toujours plaire aux supporters historiques (voir les maillots third). Ou encore, le supporter étant marginalement passionné et donc parfois un tantinet violent ou même - scandale ! - pauvre, une augmentation du prix des places dans ton stade permettra d'en maximiser la rentabilité, améliorant ton cash flow sécurisé, et d'en écarter la frange susceptible de causer des troubles et d'importuner les fans. Double gain.

La tendance dans beaucoup de clubs jouant les premiers rôles (Espagne, Angleterre, PSG par exemple) a été depuis l'arrêt Bosman de sacrifier le supporter au profit du fan. Le prix des places en hausse, l'alignement de joueurs achetés au détriment du centre de formation, la hausse de la part des droits TV dans les revenus des clubs, participent de ce phénomène.

Mais celui-ci n'est pas forcément inéluctable : regardons le PSG, grandement stigmatisé sur tous ces aspects depuis son rachat, qui commence à revenir en arrière, car s'apercevant que sans supporters, les fans ne forment pas une base très solide pour marketter le club auprès... d'autres fans potentiels.

Ainsi, outre le règlement UEFA, le fait de miser de plus en plus sur des joueurs du cru, en tout cas plus qu'à une époque, constitue peut-être un indice d'un retournement de tendance... A voir.
8 réponses à ce commentaire.
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Y'a un truc que je pige pas entre l'arrêt Bosman et les règles de l'UEFA: L'arrêt Bosman dit (en gros) que chaque ressortissant Européen peux aller dans n'importe quel club Européen. En quoi le fait d'obliger les club Européen à aligner un minimum de 8 joueurs nationaux est en violation de la libre circulation des personnes? A mon sens les 2 règles pouvaient et peuvent encore coexister, rien n'empêche un joueur d'aller tenter sa chance dans un club étranger, par contre il sait qu'il n'y aura que 3 places possibles dans le 11 et qu'il aura de la concurrence.
avec le principe ou il n'y a que 3 places sur 11, il y discrimination par rapport à la nationalité, contraire aux textes de l'UE...
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Mais est-ce qu'un joueur qui reste sur le banc, on l'empêche d'exercer son métier? Il participe aux entrainement, il fait partie du groupe etc. Pour grossir le trait, c'est un peu la même situation que les gardiens de but, même si eux sont limité par rapport au nombre de gardien autorisé et non par rapport à la nationalité, n'empêche que quand un gardien arrive en tant que numéro 2, il est quand même footballeur.
Alors oui dans l'absolu tu as raison, on sait bien que le but du footballeur c'est de jouer les matchs, mais le métier de footballeur ce n'est pas que ça.
L'UE te dis que ce n'est pas conforme avec ses textes...cela suffit de raisonner ainsi !!!
Alceste Poquelin Niveau : Ballon d'or
Ca n'est pas le fait d'être sur le banc ou pas. Tu dois inscrire ton effectif à une compétition, et de faire des modifications à cette liste seulement suite au mercato hivernal. De plus, cette règle facilite la l'arrivée "d'étranger" dans un club, mais ne les y oblige en rien. Donc si un club français veut avoir que des français dans son effectif, rien ne l'en empêche.
Lost in translation Niveau : CFA
La règle de l'UEFA est complètement conforme aux règles de l'UE puisque la nationalité du joueur n'est pas prise en compte. C'est son lieu de formation qu'on regarde.

Verratti par exemple est considéré formé en France selon cette règle il me semble (3 ans au PSG avant 21 ans?).

Pas sur qu'on ai besoin d'une telle règle en France par contre. Les clubs les moins riches ont déjà une grande proportion de joeurs du cru et les plus riches jouent l'Europe donc doivent se plier aux règles de l'UEFA...
5 réponses à ce commentaire.
Il est bien sympa votre article, mais tous les joueurs de Football Manager savaient déjà tout ça.

Pour l'état de certains terrains, il faudrait plancher sur une Home Lawn Mower Rule ...
il y a 1 heure Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 3 il y a 2 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12
dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 21 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23